En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

02.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

03.

"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus

04.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

05.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

06.

Corona : la production de la célèbre bière va s’interrompre suite aux mesures de restriction au Mexique

07.

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

06.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

ça vient d'être publié
pépites > Sport
Machisme
Clémentine Sarlat dénonce le harcèlement moral et les remarques sexistes qu'elle a subies à "Stade 2"
il y a 4 heures 38 min
décryptage > Politique
La voix de son maître

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

il y a 6 heures 12 min
light > Culture
Industrie à l'arrêt
Disney repousse une douzaine de films Marvel à cause de l'épidémie
il y a 7 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire populaire du football" : Populaire et subversif : vive le foot !

il y a 8 heures 57 min
pépites > France
Drame
Drôme : deux morts et sept blessés dans une attaque au couteau perpétrée par un demandeur d'asile soudanais
il y a 9 heures 20 min
pépite vidéo > Media
Racisme
"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus
il y a 10 heures 42 min
décryptage > Religion
Besoin de sens

Sauver Pâques : les catholiques se mobilisent pour communier malgré le confinement

il y a 11 heures 20 min
décryptage > Environnement
Rions vert

C comme con, con comme Cochet : il confond le CO2 et le coronavirus !

il y a 11 heures 36 min
décryptage > High-tech
Applis stars du confinement

Voilà comment Zoom et House party peuvent menacer vos données professionnelles ou personnelles

il y a 11 heures 53 min
décryptage > Politique
Dérapages à répétition

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

il y a 12 heures 12 min
pépites > Politique
Défiance
Covid-19 : une majorité de Français jugent que le gouvernement gère mal l'épidémie
il y a 5 heures 33 min
light > Media
Solidarité
Le groupe Canal+ va reverser ses recettes publicitaires de 20h à la Fondation de France
il y a 6 heures 55 min
pépite vidéo > International
Le monde d'avant
Coronavirus : en Suède, sans confinement, la vie continue comme si de rien n'était
il y a 7 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Maus", Tomes 1 et 2 : Un roman graphique hors norme

il y a 9 heures 1 min
pépites > Défense
Touchés
Coronavirus : 600 militaires français atteints
il y a 9 heures 36 min
décryptage > International
Vital

Pour éviter les famines, ne pas interrompre le commerce mondial de céréales

il y a 11 heures 12 min
décryptage > Santé
Aller de l'avant

Covid-19: Il faut accélérer, ce n’est jamais trop tard

il y a 11 heures 27 min
décryptage > Education
Imaginaire

Si le coronavirus fait irruption dans les jeux de vos enfants, ne vous faites pas de soucis

il y a 11 heures 42 min
décryptage > Société
Pas de retour à la normale rapide

Déconfinement graduel : attention danger dans l’opinion

il y a 12 heures 20 sec
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Jeanne d'Arc, une dissidente au temps du Moyen Age

il y a 12 heures 22 min
© Reuters
© Reuters
Manger, bouger

L’exercice physique peut-il être utilisé comme antidote à la junk food ?

Publié le 18 octobre 2014
Une universitaire américaine milite pour qu'au lieu d'indiquer le nombre de calories contenues dans les aliments, les étiquettes précisent le temps d'exercice nécessaire à leur élimination.
Patrick Tounian est professeur de pédiatrie, chef du service de nutrition et gastroentérologie pédiatrique de l'hôpital Armand-Trousseau à Paris. Docteur en sciences, il dirige les formations " Obésité de l'enfant et de l'adolescent " et " Nutrition de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Patrick Tounian
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Patrick Tounian est professeur de pédiatrie, chef du service de nutrition et gastroentérologie pédiatrique de l'hôpital Armand-Trousseau à Paris. Docteur en sciences, il dirige les formations " Obésité de l'enfant et de l'adolescent " et " Nutrition de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une universitaire américaine milite pour qu'au lieu d'indiquer le nombre de calories contenues dans les aliments, les étiquettes précisent le temps d'exercice nécessaire à leur élimination.

Atlantico : Sara Bleich, professeure à l'école de santé publique de John Hopkins, estime que les indications caloriques sur les emballages ne parlent pas suffisamment aux consommateurs et a mené une expérience à Baltimore précisant le temps d'exercice nécessaire pour éliminer le nombre de calories contenues. Si cette méthode peut-être dissuasive, le sport permet-il réellement de compenser la junk food ?

Patrick Tounian : Absolument pas. Je m'explique, la malbouffe telle que vous la définissez, n'entraine absolument pas d'obésité. Si on  a des remords d'avoir mangé de la junkfood et que l'on va faire du sport, c'est sans intérêt car ces remords sont psychologiques. La junkfood ne fait absolument pas grossir. En tout cas, pas chez l'enfant ou l'adolescent. Pour grossir il faut avoir une prédisposition. Le problème de la junkfood est un problème de culpabilité judéo chrétienne, car on se fait plaisir. C'est un aliment-plaisir. Par ailleurs, un jeune est programmé pour maintenir un poids et lorsqu'il mange beaucoup, comme cela peut arriver, des mécanismes vont se mettre en route dans son cerveau afin de réguler. Dans les jours suivants, de manière naturelle, il mangera moins et bougera davantage. De manière générale, si on veut maigrir, il faut ingérer moins de calories plutôt que d'essayer de se dépenser.

Chez les adultes, les systèmes de compensation sont moins performants et les excès réalisés ne sont pas forcément compensés, ou du moins pas de manière aussi efficace que chez les jeunes.

La malbouffe se comprend-elle uniquement en termes de calories ? Outre les calories élevées, quels sont les autres aspects nutritionnels à prendre en compte ?

La malbouffe ne se conçoit nullement en termes de calories mais en termes d'équilibre alimentaire. N'importe qui ne boirait que des sodas, serait carencé. Le lien entre la malbouffe et l'obésité n'est pas avéré et une calorie est une calorie quelle que soit sa provenance. Le corps risque en revanche d'être en excès de lipides et de glucides. Chez les plus jeunes, s'ils ne mangent pas suffisamment de viande, ils connaîtront des carences en fer, or la nourriture des fast food comprends généralement de la viande. Néanmoins, je n'ai jamais vu aucun patient souffrir de carence de végétaux.

Les calories et les apports nutritionnels doivent-ils dicter notre alimentation ?

Ils ne devraient pas du tout dicter notre alimentation. Il faut penser en termes qualitatifs, non pas en termes d'excès mais en termes d'équilibre alimentaire. Ce qui veut dire manger de tout pour ne manquer de rien. Pour avoir du fer, il faudra manger des produits carnés. Pour le calcium, on conseille trois produits laitiers par jour, il faudra aussi s'assurer de notre apport en acide gras essentiels et manger du poisson deux à trois fois par semaine. Et un ou deux végétaux journaliers suffisent, contrairement à ce que l'on entend. Et des féculents pour les apports caloriques. Une fois que ces piliers sont en place il ne faut pas oublier le plaisir alimentaire qui vient avec chaque repas.

Avec une alimentation similaire, quelle est néanmoins la différence entre une personne pratiquant du sport et une autre moins active ?

Cette différence existe mais pas en termes de poids, plutôt en termes de facteurs de risques cardiovasculaires. Le sport est un élément de bien-être sanitaire indéniable. L'activité physique est bénéfique pour la santé mais est elle est à dissocier de l'obésité. Il faut le promouvoir sans retenu. Mais cette idée qui consisterait à mettre le nombre d'exercices nécessaires pour éliminer un produit est un système aussi idiot que le système d'étiquetage nutritionnel envisagé par la ministre de la Santé qui consisterait à mettre des pastilles de couleur afin de différencier les bons des mauvais produits. Il faut simplement quelques infos comme les calories, la composition en nutriments, etc. Il fait nous laisser manger en paix. Pour la grande majorité des gens, la composition est abstraite et inaccessible, et tant mieux ! Mais quand demain nous mettrons des pastilles, nous créerons des troubles du comportement et nous aboutirons à une dictature alimentaire ou certains vont imposer leur manière de manger. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

02.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

03.

"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus

04.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

05.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

06.

Corona : la production de la célèbre bière va s’interrompre suite aux mesures de restriction au Mexique

07.

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

06.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires