En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

04.

Tentative de main basse sur Hong Kong et l’Asie : les Chinois profitent du Coronavirus pour lancer une inquiétante offensive

05.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

06.

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

07.

Alerte météo : Climat pourri pour les chasseurs homosexuels musulmans de droite

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

05.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

06.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Plan de relance

Le gouvernement contaminé par le virus du micro-management

il y a 1 heure 37 min
décryptage > Economie
Soutien face à la crise

(Enième ) plan de sauvetage de l’industrie automobile française : une obsession politique contre-productive

il y a 2 heures 41 min
décryptage > Economie
Crise économique

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

il y a 3 heures 14 min
décryptage > France
Polarisation du débat

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

il y a 3 heures 55 min
décryptage > Politique
Zombie qui s’ignore

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

il y a 4 heures 26 min
pépite vidéo > Economie
Plan de soutien "massif"
Soutien au secteur automobile : retrouvez l’intégralité du discours d’Emmanuel Macron
il y a 18 heures 7 min
Relance de la consommation
Le Printemps Haussmann à Paris va pouvoir rouvrir ses portes suite à une décision de justice
il y a 20 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mandela, une philosophie en actes" de Jean-Paul Jouary : un essai intéressant qui appelle néanmoins pas mal de réserves…

il y a 21 heures 22 min
pépites > Politique
"Agir ensemble"
Création d’un 10e groupe politique, situé dans la majorité, à l’Assemblée nationale
il y a 21 heures 59 min
pépites > High-tech
Atout contre le virus
StopCovid : la Cnil autorise l’application de traçage pour lutter contre le coronavirus
il y a 23 heures 14 min
décryptage > France
Hexagone

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

il y a 1 heure 54 min
décryptage > Société
Univers cauchemardesques

Pourquoi les oeuvres dystopiques déprimantes attirent tant de gens par temps de pandémie ?

il y a 3 heures 2 min
décryptage > Politique
Des hommes, des vrais !

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

il y a 3 heures 35 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron se réinvente en ministre de l’Industrie très gaullien… dans un environnement concurrentiel totalement différent

il y a 4 heures 14 min
light > People
"Cauchemar"
Le ténor Andrea Bocelli révèle avoir été atteint par le coronavirus
il y a 16 heures 57 min
pépites > Economie
"Se battre pour l’emploi et l’industrie"
Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques
il y a 19 heures 8 min
pépites > Santé
Immunité
Coronavirus : les malades faiblement atteints pourraient être immunisés, selon une nouvelle étude
il y a 20 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’empreinte du dieu" (Tome 4 de la saga "Gens du Nord") de Maxence Van der Meersch : cet été 2020 marchez en Flandres dans les empreintes du dieu

il y a 21 heures 38 min
pépites > Politique
Bataille pour Paris
LREM : Agnès Buzyn annonce qu'elle est toujours candidate pour le second tour des municipales à Paris
il y a 22 heures 36 min
pépite vidéo > International
Menace pour les récoltes
L’Inde fait face à une invasion de criquets
il y a 23 heures 44 min
© Reuters
Des aliments sains pâtissent de leur côté pas pratique à manger.
© Reuters
Des aliments sains pâtissent de leur côté pas pratique à manger.
Top chef

La malédiction de la salade : ces aliments sains qui pâtissent de leur côté pas pratique à manger

Publié le 14 novembre 2014
Aux Etats-Unis, un entrepreneur a eu l'idée de proposer des salades dans des distributeurs de nourriture, une façon de rendre les aliments plus sains plus accessibles.
"Diététicien nutritionniste, consultant médias & entreprises, dirigeant fondateur de "Devenir un Ambassadeur de Santé", les premières formations françaises independantes de responsabilisation à la santé de l'Homme et de sa planète."
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Charles-Antoine Winter
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Diététicien nutritionniste, consultant médias & entreprises, dirigeant fondateur de "Devenir un Ambassadeur de Santé", les premières formations françaises independantes de responsabilisation à la santé de l'Homme et de sa planète."
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Aux Etats-Unis, un entrepreneur a eu l'idée de proposer des salades dans des distributeurs de nourriture, une façon de rendre les aliments plus sains plus accessibles.

Atlantico : D'une manière générale, si la nourriture saine était plus facile à préparer, en mangerions-nous davantage ? Est-ce réellement un frein ?

Charles-Antoine Winter : Tout d’abord, le mot salade ne garantit pas la qualité sanitaire et nutritionnelle d’un produit ! D’autre part, pour maintenir la durée de vie et de "bonne figure" d’une salade en distributeurs, on est en droit de s’interroger sur les additifs ajoutés et/ou la qualité des matières premières.

Pour répondre à la question, la nourriture saine n’est pas difficile à cuisiner ! Au contraire, pour préserver la richesse de ses saveurs, la beauté de ses couleurs et maintenir ses vertus nutritionnelles, la nourriture saine ne se cuisine pas, elle doit se présenter humblement dans votre assiette. Alain Passard l’a bien compris, en cultivant la diplomatie dans ses créations : chaque aliment est présenté sans qu’aucun ne s’impose ! La cuisson est facultative ou douce et les associations sont judicieuses.

Le temps de préparation de la nourriture saine n’est donc pas le motif de son impopularité. C’est plutôt la méconnaissance de ce qu’est la nourriture saine et/ou les préjugés à son égard comme "sans goût, sans saveurs" ou "alimentation insipide".

Par "sans goût" ou "insipide", nombreux sont celles et ceux qui révèlent alors leur perte du goût véritable des bonnes choses.

Quelles sont les autres réticences à manger davantage de légumes par exemple ?

Sans vouloir offenser les "ennemis" des légumes, se sont souvent les mêmes raisons à 40 ans qu’à 4 ans... Le déroulement de la diversification alimentaire, de la curiosité alimentaire dans l’enfance conditionne inévitablement les affinités alimentaires du futur adulte.

C’est donc le goût puis la texture des légumes qui sont souvent cités. Pour l’adulte, nous retrouvons le temps de cuisson ou l’inconfort de dégustation en marchant par exemple. Autre point, mais qui résulte également d’une mauvaise éducation nutritionnelle dans l’enfance, les désagréments digestifs. Mais ici, c’est bien souvent une mauvaise préparation ou un engloutissement des légumes qui en sont à l’origine.

Quels sont les autres aliments sains qu'il est facile de préparer mais aussi facile de transporter et de conserver ?

Par aliments sains, nous retrouvons :

  • les graines oléagineuses (amandes, noisettes, sésame, noix, pignons...). À manger crues ou en purées, elles sont tartinables et remplacent très avantageusement les margarines ou le beurre.
  • les fruits secs issus de l’agriculture biologique (abricots, figues...), constituent un excellent repas nomades avec les graines ci-dessus. De plus ils vous obligent à bien mâcher.
  • les légumineuses (lentilles, haricots, pois, fèves...). Sous la forme de flocons que vous retrouvez en magasins BIO, ils se préparent en 10 minutes et peuvent aider à la confection de Houmous maison ou de caviar végétal. Ces "pâtés" végétaux sont de véritables atouts santé et peuvent se conserver 5 à 7 jours au réfrigérateur. Et puis entre deux tranches de pain complet au levain, ils remplacent avantageusement la charcuterie ou le fromage.
  • les fruits de mer. J’ai hésité à nommer ces derniers car ils sont malheureusement directement touchés par la pollution de nos mers et de nos océans... Mais ils sont très riches en minéraux et généralement vendus "prêt à cuisiner".

 

Comment donner du goût à des aliments qui ont dans l'imaginaire collectif la réputation d'être fades ?

Avant de donner du goût, voici des impératifs pour avoir des aliments qui ont du goût : tous les végétaux doivent être consommés à maturité et à la bonne saison. Ces deux conditions sont impératives au développement des arômes, des couleurs et à la richesse nutritionnelle de l’aliment. Un légume hors saison qui pousse hors sol ou boosté aux engrais et à la lumière artificielle vous offrira seulement 50 à 60% de son potentiel nutritionnel avec un goût médiocre !

Ensuite, pour donner du goût, pensez à consommer les légumes, les graines et les fruits secs crus, bien mastiqués. Ou utilisez des cuissons douces comme la vapeur, l’étouffée, le wok, la papillote. La cuisson à l’eau n’est pas intéressante car les arômes, les vitamines et les minéraux diffusent dans l’eau de cuisson et sont donc rarement consommés. Les légumineuses sous forme de flocons cuisent dans deux fois leur volume en eau. Sinon, osez et testez la germination !

Enfin, d’autres atouts santé pour raviver le goût de ces aliments sains sont les herbes aromatiques, le gomasio (sésame torréfié avec du gros sel), les épices et les huiles de première pression à froid de qualité biologique en bouteilles en verre teintées.

Avec quoi accompagner ces aliments qui ont parfois la réputation de ne pas permettre la satiété ?

Nous sommes sur une impression de manque de satiété. Car tous ces aliments sont très riches en fibres et/ou en eau et/ou en graisses insaturés ! C’est l’absence de mastication ou une cuisson excessive et surtout un engloutissement avec un repas en 5 minutes qui donne une impression de manque.

Que le consommateur redevienne donc sa priorité en consacrant au moins 20 minutes à ses repas. Car une alimentation saine n’est assimilable que si vous prenez le temps de manger, de mastiquer et surtout de vous dé-stresser.

Pour répondre simplement, ajoutez aux légumes des protéines sous forme de légumineuses ou d’œufs ou de viandes et de poisson. Et vous pouvez conclure vos repas avec des compotes sans sucre ajouté et mastiquer des grains de cardamome en fin de repas. Cette épice stoppe les sécrétions digestives et purifie la bouche donc votre haleine.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires