En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi

03.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

04.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

05.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

06.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

07.

Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

06.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
décryptage > France
Séparatisme

Les impensés de l’attentat terroriste de Conflans

il y a 5 min 28 sec
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : l’Allemagne investit massivement dans un plan de ventilation et la France serait bien inspirée de l’imiter

il y a 40 min 43 sec
pépite vidéo > France
"Réparer la France"
Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"
il y a 1 heure 29 min
décryptage > International
Conflit au Haut-Karabagh

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

il y a 2 heures 49 min
décryptage > Société
Islam vaincra !

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

il y a 3 heures 13 min
décryptage > Education
Education nationale

Hommage à Samuel Paty : Emmanuel Macron dénonce les lâches qui ont livré le professeur aux barbares mais oublie de cibler le "pas-de-vagues"

il y a 3 heures 24 min
light > Terrorisme
Biopic
Le réalisateur Clint Eastwood sera convoqué au procès de l'attentat du Thalys
il y a 13 heures 52 min
pépites > France
Hommage national
Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"
il y a 15 heures 20 min
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 20 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Michel-Ange" de Andreï Konchalovsky : dans un film éloigné de toute prétention biographique, Michel-Ange, un artiste confronté à la fièvre et à la folie de sa force créatrice… Sublime

il y a 22 heures 1 min
décryptage > Politique
A l’Ouest, rien de nouveau

Le terrorisme fait-il encore bouger les lignes chez les électeurs ?

il y a 29 min 52 sec
décryptage > High-tech
Menace incontrôlable en vue ?

Ces deepfakes de photos de (vraies) femmes nues que des bots génèrent à la chaîne

il y a 50 min 14 sec
décryptage > Société
Lutte contre le séparatisme

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

il y a 2 heures 12 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Dissolution des organisations salafistes : le temps des actes

il y a 3 heures 9 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 3 heures 17 min
pépites > Justice
Terrorisme
Sept personnes mises en examen après l'assassinat de Samuel Paty
il y a 4 heures 9 min
pépite vidéo > France
Hommage national
Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty
il y a 14 heures 36 min
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 19 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 21 heures 38 min
décryptage > France
Majorité pacifique

Sera-t-il possible d’inverser le tragique déclin des institutions françaises en évitant la case violence ?

il y a 23 heures 15 min
© Reuters
Des versets du Coran.
© Reuters
Des versets du Coran.
Un "s" qui change bien des choses

Irak, une guerre de religions ? Non, pardon… La guerre d’une religion

Publié le 14 août 2014
Nous savons tous qui tue qui en Irak. Nous savons tous au nom de quelle religion. Mais la nommer est si difficile pour le Journal du Dimanche qui titre "La guerre de religions", comme s'il y en avait plusieurs.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nous savons tous qui tue qui en Irak. Nous savons tous au nom de quelle religion. Mais la nommer est si difficile pour le Journal du Dimanche qui titre "La guerre de religions", comme s'il y en avait plusieurs.

Le titre était alléchant : Irak : "guerre de religions". C’est donc avec une avidité curieuse que nous nous sommes précipités pour acheter le Journal du Dimanche dont la "Une" était si vendeuse. Hélas, il nous a fallu déchanter. Dans les pages intérieures, il n’était question que d’une seule religion en vertu de laquelle on massacrait les fidèles d’autres religions. Les guerres de religions en France on connaît bien. Ce que les catholiques firent aux protestants lors de la Saint-Barthélemy fut une sanglante abomination. Et ce que les protestants firent aux catholiques dans les villes dont ils avaient la maitrise n’était pas mal non plus. 

Alors pourquoi ce titre ? Pourquoi ce "s" ? Scandaleux pensera-t-on. Même pas. C’est pire, il s’agit d’une paresseuse concession à l’air du temps particulièrement pesant en France. Et pour apprécier sa densité étouffante il faut s’adresser au seul climatologue qui vaille la matière, à savoir M. Dalil Boubakeur, recteur de la Mosquée de Paris, très bien informé de la comptabilité exacte de ceux qui pratiquent la même religion que lui. La presse anglaise qui n’a pas nos pudeurs dit que ceux qui assassinent en Irak constituent "la synthèse la plus achevée d’Hitler, des Khmers rouges et d’Al Qaida".

On ne va quand même pas écrire des choses pareilles dans la presse française. On se contentera – c’est déjà bien non ? – de s’apitoyer sur le sort des chrétiens égorgés et des yézidis crucifiés par les tenants fanatiques d’une foi partagée par environ un milliard d’individus sur la planète. Un milliard c’est évidemment à prendre soigneusement en considération. 

Si par hypothèse, des juifs fondamentalistes et fanatiques s’en allaient, au cri de "Yahvé est grand !", mettre à mort des musulmans il y aurait des centaines de milliers de Juifs dans les rues pour crier leur dégout. Si, supposons toujours, une secte catholique baptisée par exemple "les croisés du Sacré-Cœur de Jésus" enlevait des centaines de jeunes musulmanes pour les convertir et les marier de force à de bons chrétiens, il y aurait des millions de chrétiens dans les rues pour condamner et vomir ces croisés. Mais là, curieusement, s’agissant de l’Irak, le milliard ne bouge pas trop.

Il y a de cela des millions d’années lumières (c’est-à-dire en 2006) le pape Benoît XVI prononça à Ratisbonne un discours qui eut un retentissement mondial. Le Saint-Père, qui avait dû certainement forcer sur le vin de messe, rappela ce qu’un empereur byzantin avait dit à un envoyé des Ottomans. "Montre-moi ce que Mahomet a apporté de nouveau. Et tu ne trouveras que des choses méchantes et inhumaines comme son ordre de diffuser par le moyen de l’épée la foi qu’il professait".

Dans le monde musulman la colère gronda. Des églises furent incendiées ici et là. Une bonne sœur assassinée. Les gouvernements arabes réclamèrent des excuses. Et Benoît XVI fit amende honorable. Il expliqua que ses propos avaient été mal interprétés. Et in fine les retira. Car le pape n’ignorait pas qu’on tuait les Coptes pour moins que ça en Egypte. Et que les chrétiens d’Orient pouvaient payer un prix sanglant pour ses propos.

L’Islam a très certainement du bon. Faut chercher. Et en cherchant, on y trouve une disposition intéressante. La fatwa. C’est une sorte d’excommunication qui retranche le (la) coupable de la communauté des croyants et vaut condamnation à mort. Des fatwas il y en a tous les jours qu’Allah fait. Contre des blasphémateurs. Contre des convertis au christianisme. Contre des écrivains qui ne veulent pas comprendre qu’Islam veut dire "soumission". Mais il n’y en a pas contre les monstres qui, à l’abri de l’étendard du Prophète, transforment l’Irak ou la Syrie en abattoir, contre les jihadistes de Boko-Haram. Pourquoi ?

Atlantico a certainement les moyens de se renseigner sur la question auprès d’un théologien musulman. En attendant ces souhaitables éclaircissements, rappelons que les tribunaux français ont très fréquemment l’occasion, sur plainte du Conseil français du Culte musulman, de juger de cas d’islamophobie. L’écrivain Houellebecq poursuivit pour avoir dit que "l’Islam est la religion la plus con" fut, le chanceux, acquitté. Mme Tasin, malchanceuse, a été condamnée pour avoir crié : "l’Islam est une saloperie !". Comme nous ne savons pas à quel tribunal nous vouer nous nous contenterons de souscrire aux propos de Benoît XVI à Ratisbonne. On ne va quand même pas condamner un pape ! 

Et n'oubliez pas : le A-book de Benoît Rayski, Le gauchisme, cette maladie sénile du communisme, est toujours disponible à la vente sur Atlantico éditions : 

Le gauchisme, cette maladie sénile du communisme

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ganesha
- 12/08/2014 - 10:23
Sunnites
Une information essentielle que mr Rayski n'ose pas nous donner et que beaucoup de lecteurs et de commentateurs ne connaissent probablement pas : en France, nos immigrés sont sunnites !
Benvoyons
- 11/08/2014 - 18:55
Gilly 11/08/2014 - 17:39 Gilly Gilly Gilly! mais il faut savoir
que l'armée Américaine a beaucoup de Musulmans en son sein. Il faut croire qu'après le 11 septembre ils auraient pu avoir le même raisonnement que toi et pourtant il n'en est rien. De même pour l'UK etc...
Gilly
- 11/08/2014 - 17:39
Comment est-ce possible ?
"Selon une enquête menée par Christophe Bertossi, de l’Institut français des relations internationales (IFRI), et Catherine Wihtol de Wenden, les effectifs de l’armée française comptaient entre 10 et 20 % de soldats musulmans en 2005, pour la plupart d'origine maghrébine." Wikipédia
Ces soldats sont autorisés à pratiquer le ramadan. Comment se sentir en sécurité lorsque, au sein même de l'armée qui doit protéger la France de ses ennemis, on dénombre une telle proportion de potentiels djihadistes ?