En direct
Best of
Best Of
En direct
© Reuters
Que pouvez-vous me dire de cette photo ?
Réputation web : 5 points essentiels à vérifier avant votre entretien d'embauche
Publié le 02 février 2015
Avec 26 millions d'utilisateurs sur Facebook, presque 7 millions sur Twitter ou encore 6 millions sur LinkedIn, les réseaux sociaux ont une place de premier ordre. Ils peuvent être des alliés de choix mais aussi vous porter préjudices si des informations "compromettantes" sont publiées. Voici cinq points à vérifier sur sa réputation web avant un entretien d'embauche.
Jean-Noël Chaintreuil est spécialiste en stratégie, innovation et ressources humaines. Il enseigne, donne des conférences et accompagne plusieurs entreprises et organisations sur les problématiques RH et les usages digitaux. Il est notamment auteur de "...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Noël Chaintreuil
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Noël Chaintreuil est spécialiste en stratégie, innovation et ressources humaines. Il enseigne, donne des conférences et accompagne plusieurs entreprises et organisations sur les problématiques RH et les usages digitaux. Il est notamment auteur de "...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Avec 26 millions d'utilisateurs sur Facebook, presque 7 millions sur Twitter ou encore 6 millions sur LinkedIn, les réseaux sociaux ont une place de premier ordre. Ils peuvent être des alliés de choix mais aussi vous porter préjudices si des informations "compromettantes" sont publiées. Voici cinq points à vérifier sur sa réputation web avant un entretien d'embauche.

1. Réfléchissez avant de poster

C’est le conseil essentiel. Avant de poster quelque chose sur les réseaux sociaux, notamment pour vous plaindre de vos collègues, des recruteurs ou de vos conditions de travail, réfléchissez bien à l’image que cela peut vous donner et qui sont vos amis. Gardez en mémoire que tout ce que l’on publie peut, un jour ou l’autre, se retrouver dans l’espace publique, l’exemple le plus parlant et récent est celui des photos de stars nues qui ont circulé sur internet. Avant d’écrire ou de publier faites le test de la "grand-mère" : validerai-t-elle ce que vous vous apprêtez à poster ?

2. Réseaux sociaux perso : vérifiez vos paramètres de confidentialité.

Les recruteurs n’hésiteront pas à vous chercher et consulter notamment votre profil Facebook. Il existe des paramètres de visibilité public, privée etc... Utilisez-les mais il y a plus efficace que ces outils : ne rien mettre de compromettant dès le départ. Soyez informé et ayez conscience des risques, Facebook reste une place publique ! On se souvient tous, par exemple, du joint de Gaspard Gantzer.

3. Réseaux sociaux pro : ayez des profils LinkedIn et Viadeo à jour.

S’ils s’éloignent trop du CV que vous avez envoyé, vous aurez l’air de négliger votre présence en ligne. Les recruteurs passent beaucoup de temps sur ces réseaux. N’oubliez pas qu’un profil doit être complété à 100%. Mettez également une photo professionnelle : un profil avec photo est, en moyenne, vu 7 fois plus qu'un profil sans votre visage. Enfin, mettez vous en avant en demandant des recommandations de compétences à vos contacts.

4. Sachez à l’avance ce qui dit Google de vous

"Googlisez-vous", jetez un œil aux résultats, et nettoyez ou faites nettoyer autant que possible les résultats qui peuvent vous être néfastes. Pour cela, il existe le droit à l’oubli mis en place le moteur de recherche mais ne vous attendez pas à des miracles. Cela marche très moyennement et c’est parfois très long. La meilleure solution est donc de vous adresser directement, lorsque que c’est possible, aux personnes concernées. Pensez aux résultats de Google Web ET aux résultats de Google Image : les recruteurs regardent les deux.

5. Renseignez-vous sur l’entreprise

Environ un candidat sur deux arrive en entretien d’embauche sans connaitre l’entreprise ou le recruteur, et cela les désespère ! Si vous connaissez le nom de la personne qui vous reçoit, faites une recherche et trouvez-vous des points communs, cela créera peut-être un déclic durant l’entretien et on se souviendra de vous. Et puis, sur vos réseaux, orientez quelques temps avant l’entretien le contenu que vous partagez sur les réseaux sociaux vers le cœur de métier de l’entreprise, ou encore vers le poste pour lequel vous avez postulé.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Mont Everest : la fonte des glaces fait apparaître de nombreux corps d'alpinistes
03.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
04.
Fumer du cannabis à forte concentration de THC augmenterait les risques de développer une grave maladie mentale
05.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
07.
Francois Xavier Bellamy enchante la droite, Bruno Retailleau laboure son sillon (et l'électorat Fillon), Le Point charge Castaner, L'Express les dérives de la médecine douce ; Anti-social quand la CGT piétine le droit du travail
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
05.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires