En direct
Best of
Best of du 14 au 20 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

02.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

03.

Elle est réservée aux "femmes, meufs, gouines, personnes trans, intersexes, non binaires"

04.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

05.

Comment la méritocratie a transformé nos vies en une (pénible) compétition sans fin

06.

Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène

07.

Google affirme avoir atteint la "suprématie quantique"

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

ça vient d'être publié
décryptage > France
Bonnes feuilles

Les aléas financiers : l'épée de Damoclès au-dessus des agriculteurs

il y a 6 min 32 sec
décryptage > Education
Plus vert que ça tu meurs

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

il y a 16 min 41 sec
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Les quatre coins du cœur" : un roman "inédit" de Françoise Sagan, publié aux éditions Plon

il y a 33 min 44 sec
décryptage > Social
Manifestation

Acte 45 des Gilets jaunes : ni retour en force ni convergence des luttes

il y a 1 heure 5 min
pépites > Social
Maintien de l'ordre
Incidents en marge de la Marche pour le climat : la préfecture estime avoir "maîtrisé" la situation
il y a 13 heures 21 min
pépites > High-tech
Révolution
Google affirme avoir atteint la "suprématie quantique"
il y a 15 heures 44 min
light > Insolite
"La vérité est ailleurs"
Echec de l'invasion de la zone 51
il y a 16 heures 36 min
light > Sport
Débuts prometteurs
Coupe du monde de rugby au Japon : première victoire pour le XV de France face à l'Argentine (23-21)
il y a 18 heures 44 min
décryptage > Société
"The Meritocracry Trap"

How meritocracy changed our lives into an endless competition

il y a 20 heures 58 min
décryptage > Finance
Bonnes feuilles

Etat omnipotent, gabegie budgétaire, complexité administrative, idéologie : les fléaux qui expliquent la manie des impôts en France

il y a 22 heures 22 min
décryptage > Finance
Bonnes feuilles

L'opacité de l'utilisation des deniers publics : un véritable fléau français

il y a 10 min 50 sec
décryptage > Société
Etat nounou, Papa Macron

Enfance : ces autres besoins nettement plus urgents que d'accompagner les parents pendant les 1000 premiers jours de leurs bébés

il y a 28 min 19 sec
décryptage > Economie
Etat des lieux

A la suite de politiques de Quantitative Easing, l'ensemble des banques centrales du monde se trouvent dans un corner

il y a 48 min 58 sec
pépite vidéo > Culture
Emotion
Le coq de Notre-Dame de Paris est exposé pour les Journées du patrimoine
il y a 12 heures 45 min
pépite vidéo > Social
Infiltration
Les images de la Marche pour le climat perturbée par les black blocs
il y a 13 heures 50 min
pépite vidéo > International
Bruit des bottes
Les Etats-Unis vont envoyer des renforts militaires dans le Golfe après les attaques en Arabie saoudite
il y a 16 heures 17 min
pépite vidéo > Media
Rivalité
Valérie Trierweiler confirme que Ségolène Royal avait exigé son départ de la rédaction de "Paris Match"
il y a 17 heures 30 min
pépites > Social
Mobilisation
Gilets jaunes : 163 interpellations à Paris, des black blocs ont perturbé la manifestation pour le climat
il y a 19 heures 54 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Les défis de l'Eglise face à la mutation de la société française

il y a 22 heures 20 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Cette accumulation de tâches qui poussent à bout nos agriculteurs

il y a 22 heures 26 min
François Hollande.
François Hollande.
Quand le ridicule tue

Halte au feu ! Pourquoi il faut sauver le soldat Hollande malgré lui

Publié le 04 septembre 2014
A trop critiquer François Hollande, nous contribuons à mettre plus bas que terre la fonction de président de la République, ce qui finit par être mauvais pour la croissance et le moral de la France.
Sophie de Menthon est présidente du Mouvement ETHIC (Entreprises de taille Humaine Indépendantes et de Croissance) et chef d’entreprise (SDME)
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sophie de Menthon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sophie de Menthon est présidente du Mouvement ETHIC (Entreprises de taille Humaine Indépendantes et de Croissance) et chef d’entreprise (SDME)
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A trop critiquer François Hollande, nous contribuons à mettre plus bas que terre la fonction de président de la République, ce qui finit par être mauvais pour la croissance et le moral de la France.

Halte au feu, trop c'est trop, nous nous discréditons nous-mêmes ; le pays tout en entier se transforme en une entreprise de démolition et harcèlement du président de la République... que nous connaissions et que nous avons élu !

Même Nicolas Sarkozy n’a pas été aussi critiqué que François Hollande malgré des déchainements médiatiques déjà sans précédents.

On finit par avoir pitié de l'homme qui, quoi qu’il fasse, est ridiculisé, attaqué, critiqué, moqué. C’est à sa personne qu'on s'en prend, plus encore qu'à l'homme politique et nous contribuons à mettre plus bas que terre la fonction de président de la République. Allons-nous nous en remettre ?

Ne pas être photogénique à ce point-là, c’est vrai, c'est rare ! Mais le choix des photos est en soi une prise de position journalistique quand on sait que photoshop fait des miracles et transforme n'importe quelle fille en top model ; ce massacre par l'image est intentionnel. Faire la "Une" des magazines avec des lunettes embuées par la pluie, provoquer les quolibets des réseaux sociaux avec focus sur des pantalons tirebouchonnés, sans parler de la cravate de travers et des kilos en trop est un parti-pris qui finit par être mauvais pour la croissance et le moral de la France.

Attribuer à François Hollande la responsabilité d’une météo aussi déboussolée que lui est peut-être réconfortant, mais on finit par se poser la question insoluble : "parapluie ou pas parapluie ?". Si on l'abrite à une cérémonie de commémoration (quotidienne) on se scandalisera au nom des victimes auxquelles on rend hommage. Si on ne l’abrite pas, il dégouline... à la grande satisfaction des photographes et c'est à celui qui fera la photo la plus pitoyable. La caricature du président de la République transformé en beauf ne peut que déprimer le pays, le cercle vicieux est enclenché.

Mea culpa, j'ai été la première à ricaner, mais le ridicule tue et c'est la France qu'on assassine.

Le bashing est le sport à la mode ; et nous ne sommes pas à une contradiction près : plus on désigne des bouc-émissaires jusqu'au risque de pousser au suicide l'ennemi public numéro un, plus on se plaint simultanément de la fameuse "stigmatisation " qui interdit de critiquer ou même d'évoquer une catégorie précise de population, ne serait-ce que la désigner indigne l’opinion publique. En revanche, huer une personnalité jusqu'en place de grève reste tout aussi excitant.

Alors, certes, nous avons plutôt un mauvais président de la République, c'est un fait admis et c’est à peu près le seul point sur lequel la France est d’accord, mais il n’est pas glorieux d'être le pays qui se délecte de faire de son président le bouc-émissaire de sa propre incapacité à se réformer.

Les Français sont en train de montrer un visage de médiocrité équivalent à celui d'une classe politique qu'ils méprisent. La paille et la poutre ?

Pitié ! La sortie du "bon moment" de son ex compagne a de quoi achever l'homme le plus solide et le plus placide. Retenons-nous de puiser de nouveaux arguments anti-Hollande dans la diatribe d'une femme jalouse ; la littérature et l'Histoire nous montrent à quel point une femme trahie pour se venger est prête à tout ! Allons-nous accorder tant de crédit à des secrets d'alcôve ? Alors, lisez le livre en cachette si vous vous délectez de la vie quotidienne à l’Elysée sur thème de "Grandeur et Décadence dans la salle de bain" mais de grâce, n'y puisons pas des arguments pour flinguer encore plus celui qui tout de même nous gouverne.

Pour tenter de dégager un côté positif, retenons que l'homme a une faculté d'encaisser hors du commun, qu'il a eu le courage (si, si) de nommer Manuel Valls en dépit des cris d'orfraie de sa pseudo majorité ( rappelons que ce dernier n'avait que 5% aux primaires socialistes ), qu'il tente une inflexion de la politique économique catastrophe prisée des socialistes, qu'il s'est tourné vers les entreprises avec quelques messages de sympathie appuyés...

Et puis franchement, le coup du livre à tirage gargantuesque de la maitresse répudiée, sachant qu'en plus ( on n'y a pas encore pensé ), il risque d'être traduit en plusieurs langues, on ne le souhaite pas à son pire ennemi !

On a touché le fond de la piscine, mais il est temps d'arrêter de creuser. L'échafaud médiatique n'a rien de glorieux.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

02.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

03.

Elle est réservée aux "femmes, meufs, gouines, personnes trans, intersexes, non binaires"

04.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

05.

Comment la méritocratie a transformé nos vies en une (pénible) compétition sans fin

06.

Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène

07.

Google affirme avoir atteint la "suprématie quantique"

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

Commentaires (25)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pirarucu
- 13/09/2014 - 21:27
Il faut le garder
Ce gars est nul mais il faut le garder jusqu'au bout. Seuls les gens de gauche peuvent faire des réformes de droite. Et en plus, il n'aime pas les religieux, ce qui le rend quand même sympathique en comparaison de fanatiques de droite, comme Bernard Debré. Laissez Hollande se sacrifier, la droite n'aura plus qu'à prendre le relais tranquillement.
Pirarucu
- 13/09/2014 - 21:27
Il faut le garder
Ce gars est nul mais il faut le garder jusqu'au bout. Seuls les gens de gauche peuvent faire des réformes de droite. Et en plus, il n'aime pas les religieux, ce qui le rend quand même sympathique en comparaison de fanatiques de droite, comme Bernard Debré. Laissez Hollande se sacrifier, la droite n'aura plus qu'à prendre le relais tranquillement.
Le gorille
- 06/09/2014 - 01:22
Image à l'étranger
Le bonhomme ? Non ! La France ? Oui ! Le problème est que le bonhomme est la France à l'étranger. Et là, nous sommes très mal ou bien nous avons très mal, choisissez. Madame de Menthon, je vous suis dans votre supplique, si vous parlez de la France...