En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

02.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

03.

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

04.

Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire

07.

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Destruction massive de productivité

Pourquoi les booms immobiliers sapent notre futur économique

il y a 15 min 17 sec
décryptage > Education
Personne n’en veut

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

il y a 45 min 4 sec
décryptage > Politique
Gardiens de la paix

Pour une police respectée, pas une police qui fait peur : l’accablante responsabilité politique d’Emmanuel Macron dans la fragilisation de la légitimité des forces de l’ordre françaises

il y a 1 heure 7 min
décryptage > Politique
Un mea culpa qui fera date

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

il y a 16 heures 50 min
pépites > Santé
Wanted
10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire
il y a 18 heures 5 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

il y a 20 heures 47 min
décryptage > Economie
Panorama

COVID-19, vaccins, politique et vérités

il y a 22 heures 8 min
pépites > Politique
Dilemme
Emmanuel Macron pris au piège de la loi sur la sécurité globale et de l'article 24, Darmanin sur le grill
il y a 22 heures 40 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : la Haute Autorité de Santé recommande de vacciner en 5 phases avec priorité aux Ehpad
il y a 23 heures 22 min
décryptage > Politique
Surprise Surprise

Comment la gauche a subitement découvert les vertus de la vidéosurveillance

il y a 1 jour 28 min
pépites > Politique
Article 24
Emmanuel Macron a recadré Gérald Darmanin mais pas question de se séparer de lui
il y a 25 min 2 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

il y a 50 min 22 sec
pépites > Politique
Liberté de la presse
L'article 24 contesté de la loi «sécurité globale» sera réécrit
il y a 16 heures 11 min
pépites > Culture
Littérature
Le prix Goncourt est attribué à Hervé Le Tellier pour son roman «L'Anomalie» chez Gallimard
il y a 17 heures 49 min
pépites > Société
Exode
Un Français sur dix a quitté sa résidence principale à l'occasion du deuxième confinement, un million de plus que lors du premier confinement
il y a 20 heures 42 min
pépites > Justice
Police
Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction
il y a 21 heures 50 min
décryptage > Economie
Perte de pouvoir d'achat

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

il y a 22 heures 31 min
décryptage > Santé
Protocole ultra-renforcé

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

il y a 23 heures 3 min
pépite vidéo > Justice
Jour J
Le procès de Nicolas Sarkozy pour corruption dans "l'affaire des écoutes" reprend aujourd'hui
il y a 23 heures 30 min
décryptage > Politique
Janus

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

il y a 1 jour 45 min
© Reuters
Les hommes sont plus souvent victimes de Tweets agressifs.
© Reuters
Les hommes sont plus souvent victimes de Tweets agressifs.
Les hommes aussi

Pourquoi (et comment) les hommes se font plus harceler que les femmes sur Internet

Publié le 18 septembre 2014
Les hommes sont les premières victimes de harcèlement sur Internet. Leur statut social peut entrer en jeu dans les raisons de ces attaques.
Olivier Le Deuff
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Le Deuff est maître de conférences en sciences de l'information et de la communication à l'université Bordeaux Montaigne. Responsable du DUT Information Numérique dans les organisations de Bordeaux.Blogueur du guide des égarés www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les hommes sont les premières victimes de harcèlement sur Internet. Leur statut social peut entrer en jeu dans les raisons de ces attaques.

Atlantico : Le Think tank britannique Demos a mené une étude sur les Tweets "abusifs" reçus par un panel de célébrités (journalistes, politiques...) Résultat, sur Internet, les hommes sont plus haïs mais les femmes le sont à cause de leur genre. Pourquoi les hommes sont-ils donc plus souvent l'objet de Tweets abusifs ?

Olivier Le Deuff : Il faut probablement distinguer les différents médias sur le web et ne pas se concentrer uniquement sur twitter où le clash et l'interpellation font partie des logiques du réseau. Il reste ensuite à distinguer y compris sur Twitter, si ce n'est pas de la provocation voire un jeu parfois. Du coup, il n'est pas étonnant que les hommes soient effectivement plus enclins à recevoir ce genre de messages du fait d'un statut social mis en avant et qu'une certaine prudence soit de mise parfois aussi avec les femmes dans ce domaine. On sait également qu'une des techniques classiques pour faire du buzz et donc pour gagner de la visibilité est de provoquer quelqu'un qui est proche de son domaine. Ce n'est pas nouveau et on trouvait déjà cela sur les blogs. Ces formes de duels numériques sont probablement plus de nature masculine au travers d'une joute verbale sans doute. Pour les reste, on rentre dans des logiques de trolls que l'on trouve classiquement sur un grand nombre de communautés. 

Quant aux tweets envers les femmes, on reste dans des positionnements peu élaborées généralement qui reposent plutôt sur la vulgarité, la dévalorisation voire la provocation sexuelle. Ce n'est pas propre du tout à twitter, c'est bien pire sur les chats où l'anonymat est souvent là règle. Et sur les chats, ce sont surtout les femmes qui sont harcelées et généralement sans la moindre vergogne dans la mesure où le sentiment d'impunité facilite l'impulsion.

L'avantage de twitter est qu'on se trouve dans une publicisation des messages qui aboutit à une mise en débat ou à l'émergence d'une polémique virale qui permet à chacun de se positionner et de venir au secours de celui ou celle qui subit le harcèlement.  Quelque part, les provocations font partie de la vie des réseaux sociaux et des communautés, c'est un comportement risqué parfois, mais pas totalement nouveau.  On provoque pour susciter l'estime de l'autre, pour prendre sa place ou pour attirer l'attention.

 

La position sociale, le travail de la victime joue-t-il un rôle dans ce type de comportements ?

Quelque part, ce contre-poids potentiel apparaît parfois salutaire et cela concerne aussi les journalistes comme Laurent Joffrin ne supportant pas d'être tutoyé sur twitter et montrant ainsi sa méconnaissance du réseau et tentant d'assumer une position sociale supérieure.

Un point qui mériterait aussi une étude par genre, est le fait que les hommes se trouvent plus contestés sur twitter provient également du fait qu'ils seraient plus originaux que les femmes qui prendraient de ce fait moins de risque ou se montreraient parfois plus discrètes. Il est difficile de généraliser dans le domaine, mais il faudrait voir aussi si les usagers les plus susceptibles d'être provoqués ne sont tout simplement pas les plus en vus dans leur domaine, les plus populaires et tout simplement les plus connus. Du coup, finalement les réactions ne feraient que refléter une état de fait.

 

Le fait que les hommes seraient plus nombreux à faire du trolling peut-il avoir un lien avec ce harcèlement par tweets ?

Ensuite, un peu comme le trolling en général et le parasite, la provocation peut être nécessaire parfois. Cela fait partie aussi de l'équilibre de twitter de bousculer les légitimités traditionnelles. Il ne faut pas oublier que les puissants ou les personnes connues qui arrivent sur twitter doivent songer à ce que leur légitimité ne va pas de soi et qu'elles doivent également faire leur preuve. Beaucoup d'arrivées de politiques ou de célébrités peuvent se passer de façon inattendue. Je me souviendrai toujours de l'arrivée de Frédéric Lefebvre à l'époque où twitter était encore un réseau d'initiés du web. Il avait été accueilli au moment où twitter venait d'ouvrir la possibilité de créer des listes des personnes que l'on suivait. Du coup, il avait été qualifié par des noms incroyables, le qualifiant essentiellement négativement.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires