En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

06.

L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa

07.

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

01.

C'est lundi, vive le mensonge !

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Catalogne
Grève générale : très forte mobilisation des indépendantistes catalans dans les rues de Barcelone
il y a 12 heures 25 min
pépites > Justice
EI
La justice française a émis un mandat d'arrêt international contre Abou Bakr al-Baghdadi
il y a 13 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Surface" d'Olivier Norek : la découverte d’un corps disparu depuis 25 ans relance "une affaire classée"

il y a 14 heures 28 min
pépite vidéo > International
Culiacan
L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa
il y a 15 heures 33 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand on fait mieux que le superlatif et quand on s’illumine comme une éclipse : c'est l’actualité des montres en veille de Brumaire
il y a 16 heures 39 min
pépites > France
Casse-tête budgétaire
L'Assemblée nationale valide la suppression de la taxe d'habitation
il y a 17 heures 24 min
pépites > France
TER
Un mouvement social "inopiné" à la SNCF perturbe la circulation
il y a 17 heures 50 min
décryptage > Société
Bonne gouvernance

Pour sortir (enfin) de la crise des services publics

il y a 20 heures 17 min
rendez-vous > France
Géopolitico-scanner
Destin méditerranéen, immigration, communautarisme, délinquance : Marseille sans fatalisme mais sans langue de bois, entretien avec un homme politique qui monte, Bruno Gilles
il y a 20 heures 52 min
décryptage > Economie
Règle commune

Taxation des multinationales : l’OCDE fait un petit pas sur un très grand chemin

il y a 21 heures 21 min
pépite vidéo > International
Meilleur président ?
Donald Trump ironise sur le bilan d'Emmanuel Macron sur la question du chômage
il y a 12 heures 51 min
light > Politique
Lettre ouverte
Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes
il y a 14 heures 25 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Avant que j'oublie" de Anne Pauly : un magnifique roman sur le deuil

il y a 15 heures 19 min
pépites > Justice
Blanchiment aggravé
Patrick Balkany condamné à 5 ans de prison et à 10 ans d'inéligibilité, 4 ans de prison ferme sans mandat de dépôt pour son épouse Isabelle
il y a 16 heures 6 min
pépites > Terrorisme
Lutte antiterroriste
Un projet d'attentat "inspiré du 11 septembre" a été déjoué en France
il y a 16 heures 55 min
décryptage > Société
Laïcité

Sur le voile, Jean-Michel Blanquer a dix longueurs d’avance sur Emmanuel Macron

il y a 17 heures 39 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 18 heures 48 min
décryptage > France
Effets

Loi alimentation : le gouvernement persiste malgré les effets pervers

il y a 20 heures 41 min
décryptage > Europe
Brexit

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

il y a 21 heures 3 min
décryptage > Consommation
Non on ne vous parle pas d’Apple

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

il y a 21 heures 51 min
© Reuters
Le propagande islamiste est très importante sur Internet.
© Reuters
Le propagande islamiste est très importante sur Internet.
Beaucoup de bruit...

Propagande islamiste : pas besoin d’aller dans les supermarchés, il y a pire sur Internet et sur les chaînes télé-satellite

Publié le 01 août 2014
La maison d'édition libanaise Albouraq a fait beaucoup parler d'elle en vendant dans quelque 1 000 grandes surfaces françaises des livres islamiques, dont certains comportent des passages invitant le lecteur au djihad ou à la punition des "hérétiques". Deux pétitions ont recueilli 18 000 signatures, qui demandent l'interdiction de leur vente.
François-Bernard Huyghe est directeur de recherches à l’Iris. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François-Bernard Huyghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François-Bernard Huyghe est directeur de recherches à l’Iris. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La maison d'édition libanaise Albouraq a fait beaucoup parler d'elle en vendant dans quelque 1 000 grandes surfaces françaises des livres islamiques, dont certains comportent des passages invitant le lecteur au djihad ou à la punition des "hérétiques". Deux pétitions ont recueilli 18 000 signatures, qui demandent l'interdiction de leur vente.

Atlantico :  Ces publications islamiques présentent-elles un danger aussi considérable pour la société française que les signataires des pétitions semblent vouloir le dire ? Pourquoi ?

François-Bernard Huyghe : N'ayant eu connaissance de ces livres et des extraits en question que par la presse, cela m'inspire une première remarque : soit ces livres tombent sous le coup du Code pénal, soit ce n'est pas le cas, et leur vente ne pose pas de problème. Autrement je ne vois pas au nom de quoi on pourrait les interdire.

Par ailleurs, moins il y a de livres interdits, plus on peut s'en satisfaire, car rien n'est plus dangereux que la censure. Notons que Carrefour joue l'arroseur arrosé : la chaîne a voulu créer des coins  "spécial ramadan" pour attirer une clientèle islamique. C'est un choix commercial, et s'il y a scandale, c'est l'affaire de leur service commercial. Si on veut interdire ces propos rapportés, il me semble qu'il faudrait alors interdire la Bible et le Coran pour incitation à la haine, à la guerre, à l'homophobie, etc. Il faudrait interdire la plupart des textes sacrés, alors. De plus, c'est une opération publicitaire fantastique pour l'éditeur, et pour les islamistes. Ils réussissent à se présenter comme faisant l'objet d'islamophobie, l'opération est donc totalement contreproductive pour les laïcs.

On s'excite beaucoup sur cette histoire, mais il serait préférable que la police soit compétente pour arrêter les personnes qui brulent des voitures ou provoquent des violences les soirs de match de foot ou en marge de manifestations, plutôt que de nourrir une obsession sur les livres ou les graffitis antisémites. Arrêtons les djihadistes, surveillons les potentiels Merah, mais cessons de perdre du temps à chaque inscription insultante.

Si des jeunes Français partent aujourd'hui en grand nombre en Syrie, n'est-ce pas davantage à cause de ce qu'ils sont amenés à lire sur internet ou à voir sur certaines chaînes de télévision ? Par quel processus exact se radicalisent-ils ?

François-Bernard Huyghe : Ce n'est pas la puissance de persuasion de ces livres qui va pousser des personnes à s'emparer de leur kalachnikov ou à passer en Syrie pour faire le djihad. Le processus est beaucoup plus complexe, il implique l'établissement de liens sociaux bien particuliers. Le passage à l'acte est le fruit d'un ensemble d'éléments :

  • un ressentiment considérable : les djihadistes d'origine occidentale ont toujours dit qu'ils voulaient venger les injustices subies par les musulmans de Palestine, de Tchétchénie, d'Irak ou d'ailleurs. Cette obsession est bien plus alimentée par des images télévisées que par des lectures religieuses ou parareligieuses.
  • des attente personnelles : un sentiment de persécution, une identification avec les "martyrs", une obéissance à des commandements divins.
  • un cheminement, qui se fait en grande partie en utilisant internet. Ce n'est pas internet qui donne l'envie de tuer des gens, mais le fait d'entrer dans une communauté au sein de laquelle haines et ressentiment sont amplement partagés. On passe de forums modérés à des forums plus radicaux, jusqu'à communiquer avec la branche la plus dure, et ainsi se sentir prêt à passer à l'action.

 

Réduire cela à l'influence de mauvais livres ma paraît fort réducteur, donc. Ce qu'il faudrait surtout, c'est que le ministère de l'Intérieur veille à assurer l'ordre républicain plutôt que de perdre son temps avec ce genre de polémique.

Aujourd'hui les livres ont-ils le même pouvoir idéologisant qu'autrefois ? Leur lecture est-elle le point de départ de la radicalisation, ou plutôt l'outil ?

François-Bernard Huyghe : Considérer que la radicalisation résulte de l'exposition à de mauvais messages, cela revient à adopter une vision simpliste de la psychologie humaine. Il faut des besoins, une communauté et tout un ensemble d'autres facteurs. Le danger de rentrer dans le processus de la censure me paraît bien supérieur.

Pourquoi un tel bruit, alors que les livres en question ne sont pas des brûlots pro-djihadistes dans leur intégralité, et qu'ils sont payants ? On trouve bien pire, et en toute gratuité, sur la toile…

François-Bernard Huyghe : On trouve bien pire et en toute gratuité sur la toile, effectivement. Cette audience est due au fait que ces livres aient été exposés dans des grandes surfaces, lieux où toutes les populations se croisent, et notamment les familles. On sait que dans le Coran il est beaucoup question de massacres, il n'est donc pas si surprenant que certains éléments rejaillissent dans des publications annexes. Ce qui a choqué, c'est que ces livres aient été exposés dans l'endroit par excellence où tous les Français se rendent. Mais les associations qui se sont mobilisées ont involontairement rendu un grand service aux islamistes.

Dans quelle mesure la surmédiatisation de cette vente de livres est-elle la traduction de notre incapacité en France à faire face au problème réel de l'islamisation de certains jeunes ? Se cache-t-on les vrais problèmes ?

François-Bernard Huyghe : Indéniablement on cherche à se cacher les vrais problèmes. L'islamisation progresse, plusieurs centaines de jeunes Français sont partis en Syrie, et on reste focalisé sur des affaires mineures d'écrits. Le vrai problème, c'est que bon nombre de jeunes se trouvent entre deux cultures, n'ont plus de repères, avec les conséquences que je viens d'indiquer.

Propos recueillis par Gilles Boutin

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

06.

L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa

07.

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

01.

C'est lundi, vive le mensonge !

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Texas
- 30/07/2014 - 22:41
No Comments
Comme il est politiquement correct , très tendance, très intellectuel et très ....dépassé , d' expliquer les ressorts psychologiques et sociologiques du radicalisme islamique !.
Anguerrand
- 30/07/2014 - 16:28
À shelton
Tout fait ok vécu vous, on pourrit rajouter la lapidation,le rôle la femme et on infériorité par rapport à l'homme, la cruauté de l'abattage hallal qui fait agoniser l'animal durant un quart d' heure dans de grandes souffrances, la notion de punition permanente, le mot amour n'existe pas dans le Coran. C'est le moyen âge qui revient au 21 eme siècle, et l'on nous explique qu'il faut être tolérant. La laïcité ils s'en foutent,tout ce qui n'est pas musulman est à combattre et nous on baisse la culotte devant leurs drapeaux verts.
jpsamm
- 30/07/2014 - 15:44
Foutaises!
Foutaises!