En direct
Best of
Best of du 16 au 22 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Vous pensez que Gauguin était un grand peintre ? Erreur : c'était un prédateur pédophile !

02.

Misérable, totalitaire et islamophobe, la France devient le premier pays d’Europe pour les demandes d’asile

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

05.

Cette inquiétante confusion qui s’installe dans les déclarations de la BCE

06.

Ce dérapage tellement prévisible du cofondateur d’Extinction Rebellion sur la Shoah

07.

Le révélateur Whirlpool : mais quelle est maintenant la vision économique d’Emmanuel Macron ?

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

06.

Le fétichisme du diplôme, facteur trop souvent oublié du blocage de l’ascenseur social français

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Réforme
Grève du 5 décembre : Emmanuel Macron considère que la mobilisation est "avant tout contre la fin des régimes spéciaux"
il y a 5 heures 39 min
pépites > Politique
Union des droites
Les Républicains : une procédure d'exclusion vise Erik Tegnér
il y a 10 heures 47 min
pépites > France
Journée de mobilisation
FNSEA – Monde agricole : 1.000 tracteurs vont converger vers Paris le mercredi 27 novembre
il y a 11 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Suite française" de Irène Némirovsky : adaptation méritoire d’une œuvre, dont l’auteure puis l’exhumation littéraire firent grand bruit en leur temps

il y a 11 heures 54 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la Belle au bois dormant noue sa cravate et quand s’allument les aurores boréales : c’est l’actualité des montres à la fin de l’automne
il y a 13 heures 44 min
décryptage > Société
L’enfer, c’est nous autres

Misérable, totalitaire et islamophobe, la France devient le premier pays d’Europe pour les demandes d’asile

il y a 15 heures 26 min
décryptage > Société
Pauvreté

Face aux inégalités : s’engager dans une dynamique de créativité

il y a 16 heures 52 min
décryptage > Culture
Touche pas à ma vahiné…

Vous pensez que Gauguin était un grand peintre ? Erreur : c'était un prédateur pédophile !

il y a 17 heures 25 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
"Paranoïsation", "désassimilation" et communautarisme : l’antiracisme dévoyé au profit d'un projet de conquête islamiste
il y a 18 heures 8 min
décryptage > Environnement
Roger Hallam

Ce dérapage tellement prévisible du cofondateur d’Extinction Rebellion sur la Shoah

il y a 19 heures 5 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 21 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 6 heures 24 min
Justice
Carlos Ghosn et son épouse Carole ont pu enfin communiquer pour la première fois en sept mois
il y a 11 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les renards et les lions" de Marcello Simonetta : le destin hors norme des fils de Laurent de Médicis

il y a 11 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Pour l'amour des livres" de Michel Le Bris : une amitié entre le voyage et la littérature

il y a 12 heures 2 min
pépite vidéo > Politique
Solutions
Dialogue sous tension entre Emmanuel Macron et les anciens salariés de Whirlpool à Amiens
il y a 14 heures 59 min
pépites > Environnement
Pollution
Réchauffement climatique : les plans de la Chine sur les centrales à charbon menacent les objectifs de Paris sur le climat
il y a 15 heures 57 min
rendez-vous > France
Zone Franche
Plus que jamais, le "pognon de dingue" coule à flots mais les gens sont toujours aussi pauvres
il y a 17 heures 12 min
décryptage > Economie
Insécurité économique

Cette inquiétante confusion qui s’installe dans les déclarations de la BCE

il y a 17 heures 56 min
décryptage > Education
Réussite

Le fétichisme du diplôme, facteur trop souvent oublié du blocage de l’ascenseur social français

il y a 18 heures 51 min
décryptage > Politique
Promesse

Le révélateur Whirlpool : mais quelle est maintenant la vision économique d’Emmanuel Macron ?

il y a 19 heures 21 min
© Reuters
Jean-Michel Baylet.
© Reuters
Jean-Michel Baylet.
Ça craint…

PRG : quand la gauche cassoulet se rebiffe

Publié le 09 octobre 2014
Retenez-moi, sinon je fais un malheur… On avait un peu oublié le PRG (Parti Radical de Gauche). Il s’est réveillé et l’a fait savoir au monarque chancelant.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Retenez-moi, sinon je fais un malheur… On avait un peu oublié le PRG (Parti Radical de Gauche). Il s’est réveillé et l’a fait savoir au monarque chancelant.

Cette gauche-là ne dîne pas à St-Germain-des-Prés et n’achète pas de macarons chez Hermé. Cette gauche-là ne se réunit pas en Bourgogne (du côté de chez Montebourg) pour réclamer une VIème République. Cette gauche-là ne mange pas bio et n’en a rien à secouer du commerce équitable. Et si c’était elle, la vraie gauche, ou plutôt ce qu’il en reste ?      

Son nom : les radicaux de gauche. Sa place forte : le Sud-Ouest. C’est là-bas que, pendant longtemps, elle a régné en maître, solidement arc-boutée sur ses deux jambes, l’une à Cahors, l’autre à Sarlat. Une brave et bonne gauche bien de chez nous, adossée à un terroir gastronomique que le monde entier nous envie. Ah, le confit de canard ! Ah, les cèpes ! Ah, le foie gras ! Ah, les haricots blancs cuits dans de la graisse d’oie ! Ça, c’est du vrai, du bon. Et c’est pourquoi elle porte le beau nom de gauche cassoulet.                                                        

Donc la gauche cassoulet n’est pas contente. Elle l’a dit à Hollande, menaçant de quitter la majorité. C’est que, à en croire son chef historique, Jean-Michel Baylet, le PS est allé lui faire des vacheries chez elle, dans son fief. En effet, le patron des radicaux de gauche s’est fait ramasser aux sénatoriales. Un événement inouï qui dans le Périgord a fait office de séisme, genre magnitude 7 sur l’échelle de Richter. Et M. Baylet attribue sa triste mésaventure aux grands électeurs socialistes du coin.                         

Il crie pour obtenir réparation. Quel type de réparation ? On ne sait encore. Un autre poste de secrétaire d’état pour un des siens (il y en a déjà trois) ? Placer le Sud-Ouest en état de catastrophe naturelle, avec les compensations financières qui en découlent ? Déjà, le projet de réforme régionale du gouvernement avait fait hurler les radicaux de gauche (mais il faut être spécialiste de la cuisine locale pour comprendre). Maintenant, Hollande, affaibli de toutes parts – frondeurs, Front de Gauche, écologistes – va devoir donner quelque chose à ce petit allié, devenu important en raison de circonstances parfaitement dévastatrices pour la gauche.       

On aurait tort de se moquer. Jean-Michel Baylet n’est pas tout à fait rien. Il est le patron de la très influente Dépêche du Midi, tellement influente que, sur la base d’accusations mensongères, elle a failli avoir la peau de Dominique Baudis, à l’époque maire de Toulouse. Et surtout, il est issu d’une grande famille qui compte dans l’histoire de la gauche, pour le meilleur (parfois) et pour le pire (souvent). Sa mère, Evelyne Baylet, a fait et défait des gouvernements sous la IVème République. 

François Mitterrand lui doit sa carrière. René Bousquet, préfet de police sous Vichy et organisateur de la rafle du Vél’d’Hiv, aussi. D’où l’amitié entre ces deux hommes. Evelyne Baylet ne s’embarrassait ni de morale, ni d’éthique : elle choisissait et câlinait les plus doués. De son vivant, elle a essayé de transmettre à son fils son savoir-faire. C’est pourquoi, tant qu’elle était là, Jean-Michel Baylet (peut-être moins doué que Mitterrand ou Bousquet) fut surnommé : "le veau sous sa mère". Mais il a bien du apprendre quelque chose, quand même ! A la place de François Hollande, on se méfierait, car dans radical de gauche, il y a radical. Et à droite, ou plutôt au centre-droit, à l’UDI, il y-a aussi un Parti Radical. Et qui sait, peut-être qu’un jour, sur les décombres de la gauche, on assistera à la naissance d’un grand (c’est juste une façon de parler) Parti Radical ? Tous les amateurs, dont je suis, des bons vieux films en noir et blanc des années 50 salivent déjà d’impatience. 

Et n'oubliez pas : le A-book de Benoît Rayski, Le gauchisme, cette maladie sénile du communisme, est toujours disponible à la vente sur Atlantico éditions : 

Le gauchisme, cette maladie sénile du communisme

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Vous pensez que Gauguin était un grand peintre ? Erreur : c'était un prédateur pédophile !

02.

Misérable, totalitaire et islamophobe, la France devient le premier pays d’Europe pour les demandes d’asile

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

05.

Cette inquiétante confusion qui s’installe dans les déclarations de la BCE

06.

Ce dérapage tellement prévisible du cofondateur d’Extinction Rebellion sur la Shoah

07.

Le révélateur Whirlpool : mais quelle est maintenant la vision économique d’Emmanuel Macron ?

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

06.

Le fétichisme du diplôme, facteur trop souvent oublié du blocage de l’ascenseur social français

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
TMIT
- 10/10/2014 - 06:39
De son vivant....
Evelyne Baylet n'est pait être pas loin de la tombe a 101 ans mais il n'y ai pas encore
Son fils qui ne brille c'est vrai pas beaucoup au firmament était jusqu'il y a peut Sénateur du Tarn et Garonne et pas du "Perigord"
Certes vu de Paris cela semble près mais en Dordogne on est déjà plus dans la sphère de diffusion de la "Dépêche de Midi"
cela n'enlève rien au fond mais d'aussi grosses approximations vérifiables en 5 secondes sur wikipedia ça fait un peu peur...
vangog
- 09/10/2014 - 15:27
Déjà mort, le rescapé de la IVeme République!
Il croit faire trembler le gouvernement avec ses médias aux ordres et ses combinaziones locales...il ne le sait pas encore, mais il est déjà mort, Baylet, comme l'orchestre qui a sombré avec le Titanic...
ISABLEUE
- 09/10/2014 - 15:21
Le début de l'article m'avait ouvert l'appétit...
mais les appétences pour la mère Baylet et le Bousquet me l'a coupé...