En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Fauda" : devant l’engouement pour la fiction israélienne sur la scène internationale, focus sur Fauda (= Le Chaos)

il y a 36 min 1 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’opposition Mitterrand vs Rocard" : un fauteuil pour deux

il y a 1 heure 8 min
pépites > Santé
Contamination
Le vice-ministre iranien de la Santé, Iraj Harirchi, a été testé positif au coronavirus
il y a 2 heures 22 min
pépite vidéo > Media
Lanceur d'alerte
WikiLeaks : où en est l'affaire Julian Assange ?
il y a 4 heures 43 min
pépites > Politique
Détermination
Réforme des retraites : Edouard Philippe indique qu'il prendra ses "responsabilités" sur le recours au 49-3
il y a 5 heures 43 min
light > Culture
Les bons comptes font les bons amis
Les acteurs de la série Friends de retour dans un épisode spécial
il y a 6 heures 30 min
Symbole du Printemps arabe
L'ancien président égyptien Hosni Moubarak est mort à l'âge de 91 ans
il y a 8 heures 34 min
décryptage > Media
WikiLeaks

Julian Assange : l’héritage malgré les défauts

il y a 10 heures 19 min
décryptage > Politique
Laïcité à géométrie variable

Le parti communiste de Montpellier pris en flagrant délit de sexisme orientaliste ?

il y a 11 heures 10 min
décryptage > Politique
Elections municipales

Priorités… ou pas : ce que la bataille sur la propreté et la sécurité à Paris révèle de la nature profonde des candidats

il y a 12 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vie à vendre" de Yukio Mishima : un inédit jubilatoire de Mishima

il y a 56 min 39 sec
pépites > Economie
Reconversion
Dominique Strauss-Kahn aurait gagné 21 millions d’euros en cinq ans grâce à ses activités et son cabinet de conseil Parnasse International
il y a 1 heure 28 min
light > Culture
"Vol au-dessus d'un nid de coucou"
Bernard Tapie est contraint de reporter ses engagements au théâtre pour suivre un nouveau traitement
il y a 3 heures 58 min
pépites > Economie
Lourdes conséquences ?
Impact du Coronavirus: la Banque de France devrait réviser à la baisse sa prévision de croissance pour 2020
il y a 5 heures 5 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Le Premier ministre italien Giuseppe Conte évoque la responsabilité d'un hôpital dans la propagation du coronavirus en Italie
il y a 6 heures 9 min
pépite vidéo > Sport
Vive émotion
L'hommage bouleversant de Vanessa Bryant et de Michael Jordan à Kobe Bryant
il y a 8 heures 10 min
pépites > Economie
Redressement des finances publiques
La Cour des comptes exhorte le gouvernement à accélérer la baisse des dépenses
il y a 9 heures 21 sec
décryptage > Europe
Le point de vue de Dov Zerah

L'Europe post-Brexit

il y a 10 heures 49 min
décryptage > Société
Mais quel scandale…

Savez-vous ce qu'est "l'appropriation culturelle"? La poursuite de la colonisation par des moyens sournois et apparemment inoffensifs !

il y a 12 heures 20 min
décryptage > Environnement
Oscillation Arctique

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

il y a 13 heures 6 min
© Reuters
© Reuters
Bonnes feuilles

Comment former quelqu'un à bien se comporter en entretien d’embauche

Publié le 21 septembre 2014
Laurence Boulieu a postulé chez Pôle emploi et y est désormais conseillère. Elle nous livre ses conseils pour réintégrer rapidement le monde du travail. Extrait (1/2).
Laurence Boulieu est conseillère à l’emploi depuis mai 2013, dans le cadre du dispositif Ayrault pour le renforcement des effectifs de Pôle emploi. L’emploi, j’y crois ! est son premier ouvrage.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurence Boulieu
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurence Boulieu est conseillère à l’emploi depuis mai 2013, dans le cadre du dispositif Ayrault pour le renforcement des effectifs de Pôle emploi. L’emploi, j’y crois ! est son premier ouvrage.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurence Boulieu a postulé chez Pôle emploi et y est désormais conseillère. Elle nous livre ses conseils pour réintégrer rapidement le monde du travail. Extrait (1/2).

Je pense sincèrement que pour former quelqu’un à bien se comporter en entretien d’embauche, il faut que cette personne puisse s’identifier. Si, par mon attitude, je montre du respect aux gens, par mimétisme, ils montreront eux aussi du respect à mon égard et, par conséquent, à l’égard du recruteur. C’est le même principe que j’ai appliqué pour l’éducation de mes filles. Si, par mon comportement journalier, je montre l’exemple, l’enfant, qui est un imitateur né, copiera ce modèle sans même y penser. Ce sera naturel. C’est ce que Laurence Pernoud appelle « l’éducation silencieuse ». J’essaie d’appliquer ce principe qui fonctionne dans le cadre professionnel également. Ma position concernant l’accompagnement est claire. Mon rôle est de préparer les personnes que je reçois aux entretiens d’embauche. Les règles de savoir-vivre et de politesse sont indispensables dans le cadre de ces entretiens et je pense que pour faire passer le message, il est nécessaire de montrer l’exemple en n’utilisant pas un langage familier avec ses bénéficiaires. Je pense que notre discours doit être en corrélation avec nos actes, et il est difficile de faire passer un message à quelqu’un si ce message est contredit par notre attitude. Dans notre métier, il est vivement conseillé de faire preuve de congruence. Je considère donc que chaque rendez-vous peut être mené dans les mêmes conditions qu’un entretien avec un recruteur. C’est pourquoi j’utilise systématiquement le vouvoiement. Ce n’est pas une question d’âge ou de respect ou autre, c’est simplement que c’est un usage courant dans le milieu professionnel : autant s’y habituer tout de suite. Lorsque je reçois des jeunes, en les vouvoyant, je les oblige à adopter un langage professionnel. Ainsi, ils s’habituent peu à peu à se conduire différemment selon leurs interlocuteurs et comprennent qu’à une situation donnée correspond un langage adapté. L’anecdote relatée par un employé d’une compagnie aérienne lorsque celle-ci avait recruté des jeunes de banlieue illustre bien mon propos. Alors qu’un passager en classe affaire demanda un petit service à l’hôtesse, elle lui répliqua spontanément : « Minute ! Mon père a pas baisé avec une pieuvre ! » Cette réplique m’a beaucoup fait rire, certes, mais on voit bien qu’elle n’est pas du tout en accord avec le comportement que doit avoir une hôtesse de l’air vis-à-vis de sa clientèle. De plus, étant employée par une grande compagnie aérienne, elle doit incarner l’image de l’entreprise, et je ne pense pas que la réponse faite au client soit en adéquation avec la philosophie de la société. À chaque environnement donné correspond un ensemble de conventions à respecter. Ce sont les règles de bonne conduite à connaître pour bien se comporter dans son milieu professionnel.

Un jour, j’ai reçu M. R., et je lui ai trouvé une offre correspondant à son profil. J’ai appelé l’employeur pour le recommander et il m’a dit qu’il pouvait le recevoir s’il venait le voir tout de suite. Comme je demande toujours à ce que le demandeur d’emploi vienne à mes rendez-vous correctement habillé pour justement parer à ce change d’éventualité, M. R. est parti immédiatement le rencontrer et a été retenu pour le poste. La réactivité en matière de recherche d’emploi est primordiale. En venant ainsi à mes rendez-vous où je suis moi-même convenablement habillée, il est conditionné pour bien se présenter lors d’un futur entretien.

J’ai pris l’habitude d’appeler systématiquement les personnes si elles ne se présentent pas à mon rendez-vous au bout de dix minutes en leur disant simplement : « Vous aviez rendez-vous à 10 h et vous n’êtes pas venu. Quand pouvez-vous revenir ? » Dans cette phrase, aucun reproche ne leur est fait, mais en les appelant, je leur montre que je les ai attendus, qu’ils doivent honorer leur rendez-vous à l’heure, qu’ils auraient pu appeler eux-mêmes pour s’excuser de leur absence. Si je les appelle le lendemain pour leur fixer un autre rendez-vous, cela n’aura pas le même impact. C’est une façon de les préparer à se présenter à l’heure à leurs rendezvous de manière générale et pas avec dix minutes de retard. Les gens ne sont pas à leur disposition. De même, je suis toujours à l’heure pour recevoir mes bénéficiaires, car leur temps est aussi précieux que le mien. Il m’est arrivé quelquefois d’avoir du retard, dans ce cas, je m’excuse toujours auprès d’eux et ils savent que ce n’est pas dans mes habitudes de les faire attendre. Montrer l’exemple reste, selon moi, le moyen le plus efficace pour amener une personne à changer de comportement.

Extrait de "L'emploi, j'y crois", de Laurence Boulieu, publié chez Michalon, 2014. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires