En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : ces 50 milliards de frais de divorce que Boris Johnson est tenté de ne pas payer à l’UE

02.

Tenue libre exigée : les dangereuses impasses du néo-féminisme

03.

Attentats islamistes en France : la menace se reprécise

04.

Retour à la réalité sanitaire sur les marchés financiers : attention aux secousses sur les marchés

05.

Ne dites plus "séparatisme" (c'est stigmatisant) dites "séparatismes" (ça ne veut rien dire)

06.

L’Allemagne mobilise 1300 milliards d’euros pour se sortir de la crise... La France 3 fois moins, cherchez l’erreur

07.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

01.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

02.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

05.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

06.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

04.

"Le plaisir sexuel est simplement divin" a déclaré le pape François. Il nous étonnera toujours…

05.

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

06.

Tenue libre exigée : les dangereuses impasses du néo-féminisme

ça vient d'être publié
décryptage > France
Loi

La France, paradis des squatteurs et qui entend bien le rester

il y a 37 min 32 sec
décryptage > France
Drame humain

Santé mentale : ces millions de Français que la pandémie fait chanceler ou s’écrouler en silence

il y a 1 heure 36 min
pépite vidéo > Société
Fermeture des bars et des restaurants
Covid-19 : l'incompréhension de la maire de Marseille, Michèle Rubirola, suite aux annonces d'Olivier Véran
il y a 2 heures 3 min
décryptage > Economie
Industrie

Sauver Bridgestone à tout prix ? Et si on parlait de ces emplois industriels qui ne trouvent pas preneurs...

il y a 2 heures 51 min
décryptage > Santé
Lutte contre le virus

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

il y a 3 heures 37 min
pépites > Santé
Lutte contre le virus
Olivier Véran dévoile de nouvelles mesures dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 et précise que "la situation continue globalement de se dégrader"
il y a 15 heures 40 min
light > France
Monument de la gastronomie
Mort de Pierre Troisgros, le légendaire chef trois étoiles
il y a 19 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’Ours et Une demande en mariage" de Anton Tchekhov : de biens étranges déclarations d’amour

il y a 21 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Blackbird" de Roger Michell : par le réalisateur de "Coup de foudre à Notting Hill", un drame bouleversant sur les adieux d’une mère à sa famille… Avec une Susan Sarandon au sommet…

il y a 22 heures 6 min
décryptage > Terrorisme
Menace terroriste

Daech au grand Sahel : l’assassinat des Français au Niger, une preuve de plus de sa résistance

il y a 1 jour 18 min
décryptage > International
Influence de la Turquie

Les troubles obsessionnels compulsifs d’Erdogan : Le panislamisme, la résurgence de la grandeur ottomane… et incidemment attaquer la France

il y a 1 heure 21 min
décryptage > France
Il m’a démasqué

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

il y a 1 heure 53 min
décryptage > Environnement
Transition écologique

Et si la nouvelle la plus importante pour l’avenir du climat de la planète venait de passer quasi inaperçue

il y a 2 heures 35 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’Allemagne mobilise 1300 milliards d’euros pour se sortir de la crise... La France 3 fois moins, cherchez l’erreur

il y a 3 heures 20 min
décryptage > Politique
Candidat idéal ?

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

il y a 4 heures 48 sec
light > Culture
Icône de la chanson française
La chanteuse Juliette Gréco est morte à l'âge de 93 ans
il y a 16 heures 51 min
pépites > Société
Evolution
Emmanuel Macron annonce "7 jours obligatoires" dans le cadre du congé paternité d'un mois
il y a 19 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les pôles, une aventure française" de Dominique Le Brun : "il y a trois sortes d’hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer". Aristote

il y a 21 heures 39 min
décryptage > International
Espoir

Un processus de paix en Afghanistan, quelle issue et à quel prix ?

il y a 1 jour 1 min
Futur
Elon Musk espère produire une voiture électrique coûtant 25.000 dollars d'ici trois ans
il y a 1 jour 24 min
© Reuters
Dans le centre de Paris, le commissariat Central du 6ème arrondissement va fermer ses portes.
© Reuters
Dans le centre de Paris, le commissariat Central du 6ème arrondissement va fermer ses portes.
Et maintenant... Débrouillez-vous !

Vous appelez la police ? Ne quittez pas… Ah ! Désolé, il n’y a plus personne dans le centre de Paris !

Publié le 01 août 2014
Alors que la saison estivale est à son apogée de l'année et que les touristes se promènent dans le 6ème arrondissement de la capitale, la Préfecture de Police a annoncé fin juin que le commissariat déménagerait bientôt. Si les anciens locaux n'étaient pas en frais état, une rénovation aurait aussi bien fait l'affaire, d'autant que les 45 000 habitants ne pourront plus compter que sur une vingtaine de policiers.
Gilles Gaetner
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste à l’Express pendant 25 ans, après être passé par Les Echos et Le Point, Gilles Gaetner est un spécialiste des affaires politico-financières. Il a consacré un ouvrage remarqué au président de la République, Les 100 jours de Macron (Fauves ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que la saison estivale est à son apogée de l'année et que les touristes se promènent dans le 6ème arrondissement de la capitale, la Préfecture de Police a annoncé fin juin que le commissariat déménagerait bientôt. Si les anciens locaux n'étaient pas en frais état, une rénovation aurait aussi bien fait l'affaire, d'autant que les 45 000 habitants ne pourront plus compter que sur une vingtaine de policiers.

D’ici la fin de l’année,  le commissariat Central du 6ème arrondissement fermera ses portes. Absurde. Surtout au moment où la sécurité reste au cœur des préoccupations des Parisiens. Les habitants du quartier et l’UNSA Police se mobilisent

Un serpent de mer depuis dix ans, cette fermeture du commissariat du 6ème arrondissement de Paris. Celui-là même qui jouxte la mairie et qui se trouve Place Saint- Sulpice. Mais cette fois, c’est décidé depuis la fin juin : ce commissariat central  qui compte 200 fonctionnaires va fermer. 180 d’entre eux vont rejoindre celui du 5ème arrondissement rue de la Montagne Sainte-Geneviève, tandis que 20 resteront dans les locaux de Saint -Sulpice, ravalés au rang  d’antenne de police ouverte 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Une gageure, car avec les congés –pour vacances ou maladie, un tel objectif ne pourra être tenu.

Désormais, on ne parlera plus du "6 ", mais du "56" ! D’ores et déjà, se profile, selon certaines rumeurs,  une fusion du 1er et du 2ème  et même du 3ème et du 4ème ! On dit même que certains commissariats de Seine-Saint-Denis sont appelés à se regrouper.

Pour vanter les mérites de la fusion du "5" et du "6",  la Préfecture de police  fait valoir que les deux commissariats ne sont distants l’un de l’autre que de 900 mètres… mais c’est pour préciser, à vol d’oiseau ! Sans doute, le préfet de Police a-t-il effectué ce trajet en hélicoptère ! Tout de même, dans ce quartier souvent embouteillé, très encombré surtout le samedi, sera-t-il bien judicieux, par exemple, de transporter d’un endroit à un autre, des gardés à vue, de surcroît menottés ? Certes, le 6ème arrondissement de Paris  n’est pas le plus touché par la délinquance dans la capitale, mais c’est oublier que c’est un quartier très touristique, surtout en été. Or, les 200 policiers travaillant dans le quartier ne sont pas de trop. Certes encore, ce commissariat de 400 mètres carrés se trouve à la limite de l’insalubrité, avec ses murs décrépis et ses plafonds qui prenaient l’eau… Sans doute eût- il été préférable d’y effectuer des travaux de rénovation. Eh bien, non ! Les pouvoirs publics ont préféré le transférer dans les locaux plus modernes du 5ème arrondissement. Sauf que la Préfecture de Police vient de découvrir qu’ils n’étaient pas aux normes : on a oublié de prévoir un escalier extérieur de secours obligatoire !

Dès que le projet de fermeture du 6ème a été évoqué, il y a quelques années, les syndicats de police avaient manifesté leur hostilité. Aujourd’hui, seule l’UNSA Police continue de monter au front. Soutenue par le président du comité de sauvegarde du "6", Dominique Getrey. Depuis des mois, ce consultant se bat sans relâche pour que cet arrondissement du Quartier Latin conserve son commissariat. Il n’est pas prêt de se démobiliser. A preuve, en septembre, il remettra une pétition au préfet de Police, à Anne Hidalgo, nouveau maire de Paris et à son collègue UMP de l’arrondissement, Jean-Pierre Lecoq qui a longtemps affiché une franche hostilité à ce projet de fermeture. Au secrétaire général de l’UNSA Police, Philippe Capon, qui dans une lettre du 13 décembre 2013, demandait  à l’édile quelle était sa position sur la baisse constante des effectifs au sein de la Police nationale, voilà ce qu’il répondait  le 9 janvier 2014 : "Je suis, pour ma part, très hostile à ce que le commissariat de la place Saint-Sulpice quitte les locaux de la mairie. J’ai eu l’occasion d’exprimer, tant au Préfet [de Police] qu’auprès de M. Méric, directeur des services de la Police nationale de l’agglomération parisienne, que ce commissariat demeure, d’autant plus qu’il ne donne pas lieu au paiement d’un loyer par la Préfecture de Police…" Depuis, Jean-Pierre Lecoq semble moins offensif. Une attitude que Dominique Getrey ne comprend pas, trouvant le maire aujourd’hui "très passif, résigné même."  Pourquoi un tel revirement ? Une certitude en tout cas : le bon sens n’est pas la chose la mieux partagée  par nos gouvernants. Ne se sont-ils pas aperçus que, bientôt, un quartier de Paris, comptant 45 000 habitants ne pourra compter que sur 20 policiers pour assurer sa sécurité ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 29/07/2014 - 23:59
À propos de dépenses inutiles...
30000 fonctionnaires territoriaux supplémentaires en 2013! Et pendant ce temps, les gauchistes suppriment nos commissariats les uns après les autres...cherchez l'erreur...socialiste! Nous les FN, considérons que ces dépenses supplémentaires sont inutiles et que les politiciens irresponsables qui cherchent désespérément à sauver leurs voix par clientélisme imbécile, seront responsables des violences et de l'insécurité consécutives à ces suppressions de commissariats!
Le gorille
- 29/07/2014 - 20:44
Ilotier
Tiens donc ! ...
Je croyais que la mission îlotier était à nouveau à l'ordre du jour... Un commissariat dans un arrondissement, cela ne relève-t-il pas du même principe ? Mieux, si Paris donne l'exemple, il suffira de quelques commissariat pour la France entière ! Une idée des concentrations successives : P L M à droite, T-N-L à gauche... Les alsaciens-lorrains resteront avec leur particularisme : ils sont pratiques, eux ! Avec leur voisinage, c'est normal.
assougoudrel
- 29/07/2014 - 19:45
Dans les autres capitales
du monde, la mission principale de la police est de protéger les touristes. Les voleurs ont un billard devant eux. Quelle honte!!!