En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

05.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

06.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
light > Culture
Une voix s'est tue
La cantatrice Mady Mesplé est décédée
il y a 13 heures 41 min
light > Science
Retour à l'envoyeur
Vol habité de SpaceX : Elon Musk répond à un tacle de l'agence spatiale russe, celle-ci réplique
il y a 15 heures 1 min
pépites > Société
Priorités
PMA pour toutes : des députés plaident l'urgence d'un retour du texte à l'Assemblée nationale
il y a 16 heures 16 min
light > Media
Accusé
Jean-Marc Morandini : un procès requis pour corruption de mineur
il y a 16 heures 53 min
pépite vidéo > Science
Starman
SpaceX : les meilleurs moments du lancement de la capsule habitée Crew Dragon
il y a 19 heures 12 min
décryptage > High-tech
Espionnage

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

il y a 19 heures 59 min
décryptage > Science
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

il y a 20 heures 41 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Planter des arbres n’est pas toujours bon pour la planète
il y a 21 heures 21 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

La mondialisation : un vecteur favorable pour les épidémies ?

il y a 21 heures 23 min
décryptage > Société
Drame

"Salle de traite", la pièce de théâtre sur le suicide d'un éleveur laitier

il y a 21 heures 23 min
pépite vidéo > International
Mort de George Floyd
Etats-Unis : deux voitures de police foncent sur la foule à New York
il y a 14 heures 27 min
pépites > France
Déconfinement extrême
Plusieurs milliers de clandestins ont défilé à Paris malgré l'interdiction de la préfecture
il y a 15 heures 36 min
pépites > Politique
Nomination
L'ancien ministre socialiste Pierre Moscovici va prendre la tête de Cour des comptes
il y a 16 heures 43 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX : revivez le lancement réussi du premier vol habité de Crew Dragon ; Proxima b est confirmée ! Il y a bien une exoterre dans la zone habitable de l’étoile la plus proche de nous
il y a 18 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le maître du « je »

il y a 19 heures 50 min
décryptage > France
État providence et modèle social français

1945 : l’héritage béni devenu largement toxique

il y a 20 heures 13 min
décryptage > International
Symptômes d’un nouveau conflit

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

il y a 20 heures 56 min
décryptage > Politique
Mains tendues

Macron/Collomb : le match du meilleur instinct pour 2022

il y a 21 heures 21 min
décryptage > Europe
Jésus reviens, ils sont devenus fous

La Pologne : un royaume où règne la droite la plus bête du monde

il y a 21 heures 23 min
décryptage > Economie
Crise

Les crédits aux PME sont insuffisants !

il y a 21 heures 23 min
Les députés examinent en seconde lecture à partir de ce mardi le projet de loi relatif à la délimitation des régions.
Les députés examinent en seconde lecture à partir de ce mardi le projet de loi relatif à la délimitation des régions.
Dessine-moi la France !

Les 7 cartes que les députés devraient méditer avant de redessiner les régions selon une logique hors sol

Publié le 18 novembre 2014
Les députés examinent en seconde lecture à partir de ce mardi 18 novembre le projet de loi relatif à la délimitation des régions. Une carte qui pourrait de nouveau subir quelques modifications.
Jacques Lévy est géographe, professeur à l’École polytechnique fédérale de Lausanne et à l’université de Reims. Il a reçu le prix international Vautrin-Lud 2018, qui est la plus haute distinction en géographie. Il est le co-auteur de Théorie de la...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Lévy
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Lévy est géographe, professeur à l’École polytechnique fédérale de Lausanne et à l’université de Reims. Il a reçu le prix international Vautrin-Lud 2018, qui est la plus haute distinction en géographie. Il est le co-auteur de Théorie de la...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les députés examinent en seconde lecture à partir de ce mardi 18 novembre le projet de loi relatif à la délimitation des régions. Une carte qui pourrait de nouveau subir quelques modifications.

Universitaire réputé, Jacques Lévy s'intéresse à la géographie politique. Ce professeur à l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne a mené des recherches sur la mobilité et les modèles urbains. Persuadé qu'il faut revoir notre découpage territorial, il a publié en 2013 "Réinventer la France. Trente cartes pour une nouvelle géographie". Un débat d'actualité à l'heure où l'Assemblée nationale entame mardi l'examen en seconde lecture de la carte des régions.

>>> A lire également : La France (étonnamment) éternelle ? Les 7 cartes du rapport des Français à leur territoire et au lien social

 

Voici sept cartes pertinentes établies par le laboratoire Chôros et commentées par le géographe. 

 

Cliquez sur l'image pour agrandir

 

Cliquez sur l'image pour agrandir

L’idée de départ est de partir des espaces locaux en sachant que ce sont des espaces fondamentaux, ceux de la vie quotidienne.  Ils sont différents de ceux d’il y a quelques décennies du fait de l’achèvement de l’urbanisation. Nous avons utilisé les travaux de l’Insee avec les aires urbaines même si ces dernières montrent leurs limites. Ce sont en effet des zones qui n’affichent pas un bâti en continue mais qui sont reliées aux agglomérations par les mobilités. Le système est composé du centre, de la banlieue et du périurbain. Cela fonctionne ensemble avec un marché du logement, un marché du travail et un système de transport qui est le même.

Contrairement à une vision courante en France où l’on adapte le point de vue d’un Etat centralisateur sans s’en rendre compte, les espaces locaux n’ont en fait pas la même taille : certains sont plus petits et d’autres très gros. Ces 800 pays ne font pas la même taille : certains comptent 12 millions d’habitants comme l’aire urbaine de Paris et d’autres font 3000 habitants. Cela s’explique par le fait que 10 % de la France n’est pas pris en compte car les données de l’INSEE obligent à un bassin de vie de minimum 1500 emplois. Cela élimine certains endroits et on perd une certaine partie de la réalité.

Les pays sont des espaces locaux pertinents qui correspondent bien aux intercommunalités. Ces pays ont connu un renouveau dans les années 90 avec la loi Voynet qui les avait définis comme des entités qui incluaient des villes et leurs arrières pays. J’ai pour ma part repris ce mot pour éviter un terme technocratique. L’idée est en effet de partir des pratiques quotidiennes des Français.

On peut tirer deux leçons en observant ces deux premières cartes : d’abord qu’il faudrait recomposer le niveau local c’est-à-dire les intercommunalités. Il s’agirait de créer un espace politique fort qui reprenne en partie les pouvoir actuels des communes. Je ne pense pas qu’il faille regrouper autoritairement les communes, mais il faudrait développer l’idée que les communes deviennent des quartiers de ces nouvelles entités. Ce serait un peu comme les arrondissements de Paris, Lyon ou Marseille. Ces intercommunalités n’ont actuellement pas de compétence en matière d’urbanisme et on ne leur donne pas la possibilité de définir leur propre population. Des intercommunalités qui auraient des moyens fiscaux et dont les responsables politiques seraient élus au suffrage universel serait une bonne chose.

La deuxième leçon serait de construire des institutions locales adaptées à l’état actuel de l’urbanisation. On va dans ce sens avec les métropoles, mais on ne va pas au bout de l’idée de création d’entités politiques qui comprennent le centre, la banlieue et le périurbain. Il faut que tous les citoyens puissent participer au débat et la question de l’échelle est importante : si l’on exclut des gens qui ont déjà tendance à s’exclure eux-mêmes ce n’est pas bon pour la cohésion sociale. Les intéressés pourraient dire leur mot et le point faible du découpage régional est le fait qu’il soit décidé d’en haut alors que les intéressés devraient pouvoir dire leur mot.

 

 

Cliquez sur l'image pour agrandir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cliquez sur l'image pour agrandir

Pour montrer les liens entre des villes nous nous sommes surtout appuyés sur une étude récente faite par des géographes pour la Datar. Cette étude montre des choses parfois surprenantes qui mériteraient discussion. Par exemple le fait que l’on s’attendait à ce que Reims soit plus lié à Paris et que le sud de la Saône et Loire soit plus lié à Lyon. De notre côté, on veut montrer qu’il n’y a pas forcément d’évidence entre les frontières départementales et régionales actuelles et ces espaces de solidarité. Si l’on prend par exemple Pau et Tarbes ce sont deux villes qui fonctionnent ensemble alors qu’elles ne font pas partie de la même région.

Dans le détail on voit que l’Alsace mord un peu sur la Moselle mais elle englobe surtout des liens forts entre le sud de la région et le Territoire de Belfort. Notre suggestion est donc d’avoir une Alsace restant ce qu’elle est en englobant le Territoire de Belfort ce qui était le cas avant 1670. 

Notre critère n’est pas la masse mais nous avons essayé d’être au plus près des pays et des villes. Nous avons aussi essayé d’être proches des ressources objectives c’est-à-dire de l’existence de métropoles. C’est très important pour un projet de développement. Les ressources subjectives comme l’identité et l’appartenance peuvent être parfois plus importantes qu’une métropole, le cas de la Corse étant emblématique. J’estime qu’il vaut mieux laisser le Nord Pas de Calais et l’Alsace seules car ces régions ont une cohérence.

 

Cliquez sur l'image pour agrandir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cliquez sur l'image pour agrandir

 

Cliquez sur l'image pour agrandir

S’il y a bien une région où la carte que je propose ne recoupe pas les autres propositions, c’est le bassin parisien. Dans la tradition de la gestion du territoire français par l’état central il faut éviter qu’il y ait des grandes régions. Celles-ci sont en effet considérées comme une menace pour l’intégrité nationale. C’est là qu’on voit toutes les acrobaties géographiques faite par les dessinateurs pour caser des morceaux du bassin parisien avec des régions plus éloignées de Paris. Cela donne une région comme la Picardie et un Centre qui reste seul. Il n’y a pourtant aucune raison d’avoir peur du bassin parisien. Et ce d’autant plus que pour des régions qui ont longtemps souffert à l’ombre de Paris, il serait bon d’inverser le processus et d’avoir une métropolisation partagée, afin que ces régions profitent des avantages de la métropole. Au contraire, elles devraient revendiquer ce droit de bénéficier d’une métropole en leur sein.

La dernière carte des espaces culturels ne correspond pas exactement à celle des régions. La logique des ressources objectives a conduit à agrandir la Bretagne pour lui adjoindre la Mayenne qui est beaucoup plus proche de Rennes que de Paris.  Par contre, aussi bien la Bretagne culturelle que le Pays Basque et l’Occitanie ont le droit d’exister comme espace linguistiques. Ces espaces culturels ne coïncideraient pas forcément avec les régions politiques mais il faudrait leur présenter des garanties notamment un budget pour assurer la promotion de leur culture.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

05.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

06.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Benvoyons
- 18/11/2014 - 09:15
Un spécialiste particulièrement interessant. Mais pour un
Fonctionnaire ENA Français et bien comme il arrive à plier la lumière alors l'organisation Française encore plus facilement. Tout ce que peut dire ce spécialiste et bien il s'en tamponne le derrière.