En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex

04.

Macron en appelle à l’ONU. Et contre qui ? Contre Darmanin et Castex !

05.

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

06.

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

07.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

05.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

06.

Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Les casseurs de sortie
Loi "sécurité globale" : 50.000 manifestants en France, des violences à Paris
il y a 7 heures 1 min
pépite vidéo > France
Vestiges
Sahara : des déchets français radioactifs enfouis sous le sable ?
il y a 14 heures 6 min
pépites > Société
Contrôles au faciès
Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité
il y a 14 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Art Nouveau" : un architecte visionnaire à Budapest juste avant les heures sombres de la guerre de 1914. Un roman dense, bien écrit mais un peu décevant

il y a 14 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le métier de mourir", Prix Renaudot des Lycéens 2020 : le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 15 heures 2 min
pépites > International
Désengagement
Somalie : la "majorité" des troupes américaines vont se retirer, annonce le Pentagone
il y a 15 heures 34 min
pépites > Société
Droit à l'enfant
L'Assemblée nationale assouplit les conditions d'adoption
il y a 16 heures 37 min
décryptage > Media
L’innocence plus forte que la sagesse ?

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

il y a 17 heures 53 min
décryptage > Politique
Rien de nouveau

Emmanuel Macron chez Brut : le message, c’est le médium

il y a 18 heures 15 min
décryptage > High-tech
Deux poids, deux mesures

Des documents internes montrent que Facebook souhaite modérer les discours de haine contre les Noirs de manière plus agressive que les commentaires anti-blancs : gestion fine d'une réalité complexe ou délire d'apprentis-sorciers woke ?

il y a 18 heures 31 min
pépites > Justice
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : le suspect extradé de Norvège mis en examen et écroué
il y a 13 heures 3 min
pépite vidéo > International
My heart will go on
Une entreprise américaine veut proposer des visites touristiques sous-marines du "Titanic"
il y a 14 heures 18 min
pépites > Politique
Elections
Régionales : la candidature de Jean-Michel Blanquer en Ile-de-France se précise
il y a 14 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Retour à Martha’s Vineyard" : Trois vieux amis tentent de retrouver la magie du passé. Un beau récit romanesque et nostalgique

il y a 14 heures 59 min
light > Media
Sujet sensible
Royaume-Uni : Netflix accusé de "troller la famille royale" en promouvant un documentaire "mensonger" sur le mariage de Diana et Charles
il y a 15 heures 14 min
pépites > Europe
No deal
Brexit : "les conditions d'un accord ne sont pas réunies", notent les négociateurs
il y a 15 heures 56 min
décryptage > Science
La vérité est ailleurs

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

il y a 17 heures 42 min
décryptage > Santé
Pénurie

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

il y a 18 heures 6 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Consommation, Black Friday : adieu le bio, local ou circuit court, 3 Français sur 4 vont regarder d’abord le prix

il y a 18 heures 24 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex
il y a 18 heures 38 min
© Pixabay
Le gouvernement envisage de supprimer la première des six tranches de l’impôt sur le revenu.
© Pixabay
Le gouvernement envisage de supprimer la première des six tranches de l’impôt sur le revenu.
Des gagnants... et des perdants

Pourquoi la suppression de la 1ère tranche de l'impôt sur le revenu reviendra à paupériser davantage les classes moyennes

Publié le 18 septembre 2014
Manuel Valls a déclaré ce mercredi matin qu'il souhaitait supprimer la première tranche de l'impôt sur le revenu dans la loi de finances pour 2015, permettant de faire baisser la pression fiscale sur 6 millions de ménages selon Manuel Valls, 9 millions selon Christian Eckert secrétaire d'Etat au Budget. Les autres contribuables, en revanche, vont devoir combler le manque à gagner.
François Tripet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Tripet est avocat fiscaliste.Avocat au Barreau de Paris depuis 1978, il est essentiellement un " patrimonialiste international " qui, avec son équipe, apporte son concours et son assistance à plus d'un millier de familles réparties sur les cinq...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Manuel Valls a déclaré ce mercredi matin qu'il souhaitait supprimer la première tranche de l'impôt sur le revenu dans la loi de finances pour 2015, permettant de faire baisser la pression fiscale sur 6 millions de ménages selon Manuel Valls, 9 millions selon Christian Eckert secrétaire d'Etat au Budget. Les autres contribuables, en revanche, vont devoir combler le manque à gagner.

Atlantico : Le gouvernement envisage de supprimer la première des six tranches de l’impôt sur le revenu ce qui ferait baisser la pression fiscale sur 6 millions de ménages selon Manuel Valls, sur 9 millions selon Christian Eckert secrétaire d'Etat au Budget. Qu'est-ce que cela signifie concrètement ? Que va-t-il se passer pour ceux qui vont continuer d'en payer ? Quelles conséquences aura sur le montant de leurs impôts la suppression de la 1ère tranche ?

François Tripet : Avec cette mesure, les deux premières tranches d’imposition, celles qui allaient jusqu’à maintenant de 0 à 6011 euros puis de 6011 à 11 991 euros, fusionnent désormais et le taux applicable sera donc nul. Auparavant, si la première était exemptée de l’impôt, la seconde se voyait appliquer un taux de 5.50 %. La conséquence, c’est l’effet de ressaut ou de seuil. C’est ce que les Anglais appellent « la falaise fiscale » : soit on est juste-en dessous et on ne monte pas soit on est concerné. Les contribuables qui faisaient partie de la troisième tranche, désormais la deuxième donc, devront toujours s’acquitter d’un taux à 14 %. Cette mesure du gouvernement va augmenter cet effet de ressaut et les contribuables qui gagnent un peu plus de 11 991 euros vont sans doute chercher des moyens de contourner cet effet de ressaut pour éviter d’être dans cette tranche imposable.

A un moment donné il va falloir que la classe moyenne, celle qui est juste au-dessus à partir de l’ancienne troisième tranche, paye l’addition. Ce sont les victimes expiatoires de cette mesure. On peut légitimement imaginer que les contribuables qui se trouvent dans les quatre tranches imposables vont payer plus d’impôts à partir de septembre 2015.  C’est ce que l’on a constaté les années précédentes lorsque des mesures similaires ont été prises. En fait, Manuel Valls doit satisfaire l’aile gauche du parti en donnant des gages et tente de faire retomber la pression fiscale car il sent que la révolte populaire n’est pas loin.  On est dans l’urgence. Cette mesure va calmer pas mal de monde pour un ou deux mois mais les problèmes vont continuer. 

Alors que les classes moyennes se disent étranglées par les impôts, une telle mesure leur serait-elle réellement favorable ?

A très court terme cette décision est favorable car il y a une baisse de l’étreinte fiscale. En fait, les 6 millions (ou 9 millions selon le ministre du Budget) de Français concernés par cette décision sont des gens capables de descendre dans la rue, ce sont des gens en voie de paupérisation. A moyen terme en revanche cette mesure fait qu’aggraver les déséquilibres entre ceux qui payent des impôts et ceux qui n’en payent pas ou peu. Le système fiscal français est devenu totalement déséquilibré, c’est une robe de mariée qui a été recousue pendant 30 ans et qui ne ressemble désormais plus à rien. Il y a presque deux ans je disais que la partie inférieure des classes moyennes prenait proportionnellement l’essentiel du coût fiscal. Aujourd’hui je dirais que par effets de domino successifs le phénomène de paupérisation ne s’arrête pas une tranche du barème particulière : il concerne de plus en plus les tranches centrales, la 3e et la 4e.

Selon les chiffres de Bercy, la mesure coûtera 3,3 milliards d’euros. Cette estimation vous semble-t-elle correcte ?

Non et le coût sera bien supérieur, on est généralement 20 à 40 % en dessous de la réalité. Personne n’a accès à la façon dont Bercy calcule leurs estimations et quand on regarde les comptes des Lois de finances rectificatives deux ans plus tard ou les rapports de la Cour des comptes on se rend compte qu’il y a des erreurs de calcul systématiques de la part de Bercy. Ce sont toujours des effets d’annonce et le gouvernement ne peut pas dire que cela va par exemple coûter 5,5 milliards d’euros. Cette mesure est coûteuse sur le plan budgétaire car elle concerne beaucoup de personnes. Le gouvernement va devoir trouver  des ressources supplémentaires ce qui va aggraver un peu plus ses marges de manœuvre.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
G2D
- 18/09/2014 - 16:04
Suicide
Ceci équivaut a un suicide Economique en enlevant toute légitimité a un impôt qui doit etre universel pour être constitutionnel. Seule solution faire un impôt proportionnel (flat tax) applicable a 100% de la population. La France et maintenant avec la Corée du Nord le seul pays ou les services de l’état sont gratuits pour une majorité de la population., Je suis a l’étranger depuis 35 ans et désespéré de voir les classes politiques françaises tuer la France chaque année.. je conseille aux "travailleurs" (ceux qui paient les impôts) a émigrer au plus vite
lémire
- 18/09/2014 - 14:08
falaise ou dune
Cette falaise fiscale n'existe pas. Les classes moyennes supérieures ne paieront plus d'impôt sur la tranche autrefois à 5,50% et commenceront à payer en proportion de ce qu'il gagnent au-dessus de 11000 et quelques ; la pente sera plus raide que celle à partir de 6000 et quelque, mais elle restera strictement identique à ce qu'elle était avant
Cette mesure est peut-être démagogique et discrédite un peu plus l'impôt républicain sur le revenu, mais les classes moyennes supérieures et riches paieront moins d'impôts ; elles y gagneront même plus que ceux qui n'auront plus rien à payer.
vangog
- 17/09/2014 - 20:49
C'est une économie, ça?...
Non, cela s'appelle une dépense! Et cela colle totalement à la politique social-démagogique des trente dernières années qui a amené la France au fond du trou. Et le but est toujours le même pour les gauchistes: sauver leurs alliances contre-nature et leurs derniers électeurs...au détriment de la France...ça ne continuera plus longtemps pour ces fourbes!