En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Facebook Hervé Gourdel
Hervé Gourdel a été décapité ce mercredi.
L'arbre qui cache la forêt

Décapitation d’Hervé Gourdel et contagion terroriste : de qui avoir peur, où et dans quelle mesure ?

Publié le 25 septembre 2014
Ce mercredi 24 septembre, le groupe djihadiste algérien Jund-Al-Khilafah fi Ard al-Jazaïr ("les soldats du califat en Algérie") a diffusé une vidéo de la décapitation d'Hervé Gourdel après l'expiration de leur ultimatum à la France. Ce groupe, se réclamant de l'Etat islamique, fait partie d'une longue liste de groupuscules prêts à tout pour prouver leur allégeance au califat.
Fabrice Balanche est Visiting Fellow au Washington Institute et ancien directeur du Groupe de recherches et d’études sur la Méditerranée et le Moyen-Orient à la Maison de l’Orient.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fabrice Balanche
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fabrice Balanche est Visiting Fellow au Washington Institute et ancien directeur du Groupe de recherches et d’études sur la Méditerranée et le Moyen-Orient à la Maison de l’Orient.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce mercredi 24 septembre, le groupe djihadiste algérien Jund-Al-Khilafah fi Ard al-Jazaïr ("les soldats du califat en Algérie") a diffusé une vidéo de la décapitation d'Hervé Gourdel après l'expiration de leur ultimatum à la France. Ce groupe, se réclamant de l'Etat islamique, fait partie d'une longue liste de groupuscules prêts à tout pour prouver leur allégeance au califat.

Atlantico : Le groupe djihadiste algérien Jund Al-Khilafa ("Les soldats du califat"), a diffusé, mercredi 24 septembre, une vidéo montrant la tête de l'otage Hervé Gourdel après sa décapitation. La vidéo est intitulée "Message de sang pour le gouvernement français". Qui sont ces groupes prêtant allégeance à l’Etat islamique et prêt à s'en prendre aux Français ? Sont-ils nombreux ?

Fabrice Balanche : Le groupe Jund Al-Khilafa est apparu récemment à la suite d’une scission au sein d’un groupe plus important appartenant à AQMI, c'est-à-dire lié à Al Qaïda. Ce groupe ne compte que quelques dizaines de combattants désireux de s’affranchir de la tutelle d’AQMI et de créer leur propre organisation, dans l’espoir qu’elle devienne aussi imposante que l’Etat Islamique auquel ils ont fait allégeance.

Les groupes jihadistes se fragmentent régulièrement, ils sont rivaux les uns les autres pour obtenir des financements et régner sur différents types de trafics. La meilleure façon de se rendre célèbre est de prendre un otage occidental, car c’est la médiatisation assurée. Ces groupes sont nombreux et incontrôlables, puisqu’il n’existe aucune hiérarchie dans cette nébuleuse djihadiste.

Quel est leur pouvoir de nuisance ?

Leur pouvoir de nuisance est énorme : prise d’otages, attaques de représentations diplomatiques ou d’écoles françaises. Nous avons tout à craindre si leurs mentors lancent des fatwa contre la France, ce que Baghdadi a fait récemment. L’ennemi est invisible, il peut frapper n’importe quand et se fondre ensuite dans la population. 

Quelles sont les zones du monde où les ressortissants français sont les plus menacés ?

Les ressortissants français sont menacés au Moyen-Orient, là où l’Etat Islamique compte des adeptes. Les Français sont peu nombreux en Syrie ou en Irak, mais beaucoup plus au Liban et en Jordanie. Au Sahel, depuis les prises d’otages dans les chantiers d’AREVA ou de touristes, les ressortissants français sont extrêmement prudents. Même les touristes ne se risquent plus dans ces contrées : ce n’est pas un hasard si le Paris-Dakar se déroule désormais en Amérique Latine. En revanche au Maghreb, nous étions peu inquiets, les touristes français revenaient massivement en Tunisie notamment. Le cas de l’Algérie est un peu particulier, il s’agit d’un pays peu touristique fréquentés uniquement par des initiés, ce qui était le cas d’Hervé Gourdel. Pourtant la sécurité était rétablie pratiquement partout depuis la fin de la guerre civile. En fait les Français sont menacés partout où des groupes terroristes islamiques prospèrent, c'est-à-dire l’ensemble du monde musulman. La carte des pays à risque publiée par le Ministre des Affaires Etrangères correspond d’ailleurs à l’ensemble de l’aire musulmane.

François Hollande a indiqué qu'un conseil de Défense se réunirait jeudi à l'Elysée. "Cette agression contribue à renforcer" ma détermination, a-t-il annoncé, et d’ajouter "les opérations militaires aériennes françaises se poursuivront". A quelles attaques ultra violentes de ce type doit-on s'attendre ? Qui sont les Français les plus exposés ?

L’assassinat d’un otage français ne va pas remettre en cause la stratégie de la France. Les consignes de sécurités pour les Français résidants dans les pays musulmans seront simplement renforcées et dans certains pays le personnel diplomatique réduit au minimum. Le risque est grand d’un attentat en France : une bombe dans le métro ou une tuerie dans un lieu public. L’objectif étant de faire fléchir l’opinion publique et d’embarrasser le gouvernement accusé de laxisme. Cela pourrait freiner notre action militaire.

Comment la France peut-elle empêcher de tels actes ?

Il est impossible d’empêcher de tels actes. Une surveillance accrue et une infiltration des réseaux terroristes sont nos meilleures armes. Dans les pays musulmans cela implique une collaboration étroite avec les services de police locaux, y compris en Syrie.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

02.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

03.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

04.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

05.

Comme Richard Ferrand, nous appelons à un « sursaut collectif contre la violence ». Oui, mais contre toutes les violences !

06.

Pourquoi le ralentissement économique occidental n'a que peu de liens avec la guerre commerciale sino-américaine

07.

Au Yémen, les Emirats Arabes Unis défendent leurs intérêts... au détriment des Saoudiens

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (28)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Benvoyons
- 26/09/2014 - 09:59
vangog - 26/09/2014 - 00:00 C'est claair c'est limpide la pensée
du FN MLP, c'est du pipi de chat!
vangog
- 26/09/2014 - 00:00
Cherchons les motivations politiques des Djihadistes...
en procédant à cet "égorgement" dont le but est plus de provoquer les occidentaux que de fédérer de nouveaux adeptes. En choisissant la France, les terroristes ont visé juste! Ils ont choisi un des pays occidentaux les plus faibles politiquement, celui qui a le plus de risque de se retourner abusivement contre ses musulmans modérés (voir les commentaires du début), comme celui qui a certaines chances de choisir la lâcheté et l'abandon des frappes (voir les commentaires du Maire de St Martin-de-Vesubie où habitait Herve Gourdel). La bonne stratégie face au terroristes consiste, bien évidemment, à ne pas rentrer dans leur jeu ob-scène, refuser l'amalgame, réclamer un discours sans langue de bois du CFCM et maintenir les frappes en Irak (qui sont heureusement appuyées par les frappes des alliés en Syrie, car elles sont du pipi de chat en comparaison du travail à effectuer en Syrie...). La grande erreur des gauchistes français a été d'introduire autant de musulmans en France, avec leur pourcentage incompressible d'extrémistes potentiels...à cause de ces faiblesses, la France sera en première ligne des attaques terroristes. Il faut donc s'attendre à de nouvelles barbaries...
cloette
- 25/09/2014 - 22:21
Ce qui se passe
C'est proprement hallucinant, personne n'explique, c'est opaque, incompréhensible. Or donc, une bande de musulmans visiblement minortaires dans la Oumma (ou je n'ai pas compris), prétend installer le règne d'Allah sur la terre par Califat interposé à coup de décapitations ?