En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

02.

La réaction de la femme de Griveaux

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

05.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

06.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

07.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 3 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition : "Soulages au Louvre" de Pierre Soulages

il y a 3 heures 40 min
pépites > Société
Devoir de mémoire
Enfin un hommage marseillais à Arnaud Beltrame
il y a 4 heures 6 min
décryptage > Terrorisme
Motivations

Dans la tête du tueur de Hanau

il y a 5 heures 35 min
pépites > Santé
Quid du 4ème vol de rapatriés ?
Le point sur les conditions d'accueil des rapatriés français
il y a 6 heures 46 min
light > People
Et madame Griveaux dans tout ça ?
La réaction de la femme de Griveaux
il y a 8 heures 37 min
décryptage > Santé
Ces maladies qu’une bonne alimentation aide à combattre

Une bonne alimentation augmentera vos chances de guérison

il y a 10 heures 1 min
décryptage > International
loin des mille et une nuits

Le jugement des chercheurs français à Téhéran : un signal politique de la part de l'Iran

il y a 11 heures 14 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros
il y a 12 heures 12 min
décryptage > Education
la vie devant soi

Non, la réussite professionnelle ne s'obtient pas (uniquement) via un parcours scolaire en ligne droite

il y a 13 heures 12 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 3 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "Trahison" de Harold Pinter : Pour Michel Fau et Harold Pinter

il y a 3 heures 54 min
pépites > Economie
Dans la rue
Baisse des mobilisations contre la réforme des retraites
il y a 5 heures 4 min
pépites > Sport
Dopage
Docteur Mabuse au banc des accusés
il y a 6 heures 14 min
pépite vidéo > Politique
La paille et la poutre
Castaner et la vie privée d'Olivier Faure
il y a 7 heures 31 min
pépites > Terrorisme
Fusillades à Hanau
Fusillades tragiques en Allemagne
il y a 9 heures 17 min
décryptage > Justice
Célérité pour les uns, lenteur pour les autres

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

il y a 10 heures 57 min
décryptage > Politique
Des mots pour ne rien dire

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

il y a 11 heures 58 min
décryptage > Europe
Epreuve de force

Quel budget pour l’Europe post Brexit ? Petit diagnostic de l’état de l‘Union

il y a 12 heures 30 min
décryptage > Economie
Might makes right

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

il y a 13 heures 29 min
Economie défaillante

Comment le Venezuela en est venu à rationner ses habitants malgré sa richesse pétrolière

Publié le 21 novembre 2014
Malgré de forts revenus pétroliers, principale source de recette dans la balance commerciale du pays, le Venezuela n'a pas su endiguer la pénurie alimentaire qui sévit depuis de nombreuses années, contribuant à alimenter une contrebande et une corruption extrêmement préoccupantes.
Paula Vasquez est chercheuse à l'EHESS en anthropologie politique. Ses recherches portent principalement sur l'Amérique du sud et sur le Venezuela.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Paula Vasquez
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Paula Vasquez est chercheuse à l'EHESS en anthropologie politique. Ses recherches portent principalement sur l'Amérique du sud et sur le Venezuela.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Malgré de forts revenus pétroliers, principale source de recette dans la balance commerciale du pays, le Venezuela n'a pas su endiguer la pénurie alimentaire qui sévit depuis de nombreuses années, contribuant à alimenter une contrebande et une corruption extrêmement préoccupantes.

Atlantico : Le gouvernement vénézuélien a instauré un système de reconnaissance d'empreinte digitale a l'entrée des commerces pour contrôler la consommation des habitants, ceci afin de lutter contre la contre-bande. Comment en est-on arrive là, et quels sont les biens soumis à ce rationnement ?

Paula Vasquez : Cette mesure est cohérente avec la version officielle du gouvernement de Nicolas Maduro selon laquelle les déséquilibres et la situation gravissime de l’économie vénézuélienne sont dus à une "guerre économique" menée par l’opposition politique.

Mais ce système de reconnaissance n’est pas installé dans tous les magasins. Très peu de magasins en disposent d’ailleurs. Ce sont les magasins qui vendent en gros qui ont été équipés.

Le fond du problème ce sont les pénuries et les problèmes de distribution. Cela amène à la contrebande et à la vente à la sauvette dans les rues de produits rares. Le fond du problème est le démantèlement de l’économie productive vénézuélienne. Depuis 15 ans les entreprises vénézuéliennes sont soumises à toute une série de pressions et d’expropriations et l’Etat s’est placé aujourd’hui comme le principal producteur et propriétaire. C’est une économie étatique et improductive, complètement dépendante du revenu pétrolier. 

Les denrées alimentaires sont, dans une grande partie, importées. L’attribution des devises à des entreprises importatrices est un processus difficile, où il y a de la corruption également. Les importateurs honnêtes ne sont pas légion et des entreprises fantômes apparaissent sans cesse pour bénéficier des dollars attribués pour l’importation. C’est un système complexe. La comptabilité des entreprises est difficile à suivre, les entreprises gèrent des marchandises acquises avec deux ou trois taux d’échange différents. C’est une économie pleine de distorsions.

Quelles sont les autres réformes qui ont été mises en place précédemment en matière de lutte contre la corruption ?

La révolution bolivarienne, le régime crée par le président Chavez doit effectivement faire face à d'énormes problèmes de corruption. La mesure des empreintes digitales dans le magasin a en réalité été mise en place pour éviter les effets de la pénurie, ce n’est qu'indirectement qu'elle peut être considérée comme mesure contre la corruption. D’ailleurs, la contrebande la plus importante est celle de l’essence dans la frontière avec la Colombie et la Grade Nationale Bolivarienne vénézuélienne fait malheureusement partie de ce système délictueux. 

Quelles conséquences cette réforme pourra-t-elle avoir sur la consommation des habitants ?

La consommation, avec ou sans machine d’empreintes digitales, est fortement affectée depuis des années. Ce n’est pas nouveau ce phénomène de pénuries. La population est déjà affectée, en particulier la plus démunie, à cause du manque d’aliments protéinés comme le lait, la viande ou les légumes secs, la situation alimentaire vénézuélienne est très grave et c’est comme ça depuis des années.

En restreignant leur consommation, le gouvernement est il en train de se transformer en régime totalitaire comme Cuba, voire en Corée du Nord ?

C’est un régime difficile à caractériser. Ce n’est pas une démocratie libérale mais ce n’est pas une dictature non plus. Il y a des élections mais pas de séparation de pouvoirs. Les liens avec Cuba sont très étroits et c’est le modèle à suivre des autorités vénézuéliennes depuis des années.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

02.

La réaction de la femme de Griveaux

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

05.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

06.

Pénurie en vue : le coronavirus menace la production mondiale d’antibiotiques

07.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 03/11/2014 - 18:04
Le socialisme au Venezuela à les mêmes effets
et même causes qu'en France. Un gouvernement idéologue de gauche à la tête du pays. Mais tout ira mieux avec le retour au franc et la retraite à 60 ans promise par le FN et MLP...
Texas
- 03/11/2014 - 11:29
Un vrai modèle ( à la Ganesha )..
Et cette persistante paranoia ( la faute de l' opposition et du cancer Yankee de Chavez ) , qui permet d' éviter les vraies questions liées au Dutch Syndrom ( le Syndrome Hollandais ...ça ne s' invente pas ) . Pas d' investissements dans les exploitations agricoles .....pénuries . On imagine que le gouvernement Maduro-Chavez s' achemine vers une production agricole d' Etat à la Cubaine , alors que les Cubains amorçent des brouillons d'esquisses de privatisations . Un Dogmatique reste un Dogmatique , mais c' est un sujet qui nous est familier .
Benvoyons
- 03/11/2014 - 09:06
Voilà le résultat du programme économique du FN MLP
Il n'y a que des gens de gauche pour voter FN MLP.