En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Zone franche

Médicaments inutiles : le déremboursement à dose homéopathique ?

Publié le 20 septembre 2011
Plusieurs centaines de médicaments inutiles ne seront plus pris en charge par la Sécu. Bel effort, mais faut-il attendre la faillite de la Grèce pour les dérembourser tous ?
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Plusieurs centaines de médicaments inutiles ne seront plus pris en charge par la Sécu. Bel effort, mais faut-il attendre la faillite de la Grèce pour les dérembourser tous ?

Les Français entretiennent une relation paradoxale avec l’industrie pharmaceutique : champions du monde de la consommation de médicaments, et plus spécifiquement d’antidépresseurs superflus et d’antibiotiques inefficaces, ils sont aussi les plus méfiants à l’égard des crânes d’œufs qui élaborent leurs poisons préférés.

Les patrons des labos ? Des crapules cyniques assoiffées de dollars ! Les visiteurs médicaux ? Des dealers sans foi ni loi ! Les médecins ? Des opportunistes prêts à prescrire n’importe quoi à n’importe qui en échange d’un séjour aux Maldives ! L’AFSSAPS ? Le faux nez du lobby de l’aspirine !

Enfin, ça c’est ce qu’on entend au zinc ou à la machine à café, lorsqu’il faut jouer au Gaulois blasé auquel on ne la fait pas. Chez son généraliste préféré, en revanche, on aurait plutôt tendance à se pointer avec une shopping-list longue comme le bras.

Tiens, je m’aventure sans doute en terrain glissant, mais je ne serais pas étonné d'apprendre qu’une fraction non-négligeable des gobeurs non-diabétiques de Médiator était parfaitement consciente des restrictions à l’usage du remède maudit…

Mais voici que le remboursement de 600 médicaments à « service médical rendu insuffisant » (un euphémisme technocratique signifiant qu’ils ne servent à rien) est remis en cause par le Parlement, l’idée étant de combler une partie du fameux trou de la Sécu avant prolapsus (1 milliard d’euros d'économies envisagées, pour un déficit de 14,5 milliards).

Dérembourser les médicaments inutiles, oui. Mais pas tous...

Bon, passons rapidement sur l’absurdité d’un système de santé conçu pour prendre en charge des remèdes dont l’inefficacité n’est un secret pour personne ― pour ne rien dire de leur éventuelle dangerosité ― et félicitons-nous de cette bouffée de pragmatisme en temps de crise.

Félicitons-nous, OK, mais demandons-nous tout de même pourquoi ce n’est pas l’intégralité de la pharmacopée notoirement inutile qui est retirée du marché par la même occasion (il resterait des dizaines de produits sans effet)… Ah, c’est sans doute que les Français, qui détestent les labos et s’agacent de l’incapacité des élites à gérer la Sécu convenablement, auraient vite de fait de descendre dans la rue pour défendre le remboursement de leur poudre de perlimpinpin de prédilection.

Le déremboursement, c’est un peu comme avec les niches fiscales : il y a mon médicament inutile et celui du voisin…

Notez qu’il existe une certaine logique à écrémer la liste des médicaments qui ne servent à rien sur un mode homéopathique, l’homéopathie restant  précisément la principale spécialité qui ne sert à rien à être remboursée. Bah, attendons seulement que la Grèce s'effondre et on en reparle.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

02.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

03.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

04.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

05.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

06.

Le G7 du blabla politico-diplomatique qui ne sert à rien, sauf à permettre aux dirigeants de se parler et ça, c’est primordial

07.

Incendie en Amazonie : on vient d’inventer la politique magique !

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

05.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Aie
- 21/09/2011 - 03:56
ha mais là je suis d'accord
ha mais là je suis d'accord pour dé-rembourser ces placébos
Balou
- 20/09/2011 - 18:56
Bien vu
Je suis moi même généraliste et je trouve que vous visez juste.
La référence à "la petite liste" m'a fait sourire, chez certains patients pourtant très critiques envers les labos, elle est bien souvent au rendez vous.
Que faire? Dérembourser bien sur mais attention, il n'y aura pas que des patients pour râler. C'est aussi le fond de commerce de certains confrères qui va se faire la malle...
fauvette13
- 20/09/2011 - 09:46
Et pour finir, petite nouveauté de la sécu
si vous avez un traitement sur plusieurs mois et que vous n'allez pas les chercher pile 30 jours plus tard pour le deuxième mois (genre vous en avez retrouvé et vous pensez connement finir ce qui vous reste au lieu de reprendre une nouvelle boite) et bien on peut ne pas vous les donner... sympa non ?