En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

02.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

03.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

04.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

05.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

06.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

07.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

ça vient d'être publié
décryptage > France
Immobilier

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

il y a 14 min 25 sec
pépite vidéo > Politique
Réformes
Retraites, hôpital : Edouard Philippe s'est confié sur France Inter sur les dossiers sensibles de cette fin d'année
il y a 1 heure 13 min
décryptage > Politique
Stratégie de défense

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

il y a 3 heures 5 min
décryptage > Politique
Le Macron nouveau est arrivé

Le nouvel entre-deux stratégique d’Emmanuel Macron

il y a 4 heures 3 min
décryptage > Société
Protection de l'enfance

Parents dangereux : ces violences contre les enfants dont on parle si peu

il y a 4 heures 42 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès
il y a 5 heures 22 min
pépites > Justice
"Acab land"
Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée
il y a 15 heures 36 sec
pépites > Social
Marche de la colère Acte II ?
Grève du 5 décembre : la police pourrait rejoindre la mobilisation contre la réforme des retraites
il y a 16 heures 30 min
pépite vidéo > Media
Bras de fer médiatique
Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants
il y a 19 heures 4 min
light > Culture
Polémique
"J'Accuse" : la collectivité Est Ensemble renonce finalement à demander la déprogrammation en Seine-Saint-Denis du film de Roman Polanski
il y a 20 heures 4 min
décryptage > Santé
Plan palliatif

Cette liberté que la France ne se décide toujours pas à accorder à ses hôpitaux

il y a 32 min 56 sec
décryptage > Culture
Vive la liberté !

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

il y a 2 heures 30 min
décryptage > France
Culture

Repeignez-moi donc ces statues blanches que je ne saurais voir : l’antiracisme en pleine crise d’intolérance

il y a 3 heures 29 min
décryptage > Economie
Réalité des chiffres

Hôpitaux, retraites ou inégalités : la fiscalité, ce verrou français qui étrangle toute vraie réforme.

il y a 4 heures 20 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Hong-Kong s’enflamme, sa jumelle historique, Singapour, récupère les flux de capitaux et redoute la contagion…

il y a 5 heures 4 min
décryptage > Politique
2022

Les Français tous prêts à la bataille retour Macron Le Pen… ou majoritairement orphelins de la politique…?

il y a 5 heures 32 min
light > Europe
Famille royale
Affaire Jeffrey Epstein : le prince Andrew décide de mettre fin à ses engagements publics
il y a 15 heures 46 min
pépites > Sport
Colère
JO 2024 à Paris : les hôteliers décident de suspendre leur participation à l'organisation des Jeux olympiques suite au partenariat avec Airbnb
il y a 16 heures 58 min
pépites > Justice
Lutte contre le terrorisme
Attentat déjoué dans le Thalys : le parquet national antiterroriste demande un procès pour Ayoub El Khazzani et pour trois autres suspects
il y a 19 heures 33 min
light > Culture
Oscar de la meilleure création du monde
Puy du Fou : le parc reçoit le prestigieux prix du Thea Award pour le spectacle "Le premier Royaume"
il y a 20 heures 40 min
© Reuters
Les présidents Sarkozy et Hollande ont donc décidé de suivre l'Allemagne sur la voie de l'austérité budgétaire.
© Reuters
Les présidents Sarkozy et Hollande ont donc décidé de suivre l'Allemagne sur la voie de l'austérité budgétaire.
Tribune

"Les multinationales, les grandes oubliées de la hausse fiscale"

Publié le 28 juillet 2014
Le collectif Orion, groupe de de réflexion sur l'économie composé de chercheurs et cadres du privé, a décidé de diffuser ses idées pour participer à la lutte contre l'effritement de l'économie française. Dans leur ligne de mire, le deux poids, deux mesures des gouvernement européens en matière de fiscalité des entreprises.
Christophe Mounier est ingénieur de formation ; il travaille dans la finance depuis 28 ans. Il appartient au collectif Orion, groupe de de réflexion sur l'économie composé de chercheurs et cadres du privé.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe Mounier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe Mounier est ingénieur de formation ; il travaille dans la finance depuis 28 ans. Il appartient au collectif Orion, groupe de de réflexion sur l'économie composé de chercheurs et cadres du privé.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le collectif Orion, groupe de de réflexion sur l'économie composé de chercheurs et cadres du privé, a décidé de diffuser ses idées pour participer à la lutte contre l'effritement de l'économie française. Dans leur ligne de mire, le deux poids, deux mesures des gouvernement européens en matière de fiscalité des entreprises.

Les présidents Sarkozy et Hollande ont donc décidé de suivre l'Allemagne sur la voie de l'austérité budgétaire. Ils commettent ainsi une double erreur : considérer que la stratégie budgétaire d'un pays à la démographie déclinante s'applique à la France et que le déficit est un mal absolu alors que seul le déficit finançant la dette ou les dépenses d'un état hypertrophié et peu productif doit être combattu. Au contraire le ''bon'' déficit qui finance l'investissement au sens large, à commencer par l'éducation, et est garant de la croissance future, doit être développé.

Depuis la stratégie du rabot est devenue la norme avec des hausses d'impôts et réductions de dépenses, tous azimuts, sans stratégie globale et à l'efficacité faible.

Aucune réforme de fond n'a été mise en place, la dévaluation interne appelée TVA sociale par la droite, pacte de compétitivité par la gauche n'a pas été mise en place. Parce que la France est un des derniers pays européens à la mettre en place, son impact sur la croissance sera un des plus faibles. Espérons qu'il en soit de même quant aux pressions déflationnistes et à la paupérisation des classes moyennes, inhérentes à ces politiques. La réforme territoriale annoncée récemment déçoit singulièrement par son caractère limité.

Curieusement, dans leur frénésie à augmenter les impôts, nos chers gouvernants ont oublié les multinationales et les plus habiles d'entre elles, les Américaines. Le chantier est pourtant passionnant. Celles-ci, grâce à une redoutable ingénierie financière, usent et abusent des différences de fiscalités entre les Etats et en particulier de celles de l'Union européenne pour réduire de manière substantielle leur Impôt sur les sociétés (IS). En Europe, les trois principaux pays utilisés sont l'Irlande et son IS à 12,5 %, le Luxembourg et les Pays-Bas grâce à des dispositions fiscales singulières. Par exemple, les Pays-Bas exonèrent les bénéfices qui sortent du pays pour aller aux Bermudes. Cette disposition appelée ''sandwich hollandais'' est en particulier utilisée par Google.

De manière globale, ces multinationales américaines dont les plus connues sont Apple, Google, Amazon et... aussi General Electric (GE),ont un IS effectif sur leurs opérations hors Etats-Unis compris entre 1 et 10 % (1,8 % pour GE en moyenne entre 2002 et 2011) et accumulent ainsi des trésoreries offshore impressionnantes, plus de 2 000 milliards de dollars (110 pour GE).

Les conséquences de ces pratiques sont claires : au niveau macro, une augmentation des déficits publics, au niveau micro une concurrence déloyale envers les entreprises purement nationales (combien de librairies ont fermé à cause d'Amazon....) et une aisance incroyable pour lancer des OPA, comme en témoigne l'affaire Alstom.

Que faut il faire ?

Face à des multinationales, la réponse ne saurait être nationale mais globale et au moins européenne.
Aussi, nous demandons à l'Union européenne de mettre en place immédiatement un programme d'harmonisation fiscale entre ses Etats membres, avec un écart maximum de 5 % entre les taux d'IS les plus bas et les plus élevés et la suppression des dérogations fiscales les plus iniques.

Au-delà des conséquences positives sur l'économie, l'impact politique de telles mesures n'est pas à négliger. Après les élections européennes, montrer que l'UE n'est pas un outil à la botte des lobbies aurait beaucoup de sens et serait une arme formidable contre les populismes et extrémismes de droite comme de gauche.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

02.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

03.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

04.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

05.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

06.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

07.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 28/07/2014 - 21:12
Et pourtant, ce sont les partis que vous
traitez de "populistes" qui ont réclamé, bien avant vous, cette harmonisation fiscale ET sociale ( il ne faut pas l'oublier!), alors que les partis archaïques ont préféré faire, de manière absurde, un Euro sans effectuer l'indispensable, auparavant!
Et ces partis archaïques ne sauront pas faire l'harmonisation fiscale, ce que vous auriez pu développer dans un article plus complet...et savez vous pourquoi?
Parceque les pays les plus efficaces socialement et fiscalement n'accepteront jamais de torpiller leur système social et fiscal, pour se mettre au niveau des enfers fiscaux et sociaux comme la France. À l'inverse, ces derniers ne lâcheront pas un pouce sur les cadeaux fiscaux et sociaux qu'ils ont concédés à leurs lobbys électoralistes et ne pourront jamais faire baisser la température de leur enfer fiscal. Voilà pourquoi une harmonisation fiscale et sociale est une pure utopie, sauf si elle avait été conçue globalement avant l'Euro par des visionnaires sans attaches. Mais il ne fallait pas laisser concevoir l'Euro par les socio-démagogues Européens, dont seuls les succès électoraux comptaient...
Maintenant, il est trop tard! Et voilà pourquoi cet article n'évoque aucune piste...
Fredja
- 28/07/2014 - 13:30
On est d'accord
Ca, c'est vraiment ce que devrait faire l'Europe (avoir une fiscalité harmonisée). Mais maintenant que c'est Junker qui est aux manettes, dans un pays dont le PIB est majoritairement assis sur les différences de fiscalités intra Européennes, comment voulez-vous que ça change ? Tant que certains pays Européens se gaveront sur le dos des autres, ça ne pourra pas marcher.
LouisArmandCremet
- 28/07/2014 - 12:35
Bon déficit ?
L'idée même d'un "bon" déficit qui servirait à financer de l'investissement est ridicule. En effet, l'investissement n'est pas une dépense ponctuelle, mais un poste qu'il est nécessaire de reconduire d'année en année.
Il y aura toujours des dépenses d'investissement à faire, chaque année il est indispensable de penser à dans 20 ans, sinon quoi on se repose sur ses lauriers et on paye cher des années après, les incuries du passé.