En direct
Best of
Best of du 16 au 22 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Vous pensez que Gauguin était un grand peintre ? Erreur : c'était un prédateur pédophile !

03.

Misérable, totalitaire et islamophobe, la France devient le premier pays d’Europe pour les demandes d’asile

04.

Cette inquiétante confusion qui s’installe dans les déclarations de la BCE

05.

Le révélateur Whirlpool : mais quelle est maintenant la vision économique d’Emmanuel Macron ?

06.

Ce dérapage tellement prévisible du cofondateur d’Extinction Rebellion sur la Shoah

07.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

05.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

06.

Le fétichisme du diplôme, facteur trop souvent oublié du blocage de l’ascenseur social français

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Union des droites
Les Républicains : une procédure d'exclusion vise Erik Tegnér
il y a 2 heures 43 min
pépites > France
Journée de mobilisation
FNSEA – Monde agricole : 1.000 tracteurs vont converger vers Paris le mercredi 27 novembre
il y a 3 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suite française" de Irène Némirovsky : adaptation méritoire d’une œuvre, dont l’auteure puis l’exhumation littéraire firent grand bruit en leur temps

il y a 3 heures 51 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la Belle au bois dormant noue sa cravate et quand s’allument les aurores boréales : c’est l’actualité des montres à la fin de l’automne
il y a 5 heures 40 min
décryptage > Société
L’enfer, c’est nous autres

Misérable, totalitaire et islamophobe, la France devient le premier pays d’Europe pour les demandes d’asile

il y a 7 heures 22 min
décryptage > Société
Pauvreté

Face aux inégalités : s’engager dans une dynamique de créativité

il y a 8 heures 48 min
décryptage > Culture
Touche pas à ma vahiné…

Vous pensez que Gauguin était un grand peintre ? Erreur : c'était un prédateur pédophile !

il y a 9 heures 21 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
"Paranoïsation", "désassimilation" et communautarisme : l’antiracisme dévoyé au profit d'un projet de conquête islamiste
il y a 10 heures 5 min
décryptage > Environnement
Roger Hallam

Ce dérapage tellement prévisible du cofondateur d’Extinction Rebellion sur la Shoah

il y a 11 heures 1 min
décryptage > Europe
UE

Déficit : hypocrisies, contradictions et jeux de dupes à tous les étages européens

il y a 11 heures 39 min
Justice
Carlos Ghosn et son épouse Carole ont pu enfin communiquer pour la première fois en sept mois
il y a 3 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les renards et les lions" de Marcello Simonetta : le destin hors norme des fils de Laurent de Médicis

il y a 3 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Pour l'amour des livres" de Michel Le Bris : une amitié entre le voyage et la littérature

il y a 3 heures 58 min
pépite vidéo > Politique
Solutions
Dialogue sous tension entre Emmanuel Macron et les anciens salariés de Whirlpool à Amiens
il y a 6 heures 55 min
pépites > Environnement
Pollution
Réchauffement climatique : les plans de la Chine sur les centrales à charbon menacent les objectifs de Paris sur le climat
il y a 7 heures 53 min
rendez-vous > France
Zone Franche
Plus que jamais, le "pognon de dingue" coule à flots mais les gens sont toujours aussi pauvres
il y a 9 heures 8 min
décryptage > Economie
Insécurité économique

Cette inquiétante confusion qui s’installe dans les déclarations de la BCE

il y a 9 heures 52 min
décryptage > Education
Réussite

Le fétichisme du diplôme, facteur trop souvent oublié du blocage de l’ascenseur social français

il y a 10 heures 47 min
décryptage > Politique
Promesse

Le révélateur Whirlpool : mais quelle est maintenant la vision économique d’Emmanuel Macron ?

il y a 11 heures 18 min
pépites > International
Balles perdues
Selon une étude, les personnes blessées lors de fusillades ont un risque accru de troubles mentaux longtemps après leur guérison
il y a 20 heures 25 min
© Reuters
Des terroristes pourraient-ils s'inoculer volontairement le virus Ebola ?
© Reuters
Des terroristes pourraient-ils s'inoculer volontairement le virus Ebola ?
Psychose

Prochaine étape, le bioterrorisme ? Et si Ebola était utilisé comme une arme (de com’) par les kamikazes de l’Etat islamique...

Publié le 11 octobre 2014
Ebola fait très peur, à tel point que l'on ne compte plus les articles présentant le virus comme la prochaine arme terroriste. Entre l'idée et la mise en application, un fossé subsiste tout de même.
Olivier Lepick est docteur en Histoire et Politiques Internationales de l’Institut des Hautes Etudes Internationales de Genève (Université de Genève). Il est chercheur associé à la Fondation pour la Recherche Stratégique (Paris) et consacre ses travaux...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Lepick
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Lepick est docteur en Histoire et Politiques Internationales de l’Institut des Hautes Etudes Internationales de Genève (Université de Genève). Il est chercheur associé à la Fondation pour la Recherche Stratégique (Paris) et consacre ses travaux...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ebola fait très peur, à tel point que l'on ne compte plus les articles présentant le virus comme la prochaine arme terroriste. Entre l'idée et la mise en application, un fossé subsiste tout de même.

Atlantico : Des terroristes pourraient-ils s'inoculer le virus Ebola dans l'idée de le répandre dans les pays occidentaux ?

Olivier Lepick : Même si l'hypothèse est audacieuse, on ne peut pas totalement l'écarter. Au Japon la secte Aum a tenté d'utiliser Ebola à des fins terroristes, avant l'attentat au gaz sarin perpétré dans le métro de Tokyo en 1995. Elle avait cherché à se procurer le virus en raison de sa pathogénicité, pour l'utiliser dans une action terroriste. Les précédents existent, donc.

Que les terroristes puissent s'inoculer le virus pour contaminer d'autres personnes, cela est plausible, mais peu crédible, car la capacité à contaminer un grand nombre de personnes par contact humain est faible.

De plus, entre se faire exploser au moyen d'une ceinture d'explosifs en l'espace d'une fraction de seconde, et s'inoculer un virus dont on sait que la mortalité est comprise entre 50 et 90 % et que les effets ne sont pas des plus agréables, le cœur de l'aspirant kamikaze balance…

A lire aussi : Comment reconnaître les symptômes du virus Ebola

Concrètement, comment s'y prendraient-ils pour communiquer la maladie à un maximum de personnes ?

Pour contaminer d'autres personnes, il faut un contact direct avec des fluides corporels, qu'il s'agisse d'urine, de matière fécale ou de salive, et par conséquent la voie respiratoire n'est pas très efficace. Ce n'est pas en se promenant sur les Champs Elysées ou même en prenant le métro qu'un terroriste s'étant inoculé le virus fera des ravages. Pour ces raisons, je ne pense pas qu'Ebola soit leur premier choix, d'autres agents étant beaucoup plus efficaces, surtout ceux qui ont une capacité de contagion par voie aérienne.

A lire aussi : Mais qui est Aafia Siddiqui, la scientifique pakistanaise emprisonnée pour laquelle les califoutraques islamiques sont prêts à décapiter otage sur otage ?

De manière plus moderne, seraient-ils capables de produire le virus pour le disséminer ?

Il leur faudrait militariser le virus, c’est-à-dire être capable d'en produire une grande quantité et de le coupler à un mode de dissémination efficace, comme une bombe, un aérosol, ou toute autre méthode susceptible diffuser à grande échelle. Cela coûte très cher, et est techniquement hors de portée d'une entité terroriste. Il leur faudrait libérer le virus dans un lieu de passage comme le métro, ou tout endroit où l'air est confiné. Mais comme je le disais, une telle opération est hors de portée d'une entité sub-étatique, d'autant plus avec un virus comme Ebola, qui est très fragile.

Quelles seraient les conséquences d'une attaque de ce type, tant sur le plan organisationnel que psychologique ?

Plus qu'une contamination massive, ce que pourraient rechercher les terroristes, c'est le déclenchement d'une psychose à l'échelle d'un pays et de son système de santé. Récemment des parents ont retiré leurs enfants d'une école parce que deux de leurs jeunes camarades revenaient d'un séjour en Guinée. Ce type de maladie provoque des peurs et des fantasmes importants. La rumeur selon laquelle des personnes se seraient inoculé Ebola et évolueraient au milieu de la population ne manquerait pas d'affoler les gens et de les pousser à affluer en masse aux urgences au moindre symptôme de fièvre ou mal de crâne. Le système de santé s'engorgerait, les gens sortiraient moins, l'économie se ralentirait.

Par le passé, des attaques utilisant un virus ont-elles été effectuées ? Quelles leçons en retire-t-on ?

Il y a eu quelques tentatives que je comparerai davantage à des faits divers. Dans l'Oregon notamment, une secte avait contaminé le buffet d'un restaurant au moyen d'une salmonelle à des fins électorales. En dehors de la secte Aum qui avait tenté de diffuser une toxine botulinique et de se procurer Ebola, le seul événement majeur en matière de bioterrorisme est celui des lettres contaminées avec la maladie du charbon aux Etats-Unis à l'automne 2011. Il s'agissait en l'occurrence d'un véritable attentat biologique mene avec des moyens considérables, puisqu'il est maintenant avéré que les personnes qui ont fabriqué ces poudres n'étaient pas des membres d'une entité terroriste djihadiste, mais probablement des personnes impliquées dans le programme biologique militaire américain.

Si le terrorisme biologique est resté aussi restreint, c'est bien parce que cela reste extrêmement compliqué à réaliser. Plus qu'une arme réelle, c'est une arme de psychose.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Vous pensez que Gauguin était un grand peintre ? Erreur : c'était un prédateur pédophile !

03.

Misérable, totalitaire et islamophobe, la France devient le premier pays d’Europe pour les demandes d’asile

04.

Cette inquiétante confusion qui s’installe dans les déclarations de la BCE

05.

Le révélateur Whirlpool : mais quelle est maintenant la vision économique d’Emmanuel Macron ?

06.

Ce dérapage tellement prévisible du cofondateur d’Extinction Rebellion sur la Shoah

07.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

04.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

05.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

06.

Le fétichisme du diplôme, facteur trop souvent oublié du blocage de l’ascenseur social français

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zouk
- 11/10/2014 - 10:56
EBOLA
Psychologiquement, il n'est pas besoin des islamikazes pour répandre la terreur, nos medias y suffisent, en toute ignorance.