En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Pole position

iPayments : Apple bien parti pour doubler tout le monde sur le portefeuille électronique ?

Publié le 03 septembre 2014
Avec l'arrivée très prochainement de l'iPhone 6 sur le marché, Apple risque de s'imposer sur le marché du portefeuille électronique face à des concurrents comme Paypal, Google ou Amazon qui peinent à résoudre la problématique du passage dans le monde physique.
Jean-Philippe Poisson est Associé chez Elia Consulting, cabinet de conseil spécialiste de la transformation des entreprises. Elia Consulting est un des cabinets en pointe sur les thématiques digitales en France.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Philippe Poisson
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Philippe Poisson est Associé chez Elia Consulting, cabinet de conseil spécialiste de la transformation des entreprises. Elia Consulting est un des cabinets en pointe sur les thématiques digitales en France.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Avec l'arrivée très prochainement de l'iPhone 6 sur le marché, Apple risque de s'imposer sur le marché du portefeuille électronique face à des concurrents comme Paypal, Google ou Amazon qui peinent à résoudre la problématique du passage dans le monde physique.

Atlantico : Après Paypal et Google, c'est au tour d'Apple de partir à la conquête du marché des portefeuilles électroniques. Quels sont les atouts d'Apple ?

Jean-Philippe Poisson: Tout d’abord, Apple dispose d’un parc de 800 millions de comptes iTunes dont la grande partie est liée à un moyen de paiement, ce qui représente une masse critique de consommateurs de tout premier ordre.

Ensuite, grâce au Touch ID (reconnaissance de l’empreinte digitale), l’iPhone 6 pourrait proposer une expérience de paiement nouvelle et fluide, bien en phase avec la promesse de la marque Apple.

Enfin, Apple est une des marques les plus fortes au monde, comme en atteste sa position de première capitalisation boursière. Celle-ci peut lui permettre de disposer instantanément de la confiance des consommateurs, ce qui est un élément critique sur le marché du paiement.

Preuve de l’impact potentiel d’Apple sur le paiement, nous pouvons souligner que c’est plutôt son absence qui surprenait les observateurs que son entrée aujourd’hui sur le marché.

 

Google et Paypal sont déjà sur les rangs avec un succès moindre, (l'année dernière, le système Google Wallet lançait une carte bancaire, le comble pour un moyen de payement dématérialisé). Quelles sont les raisons de ces difficultés ?

Paypal a démontré qu’il était possible d’établir une alternative crédible de paiement aux banques et aux réseaux de cartes grâce à une proposition de valeur supérieure sur le paiement en ligne. La problématique pour Paypal, Google mais aussi Amazon, qui vient de lancer sa solution de paiement, est aujourd’hui le passage dans le monde physique, ce qui sous-entend la maîtrise de technologies nouvelles du type sans contact par exemple, et la constitution d’un écosystème de commerçants, qui est long à acquérir.

 

Le prix des autres services a sans doute joué (cf. les fameuses commissions : de 1,4 à 3,4% pour Paypal et 2,9% pour Google). Comment la marque peut-elle être plus compétitive ?

En réalité, si l’on prend l’exemple français, les commissions des banques sont plutôt inférieures à 1%, ce qui laisse un espace entre celles-ci et les taux de facturation que vous citez, qui pourraient être exploités avec un modèle opérationnel différent.

 

Les partenariats avec des marques comme Mastercard ou Visa est-t-il un gage de réussite ?

Au stade de la conjecture, on peut imaginer que les accords d’Apple avec American Express, Mastercard ou Visa sont un moyen d’accéder rapidement à une universalité d’acceptation chez les commerçants, ce qui serait une différence majeure avec Paypal par exemple.

Ce qui est par contre certain, c’est que le fait d’accoler une marque reconnue sur le paiement à celle d’Apple est un véritable atout pour rassurer le consommateur ou le commerçant sur le sérieux et la sécurité de la solution.

 

Que représente le marché des portefeuilles électroniques ?

Au niveau mondial, c’est un marché estimé aujourd’hui autour de 200 milliards d’euros avec une croissance annuelle attendue d’environ 30%.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Hong Kong : ces nouvelles formes de censure très efficaces pour empêcher les mouvements sociaux

02.

Miley Cyrus s’éclate avec une ex Kardashian, Claire Chazal se souvient de quand elle s’éclatait avec (un de) ses ex; Énième réconciliation pour Jamel & Melissa, 1ère grossesse pour Louane; Anouchka Delon pacifie sa famille, Brigitte Macron choie la sienne

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

Comment St Gobain est devenu le Google français de la transition énergétique

05.

Greta Thunberg : un voyage à New-York en bateau... mais six vols en avion pour l'organiser

06.

Grand est le désespoir de Donald (Trump) : Greta (Thunberg) a été d’une cruauté sans pareille avec lui.

07.

Les relations entre frères et soeurs : un lien primordial

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

05.

En deux siècles, les forêts ont doublé en France et voici pourquoi

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

05.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
quesako
- 03/09/2014 - 14:58
Le piratage des photos de stars met un bémol sur la sécurité !
Entre les banques françaises qui acceptent un paiement par contact avec les cartes Visa, la lente dégradation en France de la pénétration des iPhones par rapport à la déferlante android, il n'est pas évident que l'on puisse utiliser à grande échelle ce paiement par iPhone via ID Touch !