En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Camelia Jordana accuse la police française de "massacrer quotidiennement des gens pour leur couleur de peau"

06.

Harry & Laeticia Hallyday ont le blues sous le soleil de LA, Vanessa Paradis l’a pour Johnny D.; Laura Smet enceinte; Stéphane Plaza ne sait pas faire sa toilette seul; Zahia milliardaire (vraiment ?); Olivier Sarkozy & Mary-Kate Olsen : sanglant divorce

07.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

01.

Loi Avia : la mort d’une liberté

02.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

06.

Tempête d’argent gratuit… et de prélèvements en vue

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Euro-miracle ? Comment ne pas louper le tournant historique que Macron et Merkel proposent à l’Europe

06.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

ça vient d'être publié
pépites > Santé
"Etude foireuse" ?
Covid-19 : l'OMS décide de suspendre temporairement les essais cliniques avec l'hydroxychloroquine
il y a 1 heure 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Killign Eve" de Phoebe Waller-Bridge (saison 1), Emerald Fennell (saison 2) et Suzanne Heathcote (saison3) : la série qui tue !

il y a 2 heures 44 min
pépites > Santé
Réforme
Plan Ségur de la santé : Edouard Philippe promet des changements rapides et annonce une hausse des salaires "significative"
il y a 3 heures 22 min
pépites > Justice
Colère des syndicats
Déclarations de Camélia Jordana : Christophe Castaner ne saisira pas la justice
il y a 5 heures 17 min
pépites > Santé
Bilan de la crise
François Hollande reconnaît une "part de responsabilité dans la situation de l’hôpital"
il y a 6 heures 35 min
décryptage > International
Vague épidémique

Le Brésil, nouvel épicentre du Covid-19 ?

il y a 8 heures 41 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie
il y a 9 heures 13 min
décryptage > Politique
Encore des mots, toujours des mots…

Les mots-clés du macronisme post-covid décrivent-ils sa réalité ?

il y a 9 heures 53 min
décryptage > Santé
Pandémie

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

il y a 10 heures 43 min
décryptage > Consommation
Crash

Energie : la plus grande chute de la demande depuis la crise des années 30 redéfinit les marchés

il y a 11 heures 8 min
pépites > Economie
Soutien aux salariés
Coronavirus : les entreprises vont assumer 15% du coût du chômage partiel dès le 1er juin
il y a 1 heure 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et passe le souffle des dieux, ainsi était l'An Mil" de Philippe Séguy : une épopée envoûtante, Bataille d'Hastings, Tapisserie de Bayeux, druides contre chrétiens et... amour toujours !

il y a 2 heures 59 min
Vigilance
La Californie fait face à une importante vague de chaleur
il y a 4 heures 26 min
pépites > Justice
Moteurs truqués
Dieselgate : la justice condamne Volkswagen à rembourser partiellement un client
il y a 5 heures 56 min
pépite vidéo > Insolite
La grande évasion
Saturne, "l'alligator d'Hitler", est mort au zoo de Moscou à l'âge de 84 ans
il y a 7 heures 15 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

La réindustrialisation de l’Europe suite au COvid-19. Sera-t-elle centrée sur l’Allemagne ou également répartie entre les nations d’Europe ?

il y a 8 heures 58 min
décryptage > France
Ils sont des dizaines de milliers à l’écouter

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

il y a 9 heures 28 min
décryptage > High-tech
Zoom

Voilà à quoi nous expose l’extension du domaine du virtuel pendant la pandémie

il y a 10 heures 14 min
décryptage > Politique
Prolétaires de Tourcoing, unissez-vous

Le camarade Darmanin réclame "une politique pour le peuple" ! Parce qu'avant c'était une politique pour les riches ?

il y a 11 heures 6 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Guerre commerciale : Donald Trump argue du coronavirus pour relancer les hostilités avec Pékin

il y a 11 heures 20 min
Bonnes feuilles

Les leaders de la Droite populaire, garde de fer de Nicolas Sarkozy

Publié le 13 septembre 2014
Témoignage de l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy Maxime Tandonnet sur les coulisses du quinquennat. Extrait de "Au coeur du volcan - Carnets de l'Elysée, 2007-2012", publié chez Flammarion (1/2).
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Témoignage de l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy Maxime Tandonnet sur les coulisses du quinquennat. Extrait de "Au coeur du volcan - Carnets de l'Elysée, 2007-2012", publié chez Flammarion (1/2).

Sarkozy reçoit la Droite populaire au salon des Ambassadeurs. Ils sont une cinquantaine de parlementaires de l'aile conservatrice et remuante de l'UMP que le président cajole particulièrement dans la perspective de la présidentielle. En ce moment, ils fustigent la politique de sécurité routière du gouvernement et l'installation de radars sur les autoroutes, prétendument impopulaires dans leur électorat. Il est assis face à eux et leur tient, comme il le fait constamment, un interminable monologue.

«On a une presse déçue, en plein désarroi car son candidat favori 2 a connu quelques péripéties… Les présidentielles étaient pliées, jouées d'avance… Eh bien non ! Tout ce que je soutiens depuis trois ans se réalise : la croissance repart, le chômage baisse. Les yeux s'ouvrent enfin sur notre bilan. L'impact moral de cet événement 3 est colossal : qui pourra nous adresser le moindre reproche sur le plan du comportement après ce qui vient de se passer à New York ? Sur la sécurité routière, je ne céderai jamais. Moi, mon devoir, c'est de protéger les Français. Depuis le début de l'année, le nombre de tués sur la route a augmenté de 13%1. C'est terrible, il suffit qu'on donne l'impression de relâcher la vigilance, et le nombre d'accidents repart à la hausse 2. Le moindre signal de faiblesse se traduit par de nouveaux drames. L'autre jour, lors d'un déplacement, j'aperçois un petit jeune de vingt-cinq ans en fauteuil roulant. Je le vois qui m'applaudit. Donc, je vais vers lui et je l'interroge : “Que vous est-il arrivé ? C'est de naissance ? Un accident ?” Il me répond : “C'est la moto.” Ce n'était pas de l'indiscrétion de ma part, mais cela fait partie de mon rôle de connaître la vie de mes compatriotes. Soyons clairs : je ne reviendrai jamais sur la fermeté en matière de sécurité routière ! »

Un député intervient :

— La situation économique s'améliore, mais la morosité est de pire en pire. Les gens ont l'impression qu'on ne cesse de leur demander de nouveaux efforts. Churchill avait promis « du sang et des larmes » mais au lendemain de la guerre, il a perdu les élections ! Nous sommes sur la même pente ! Le président reprend la parole :

— Churchill était un grand homme mais un dépressif. Il était fait pour les grandes batailles, pas pour le quotidien. Il est arrivé la même chose à Clemenceau : vainqueur de la Grande Guerre, mais battu à l'élection présidentielle par Deschanel, celui qui est tombé du train en pyjama ! Bien sûr que c'est compliqué et que rien n'est gagné d'avance ! Moi aussi, vous savez, je suis de “droite populaire” et je partage vos convictions. La présidentielle ? Je ne vous dirai pas si je suis candidat car si je vous le dis, vous allez le répéter partout (rires) ! Les Français attendent de moi que je fasse le boulot ! Après, ils choisiront ! Ils verront qui leur a fait traverser la crise ! Qui a modernisé l'Université ! Qui a créé le service minimum! Qui a sauvé leurs retraites ! Qui a réduit l'impôt sur l'héritage ! Dans l'affaire Strauss-Kahn, le plus odieux, c'est la réaction de caste, de ce petit milieu parisianiste qui le soutient et fait preuve du sexisme le plus arriéré.

— Y compris Bernard-Henri Lévy ! lance un parlementaire.

— Oui, oui, je sais, Bernard-Henri Lévy est un intellectuel de gauche, reprend le chef de l'État, mais je ne vais quand même pas lui interdire de dire du bien de moi quand il affirme, à propos de l'intervention en Libye, que j'ai mis un jour à comprendre ce que Mitterrand a mis trois ans à admettre au sujet de la Yougoslavie ! Continuons, persévérons, soyons courageux. Hier, j'ai reçu des pêcheurs. J'aime ces gens-là. J'ai rencontré aussi des chasseurs. Ils m'ont dit qu'ils étaient contents ! On n'a plus une seule manifestation de chercheurs. Je vous avais dit que j'allais m'occuper des agriculteurs. J'en ai tellement fait avec eux qu'on pourrait croire que je suis né dans une ferme ! Je connais tout, même le prix d'un radis (rires) ! Regardez, il n'y a plus une grève dans les hôpitaux, ni dans l'éducation nationale. Je suis trois fois par semaine sur le terrain et j'écoute tout ce qu'on me dit. Qui allons-nous avoir en face ? Aubry ou Hollande. Aubry, la « dame des 35 heures », c'est lourd à porter… L'autre, c'est un monsieur qui n'a jamais assumé la moindre responsabilité gouvernementale. Comme il dit : « Il faut un président normal ! » Tiens ! Un président normal ! Pour un poste normal ! Dans une période normale ! Moi, je réfléchis tout le temps vous savez. Je suis votre leader depuis dix ans. Je vous ai apporté le leadership des idées. Vous vous souvenez du RPR ? On n'était ni de droite, ni de gauche, ni du centre. On était dans des sphères où il n'y a pas d'oxygène. Moi, j'ai voulu relancer le débat d'idées. L'Europe, par exemple. Il n'y a plus de oui et de non, tout le monde peut se reconnaître dans ma politique. Voilà ce que j'ai amené : les idées avant tout le reste ! Je me prépare à faire une campagne courte, autour de quatre ou cinq thèmes majeurs. Que va-t‑on faire avec l'Allemagne ? Faut-il aller plus loin ? Moins loin ? Et sur l'éducation nationale ? Et sur l'énergie ? Je voudrais que vous me compreniez. J'ai commis des erreurs, mais des fautes, jamais. Pour les gens, je suis « bionique ». Dès que je pars en vacances, je les trahis, les abandonne. Quand j'ai connu Carla, je suis parti quatre jours avec elle : scandale ! J'ai compris, aujourd'hui, je ferais autrement bien sûr ! Nous vivons dans un système d'une perversité inouïe, qui détruit tout, salit tout !

— Monsieur le président, lance un des leaders de la Droite populaire, ne vous méprenez pas sur nous ! Nous sommes votre « garde de fer » !

Extrait de "Au coeur du volcan - Carnets de l'Elysée, 2007-2012", de Maxime Tandonnet, publié chez Flammarion, 2014. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
mymi
- 14/09/2014 - 17:27
Nicolas revient...
Nicolas revient...