En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

07.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

ça vient d'être publié
pépites > International
Dictature
Ouïghours : Xi Jinping a donné l'ordre d'être "sans pitié"
il y a 9 heures 44 min
light > Culture
Discrimination
L'actrice Mo'Nique accuse Netflix de la sous-payer car elle est une femme noire
il y a 10 heures 33 min
pépite vidéo > Culture
Pour les fans de la famille royale
The Crown : la saison 3 est disponible sur Netflix
il y a 11 heures 19 min
pépites > France
Noyau dur
Acte 53 des Gilets jaunes : 28.000 manifestants selon la police, 40.000 selon les organisateurs
il y a 12 heures 46 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023 ; Mars : les fluctuations de l’oxygène décontenancent la Nasa
il y a 13 heures 5 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que la technologie pourrait apporter pour contenir les incendies géants
il y a 16 heures 29 min
décryptage > France
Un an déjà

Acte 53 des Gilets jaunes : statu quo en attendant décembre

il y a 17 heures 8 min
décryptage > International
Moderne... mais féroce

En Arabie Saoudite, « réforme » rime avec « répression »

il y a 17 heures 31 min
décryptage > France
Agriculture

Revenus désastreux des agriculteurs : et si les banques étaient juridiquement en partie responsables ?

il y a 17 heures 32 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment la momie de Ramsès II a bénéficié d'une "seconde jeunesse" grâce à une exposition organisée à Paris en 1976

il y a 17 heures 33 min
pépites > Europe
Désastre
Venise : un milliard d'euros de dégâts ; une troisième montée des eaux attendue
il y a 10 heures 8 min
pépites > Santé
Drame
Deux tiers des Français ont déjà renoncé à se faire soigner
il y a 10 heures 56 min
pépite vidéo > France
Casseurs
Acte 53 des Gilets jaunes : d'importants dégâts sur la place d'Italie à Paris
il y a 12 heures 11 min
pépites > Politique
Baisse
Popularité : Emmanuel Macron perd un point en novembre
il y a 12 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

SOS Europe en détresse ?

il y a 16 heures 11 min
décryptage > Santé
Danger

Les super bactéries font encore plus de morts qu’on le croyait

il y a 16 heures 57 min
décryptage > Politique
Sectarisme à tous les étages

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

il y a 17 heures 14 min
décryptage > Economie
Un but bien défini

La politique économique de Trump, une politique parfaitement prévisible

il y a 17 heures 31 min
décryptage > International
Automne chinois

Hong Kong ou l’illustration que la Révolution de velours tchèque ne serait plus possible 30 ans après ?

il y a 17 heures 32 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

il y a 17 heures 33 min
© cBien
© cBien
La Start-Up du Jeudi

CBien, l'appli qui donne de l'assurance à vos biens

Publié le 04 février 2015
C’est bien. Ou plutôt, CBien. Un petit mot qui résume à lui seul le travail de David Gascoin et Pierre Delage. L’application qu’ils ont mis au point tous les deux permet de référencer ses biens en ligne sur une plateforme sécurisée, de faire estimer leur valeur ainsi que de les gérer afin de faire fonctionner son assurance en cas de besoin.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
C’est bien. Ou plutôt, CBien. Un petit mot qui résume à lui seul le travail de David Gascoin et Pierre Delage. L’application qu’ils ont mis au point tous les deux permet de référencer ses biens en ligne sur une plateforme sécurisée, de faire estimer leur valeur ainsi que de les gérer afin de faire fonctionner son assurance en cas de besoin.

L’histoire qui a conduit Pierre Delage à créer l’application CBien est de celles qui arrivent tous les jours. Après s’être fait cambrioler le coffre de sa voiture dans lequel il entreposait des biens, il s’est rendu compte que faire l’inventaire de ce qui lui avait été dérobé afin de faire marcher son assurance était un véritable casse-tête. Il s’est dit qu’il y a avait là un marché à saisir et a créé sa start-up le 26 décembre 2013, en guise de cadeau de Noël. Ce n’est qu’un peu plus tard, une fois que toutes les démarches ont été mises en route que David Gascoin l’a rejoint. Une première version de leur application est sortie mi-mai 2014.

Si les choses ne sont pas toujours faciles, David ne regrette pas son choix : "on met de l’argent dedans, on quitte son confort et les avantages des grosses boites…il faut avoir le moral. Heureusement, ça se passe très bien avec Pierre". Et bien s’entendre en tant qu’associés semble être la pierre angulaire de leur réussite. Pour y parvenir, ils se sont répartis les tâches. Ainsi Pierre s’occupe de la plateforme, du site et de l’application pendant que David gère les partenaires, le marketing et la partie finance.

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE BRIEFING ATLANTICO BUSINESS]
Suivre @atlanticobiz 

Muni de son téléphone portable, David fait une démonstration des fonctionnalités de leur application en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Il prend un objet en photo ainsi que son code-barres et en rentre ses références dans CBien. L’objet en question vient s’ajouter à sa liste. La valeur de tous les biens étant estimée, il est ainsi possible de renégocier son contrat d’assurance et d’envoyer directement son inventaire. Les assureurs s’intéressent d’ailleurs à leur système, plus performant que celui qu’ils proposent. "On ne veut pas s’associer avec une assurance en particulier, mais être partenaire avec toutes. On pense que ce service doit être proposé par des indépendants".

Dans leurs deux petits bureaux au sein d’une pépinière d’entreprises à Nanterre, en région parisienne, les deux associés ont déjà embauché 5 personnes et collabore avec de nombreux professionnels pour avancer vite. "Les journées sont denses mais ça va vite, il faut se focaliser sur l’essentiel. On doit montrer qu’une start-up va plus vite qu’une grosse entreprise". Pour y parvenir, une seule solution : se faire confiance pour ne pas avoir à se consulter l’un l’autre à chaque prise de décision. Et l’expérience professionnelle de David est un atout ; après être sorti de Polytech’Nantes et HEC Paris, il a été manager et directeur marketing dans plusieurs sociétés. "Mon expérience me permet de réagir vite puisque je me trouve face à des situations auxquelles j’ai déjà eu à faire".

Cette stratégie semble payante et les projets assez nombreux. "D’ici 2 ans, on veut être capable d’avoir "plugué" une grosse partie des services que l’on veut proposer comme le don, le recyclage, l’échange…". A cinq ans, cBien espère être véritablement rentable parce que même si de l’argent rentre déjà, "on le réinvestit tout de suite pour se développer rapidement ". L’objectif à terme serait pour David et Pierre de devenir la plateforme leader dans leur domaine en France et pourquoi pas même en Europe. En attendant, leur application fait peau neuve à la fin du mois d’octobre dans une version plus épurée "ça fera un peu plus appli de gestion. En plus, c’est design".

Le nerf de la guerre lorsque l’on propose un service de gestion et de stockage de biens en ligne, c’est la sécurité informatique : "on est en audit perpétuel. La sécurité informatique est au cœur de notre stratégie, c’est une vraie problématique à laquelle on répond avec des protocoles de type bancaire".

 CBien est en bonne voie pour tenir les grandes lignes de son business plan, à savoir atteindre les 10 000 utilisateurs en fin d’année : "sans entrer dans les détails, ça avance bien et on est content là-dessus".

 

Pauline Leduc

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

06.

Capucine Anav & Alain-Fabien victimes de la santé d'Alain Delon, les hebdos people très inquiets pour celle de Catherine Deneuve. Et pour la sécurité du bébé de Nabilla (aux mains d'UN baby sitter sorti de prison); Kate & Meghan s'ignorent ouvertement

07.

Ce discret courant souterrain qui fragilise puissamment nos démocraties

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires