En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

03.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

04.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

05.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

06.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

07.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 41 min 15 sec
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 1 heure 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 2 heures 5 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 4 heures 15 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 5 heures 33 sec
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 6 heures 29 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 7 heures 1 min
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 8 heures 8 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 8 heures 32 min
décryptage > Politique
Libertés publiques

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

il y a 9 heures 1 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 1 heure 5 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 1 heure 51 min
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 2 heures 47 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 4 heures 48 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 6 heures 18 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 6 heures 31 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 8 heures 4 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 8 heures 19 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 8 heures 39 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

il y a 9 heures 6 min
info atlantico
© Reuters/Charles Platiau
Alain Juppé et Nicolas Sarkozy figurent en tête du sondage Atlantico
© Reuters/Charles Platiau
Alain Juppé et Nicolas Sarkozy figurent en tête du sondage Atlantico
Sondage exclusif

Juppé, Sarkozy, Le Pen : le trio de tête des personnalités dont les Français souhaitent qu’ils aient plus d’influence sur la vie politique

Publié le 29 août 2014
Un sondage CSA exclusif pour Atlantico permet de se rendre compte du niveau de confiance que suscitent chez les Français Alain Juppé, Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen ainsi que 22 autres figures politiques. L'ancien Premier ministre de Jacques Chirac occupe le haut du tableau, avec 37 % des Français qui souhaitent le voir exercer davantage d’influence sur la vie politique française.
Yves-Marie Cann
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yves-Marie Cann est politologue, spécialiste de l’Opinion publique. Il a dirigé les études d'opinion (Politique, société et affaires publiques) au sein de l'Institut CSA. Il est désormais Directeur des études politiques chez Elabe, cabinet d'...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un sondage CSA exclusif pour Atlantico permet de se rendre compte du niveau de confiance que suscitent chez les Français Alain Juppé, Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen ainsi que 22 autres figures politiques. L'ancien Premier ministre de Jacques Chirac occupe le haut du tableau, avec 37 % des Français qui souhaitent le voir exercer davantage d’influence sur la vie politique française.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Atlantico : A la question "à l’avenir souhaitez-vous qu’Alain Juppé ait plus d’influence qu’aujourd’hui sur la vie politique française ?", 37 % des personnes interrogées ont répondu "oui". Nicolas Sarkozy est derrière, à 28%, tout comme Marine Le Pen. Comment expliquer cette poussé de popularité chez l’ancien Premier ministre ?

Yves-Marie Cann : Les résultats de ce sondage confirment une tendance déjà perçue ces derniers mois : parmi les personnalités que nous testons régulièrement, Alain Juppé est la personne qui bénéficie de la meilleure image. Au-delà de l’image on constate au sein de la population un souhait important et significatif d’un Alain Juppé qui pèse davantage sur les débats publics.

>> Lire également en deuxième partie : Le moment Juppé ? Ce qui pourra le porter, ce qui pourra le plomber

Alain Juppé a l’avantage d’être perçu comme davantage au-dessus du jeu partisan que les autres personnalités politiques, et notamment au-dessus des bisbilles qui occupent le devant de la scène à l’UMP. IL fait certes partie de la direction collégiale de l’UMP, mais celle-ci est surtout perçue comme un facteur d’apaisement, et un passage provisoire dans la perspective de la prochaine élection à  la présidence de l’UMP, à laquelle on sait qu’Alain Juppé n’est pas candidat. Sa figure de grand sage et son expérience reconnue dans tous les partis ne sont pas pour  rien dans la bonne perception que les Français ont de lui.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

Pourquoi François Fillon, assez proche de Juppé en termes d’expérience, ne profite-t-il pas de la même popularité ?

François Fillon a perdu beaucoup de points, de sympathie et de crédibilité auprès de l’opinion publique en raison du duel qui l’a opposé à Jean-François Copé pour la présidence de l’UMP. Cela s’est produit il y a un an et demi maintenant, mais a laissé un goût amer chez une partie des Français.

Pour 56 % des Français (sondage CSA pour BFMTV) François Hollande a eu raison de faire sortir Arnaud Montebourg du gouvernement. Pourtant il est en 4e place de ce classement, avec 27 %...  Comment expliquer ce paradoxe ?

Une majorité juge utile ou nécessaire l’éviction d’Arnaud Montebourg, mais cela ne doit pas être interprété comme le souhait que l’ancien ministre de l’économie ne pèse pas sur la scène politique. De par son positionnement sur le made in France, sa défense de l’industrie, son protectionnisme, sa critique des politiques européennes d’austérité, il est écouté par une partie non négligeable de la population qui est particulièrement sensible à ce type de discours, surtout alors que François Hollande et Manuel Valls ne sont pas encore en mesure d’apporter la preuve du bien-fondé de leur ligne politique. Il est intéressant de relever que ceux qui aspirent à voir Arnaud Montebourg tenir un rôle plus important dans la vie politique sont principalement de gauche, hors Parti socialiste. 67% des sympathisants du Front de gauche et 37 % de ceux d’EELV se prononcent en sa faveur, alors qu’au PS on se situe dans la moyenne nationale avec un score de 28 %.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

Marine Le Pen obtient 28% contre 10 % pour son père. Est-ce uniquement l’effet de l’âge ?

Marine Le Pen incarne l’avenir, alors que Jean-Marie Le Pen est associé au passé sur lequel on ne mise plus. Au-delà des effets de l’âge, les attributs personnels jouent beaucoup : autant la personnalité de Jean-Marie Le Pen et ses dérapages sont clivants, autant sa fille a beaucoup travaillé pour paraître ferme mais plus moderne.

L’ancienne ministre du Logement Cécile Duflot est légèrement devancée par Florian Philippot. Cela témoigne-t-il du caractère effectif des aspirations à la respectabilité formulées par les cadres du FN ?

La quête de respectabilité est évidente chez les leaders du FN, cela se perçoit dans leur discours. Florian Philippot n’a pas l’avantage du patronyme de Marine, mais commence à être connu de l’ensemble des Français. Lorsque l’on regarde les résultats auprès des sympathisants du FN, on observe un différentiel entre ce qu’ils souhaitent pour Marine Le Pen – 84 % d’entre eux veulent qu’elle ait d’avantage d’influence sur la vie politique – et pour les autres cadres - 38 % pour Florian Philippot. La figure de proue du FN reste donc Marine Le Pen, et de loin.

François Bayrou a obtenu 26 % d’avis favorables. S’inscrit-il dans le sillage d’Alain Juppé ?

François Bayrou bénéficie depuis un certain temps maintenant d’un cote de popularité qui traduit un bon niveau de bienveillance des Français à son égard, dans un contexte de forte défiance à l’égard du politique. il a pris du champ par rapport à la vie politique nationale en se concentrant sur sa mairie de Pau, mais cela n’empêche pas sa parole d’être attendue et entendue. Même auprès d’autres familles politiques que le Modem, l’UDI et EELV, sa prise parole est considérée comme intéressante.

Martine Aubry est la deuxième personnalité de gauche dans classement, après Arnaud Montebourg. Cela traduit-il une forte attente du côté du Parti socialiste ?

Cela montre que les personnalités de gauche dont on attend le plus se trouvent en dehors du gouvernement et ont pris du recul sur la vie politique française. Parmi les sympathisants de gauche, 50 % souhaitent qu’elle ait plus d’influence, et chez les sympathisants du PS elle est à 51 %. C’est le signe d’une crédibilité forte à gauche, favorisée par le fait qu’elle n’est pas associée au gouvernement. Elle reste la dame des 35 heures, et constitue pour bon nombre de Français un élément rassuré.

Les quadras de l’UMP comme Laurent Wauquiez, Bruno Le maire ou Nathalie Kosciusko-Morizet se situent entre 18 et 16 % dans le classement. Cela signifie-t-il qu’ils sont encore condamnés à jouer les "seconds couteaux", et encore laisser la place aux plus anciens ?

Sans aller jusqu’à parler de seconds couteaux, ils se trouvent dans une sorte d’entre-deux. Même si des personnalités comme Juppé ou Sarkozy dominent, on voit émerger des figures à droite. Leurs résultats sont très honorables, et bien que la prochaine élection présidentielle ne voie sans doute pas l’un d’entre eux s’imposer,  ils sèment les cailloux qui leur permettent de se créer leur propre espace politique et leur socle de soutiens au sein de l’opinion publique. Cela leur sera particulièrement utile au cours des prochains moins, ainsi que dans l’hypothèse d’une alternance politique lors d’une éventuelle alternance politique en 2017.

Ce n’est pas tant leur score auprès des Français qui est intéressant, que ceux auprès de leur famille politique : 36  % des sympathisants UMP souhaitent que NKM joue un rôle plus important, 35 % pense ainsi vis-à-vis de Laurent Wauquiez, 31 % aussi pour Bruno Le Maire. Dans un contexte où les « anciens » occupent beaucoup de place sur le plan médiatique, ce sont des chiffres très encourageants pour eux.

Propos recueillis par Gilles Boutin

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

 

Méthodologie :

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
winnie
- 30/08/2014 - 07:54
trés bizzard !
il y a quelques jours un autre sondage avait complétement oublier M Le Pen et dans celui ci elle serait en 3° position !
Ne seraient ils pas bidon ces sondages ?
sandhom
- 29/08/2014 - 16:48
Un sondage du CSA
Donc, des personnalités centristes ou de gauche (extrème droite c'est pareil) arriveront devant.
CQFD
superliberal
- 29/08/2014 - 12:36
Des veaux....
On est mal barré...3 personnalités de gauche.