En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

02.

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

03.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

04.

Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales

05.

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

06.

Grève à la RATP : le métro parisien a été déserté par les utilisateurs

07.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

05.

L’étonnante persistance du soutien des Français aux Gilets jaunes

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

"Le communisme est l’avenir de l’humanité"… Eh oui on a lu ça !

ça vient d'être publié
décryptage > High-tech
Le monde d’après Snowden

Où en est-on de la surveillance mondiale à l’heure actuelle ?

il y a 2 heures 1 min
décryptage > Santé
Santé

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

il y a 2 heures 41 min
décryptage > Economie
Epargne

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

il y a 3 heures 24 min
décryptage > Politique
Évaporation du domaine de la lutte

L’autre gros problème de Jean-Luc Mélenchon

il y a 3 heures 56 min
décryptage > Défense
La guerre à l’heure des ennemis non identifiés

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

il y a 4 heures 28 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales
il y a 5 heures 2 min
pépite vidéo > Insolite
record
Une américaine traverse la Manche à la nage quatre fois d'affilée
il y a 19 heures 3 min
light > Santé
santé publique
L'Etat de New York interdit les cigarettes électroniques aromatisées
il y a 19 heures 31 min
pépites > Religion
sondage
L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France
il y a 21 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": "Catamount, la Justice des Corbeaux" de Benjamin Blasco-Martinez

il y a 22 heures 49 min
décryptage > Sport
LDC

PSG - REAL : 3 - 0 Sans ses stars mais avec un Idrissa Gueye impérial, Paris surclasse le Real de Zidane

il y a 2 heures 31 min
décryptage > Economie
Vie professionnelle

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

il y a 3 heures 5 min
décryptage > France
Riposte

Recrudescence des mites mangeuses de vêtements à cause des fibres naturelles et du lavage à basse température

il y a 3 heures 36 min
décryptage > Politique
Langue de bois s'abstenir

Une étude des universités de Harvard et de Berkeley démontre qu’en politique les propos clivants et politiquement incorrects paient

il y a 4 heures 12 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

il y a 4 heures 51 min
pépites > Europe
Brexit
Il pourrait y avoir une alternative au "backstop" pour Boris Johnson
il y a 18 heures 45 min
décryptage > International
élections israéliennes

Ces noeuds gordiens que devra trancher le système politique israélien après l’échec de Benjamin Netanyahu

il y a 19 heures 20 min
light > Justice
Mystérieuse affaire
Ils abandonnent leur fille adoptive et déménagent au Canada
il y a 19 heures 49 min
décryptage > Justice
Enquête virage

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

il y a 21 heures 12 min
décryptage > Economie
projet d'innovation

Les banques et les assurances vont dégager 5 milliards d'euros d’investissement pour les start-up

il y a 22 heures 59 min
© Reuters
La récente grève avait énormément perturbé le trafic
© Reuters
La récente grève avait énormément perturbé le trafic
Tant qu'à faire

SNCF, voyager autrement voire dans une autre galaxie : après la grève, le congé de sortie de grève

Publié le 01 août 2014
Dans son journal interne, le syndicat SUD-Rail s'offusque de s'être vu refuser par la SNCF une période de congé pour les grévistes de juin "souhaitant ne pas retravailler immédiatement afin de se reposer et de prendre un peu de recul", sans considération pour "les agents éreintés par la grève (qui) ont donc été forcés de rester en grève afin de pouvoir reprendre un peu leur souffle".
Sophie de Menthon est présidente du Mouvement ETHIC (Entreprises de taille Humaine Indépendantes et de Croissance) et chef d’entreprise (SDME)
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sophie de Menthon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sophie de Menthon est présidente du Mouvement ETHIC (Entreprises de taille Humaine Indépendantes et de Croissance) et chef d’entreprise (SDME)
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans son journal interne, le syndicat SUD-Rail s'offusque de s'être vu refuser par la SNCF une période de congé pour les grévistes de juin "souhaitant ne pas retravailler immédiatement afin de se reposer et de prendre un peu de recul", sans considération pour "les agents éreintés par la grève (qui) ont donc été forcés de rester en grève afin de pouvoir reprendre un peu leur souffle".

Jean d'Ormesson (il n'y a que lui qui puisse se permettre de ricaner sans s'attirer  une bronca médiatico politique) ne croyait pas si bien dire lorsqu'il expliquait récemment avec malice mais non sans sagacité : "les syndicalistes ont tellement l'habitude de ne rien faire, que lorsqu'ils font grève ils appellent ça une journée d'action".

Nous avons tous vécu, chacun à sa façon, les jours de grève, majoritairement préventifs devant la peur que perdent un jour "le statut de cheminot" ceux qui ne sont pas encore fonctionnaires et qui ne savent même pas encore qu'ils le seront  peut-être un jour ! Bel exemple de solidarité intergénérationnelle, du mois de Juin. Les cheminots faisaient grève avec énergie pour différents motifs dont celui du refus de fusionner la SNCF et RFF (Réseau ferré de France) sachant qu'ils avaient fait grève quelques années auparavant pour que les deux entités fusionnent; mais il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis disent les girouettes.

Vous vous  demandez où je veux en venir ? Car il n'est pas donné à tout le monde, la veille des vacances, de se plonger dans le journal SUD RAIL. C’est pourtant instructif et c'est là que j'ai appris avec stupéfaction qu'il s'était négocié avec la SNCF un "arrêt" supplémentaire (c'est le cas de le dire!). Lesdits cheminots épuisés à juste titre par un non-travail harassant , se sont trouvés en cette période estivale plus fatigués que de coutume par leurs "journées d'action" reconduites (les plus éprouvantes sont celles qui sont reconduites) du mois  dernier.

Source : page Facebook de la CFDT Cheminots

Ils ont  donc légitimement souhaité et revendiqué sans ciller, des jours de congés exceptionnels et supplémentaires, souhaitant ne pas retravailler immédiatement afin de, je cite, "se reposer et prendre un peu de recul ". Remarquons toutefois que le recul pour l'instant c'est la trésorerie de l'entreprise qui le subit du fait du manque à gagner lié aux jours chômés.

La direction de la SNCF inconsciente du traumatisme, voire du préjudice vécu par les grévistes avait décidé de reprendre le service normal dès le lendemain de la fin du conflit .

Toutefois, nous venons donc de vivre un précédent historique, celui de la création potentielle du "congé de sortie de grève". Comme il faut s'attendre à tout en matière de progrès social, habituez vous a cette idée, même si la SNCF n'a pas marqué la considération souhaitée pour ces agents éreintés. Cette indifférence a été mal comprise et le syndicat SUD dans "la vie du rail" s'offusque de ce refus. On est pas loin de la mise en place de la cellule d'assistance psychologique, pas pour ceux qui entassés comme du bétail ont continué de se rendre héroïquement sur leur lieu de travail... mais pour ceux qui refusaient de les transporter. Logiquement l'action du gréviste pourrait, si on poursuit le raisonnement, être considérée comme une maladie professionnelle ?

Un frisson vous saisit probablement  comme moi : imaginons que SUD refasse grève parce qu’on leur refuse ce repos compensatoire qui s'inscrit certainement dans la droite ligne de la pénibilité ? De nouvelles journées d'action pourraient  alors voir le jour et en toute logique les épuiseraient à nouveau! et la demande de congés supplémentaires s'allongerait d'autant... et ainsi de suite.

Au moment ou j'écris ces lignes  dans le TGV Atlantique bondé, l'angoisse me saisit : et si j'étais comdamnée à être otage ?! Prise du syndrome de Stockholm, je tends mon billet au contrôleur devant moi  avec mon plus grand sourire et une grande compassion, guettant sur son visage des traces de fatigue. Ouf ! Il a poinçonné normalement.

NB : pour info, l'âge moyen du départ à la retraite du privé est de 62,1 ans ; et de 54,1 ans pour les agents SNCF

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

02.

Viol des hommes : cette indéniable réalité, encore trop peu considérée

03.

Brexit : petit rappel des prédictions apocalyptiques prédites au Royaume-Uni lorsqu’il choisit de garder la Livre sterling plutôt que d’adopter l’Euro

04.

Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales

05.

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

06.

Grève à la RATP : le métro parisien a été déserté par les utilisateurs

07.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

05.

L’étonnante persistance du soutien des Français aux Gilets jaunes

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

"Le communisme est l’avenir de l’humanité"… Eh oui on a lu ça !

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
michoulacolere
- 29/07/2014 - 15:16
les greviculteurs
1 000 000 de fois d' accord avec mes auteurs précédents :Fredja, Hugues et Anguerrand . Mais savent-ils que la dette des 44 Milliards de la SNCF+RFF combinée n' est pas comptabilisée dans notre % de dette de Maastricht ? ( 2 points de PIB quand même) ?
Anguerrand
- 28/07/2014 - 14:29
Journées de grèves payées.
En général et contre la loi c'est la dernière revendication des grévistes pour reprendre le travail et le règlement intégral de leurs journées de grève et ça marche, alors pourquoi s'en priver? Maintenant il faut une récupération pour compenser ces journées éreintante ou ils ne font rien. Oui on est bien en France ou les syndicats communistes défendent l'indéfendable contre l'intérêt général et les usagers. Surtout pas clients, ce serait un gros mot de considérer comme en Allemagne l'usager comme un client et d'avoir le culot de faire gagner de l'argent à leur société DB qui s'autofinance quand la SNCF a 44 milliards de dettes à régler par le contribuable même ceux qui n'ont pas de lignes à côté de chez eux.
Hugues001001
- 28/07/2014 - 13:35
Une seule remarque
Une seule remarque: il faut foutre à la porte tous ces fainéants et embaucher sous contrat privé à 40h par semaine, sucrer les subventions qui sont de façon tout à fait inadmissible données aux syndicats dans ce pays, interdire le droit de grève dans les transports publics ou à défaut exiger la publication certifiée par un commissaire aux comptes de l'utilisation des fonds syndicaux et instaurer la responsabilité pécuniaire des syndicats pour les dommages économiques occasionnés lors des grèves. Quand ils devront expliquer aux Français les détournements et abus en tous genres qu'ils commettent avec l'argent dont ils bénéficient, et qu'ils devront rembourser 200 millions aux entreprises ayant subi un préjudice à cause de leurs caprices, ils réfléchiront à deux fois avant de faire grève.