En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

04.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

05.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

06.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

07.

Pour une police respectée, pas une police qui fait peur : l’accablante responsabilité politique d’Emmanuel Macron dans la fragilisation de la légitimité des forces de l’ordre françaises

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 1 heure 15 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 2 heures 30 sec
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 3 heures 29 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 4 heures 1 min
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 5 heures 8 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 5 heures 32 min
décryptage > Politique
Libertés publiques

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

il y a 6 heures 1 min
light > High-tech
Covid-19
Coronavirus : alimenter chaque élève en air pur avec des masques fixés à leur bureau
il y a 6 heures 11 min
décryptage > Santé
Diabète et obésité

Prévenir la Covid-19 c’est possible et voilà comment agir sur ses propres facteurs de risques

il y a 6 heures 45 min
pépites > Politique
Article 24
Emmanuel Macron a recadré Gérald Darmanin mais pas question de se séparer de lui
il y a 8 heures 11 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 1 heure 48 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 3 heures 18 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 3 heures 30 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 5 heures 4 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 5 heures 19 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 5 heures 39 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

il y a 6 heures 6 min
décryptage > Media
Nouveau média

FILD : « le magazine digital qui renoue avec le journalisme de terrain »

il y a 6 heures 20 min
décryptage > International
Stratégie de lutte

Xi Jinping a arraché une incroyable victoire contre la pauvreté en Chine. Mais la réalité demeure plus sombre que les discours officiels

il y a 7 heures 37 min
décryptage > Education
Personne n’en veut

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

il y a 8 heures 31 min
« Les hommes de l’ombre »

Quand DSK inventait les 35 heures...

Publié le 23 septembre 2011
L'enquête des journalistes Elisabeth Chavelet et Mariana Grépinet explore la toile d'araignée que les candidats à la présidentielle de 2012 ont tissée dans la plus grande discrétion depuis des années. Extraits en exclusivité de leur livre « Les hommes de l’ombre » (1/2).
Elisabeth Chavelet et Mariana Grépinet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Elisabeth Chavelet est rédactrice en chef adjointe à Paris-Match. Mariana Grepinet est journaliste à Paris-Match.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'enquête des journalistes Elisabeth Chavelet et Mariana Grépinet explore la toile d'araignée que les candidats à la présidentielle de 2012 ont tissée dans la plus grande discrétion depuis des années. Extraits en exclusivité de leur livre « Les hommes de l’ombre » (1/2).

Sarkozy et Le Monde

Directeur général délégué de la banque Lazard et co-acquéreur du Monde avec Pierre Bergé et Xavier Niel, Matthieu Pigasse raconte : « Lors d’une des cérémonies des vœux en janvier 2010, le chef de l’État a pris à part Louis Schweitzer, qui était à l’époque Président du conseil de surveillance du Monde, en lui enjoignant : “Je ne veux pas de ces gens-là".  En mai suivant, il convoque au Château le directeur du journal, Éric Fottorino, pour revenir à la charge, en plus cru : “Vous n’allez quand même pas vous jeter dans les bras de ce Xavier Niel, ce pornographe qui a fait sa fortune dans le Minitel et les peep-shows, dans ceux de Matthieu Pigasse et de Pierre Bergé, qui vont servir à la présidentielle de tremplin pour DSK.” » La dissuasion ne s’arrête pas là. Matthieu Pigasse poursuit : « Il a lâché ses chiens de garde pour nous barrer la route. Alain Minc, qui était autrefois un ami, qui avait appuyé mon entrée chez Lazard, appelait ici les dirigeants pour faire pression. Heureusement, Lazard est une grande maison. Ils m’ont dit : “Vas-y, on est derrière toi. À une seule condition : que tu gagnes.” Pour essayer de me faire perdre, Alain Minc est même allé chercher l’Espagnol Prisa qu’il conseillait, puis Claude Perdriel, et, pour compléter, Orange. » Le trio BNP a finalement gagné, mais le banquier, qui a aussi racheté Les Inrockuptibles, a des mots très durs : « Pour un chef d’État, ce sont des méthodes indignes. J’ai survécu aux blessures. Mais je n’oublie pas. » (D’autant que) l’exécutif ne manque pas, s’il le veut, de moyens de rétorsion. C’est ainsi qu’en l’espace d’un an, l’imprimerie du Monde a vu la quitter successivement Direct Matin, dont Bolloré est propriétaire, Le Journal du dimanche, qui appartient à Arnaud Lagardère, et Les Échos, de Bernard Arnault. Coïncidence ? En tout cas ce sont tous des proches de Nicolas Sarkozy. »

 

François Hollande, Premier ministre de DSK

« J’ai rencontré DSK le 29 avril dernier, raconte Jean-Pierre Elkabbach. Il m’a dit : “François a tort parce que le mandat présidentiel dure cinq ans. J’aurai besoin de deux Premiers ministres. Il peut même être un ministre d’État de grande qualité à Bercy.” Surprise : à la fin de notre conversation, j’ai senti que c’était François Hollande qui tenait la corde pour Matignon. DSK pensait qu’il était le plus prêt, le mieux préparé au rôle de chef du gouvernement. »

 

DSK, inventeur des 35 heures

« Sa « petite Martine », le financier Marc Ladreit de Lacharrière la connaît depuis plus de vingt ans : « En 1993, raconte-t-il, j’étais à l’origine, avec elle, de la FACE, la Fondation Agir contre l’exclusion. » Il a suivi son parcours de ministre des Affaires sociales de Lionel Jospin et il le dit solennellement : « Je peux témoigner devant Dieu que les 35 heures étaient une idée de DSK, mais une fois aux Affaires sociales, en bon petit soldat, c’est elle qui les a mises en musique. »

 

Sarkozy vu par un grand patron

« A 87 ans, Antoine Bernheim est le « héros » d’un livre flatteur intitulé « Le parrain du capitalisme français » (Grasset). Lui aussi était au Fouquet’s le fameux soir. (…) « Nicolas Sarkozy était chaleureux, humble, se souvient-il. J’ai apporté à son cabinet, qui n’était pas considérable à l’époque, la clientèle de Generali… Quand Cécilia était là, on se voyait beaucoup. On organisait des dîners. Le lendemain de son élection en 2007, alors qu’il était sur le bateau de Bolloré, il m’appelle “pour te dire que je te dédie ma victoire”. Depuis, Cécilia est partie, et il ne m’a pas invité une seule fois à l’Élysée. » Pire, il l’a insulté. Bernheim, depuis des mois, défendait Anne Lauvergeon, qu’il jugeait « courageuse et professionnelle ». Lors de la finale de la Coupe du monde de football, en mai 2010, Antoine Bernheim rappelle au président que les résultats d’Areva sont très corrects. Réponse cinglante de ce dernier : « Oui, mais c’est moi l’actionnaire… Et puis, tu as été foutu à la porte de Generali. » Ce jour-là il avait envie d’être publiquement désagréable. Bernheim, lui, est tristement lucide : « Il y a vingt ans, j’étais un seigneur de Lazard et lui n’était rien du tout. Aujourd’hui, je suis un simple manant et il est chef d’État. » Le manant lui a seulement répliqué : « Nicolas, tu as la mémoire courte… Mais je sais que la reconnaissance est une maladie du chien non transmissible à l’homme. » Rideau. Voilà un grand mondain, pilier du dîner du siècle, qui ne militera pas pour sa réélection ! »

 

A suivre, demain : « Hollande et l’organisation « en toile d’araignée » de Mitterrand », « Le "Premier cercle" de Sarkozy », « Martine, Jacques et Clémentine » et « Les prédictions du numérologue ».

 

A lire : Interview de Mariana Grépinet et Elisabeth Chavelet sur Atlantico

_______________________________________

Élysée 2012, Les hommes de l’ombre, de Mariana Grépinet et Elisabeth Chavelet, Robert Laffont (22 septembre 2011).

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
ZOEDUBATO
- 22/09/2011 - 18:58
Et encore un procès en sorcellerie contre M. SARKOZY
Comme d'habitude les plaignants appartiennent tous à la gauche
Dans la même eau voir : l'attentat de l'Observatoire, le procès Dhirac , les attaques via MME Bettencourt et les pseudos témoignages, le rapport à charge contre MMe Lagarde, l'armada de juges qui cherche désespérément à mettre en examen M. WOERTH, etc...
Pourr leur décharge il faut dire qu'ils n'ont plus que ça comme arme électorale
LouisArmandCremet
- 22/09/2011 - 17:05
Bof....
Rien de très nouveau... C'est connu et archi connu depuis des années que DSK lors d'un repas, a posé un simple calcul sur un coin de table pour avoir une idée de ce permettrait les 35H...
porticcio
- 22/09/2011 - 16:53
La tête-chercheuse continue sa quête
Elle invente les 9 minutes mais patine et part en tête-à-queue.