En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© Reuters
Selon une étude de l'INSEE sur les congés des Français en 2010 publiée fin 2012, les Français prennent en moyenne 6 semaines de vacances par an
L'été c'est congés
La pire des inégalités de l'été ? Le classement de qui a droit à quoi comme congés
Publié le 09 août 2014
Selon une étude de l'INSEE sur les congés des Français en 2010 publiée fin 2012, c'est à la mi-août que nous partons le plus en vacances. Enfin...pour ceux qui partent. Car en matière de congés, si les Français prennent en moyenne 6 semaines par an (entre 36 et 37 jours), ils ne sont pas tous logés à la même enseigne sur la période accordée.
Jean-Michel Scharr est avocat à la Cour, spécialisé en droit des victimes et droit des personnes.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Chef du département emploi et revenus d'activité de l'Insee.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Michel Scharr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Michel Scharr est avocat à la Cour, spécialisé en droit des victimes et droit des personnes.
Voir la bio
Nicole Roth
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Chef du département emploi et revenus d'activité de l'Insee.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon une étude de l'INSEE sur les congés des Français en 2010 publiée fin 2012, c'est à la mi-août que nous partons le plus en vacances. Enfin...pour ceux qui partent. Car en matière de congés, si les Français prennent en moyenne 6 semaines par an (entre 36 et 37 jours), ils ne sont pas tous logés à la même enseigne sur la période accordée.

Cinquante-trois pour EDF, 34 pour Direct Assurance. En matière de jours de congés pris chaque année, tout le monde n'est pas logé à la même enseigne, rapporte le site avantage-entreprise.com qui répertorie tous les avantages accordés aux salariés, entreprise par entreprise. La SNCF ? Entre 38 et 53 jours. Renault ? De 39 à 41 journées. La Banque de France ? Entre 36 à 42. 

Réalisée en 2010, une étude de l'INSEE portant sur les congés des Français confirme ces inégalités : si les Français prennent en moyenne 6 semaines de congés par an (entre 36 et 37 jours), les disparités sont importantes. "Les comportements sont peu différenciés en fonction du sexe ou de la situation familiale. En revanche, les caractéristiques de l'emploi occupé, comme les durées et les rythmes de travail, ont un rôle plus marqué", évoque l'INSEE en résumé de cette étude réalisée par la division emploi et publiée en novembre 2012. Celle-ci a pris en compte aussi bien les congés que les jours de RTT, les sources ne permettant pas de distinguer les deux, précise Nicole Roth, chef du département emploi et revenus d'activité de l'Insee, qui note aussi que les congés sont majoritairement pris mi-août. 

De fait,"les différences sont notables" en fonction des catégories professionnelles, note Nicole Roth. "C'est un constat : cadres et professions intermédiaires prennent plus de congés que les ouvriers et employés", résume-t-elle. Si les premiers prennent en moyenne 6,8 semaines de congés, soit 41 jours, la moyenne n'est que de 35 jours (5,8 semaines) pour les employés et 32  jours (5,3 semaines) pour les ouvriers. "Les professions intermédiaires sont celles qui bénéficient le plus de conditions favorables", décrypte Nicole Roth, pour qui les disparités s'expliquent facilement : "Les cadres ont beaucoup plus de semaines de congés mais ça ne leur empêche pas d'avoir des journées plus longues. En fait, ils gèrent leur emploi comme ils l'entendent". 

45 jours soit 7,6 semaines de congés pris : quand les salariés de la fonction publique sont les mieux lotis

Avec en moyenne 45 jours soit 7,6 semaines de congés pris, les salariés des trois fonctions publiques (Etat, collectivités locales, hôpitaux publics) sont ceux qui disposent le plus de repos. Bien loin devant les salariés des entreprises, qui connaissent des réalités très diverses en fonction de la taille de l'établissement. Ainsi, si les entreprises comptant 1 à 9 salariés prennent en moyenne 29 jours de congés (4,9 semaines), les grosses boîtes, elles, ne sont pas logées à la même enseigne : les entreprises comptant plus de 1000 salariés prennent en moyenne 11 jours de plus par an. Pour Nicole Roth, la raison est simple : "les aménagements du temps de travail n'ont pas concerné toutes les entreprises de la même façon et les petites entreprises ne sont pas passées au RTT donc cela limite les jours de congé", analyse la responsable de l'INSEE.

Des différences importantes selon la taille de l'entreprise que l'on retrouve aussi dans les catégories des non-salariés. Une catégorie où les disparités sont les plus fortes : de 41 jours dans le secteur des services (coiffeurs, prothésistes dentaires...) à seulement 12 jours en moyenne pour les secteurs de l'agriculture, de la sylviculture et de la pêche. "Pour les travailleurs agricoles , les activités sont très intense mais il y a beaucoup de temps morts", nuance toutefois Jean-Michel Scharr. Un avocat spécialiste dans le droit des victimes et des personnes qui exerce pour sa part une profession libérale non commerçante. En l'absence de règles juridiques, libre à lui, donc, de prendre des congés... ou non. "J'ai tendance à dire que je prends des congés quand j'en ai marre", déclare-t-il. La liberté, en quelque sorte... 

Congés payés et RTT : ce que dit la législation

Si les différences sont importantes, tous les salariés ont pourtant le droit a des congés payés, selon l'article L3141-1 du Code du travail. Aucune distinction ne peut être faite : chaque salarié a le droit d'en bénéficier quels que soient son emploi, sa catégorie ou sa qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail. Le salarié à temps partiel a les mêmes droits que le salarié à temps complet. Selon le Code du travail, le salarié a droit à un congé de deux jours et demi ouvrables par mois de travail effectif chez le même employeur, sauf disposition plus favorable. La durée totale du congé exigible ne peut excéder trente jours ouvrables. 

"Depuis le 1e juin 2012, le droit aux congés payés est ouvert dès le premier jour de travail", rappelle Jean-Michel Scharr. L'emblématique et souvent décriée loi sur les 35 heures a été modifiée quelques années plus tard sous Nicolas Sarkozy à l'occasion de la loi du 20 août 2008 de "rénovation de la démocratie sociale et de réforme du temps de travail". "Une loi qui prévoit la possibilité d'octroyer des jours de congés supplémentaires aux salariés pour compenser des durées hebdomadaires qui excéderaient les 35 heures", décrypte Jean-Michel Scharr.

"Les congés supplémentaires peuvent être accordés à certains salariés en fonction de l'aménagement du temps de travail négociés par leur établissement. C'est ce qu'on appelle le dispositif de modulation, les RTT (réduction du temps de travail) qui sont accordées sous forme de repos", explique l'avocat. Voilà pour la loi. "Une fois qu'on a le cadre juridique avec le Code du travail et les conventions professionnelles dans chaque secteur d'activité (Education nationale, travail maritime...), vous avez la réalité sur le terrain", précise Jean-Michel Scharr. Avec certains salariés que l'on retrouvera plus souvent sur les terrains de sables que d'autres. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
L’arrestation d'un journaliste qui montre que Poutine contrôle beaucoup moins la Russie et ses services de renseignement qu’on l’imagine depuis l’étranger
03.
Le sondage qui montre que les sympathisants de LREM se situent de plus en plus à droite
04.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
05.
Vous pensiez qu’un verre de lait et un jus d’orange étaient le petit-déjeuner parfait ? Voilà pourquoi vous avez tort
06.
Loi Alimentation : sans surprise, les effets pervers s'accumulent
07.
Stars ET milliardaires : quand la puissance de la célébrité transforme Jay Z ou Rihanna en magnats des affaires
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Hausse des prix de l’électricité : merci qui ?
05.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
06.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Emmanuelle Mignon, proche de Nicolas Sarkozy, qualifie Emmanuel Macron de "meilleur président de droite qu'on ait eu depuis un certain temps"
05.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
06.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 09/08/2014 - 11:57
PS c'est bien un parti " socialiste"?
En socialie tout le monde devrait être à égalité. Et bien non , on cautionne les inégalités les plus criantes, entre privé et public, non seulement ça mais on privilégie les plus protégés et les moins travailleurs, mais on les flageole. Cet article n'évoque pas non plus les enseignants qui travaillent un jour sur trois dans l'année et sont à la retraite 7 ans avant le privé et avec 75% du dernier salaire. De plus quand ces grands privilégiés partent en vacances, en général ça ne leur coûte par très cher, soit avec des CE qui prennent la majeure partie des coûts, les enseignants avec leurs GCU n'ont pas beaucoup de frais non plus. Une seule mesure JUSTE serait l'alignement COMPLET sur le privé, d'après les spécialistes voilà une vraie économie de l'état de 20 milliards, de quoi baisser enfin les impôts ( de tous y compris des fonctionnaires) tout en redressant les comptes de la nation. Mais la je rêve, jamais aucun politique n'aura ce courage même pas le FN.