En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne

04.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

05.

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

06.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

07.

Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Liberté de la presse
L'article 24 contesté de la loi «sécurité globale» sera réécrit
il y a 1 heure 44 min
pépites > Culture
Littérature
Le prix Goncourt est attribué à Hervé Le Tellier pour son roman «L'Anomalie» chez Gallimard
il y a 3 heures 22 min
pépites > Société
Exode
Un Français sur dix a quitté sa résidence principale à l'occasion du deuxième confinement, un million de plus que lors du premier confinement
il y a 6 heures 15 min
pépites > Justice
Police
Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction
il y a 7 heures 23 min
décryptage > Economie
Perte de pouvoir d'achat

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

il y a 8 heures 4 min
décryptage > Santé
Protocole ultra-renforcé

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

il y a 8 heures 36 min
pépite vidéo > Justice
Jour J
Le procès de Nicolas Sarkozy pour corruption dans "l'affaire des écoutes" reprend aujourd'hui
il y a 9 heures 3 min
décryptage > Politique
Janus

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

il y a 10 heures 18 min
pépites > Justice
Bavure
4 policiers mis en examen dont 2 ont été écroués dans l'affaire Michel Zecler
il y a 10 heures 26 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Huit jeux auxquels vous pouvez jouer en famille par écran interposés pendant le confinement
il y a 10 heures 51 min
décryptage > Politique
Un mea culpa qui fera date

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

il y a 2 heures 23 min
pépites > Santé
Wanted
10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire
il y a 3 heures 38 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

il y a 6 heures 20 min
décryptage > Economie
Panorama

COVID-19, vaccins, politique et vérités

il y a 7 heures 41 min
pépites > Politique
Dilemme
Emmanuel Macron pris au piège de la loi sur la sécurité globale et de l'article 24, Darmanin sur le grill
il y a 8 heures 13 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : la Haute Autorité de Santé recommande de vacciner en 5 phases avec priorité aux Ehpad
il y a 8 heures 55 min
décryptage > Politique
Surprise Surprise

Comment la gauche a subitement découvert les vertus de la vidéosurveillance

il y a 10 heures 2 min
décryptage > France
Union de la colère

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

il y a 10 heures 26 min
décryptage > France
Glottophobie

Il faut sauver l'accent de Jean Castex !

il y a 10 heures 50 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

il y a 10 heures 52 min
© Reuters
© Reuters
Raisonnement par l'absurde

Suspension de l'utilisation des grenades offensives après le drame de Sivens : tant qu'il y était, Cazeneuve a-t-il songé à suspendre la gendarmerie ?

Publié le 30 octobre 2014
Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé mardi la suspension de l'utilisation des grenades offensives par les forces de l'ordre à la suite du décès de Rémi Fraisse sur le site du barrage contesté de Sivens. Un type de grenade pourtant régulièrement utilisé par les forces de l'ordre lors des manifestations, en plus des grenades de désencerclement.
Bruno Beschizza
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Beschizza est conseiller régional d'Île-de-France, élu en mars 2010 en Seine-Saint-Denis et Secrétaire National de l'UMP à l'emploi des forces de sécurité.Avant 2010, il était commandant fonctionnel de Police, secrétaire général du syndicat...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé mardi la suspension de l'utilisation des grenades offensives par les forces de l'ordre à la suite du décès de Rémi Fraisse sur le site du barrage contesté de Sivens. Un type de grenade pourtant régulièrement utilisé par les forces de l'ordre lors des manifestations, en plus des grenades de désencerclement.

Atlantico : Bernard Cazeneuve a annoncé mardi la suspension de l’utilisation des grenades offensives. Cette mesure vous paraît-elle aller dans le bon sens ?

Bruno Beschizza : C’est une réponse technique absurde et hypocrite à un problème politique. A partir du moment où le ministre de l’Intérieur donne des instructions au préfet pour que les forces de l’ordre maintiennent ou rétablissent l’ordre il faut qu’elles aient des outils matériels pour le faire. Les grenades offensives font partie de ce panel de sécurité pour rétablir l’ordre public au même titre que les boucliers, les matraques, les tonfas... S’il y a un nouveau mort dans 15 jours que va-t-il se passer ? On interdira cette-fois les boucliers ? Puis les casques ?

En ne voulant pas démissionner, le ministre de l’Intérieur a trouvé un alibi technique pour ne pas répondre politiquement. Sa démission n’est pas à demander sur la gestion du drame mais sur l’incapacité à assurer l’ordre quand il y a des copains comme EELV. On l’a vu dans la gestion de Notre-Dame-des-Landes et maintenant pour le barrage de Sivens où les manifestations sont soutenues par les écologistes avec des manifestants parfois très violents. Je n’ai pas envie que les gendarmes et les policiers fassent les frais des bisbilles nationales entre le PS et EELV.

Quels problèmes a-t-on déjà rencontré lors de l’utilisation de ce type de grenades ?

Les GLI (grenades lacrymogènes instantanées) font partie des outils utilisés depuis 15 ans pour rétablir l’ordre public et elles n’ont jamais posé de problème. Ce n’est pas l’outil qui est dangereux mais l’utilisation qui en est faite. Dans le cas de la mort de Rémi Fraisse l’enquête dira si l’utilisation était légitime ou non. On ne peut pas accuser un outil d’être mauvais. Tous les techniciens de terrain disent que les grenades offensives sont un outil nécessaire pour que les forces de l’ordre soient en sécurité. Soit on assume le rétablissement de l’ordre public et dans ce cas on soutient les forces de l’ordre, soit on ne leur donne plus d’ordre !

Existe-t-il des solutions alternatives à ce type d’armes maintenant qu’elles ne peuvent plus être utilisées par les forces de l’ordre ?

Il n’y a donc pas de solution alternative. Quatre escadrons supplémentaires pourraient être envoyés mais la France n’a plus les moyens de le faire. Le gouvernement pourrait décider l’envoi de camions lanceurs d’eau mais cela choque l’opinion publique. Les a gendarmes mobiles et les CRS disposent d’un panel outil allant de la matraque à la grenade pour faire face en fonction de la situation et pour répondre de manière proportionnée. Si on enlève un élément de ce panel, ça va manquer. En suspendant l’utilisation des grenades offensives, on va se retrouver beaucoup plus souvent avec des combats au corps à corps. Il pourrait dans ce cas avoir des personnes blessées et des violences. La situation serait donc encore pire. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Leucate
- 30/10/2014 - 13:28
@BB - Les GLI
Le modèle actuel date certes de 15 ans comme tu le dis, mais la GLI arriva en dotation au milieu des années 1980 dans les CRS dans ses deux modèles, la grenade à main et la grenade à fusil lancée avec le tromblon, un Mauser allemand ou un Garand US modifiés, armes récupérées sur les stocks de la seconde guerre mondiale et bricolées.
Comme tu le sais, le B,A Ba du MO est d'éviter l'affrontement direct, le corps à corps devenant bagarre généralisée occasionnant des blessés des deux côtés.
Pour éviter le contact, il faut soit avoir des effectifs suffisants qui impressionnent et permettent de manoeuvrer et de refouler par des charges successives dispersant les manifestants en groupes de plus en plus petits, soit lancer les moyens lacrymogènes saturant l'atmosphère et maintenant une distance suffisante entre les forces de rétablissement de l'ordre et les manifestants. La GLI intervient quand les affrontements sont particulièrement durs.
Durant les années 70/80, les effectifs de chaque Cie de Mo correspondaient encore à l'effectif théorique. Aujopurd'hui, il faut 2 CRS pour avoir l'effectif d'une compagnie des années 70/80 pied à terre. Elles sont devenues statiques et subissent.
Ex abrupto
- 30/10/2014 - 13:12
On nous présente ce jeune homme
comme un écolo gentil amoureux des fleurettes.
Bien.
Alors que faisait-il au coeur de cette bagarre violente? Duplicité ou innocence et naïveté. Qu'y avait-il dans son sac, Y avait-il mis lui même ce qu'il contenait. Ou avait-il "rendu service" à plus excité et déterminé que lui?...C à dire a-t-il été manipulé....
lecteur d'infos
- 29/10/2014 - 22:59
@sheldon
Vos questions sont très pertinentes ... mais personne ne se les pose ou ne les met sur la place publique. On nous rebat les oreilles avec la mort d'un "gentil" manifestant pacifiste, abattu par ces salauds de flics !!! Pourtant, quand je vois des manifestants cagoulés, casqués, avec des sacs chargés de projectiles ou de cokctails molotov, c'est pas précisément l'idée que je me fais du pacifisme !!! D'autant plus que les manifestants ne connaissaient pas le barrage de Sivens il y a un mois de ça et qu'ils se foutent royalement du projet. Ils trouvent là un "terrain de jeu" pour venir casser du flic ! Après, ils connaissent les risques, ils prennent leurs responsabilités si ça tourne mal.