En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© Reuters
Pierre Bérégovoy.
De profundis

Génération obscène (suite) : le dernier homme de gauche s'appelait Pierre Bérégovoy…

Publié le 15 septembre 2014
Et c'est en raison de ses convictions qu'il s'est donné la mort. On n'en demande pas tant aux escrocs "de gauche" d'aujourd'hui. Mais un peu de pudeur de leur part serait la bienvenue.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Et c'est en raison de ses convictions qu'il s'est donné la mort. On n'en demande pas tant aux escrocs "de gauche" d'aujourd'hui. Mais un peu de pudeur de leur part serait la bienvenue.

Le premier mai 1993, près de Nevers, Pierre Bérégovoy se tira une balle dans la tête. Il appartenait, selon l'heureuse formule du sociologue Sansot, aux "gens de peu". Les humbles. Les modestes. Les plébéiens. Non, il n'avait fait ni Sciences Po, ni l'ENA, ni HEC. Il avait commencé sa vie professionnelle comme postier. Il était de gauche et c'est peut-être pour ça qu'il avait choisi un premier mai pour mettre fin à ses jours.

Devenu Premier ministre de François Mitterrand, Pierre Bérégovoy eut à connaitre les splendeurs et les misères de la puissance. Il fréquenta les riches et n'en sortit pas indemne. Il bénéficia des largesses d'un douteux financier libanais, Samir Traboulsi. Et le prêt (un cadeau plutôt) d'un million de francs que lui accorda Roger-Patrice Pelat, un millionnaire proche de François Mitterrand, acheva de ruiner sa réputation. Il se retira chez lui dans le Nivernais et là-bas se tira une balle dans la tête. Pierre Bérégovoy était de gauche, il savait ce que les mots "mauvaise conscience" veulent dire.

Les arrogants petits marquis poudrés qui lui ont succédé n'ont pas, eux, d'états d'âme. Tout au plus s'en veulent-ils de s'être fait prendre. Jérôme Cahuzac, Aquilino Morelle, Sylvie Andrieux, Jean-Noël Guérini, Thomas Thévenoud ne rasent pas les murs. Ils plastronnent, parlent et se battent non pas pour sauver leur honneur, mais ce qu'il reste de leur carrière. Une génération obscène comme le dit si bien Michel Maffesoli…

Mais il n'y a que des noms de socialistes dans ma liste ? Et à droite alors rien ? Bien sûr que si, bien sûr que si… Mais il y a une différence fondamentale entre la droite et la gauche. La droite ne se prétend pas morale. La droite ne psalmodie pas tous les jours une prière larmoyante bénissant les pauvres qui sont au ciel. La droite ne dit pas sans cesse qu'il faut faire payer les riches. La droite n'est pas vertueuse. La gauche non plus, mais elle soutient contre toute vraisemblance qu'elle l'est

Il y a des milliardaires dits de gauche. Pierre Bergé en est un. Il passe pour être un des mécènes du parti socialiste (à gauche on dit "mécène", c'est plus chic et plus artistique). La loi sur le mariage gay est venue le remercier de sa générosité. Il est, entre autres obscénités, l'auteur d'une phrase mémorable : "les ouvrières louent bien leurs bras, alors les femmes peuvent bien louer leur ventre". A gauche, on a les milliardaires qu'on mérite…

Pierre Bergé est propriétaire d'une très luxueuse résidence à Marrakech. Jamais on n'y a vu François Hollande en vacances. Les apparences sont sauves. A gauche en effet, on ne déteste pas l'argent, mais on répugne à son spectacle : le vœu de chasteté n'est bien sûr pas respecté, mais ça se fait en catimini. Contrairement à la droite décomplexée dans ce domaine comme l'a montré Sarkozy en invitant les siens au Fouquet's.

La pureté affichée de la gauche, enfin de cette gauche-là, qui n'est pas celle de Pierre Bérégovoy, ne vaut pas mieux qu'un éphémère déguisement de carnaval. Mais il parait que François Hollande n'a jamais qualifié les pauvres de "sans-dents". On veut bien essayer de le croire. Mais là où on ne le croit plus, mais plus du tout, c'est quand il narre ses blessures au Nouvel observateur : "toute ma vie, je n'ai vécu qu'au service des humbles" !! Houlà, c'est un peu too much. Président de pacotille, lyrisme de pacotille… Chef d'Etat d'opérette, trémolos d'opérette… Mais reconnaissons au président de la République un amour certain pour les pauvres. Il s'acharne en effet à les multiplier depuis qu'il est au pouvoir.

 

Et n'oubliez pas : le A-book de Benoît Rayski, Le gauchisme, cette maladie sénile du communisme, est toujours disponible à la vente sur Atlantico éditions : 

Le gauchisme, cette maladie sénile du communisme

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Anorexie : une nouvelle étude montre que les causes ne sont pas seulement psychologiques

02.

Finale de la CAN : 48% des Français pensent qu'il est normal pour des personnes d'origine algérienne de manifester leur joie et leur attachement à leur pays lors des victoires de l'Algérie en football

03.

Le pape François a transmis un message "très touchant" à Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert

04.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

05.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

06.

Contamination au tritium des rivières françaises : anatomie d’une opération destinée à générer une peur infondée sur le nucléaire

07.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

03.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

06.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Amouyal
- 15/09/2014 - 22:34
Gauche,droite :gag
Homme politique de gauche dans la monarchie pseudo democratique française , c est tout simplement un gag : ces gens sont tous issus d un milieu de grand bourgeois repus , ils possedent le pays financierement et politiquement , le peuple dans son immense majorité est privé d tout acces a son destin : ces gens sont les agents de la montée des extremes et du chaos qui s annonce
winnie
- 15/09/2014 - 22:00
Bon bien voila !
Y a rien a rajouter ,tout est dit !
cloette
- 15/09/2014 - 16:46
Je me suis toujours demandé
pourquoi il s'est présenté sûr de lui à la présidentielle alors que DSK avait le vent en poupe et que nul ne prévoyait sa chute ....