En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Retraite, clap de fin : le compromis va creuser un gouffre financier et précipiter les salariés du privé dans la capitalisation

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

04.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

05.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

06.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Les Aristochats véhiculent les valeurs de la bourgeoisie riche". On a entendu ça sur France Culture !

04.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

05.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

06.

Retraite, clap de fin : le compromis va creuser un gouffre financier et précipiter les salariés du privé dans la capitalisation

ça vient d'être publié
light > Culture
Slim shady
Eminen surprend tout le monde et sort un nouvel album
il y a 6 heures 55 min
pépites > Culture
Evènement chez Michelin
Le guide rétrograde le restaurant de Paul Bocuse
il y a 7 heures 51 min
décryptage > Social
Retraites

Grève contre la réforme des retraites : de la guerre de mouvement à la guerre de tranchées

il y a 9 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

« La révolution des plantes » : un livre scientifique à la portée de l’homme de la rue

il y a 11 heures 21 min
décryptage > Justice
Euthanasie

Euthanasie : 3 médecins jugés en Belgique dans un procès sans précédent

il y a 11 heures 47 min
décryptage > International
Gorbatchev à la sauce iranienne ?

Glasnost, le retour ? Le président iranien demande de la transparence

il y a 12 heures 56 min
décryptage > International
Copycat

Contagion : Les démocrates trumpisent leur communication

il y a 13 heures 34 min
décryptage > Santé
Drames sanitaires

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

il y a 14 heures 35 min
pépites > Politique
Alliances
Municipales à Paris : Pierre-Yves Bournazel retire sa candidature et soutient Benjamin Griveaux
il y a 1 jour 6 heures
light > Justice
Placé sous contrôle judiciaire
Le réalisateur Christophe Ruggia a été mis en examen pour "agressions sexuelles sur mineur de 15 ans" dans le cadre de l'affaire Adèle Haenel
il y a 1 jour 7 heures
L'assassin assassiné
En Inde, un homme arrêté pour le meurtre de son tueur à gages
il y a 7 heures 12 min
pépites > Social
Musée du Louvre
Une grève sauvage provoque la fermeture des portes
il y a 7 heures 57 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand l’octogone redéfinit le classicisme et quand l’étrier d’acier fait danser les chiffres : c’est l’actualité des montres en mode pluviôse
il y a 10 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : « Un contrat » : Polar psychanalytique entre deux hommes de parole... et de silence

il y a 11 heures 29 min
pépite vidéo > Politique
Invités imprévus
Marlène Schiappa interrompue lors d'une réunion publique
il y a 12 heures 8 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Libye : les occidentaux cumulent naïveté et erreurs géopolitiques en série
il y a 13 heures 36 sec
décryptage > Education
Pénurie des profs

Ces recrutements hasardeux que génère la pénurie de profs en France

il y a 13 heures 54 min
décryptage > Europe
Il n’y a pas que l’union qui fait la force

Europe post Brexit : et Angela Merkel mit (sans le vouloir) le doigt sur le vrai point de faiblesse de l’Union

il y a 15 heures 8 min
pépites > Environnement
Risques climatiques et économiques
Davos 2020 : les décideurs mondiaux placent l'inaction climatique au sommet des dangers pour l'humanité
il y a 1 jour 6 heures
pépite vidéo > Politique
Soirées électorales pimentées
Elections municipales : une circulaire de Christophe Castaner pourrait avantager le score national de LREM
il y a 1 jour 8 heures
Editorial

J-3 avant la probable mise sous tutelle de la France par l’Europe

Publié le 21 novembre 2014
Bruxelles va demander à Paris de rédiger un nouveau programme de réformes détaillées et échelonnées, tandis qu’une surveillance sérieuse sera mise en place.
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruxelles va demander à Paris de rédiger un nouveau programme de réformes détaillées et échelonnées, tandis qu’une surveillance sérieuse sera mise en place.

Une lourde épreuve attend François Hollande à Bruxelles lundi prochain. A force de finasser, il croyait avoir surmonté tous les écueils lui permettant d’échapper aux foudres brandies à plusieurs reprises par la Commission pour ramener la France dans le droit chemin d’une politique économique orthodoxe. C’était compter sans la lassitude qui s’est emparée de la plupart de nos partenaires avec une mise en garde sévère lancée vendredi dans les Echos par le commissaire allemand à l’économie numérique, Günther Oettinger, dont la plume reflète en réalité le point de vue d’Angela Merkel.

Il ne peut être question d’accorder à notre pays un nouveau blanc-seing, alors que les promesses réitérées chaque fois n’ont conduit à aucune amélioration. D’autant que les progrès dans le redressement des comptes annoncés par la France ne sont guère crédibles aux yeux du commissaire, qui voit plutôt une aggravation au cours des deux prochaines années, avec un déficit qui atteindrait 4,4% du PIB en 2015 et s’alourdirait même à 4,5% en 2016, en raison de la faiblesse de l’activité. La France est le seul pays de la communauté qui ne respecte par le seuil des trois pour cent depuis si longtemps. L’Europe ne peut continuer d’accepter le laxisme de Paris, sans de graves conséquences pour l’ensemble européen dont la reprise risque d’être compromise, car le vieux continent a besoin d’une France solide.

Il faut donc agir vite, selon Günther Oettinger, en exigeant du partenaire "récidiviste" des contreparties concrètes et précises, face au handicap qu’il fait peser sur tous. La menace est jugée suffisamment réelle pour qu’une intense négociation ait été engagée en coulisses depuis quelques jours avec les autres capitales, tandis que Michel Sapin a été dépêché en Espagne et au Portugal, deux partenaires qui ont mis en route des plans d’austérité sévères, pour les inciter à s’associer à une offensive générale de relance de la croissance en Europe, qui autoriserait aux yeux de Paris le maintien d’un déficit élevé dans l’hexagone.

Mais, après les 3,6 milliards d’économies supplémentaires que le gouvernement avait sorti de son chapeau in extremis au moment de boucler le budget et qui étaient très vite apparus comme de la poudre aux yeux, la marge de patience des Européens parait désormais épuisée. Bruxelles va donc demander à Paris de rédiger un nouveau programme de réformes détaillées et échelonnées, tandis qu’une surveillance sérieuse serait mise en place. Théoriquement, la France pourrait même être condamnée à une amende de 0,2% du PIB, soit quatre milliards d’euros, pour non-respect de ses engagements. Certes, on n’en viendra pas encore à cette extrémité, car ce qui est en  jeu, c’est le risque de voir pour les deux dernières années du quinquennat, le pouvoir être transféré progressivement à Bruxelles. Pour tenter d’échapper une fois de plus aux foudres qui nous menacent, Paris ferait valoir que ce serait aussi le  meilleur moyen de renforcer les partis hostiles à l’Europe et donner en particulier plus de crédit au Front National. Mais, on ne voit pas se profiler, ni au sein du Parlement, à fortiori du gouvernement, englués dans le fameux pacte de responsabilité complexe à mettre en oeuvre en raison de son caractère bureaucratique, une vraie tentative pour s’attaquer aux réformes indispensables alors que l’horizon économique offre aujourd’hui pourtant des lueurs d’espoir avec la baisse de l’euro et la chute des cours du pétrole, qui sont autant d’atouts pour un retour de la croissance.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Nicolas V
- 22/11/2014 - 11:39
Élections
Comme le clown actuel fut choisi en 2011, ns connaissons le nom du suivant choisi le 6 juin 2013, château de Grove. Cherchez. Non, ni Sarko ni Juppé, vedettes américaines pour chauffer la salle. Indice, c'est 1 ticket, il y a 1 femme. A nous de faire mentir le "choix ". Explorez les passerelles Bilderberg/Trilaterale/Le Siècle et vs verrez pourquoi la presse mainstream qui ne fonctionne que ds "le but " prendra les positions le moment venu. Parfois 1 journaliste laisse échapper un mot qui confirme. Soyez à l'affût. Élections piège à cons ?
Nicolas V
- 22/11/2014 - 11:29
Mise sous tutelle
C'est ce qu'attend le gouvernement et son clown en chef pour être enfin soulagé. Ça ne se résoudra que ds la rue. Souvenez-vs : "la Grèce n'est qu'1 laboratoire " (Schaubble) mêmes mots pour Chypre. C'est "chronique d'une dictature annoncée ". Nos dirigeants ont vendus notre souveraineté et n'ont été mis en place (vs croyez les avoir choisis "élus " ) que ds cet objectif.
zeliclic
- 22/11/2014 - 10:39
Que l'Allemagne balaie devant sa porte
et que Hollande ait une attitude un peu plus gaullienne.