En direct
Best of
Best of du 25 au 31 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Comment le rover Perseverance va-t-il chercher la vie sur Mars ? ; L'avion électrique à décollage vertical conçu par la Suisse prend son envol

02.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

03.

Elon Musk affole la twittosphère en affirmant que les pyramides d’Egypte ont été construites par… des aliens

04.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

05.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

06.

L’UNEF de Nanterre a choisi quatre femmes qui ont "influencé" le cours de l’Histoire : curieusement elles sont toutes de la même couleur !

07.

Covid-19 : si le bon élève Hong Kong est désormais confronté à une 3e vague, saurons-nous en éviter une 2e alors que nous sommes beaucoup moins rigoureux ?

01.

Ce que son opposition au projet ITER révèle de la véritable nature de Greenpeace

02.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

03.

Chaudières à fioul et à charbon : une interdiction moins vertueuse qu’il n’y paraît

04.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

05.

Jerusalema : ça fait longtemps que ça n’était pas arrivé mais 2020 s’est trouvée un tube de l’été planétaire

06.

Pères et maris dangereux ? Quand Alice Coffin oublie opportunément les guerres judiciaires sans fondements menées par des mères sans scrupules

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Alerte à l’aliénation idéologique : pire que les nouveaux extrémistes progressistes, les idiots utiles qui leur ouvrent les portes

03.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

04.

PMA pour toutes : le conservatisme sociétal est-il une cause définitivement perdue ?

05.

Chaudières à fioul et à charbon : une interdiction moins vertueuse qu’il n’y paraît

06.

Statues déboulonnées : la Martinique est-elle encore en France ?

ça vient d'être publié
light > Europe
Enquêtes en cours
L'ancien roi Juan Carlos, soupçonné de corruption, décide de quitter l'Espagne
il y a 15 min 20 sec
pépites > Santé
Wuhan
Covid-19 : la mission de l'OMS en Chine a terminé son travail préparatoire dans le cadre de l'enquête sur l'origine du virus
il y a 2 heures 47 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Relance ou investissement ? Présent simple ou avenir composé ? Être en France ou aux USA ?

il y a 5 heures 57 min
pépite vidéo > Science
Mission accomplie
SpaceX : les images de l'amerrissage des deux astronautes américains
il y a 6 heures 42 min
décryptage > Société
Sélection inclusive

L’UNEF de Nanterre a choisi quatre femmes qui ont "influencé" le cours de l’Histoire : curieusement elles sont toutes de la même couleur !

il y a 8 heures 36 min
décryptage > Economie
Incertitudes sur les marchés

Le COVID-19 s’attaque surtout au dollar

il y a 9 heures 12 min
décryptage > International
Centre d'attraction

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

il y a 10 heures 15 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

TikTok première victime du bras de fer entre la Chine et les États-Unis. Donald Trump va décider de fermer la star montante des réseaux sociaux

il y a 10 heures 58 min
pépites > Economie
Vroum
Hausse des ventes de voitures neuves
il y a 1 jour 1 heure
pépites > Economie
Crise aux Etats-Unis
Coronavirus : le cauchemar des restaurants américains condamnés à la faillite
il y a 1 jour 2 heures
light > Religion
Inquiétudes
L'ancien pape Benoît XVI serait dans un état "extrêmement fragile"
il y a 1 heure 32 min
pépites > Justice
Nouveau rebondissement
Affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy : le Conseil d'Etat rejette la requête du Syndicat de la magistrature
il y a 3 heures 22 min
pépites > Environnement
Temps d’adaptation
Barbara Pompili décide de repousser l'interdiction des terrasses chauffées à l'hiver 2021
il y a 6 heures 15 min
décryptage > Environnement
Environnement

C’est la biodiversité du "beau" qu’il faut apprendre et transmettre et non la biodiversité du calcul, du chiffre, du nombre

il y a 8 heures 12 min
décryptage > Santé
Avertissement

Covid-19 : si le bon élève Hong Kong est désormais confronté à une 3e vague, saurons-nous en éviter une 2e alors que nous sommes beaucoup moins rigoureux ?

il y a 8 heures 52 min
décryptage > Consommation
Cocktail & Terroir

Les idées cocktails originales de l’été : avec de l’Absinthe, essayez le Green Beast

il y a 9 heures 45 min
décryptage > Politique
No non-sense

Séduire les "vrais gens" : le match des résultats Boris Johnson / Emmanuel Macron. Avantage...

il y a 10 heures 40 min
décryptage > Europe
Milliards à l'eau

Ces malencontreux facteurs économiques qui annulent d’ores et déjà l’impact du grand plan de relance européen

il y a 11 heures 11 min
pépites > Politique
Renouvellement
Important mouvement préfectoral
il y a 1 jour 1 heure
pépites > International
A la mode
Coronavirus : des New Yorkais adoptent le scooter
il y a 1 jour 3 heures
© Reuters
Selon une étude de l'INSEE sur les congés des Français en 2010 publiée fin 2012, les Français prennent en moyenne 6 semaines de vacances par an
© Reuters
Selon une étude de l'INSEE sur les congés des Français en 2010 publiée fin 2012, les Français prennent en moyenne 6 semaines de vacances par an
L'été c'est congés

La pire des inégalités de l'été ? Le classement de qui a droit à quoi comme congés

Publié le 09 août 2014
Selon une étude de l'INSEE sur les congés des Français en 2010 publiée fin 2012, c'est à la mi-août que nous partons le plus en vacances. Enfin...pour ceux qui partent. Car en matière de congés, si les Français prennent en moyenne 6 semaines par an (entre 36 et 37 jours), ils ne sont pas tous logés à la même enseigne sur la période accordée.
Jean-Michel Scharr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Michel Scharr est avocat à la Cour, spécialisé en droit des victimes et droit des personnes.
Voir la bio
Nicole Roth
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Chef du département emploi et revenus d'activité de l'Insee.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon une étude de l'INSEE sur les congés des Français en 2010 publiée fin 2012, c'est à la mi-août que nous partons le plus en vacances. Enfin...pour ceux qui partent. Car en matière de congés, si les Français prennent en moyenne 6 semaines par an (entre 36 et 37 jours), ils ne sont pas tous logés à la même enseigne sur la période accordée.

Cinquante-trois pour EDF, 34 pour Direct Assurance. En matière de jours de congés pris chaque année, tout le monde n'est pas logé à la même enseigne, rapporte le site avantage-entreprise.com qui répertorie tous les avantages accordés aux salariés, entreprise par entreprise. La SNCF ? Entre 38 et 53 jours. Renault ? De 39 à 41 journées. La Banque de France ? Entre 36 à 42. 

Réalisée en 2010, une étude de l'INSEE portant sur les congés des Français confirme ces inégalités : si les Français prennent en moyenne 6 semaines de congés par an (entre 36 et 37 jours), les disparités sont importantes. "Les comportements sont peu différenciés en fonction du sexe ou de la situation familiale. En revanche, les caractéristiques de l'emploi occupé, comme les durées et les rythmes de travail, ont un rôle plus marqué", évoque l'INSEE en résumé de cette étude réalisée par la division emploi et publiée en novembre 2012. Celle-ci a pris en compte aussi bien les congés que les jours de RTT, les sources ne permettant pas de distinguer les deux, précise Nicole Roth, chef du département emploi et revenus d'activité de l'Insee, qui note aussi que les congés sont majoritairement pris mi-août. 

De fait,"les différences sont notables" en fonction des catégories professionnelles, note Nicole Roth. "C'est un constat : cadres et professions intermédiaires prennent plus de congés que les ouvriers et employés", résume-t-elle. Si les premiers prennent en moyenne 6,8 semaines de congés, soit 41 jours, la moyenne n'est que de 35 jours (5,8 semaines) pour les employés et 32  jours (5,3 semaines) pour les ouvriers. "Les professions intermédiaires sont celles qui bénéficient le plus de conditions favorables", décrypte Nicole Roth, pour qui les disparités s'expliquent facilement : "Les cadres ont beaucoup plus de semaines de congés mais ça ne leur empêche pas d'avoir des journées plus longues. En fait, ils gèrent leur emploi comme ils l'entendent". 

45 jours soit 7,6 semaines de congés pris : quand les salariés de la fonction publique sont les mieux lotis

Avec en moyenne 45 jours soit 7,6 semaines de congés pris, les salariés des trois fonctions publiques (Etat, collectivités locales, hôpitaux publics) sont ceux qui disposent le plus de repos. Bien loin devant les salariés des entreprises, qui connaissent des réalités très diverses en fonction de la taille de l'établissement. Ainsi, si les entreprises comptant 1 à 9 salariés prennent en moyenne 29 jours de congés (4,9 semaines), les grosses boîtes, elles, ne sont pas logées à la même enseigne : les entreprises comptant plus de 1000 salariés prennent en moyenne 11 jours de plus par an. Pour Nicole Roth, la raison est simple : "les aménagements du temps de travail n'ont pas concerné toutes les entreprises de la même façon et les petites entreprises ne sont pas passées au RTT donc cela limite les jours de congé", analyse la responsable de l'INSEE.

Des différences importantes selon la taille de l'entreprise que l'on retrouve aussi dans les catégories des non-salariés. Une catégorie où les disparités sont les plus fortes : de 41 jours dans le secteur des services (coiffeurs, prothésistes dentaires...) à seulement 12 jours en moyenne pour les secteurs de l'agriculture, de la sylviculture et de la pêche. "Pour les travailleurs agricoles , les activités sont très intense mais il y a beaucoup de temps morts", nuance toutefois Jean-Michel Scharr. Un avocat spécialiste dans le droit des victimes et des personnes qui exerce pour sa part une profession libérale non commerçante. En l'absence de règles juridiques, libre à lui, donc, de prendre des congés... ou non. "J'ai tendance à dire que je prends des congés quand j'en ai marre", déclare-t-il. La liberté, en quelque sorte... 

Congés payés et RTT : ce que dit la législation

Si les différences sont importantes, tous les salariés ont pourtant le droit a des congés payés, selon l'article L3141-1 du Code du travail. Aucune distinction ne peut être faite : chaque salarié a le droit d'en bénéficier quels que soient son emploi, sa catégorie ou sa qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail. Le salarié à temps partiel a les mêmes droits que le salarié à temps complet. Selon le Code du travail, le salarié a droit à un congé de deux jours et demi ouvrables par mois de travail effectif chez le même employeur, sauf disposition plus favorable. La durée totale du congé exigible ne peut excéder trente jours ouvrables. 

"Depuis le 1e juin 2012, le droit aux congés payés est ouvert dès le premier jour de travail", rappelle Jean-Michel Scharr. L'emblématique et souvent décriée loi sur les 35 heures a été modifiée quelques années plus tard sous Nicolas Sarkozy à l'occasion de la loi du 20 août 2008 de "rénovation de la démocratie sociale et de réforme du temps de travail". "Une loi qui prévoit la possibilité d'octroyer des jours de congés supplémentaires aux salariés pour compenser des durées hebdomadaires qui excéderaient les 35 heures", décrypte Jean-Michel Scharr.

"Les congés supplémentaires peuvent être accordés à certains salariés en fonction de l'aménagement du temps de travail négociés par leur établissement. C'est ce qu'on appelle le dispositif de modulation, les RTT (réduction du temps de travail) qui sont accordées sous forme de repos", explique l'avocat. Voilà pour la loi. "Une fois qu'on a le cadre juridique avec le Code du travail et les conventions professionnelles dans chaque secteur d'activité (Education nationale, travail maritime...), vous avez la réalité sur le terrain", précise Jean-Michel Scharr. Avec certains salariés que l'on retrouvera plus souvent sur les terrains de sables que d'autres. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 09/08/2014 - 11:57
PS c'est bien un parti " socialiste"?
En socialie tout le monde devrait être à égalité. Et bien non , on cautionne les inégalités les plus criantes, entre privé et public, non seulement ça mais on privilégie les plus protégés et les moins travailleurs, mais on les flageole. Cet article n'évoque pas non plus les enseignants qui travaillent un jour sur trois dans l'année et sont à la retraite 7 ans avant le privé et avec 75% du dernier salaire. De plus quand ces grands privilégiés partent en vacances, en général ça ne leur coûte par très cher, soit avec des CE qui prennent la majeure partie des coûts, les enseignants avec leurs GCU n'ont pas beaucoup de frais non plus. Une seule mesure JUSTE serait l'alignement COMPLET sur le privé, d'après les spécialistes voilà une vraie économie de l'état de 20 milliards, de quoi baisser enfin les impôts ( de tous y compris des fonctionnaires) tout en redressant les comptes de la nation. Mais la je rêve, jamais aucun politique n'aura ce courage même pas le FN.