En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant

06.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

07.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

Intervention en Libye

02.

La démission du guitariste historique de Noir Désir <br> assombrit l'avenir du groupe

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

04.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

05.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

06.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 12 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 26 min 23 sec
décryptage > Science
Fusion nucléaire

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

il y a 1 heure 40 min
décryptage > France
Ayatollahs de la décroissance

Nous devons repenser la croissance. Pas y renoncer

il y a 2 heures 12 min
décryptage > Santé
Données personnelles

Ce que nous réserve l’offensive des GAFAM sur le secteur de la santé

il y a 2 heures 44 min
décryptage > Terrorisme
Zone de radicalisation

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

il y a 3 heures 30 min
Surprise !
Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant
il y a 18 heures 23 min
pépite vidéo > Santé
(Grosse) révolution
Une société française annonce pouvoir détecter la bipolarité avec une simple prise de sang
il y a 19 heures 31 min
pépites > Politique
Too much ?
LFI demande l'ouverture d'une commission parlementaire sur "l'indépendance du pouvoir judiciaire"
il y a 20 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Journal d'un amour perdu" : Voyage dans l'intimité du deuil d'un colosse de la littérature

il y a 23 heures 5 min
light > Santé
Veggie mania
Burger King cède à la tendance vegan et lance son premier veggie Whopper
il y a 1 jour 2 min
décryptage > Consommation
Consommation

Des crédits d’impôt pour acheter d’occasion : l’écologie version gadget

il y a 1 heure 19 min
décryptage > Education
Malaise et colère

Précarité des étudiants : vrai sujet, mauvaises pistes de solutions

il y a 2 heures 10 min
décryptage > Société
Dépendance

Pourrions-nous encore survivre sans GPS ? (Et non, on ne vous parle pas que de facilité d’orientation)

il y a 2 heures 31 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

il y a 3 heures 17 min
décryptage > France
Forum de Paris sur la paix

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

il y a 3 heures 46 min
light > People
Karma ?
Pete Doherty condamné à 3 ans de prison avec sursis, 2 ans de mise à l'épreuve et 5000 euros d'amende
il y a 18 heures 52 min
light > Culture
Mauvais augure
Plus de promotion pour J'accuse, le nouveau film de Polanski
il y a 20 heures 1 min
pépites > Europe
Opération conjointe
Blocage de l'autoroute A9 par des indépendantistes espagnols : la France et l'Espagne tentent de les déloger
il y a 21 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La dame de chez Maxim" : Cette dame d'autrefois nous met toujours en joie

il y a 23 heures 11 min
pépites > International
Débordements et violence
Hong Kong : un manifestant blessé par balle et un homme brûlé vif lundi 11 novembre
il y a 1 jour 47 min
© Reuters
La BCE a publié dimanche son premier rapport consacré à l’analyse de la capacité de résistance des 130 grandes banques européennes.
© Reuters
La BCE a publié dimanche son premier rapport consacré à l’analyse de la capacité de résistance des 130 grandes banques européennes.
Oui, mais...

Stress tests européens : ce n’est pas parce que la BCE épingle des petites banques que les grandes vont vraiment bien

Publié le 27 octobre 2014
La BCE a publié dimanche 26 octobre son premier rapport consacré à la capacité de résistance des 130 grandes banques européennes qu’elle aura la responsabilité de superviser via l’Union Bancaire. Si la qualité des actifs et le volume des réserves de fonds propres sont désormais sondés, les prises de position sur les marchés financiers et produits dérivés échappent encore à tout contrôle. Et c'est de là que vient le danger.
Jean-Michel Rocchi est professeur affilié de Finance à l’université Paris-Dauphine.Il est auteur ou co-auteur de plus d’une dizaine d’ouvrages dédié à la finance. Il est notamment l'auteur de Les paradis fiscaux (Sefi, mai 2011) et de plsuieurs ouvrages...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Michel Rocchi
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Michel Rocchi est professeur affilié de Finance à l’université Paris-Dauphine.Il est auteur ou co-auteur de plus d’une dizaine d’ouvrages dédié à la finance. Il est notamment l'auteur de Les paradis fiscaux (Sefi, mai 2011) et de plsuieurs ouvrages...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La BCE a publié dimanche 26 octobre son premier rapport consacré à la capacité de résistance des 130 grandes banques européennes qu’elle aura la responsabilité de superviser via l’Union Bancaire. Si la qualité des actifs et le volume des réserves de fonds propres sont désormais sondés, les prises de position sur les marchés financiers et produits dérivés échappent encore à tout contrôle. Et c'est de là que vient le danger.

Le 15 avril 2014 le Parlement européen avait en effet approuvé plusieurs textes dont celui créant l’Union Bancaire (Banking Union) au sein de la zone euro.

Ce système parfois qualifié de livre unique (Single Rule Book) comprend en fait 3 Directives principales qui portent sur le capital minimum requis pour les banques supervisées (Capital Requirements Directive – CRD IV de 2013) le mécanisme de garantie des dépôts des clients des banques (Deposit Guarantee Scheme Directive – DGSD de 2014), et le mécanisme de résolution des difficultés des banques (Bank Recovery and Resolution Directive – BRRD de 2014). 

Le mécanisme de supervision unique (Single Supervisory Mechanism – SSM) confère à la Banque Centrale Européenne (European Central Bank) le rôle de supervision directe des grandes banques européennes et doit entrer en vigueur de manière opérationnelle en novembre 2014.

Un système de résolution unique (Single Resolution Mechanism – SRM) doit permettre de résoudre de résoudre les difficultés des banques d’abord par la recapitalisation à l’initiative des actionnaires des banques et si cela s’avère insuffisant par le recours du fonds de résolution unique (Single Resolution Fund). 

Dans le cadre de l’analyse du caractère suffisant ou non des fonds propres des banques, la Banque Centrale Européenne en charge de la supervision des risques a procédé à une Asset Quality Review (AQR) qui constitue la situation de départ (du point de vue de la solidité financière) dans laquelle se trouvaient les banques au regard de la qualité des actifs détenus en portefeuille (c’était donc un test à grande échelle de la qualité des emprunteurs).

 


Cliquez pour agrandir l'image (Source BCE)

 

Finalement ce sont uniquement les pays du sud qui posent un problème significatif global :

  • le système bancaire chypriote n’est pas guéri, de même que le système bancaire grec très fragile
  • dans une bien moindre mesure un deuxième groupe était composé du Portugal, de l’ltalie et de l’Espagne
  • l’Irlande, l’Autriche et la Belgique montraient quelques faiblesses
  • la situation initiale s’agissant des autres pays était globalement satisfaisante  

Ensuite, des Stress Test qui mesurent la résilience (résistance) des banques étudiées à des chocs macroéconomiques ou autres ont donc porté sur 130 grandes banques de la zone euro plus la Lituanie. Les banques concernées représentaient 82% des actifs bancaires de la zone supervisée.

Conformément aux règles de l’AQR les banques doivent un montant minimum de fonds propres durs (Common Equity Tier 1 ou CET1) de 8%. Deux séries de test on été lancés :

  • Selon le scénario de base (baseline scénario) le ratio CET1 devait demeurer à 8% minimum
  • Selon le scénario défavorable (adverse scénario) les banques devaient maintenir un ratio CE1 de 5,5%.  


Sur l’échantillon des 130 banques testées,  25 banques ont échoué à ces tests (shortfall) et sont donc dans situation non satisfaisantes en l’état pour la BCE (voir la liste ci-dessous).

Cliquez pour agrandir l'image (Source BCE)

 

Les 25 banques de la liste devront sous quinze jours (10 novembre 2014) présenter aux régulateurs un plan expliquant comment elles vont augmenter leur capital afin de prendre en compte les résultats des Stress Tests défavorables de la BCE.
 

Que faut-il penser de ce premier rapport ?

  • On ne peut que saluer le sérieux du travail et la grande transparence, néanmoins il faudra juger la qualité de la supervision à l’aune des faits et notamment dans la capacité à anticiper sur les difficultés des banques et non comme autrefois trancher dans l’urgence avec des banques au bord du gouffre.
     
  • Par ailleurs la volonté de responsabiliser les actionnaires et n’appeler le Single Resolution Fund qu’en dernière instance sera là aussi jugée à l’épreuve des faits.
  • Une question se pose par ailleurs comment vont réagir les déposants ? Etablir une liste de 25 banques identifiées comme potentiellement fragiles ne risque-t-il pas d’inciter les déposants à retirer leurs économies de celles-ci entrainant ainsi une course aux dépots (bank run) et une fragilisation accrue ?


Ne faut-il pas arbitrer la transparence avec la sécurité du système bancaire ?

La survenance ou non de bank runs (retraits massifs des liquidités bancaires) dira si la BCE a eu raison ou non d’afficher l’absence de solidité aux risques d’entraîner une perte de crédibilité ou de confiance auprès de leurs clients.

Les faiblesses de l'exercice...

Une des faiblesses de l'exercice est qu'il porte sur la qualité des clients des banques et le volume de leurs réserves en fonds propres, mais ne mesure pas les risques potentiellement encourus par les grandes banques dans leurs prises de positions sur les marchés financiers et produits dérivés de type CDS (credit defaut swap). 

Or, c'est de là que vient le danger, car c'est ce qui a provoqué des défauts bancaires à Lehman Brothers. Les montants concernés représentent d'ailleurs des sommes astronomiques.

Pointer du doigt 25 petites banques à recapitaliser est donc louable, mais cela ne signifie pas réellement que toutes les très grandes banques vont bien... Et mesurer les prises de position sur les marchés financiers et les produits dérivés des grandes banques est malheureusement un exercice des plus délicats.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant

06.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

07.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

Intervention en Libye

02.

La démission du guitariste historique de Noir Désir <br> assombrit l'avenir du groupe

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

04.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

05.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

06.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires