En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité

05.

Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?

06.

Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly

07.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

04.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

05.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Perdus

Après le ratage des Gilets jaunes, la droite impuissante sur la réforme des retraites

il y a 2 heures 5 min
décryptage > International
Election présidentielle américiane

Joe Biden, fantôme poids plume d'Obama ?

il y a 3 heures 26 min
décryptage > France
Et pendant ce temps-là...

Les infos importantes que la crise des retraites vous a probablement fait zapper

il y a 3 heures 43 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le jour où de Gaulle est tombé sous le charme de Jackie Kennedy

il y a 5 heures 8 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le débat public peut-il se passer des Libéraux ?

il y a 5 heures 8 min
décryptage > France
Il n'est pas trop tard

Contre la pensée bourgeoise – celle du politiquement correct – osons être révolutionnaires !

il y a 5 heures 9 min
pépites > Justice
MoDem
François Bayrou a été mis en examen pour complicité de détournement de fonds publics
il y a 13 heures 50 min
Madrid
COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité
il y a 15 heures 20 min
light > Culture
The White House Plumbers
HBO prépare une série télévisée sur le scandale du Watergate
il y a 18 heures 53 min
pépite vidéo > International
Incendies
Les images impressionnantes du ciel orange à Sydney
il y a 20 heures 6 min
décryptage > Politique
Vrai combat

Fini de rire, la République s'attaque à la Haine

il y a 3 heures 7 min
décryptage > Politique
Pour une nuit, pour la vie ?

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

il y a 3 heures 37 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex
il y a 4 heures 11 min
décryptage > Sport
Bonnes feuilles

Le sportif, ce nouveau héros de temps de paix

il y a 5 heures 8 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Elections 2020 : les enjeux du combat face à Donald Trump

il y a 5 heures 9 min
décryptage > Economie
Paroxysme

Services publics paralysés et pression fiscale record : tous les symptômes d’une faillite programmée du système français

il y a 5 heures 9 min
light > Culture
Classe politique
Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly
il y a 14 heures 13 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 5 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 58 min
pépite vidéo > Europe
Auschwitz
Angela Merkel déclare que la mémoire des crimes nazis est "inséparable" de l'identité allemande
il y a 19 heures 22 min
pépites > France
Pédagogie
Retraites : Edouard Philippe présentera "l'intégralité du projet du gouvernement" mercredi prochain
il y a 20 heures 30 min
Laurent Wauquiez entame ce dimanche 17 août l'ascension du Mont Mézenc.
Laurent Wauquiez entame ce dimanche 17 août l'ascension du Mont Mézenc.
Gravir la montagne

UMP : la stratégie Wauquiez 2014

Publié le 22 août 2014
Laurent Wauquiez entame ce dimanche 17 août l'ascension du Mont Mézenc. Si la portée est symbolique, à la veille de la bataille pour la présidence de l'UMP, il reste encore à prouver que sa stratégie de positionnement en faveur des idées de la Droite forte fera bien écho auprès des sympathisants, d'autant que ce terrain est déjà balisé par celui qu'il soutien à demi-mot : Nicolas Sarkozy.
David Valence enseigne l'histoire contemporaine à Sciences-Po Paris depuis 2005. Ses recherches portent sur l'histoire de la France depuis 1945, en particulier sous l'angle des rapports entre haute fonction publique et pouvoir politique. Témoin engagé...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
David Valence
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
David Valence enseigne l'histoire contemporaine à Sciences-Po Paris depuis 2005. Ses recherches portent sur l'histoire de la France depuis 1945, en particulier sous l'angle des rapports entre haute fonction publique et pouvoir politique. Témoin engagé...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Wauquiez entame ce dimanche 17 août l'ascension du Mont Mézenc. Si la portée est symbolique, à la veille de la bataille pour la présidence de l'UMP, il reste encore à prouver que sa stratégie de positionnement en faveur des idées de la Droite forte fera bien écho auprès des sympathisants, d'autant que ce terrain est déjà balisé par celui qu'il soutien à demi-mot : Nicolas Sarkozy.

Atlantico : Laurent Wauquiez ouvre le bal de la rentrée politique en entamant dimanche 17 août l'ascension du Mont Mezenc. Le programme de cette journée a pour objectif de s'entretenir avec les militants sur les "principales questions d'actualité". Quelle est aujourd'hui la situation de la Droite Sociale, le courant qu'il a créé en 2012 ?

David Valence : Comme pour les autres courants, c'est assez difficile à savoir. Les plus dynamiques sont sans doute la Boîte à idées d'une part et la Droite forte, d'autre part. Dans les deux cas, il s'agit de courants organisés autour de personnalités qui n'ont pas encore de mandats nationaux, qui se battent sur le terrain des idées et à qui leur courant permet de s'affirmer comme des leaders potentiels. Laurent Wauquiez est évidemment dans une position très différente. Ancien ministre, il avait organisé autour de lui un courant, la Droite sociale, comptant de nombreux élus, un réseau moins "militant" aussi peut-être. Mais il semble surtout, aujourd'hui assez proche des thèses de la Droite forte. 

Ses positions eurosceptiques sur le plan économique, et anti-mariage homosexuel sur le plan social ont-elles vraiment une chance de séduire l'électorat au sein du parti ? A quel point une "Droite de Rupture" comme il le souhaite s'impose-t-elle ?

Laurent Wauquiez fait visiblement le pari que, pour contenir le Front national et revenir aux affaires, l'UMP doit incarner un discours clairement à droite, compréhensible de tous, et qui ne soit surtout pas trop timoré. Son raisonnement se fonde bien sûr sur une réalité, qui est que l'opinion publique française a rarement été aussi "à droite" qu'aujourd'hui sur des questions comme l'immigration ou la politique de solidarité par exemple. Une autre analyse est celle d'Alain Juppé, de Bruno Le Maire et de la Boîte à idées par exemple, qui voit notre pays comme un malade qui a certes besoin d'un traitement de choc, mais aussi de rassemblement, loin des automatismes droite-gauche de la Droite forte par exemple. Dans les deux cas, il s'agit de stratégies politiques articulées à une certaine analyse de l'état de la société française. Celle-ci a certes besoin d'espérance et de clarté, mais aussi de continuité et de rassemblement, loin des coups d'esbroufe médiatiques. 

Sur quelles avantages Laurent Wauquiez  peut-il compter pour se démarquer de ses concurrents comme Bruno Le Maire, ou encore Nathalie Kosciusko-Morizet ?

Il pourrait peut-être mettre plus en avant son action de maire du Puy-en-Velay. Le mandat de maire est celui auquel les Français sont les plus attachés. Tout le monde connait son maire! C'est une figure familière, de proximité. Dans ce mandat-là, on passe son temps à résoudre des problèmes pratiques et à préparer l'avenir en même temps. C'est très formateur et aussi très porteur médiatiquement. Politiquement, Jean-François Copé l'avait bien compris, et il évoquait fréquemment son action à Meaux. Or, Laurent Wauquiez a été réélu triomphalement au Puy-en-Velay le 23 mars : c'est donc qu'il y réussit ! Il est également Président de l'association des élus de la montagne (ANEM). Qui le rappelle! Cela nuancerait son image et en ferait peut-être, aux yeux des autres Français, un élu plus proche de leur quotidien, de la vie concrète. 

Sur quel réseau d'élus, et sur quels alliés politiques peut-il s'appuyer aujourd'hui ?

C'est, je le répète, très difficile à dire. Mais j'ai le sentiment que sa situation n'est en réalité pas très différente, même s'il dispose d'un courant en bonne et due forme, de celles d'un Xavier Bertrand ou d'un Bruno Le Maire. Ils comptent des troupes, certes, mais rien qui se puisse comparer pour le moment aux réseaux d'un Jean-François Copé ou d'un François Fillon par exemple. 

Que présager d'une future relation avec Nicolas Sarkozy ? Quels seront les éléments déterminants de cette relation ?

Laurent Wauquiez parie sur le retour de Nicolas Sarkozy en politique. C'est du moins le sentiment qu'il donne, en droitisant son discours depuis quelques mois. Pour autant, Nicolas Sarkozy aura surtout besoin, s'il revient, d'hommes et de femmes qui "élargissent" et mobilisent des troupes que lui-même ne peut que difficilement mobiliser. L'attitude d'un François Baroin sera ainsi très significative de la capacité de Nicolas Sarkozy à inscrire son retour dans la durée et dans la perspective d'une possible victoire en 2017.

En quoi la position adoptée par Laurent Wauquiez aujourd'hui laisse-t-elle davantage percevoir une stratégie de soutien à Nicolas Sarkozy dans l'espoir de prendre à terme la présidence du parti ? Quelles sont ses réelles ambitions ?

Il est normal d'être ambitieux quand on s'engage en politique. On souhaite défendre des idées et des méthodes, on pense être le plus à même de les incarner. Je pense en tout cas que Laurent Wauquiez se cherche une base militante, un socle populaire au sein de l'UMP. Il ne veut pas du costume de gendre idéal, compétent et rassembleur, que certains ont revêtu depuis longtemps. Reste à savoir si son pari, qui est de peser d'abord à l'UMP et sur une ligne proche de la Droite forte, lui permettra de se jeter définitivement aux orties le costume du premier de la classe, pour revêtir celui du "politique" respecté, voire craint pour son influence, son poids..

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité

05.

Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?

06.

Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly

07.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

04.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

05.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
LouisArmandCremet
- 18/08/2014 - 12:51
Sens Commun ?
Il pourrait aussi obtenir le soutien du mouvement le Sens Commun qui vient de rentrer en force à l'UMP et qui pourrait jouer les trouble fête dans ce qui paraissait être une mise en scène un peu trop convenue !