En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

02.

Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse

03.

Black Friday et soldes en ligne : voilà pourquoi des Bots rafleront vraisemblablement les meilleures affaires sans vous laisser le temps de réagir

04.

Les premiers indices d'un baby krach sont-ils là ?

05.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

06.

Énergie nucléaire : l’Union européenne au risque de l’incohérence ?

07.

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

01.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > France
Manifestations
Loi "sécurité globale" : très forte mobilisation à Paris et dans toute la France
il y a 15 heures 52 min
pépites > Economie
Covid-19
Le plafond d'indemnisation pour les entreprises fermées sera doublé, à 200.000 euros par mois
il y a 16 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Histoires du Vendée Globe 2" : L’Everest de la voile vu de l’intérieur !

il y a 19 heures 29 min
light > Insolite
Ah
Lille : la Grande roue sera installée, mais restera fermée au public
il y a 19 heures 41 min
pépites > Politique
Le confinement leur réussit
Popularité : Emmanuel Macron et quasiment tout le gouvernement en hausse
il y a 20 heures 41 min
pépites > France
Libérés, délivrés
Déconfinement : retrouvez la nouvelle attestation et le résumé des changements du jour
il y a 21 heures 47 min
décryptage > Santé
Ils en ont vu d'autres

Ultra Covid Solitude : à la cuisine ou pas, papi et mamie semblent mieux résister à la dépression que les jeunes générations

il y a 23 heures 8 min
décryptage > Société
Visitez avec nous le XVIIIème arrondissement de Paris

A cause de l’insécurité la bibliothèque de la Goutte d’Or a fermé ses portes. Tiens, il y avait une bibliothèque à la Goutte d’Or ?

il y a 23 heures 30 min
décryptage > Culture
Bonnes feuilles

Monstres sacrés : Alain Delon, l’éternel enfant blessé

il y a 23 heures 33 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

Monde de demain : la vague de l'intelligence artificielle en action

il y a 23 heures 33 min
light > Media
C'est d'actualité
France Télévisions prépare une adaptation en série TV de "La peste" d'Albert Camus
il y a 16 heures 24 min
pépites > Justice
Justice
Nice : un homme écope de 18 mois de prison ferme pour avoir menacé de mort un professeur
il y a 17 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La voyageuse de nuit" : une enquête magistrale où se côtoient révolte et tendresse

il y a 19 heures 32 min
pépites > France
Juste une mise au point
Violences : le préfet de police de Paris Didier Lallement rappelle à l'ordre les policiers
il y a 20 heures 9 min
pépite vidéo > Sport
Rugby
Avant d'affronter l'Argentine, les All Blacks rendent hommage à Maradona
il y a 21 heures 23 min
pépite vidéo > Politique
Déplorable
Manon Aubry (LFI) choque en déclarant que l'insulte "sale macaroni" n'est pas raciste envers les immigrés italiens
il y a 22 heures 37 min
décryptage > International
Chasse ouverte

Iran : assassinat d’un haut scientifique iranien spécialiste du nucléaire

il y a 23 heures 15 min
décryptage > Environnement
Bas-carbone

Énergie nucléaire : l’Union européenne au risque de l’incohérence ?

il y a 23 heures 30 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

Le Covid-19 est-il un laboratoire d’expérimentation pour accélérer la transformation des métiers ?

il y a 23 heures 33 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)
il y a 23 heures 33 min
info atlantico
© Reuters
Kader Arif, le secrétaire d’Etat aux Anciens combattants et à la Mémoire.
© Reuters
Kader Arif, le secrétaire d’Etat aux Anciens combattants et à la Mémoire.
Révélations exclusives

Kader Arif implicitement visé par la justice : les surprenantes ramifications de l'affaire

Publié le 11 septembre 2014
Le secrétaire d’Etat aux Anciens Combattants Kader Arif a-t-il favorisé des membres de sa famille lors de l’attribution de marchés avec le conseil régional de Midi-Pyrénées ? Le parquet de Toulouse vient de diligenter une enquête préliminaire. Une affaire ennuyeuse, d’autant que, comme le révèle Atlantico, la belle-sœur de Kader Arif oubliait de payer ses impôts.
Gilles Gaetner
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste à l’Express pendant 25 ans, après être passé par Les Echos et Le Point, Gilles Gaetner est un spécialiste des affaires politico-financières. Il a consacré un ouvrage remarqué au président de la République, Les 100 jours de Macron (Fauves ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le secrétaire d’Etat aux Anciens Combattants Kader Arif a-t-il favorisé des membres de sa famille lors de l’attribution de marchés avec le conseil régional de Midi-Pyrénées ? Le parquet de Toulouse vient de diligenter une enquête préliminaire. Une affaire ennuyeuse, d’autant que, comme le révèle Atlantico, la belle-sœur de Kader Arif oubliait de payer ses impôts.

Encore une tuile pour François Hollande. Après Thomas Thévenoud, l’ancien secrétaire d’Etat au commerce extérieur contraint à la démission, voici qu’un autre ministre se trouve implicitement visé par une enquête préliminaire ouverte hier pour favoritisme par le procureur de Toulouse. Il s’agit de Kader Arif, secrétaire d’Etat aux Anciens combattants et à la Mémoire, un très proche du président de la République. Au centre de cette enquête une SARL, AWF Music , fondée en 2003 et animée par le frère et la belle- sœur du ministre, Aïssa et Nathalie Arif.

Spécialisée dans l’événementiel, la programmation musicale et les enregistrements sonores, cette entreprise, selon un signalement fait il y a quelques jours par deux conseillers régionaux UMP de Midi-Pyrénées, Elisabeth Pouchelon et Vincent Terrail-Novès, aurait bénéficié, selon le Canard Enchaîné, de contrats fort juteux.

 

C’est ainsi qu’en 2009, la région présidée par Martin Malvy (PS) lui aurait confié, pour quatre ans, un marché de sonorisation pour les différentes fêtes et manifestations qu’elle organisait. Montant : 1 730 000 euros. Il y a peu encore, l’entreprise familiale du couple Arif aurait facturé 250 000 euros de prestations. Toujours au Conseil régional de Midi-Pyrénées. Enfin, et cela devrait aiguiser la curiosité des enquêteurs, c’est toujours cette petite entreprise qui se serait vu confier la logistique, en 2011 et 2012, des meetings du candidat François Hollande, lors des primaires du Parti socialiste. Aussi, en raison du rôle de leadership exercé par Kader Arif au sein du PS toulousain et des marchés non négligeables obtenus par des proches de sa famille, la justice se demande si d’aventure le ministre n’aurait pas favorisé ses proches.

 

Une réponse devrait être obtenue d’ici un à deux mois. Laquelle débouchera soit sur un classement sans suite, soit sur l’ouverture d’une information judiciaire. Au détour de ses investigations, la PJ toulousaine va découvrir que l’une des dirigeantes d’AWF Music, qui n’est autre que la belle sœur du ministre, Nathalie Arif, ne mettait guère d’empressement à régler son impôt sur le revenu et sa taxe d’habitation. Tant sur l’année 2011 que sur l’année 2012. Aussi, l’inspecteur des Finances publiques de Colomiers ( Haute-Garonne), où habite Nathalie Arif, pour être certain d’être réglé, a-t-il a adressé à cette dernière, le 3 juin 2014, une notification à tiers détenteur. En clair, la somme à payer, soit 9 127 euros, en comptant la majoration de 10%, devra être directement prélevée sur la trésorerie d’AWF Music, le fisc figurant en effet parmi les créanciers prioritaires au même titre que l’ URSSAF. Seulement voilà : le fisc a-t-il pu recouvrer les 9 127 euros dus par Nathalie Arif  ? Pas sûr, puisque depuis le 19 mai 2014, la SARL AWF Music, qui contrairement à la loi n’a jamais déposé ses comptes au Tribunal de commerce, entre 2010 et 2013, se trouve en liquidation judiciaire. Ce que l’inspecteur des impôts ignorait totalement. C’est dire que les investigations des enquêteurs risquent de révéler quelques surprises. D’autant qu’une confusion semble exister entre la société AWF Music et la nouvelle société AWF qui a pris la suite. Seul point commun : leurs dirigeants sont des membres de la famille de Kader Arif.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pourquoi-pas31
- 21/11/2014 - 12:59
Un marche de4 ans - 2009 à 2013
Cela couvre la période des élections pestilentielles (Coluche).
Pourrait on imaginer que les manifestations réalisées pour FH n'aient pas été comptabilisées dans ses comptes de campagne ? Mais prises en charge par le conseil régional ? Connaîtrons nous la vérité sur ce sujet ou la socialie, enracinée de longue date dans un pays occitan rongé par cette vermine, arrivera elle encore à braver l'honnêteté et vaincre la justice ?
essentimo
- 12/09/2014 - 08:27
Kader arif
L'exemple venant de haut : Belkacem nommée en remerciement de sa fidélité et non pour ses capacités ainsi qu'il est dit par les socialistes. En ce qui concerne les impôts, ne faisons plus de déclarations en 2015 : suivre 15 000 000 de dossiers en même temps peut les occuper un long moment !
DES VESSIES POUR DES LANTERNES
- 11/09/2014 - 22:17
sentiment d'impunité
manifestement quelques personnages de nos élites n'ont vraiment pas la trouille du fisc.
Alors que vous et moi vous fermons votre gueule, même surtaxé!
Il serait quand même interessant de savoir pourquoi ces gougnafiers n'ont aucune crainte ?
Une piste TT fréquente Bercy depuis 2000 -je crois avec Fafa- le sentiment d'impunité n'était-il qu'un sentiment ou une réalité ?
Qu'en est-il en particulier de ses impôts locaux et des années antérieures à 2011 ( que bizarrement il aurait payé sans barguiner hum!!)
PRESSE a priori ça ne mérite pas une enquête ?