En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
Libye

Après-Kadhafi : les islamistes modérés en route vers le pouvoir

Publié le 23 août 2011
"Le régime de Kadhafi " est tombé : c’est ce qu’a indiqué ce lundi le ministre de la Défense Gérard Longuet. Reste à savoir maintenant de quoi le futur de la Libye sera fait. Et là l’incertitude demeure…
François Burgat est politologue et directeur de recherche au CNRS (IREMAM). Il a été directeur de l'Ifpo (Institut français du Proche-Orient) de 2008 à 2013. Son dernier ouvrage est Pas de printemps pour la Syrie (co édité avec Bruno Paoli) aux...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Burgat
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Burgat est politologue et directeur de recherche au CNRS (IREMAM). Il a été directeur de l'Ifpo (Institut français du Proche-Orient) de 2008 à 2013. Son dernier ouvrage est Pas de printemps pour la Syrie (co édité avec Bruno Paoli) aux...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Le régime de Kadhafi " est tombé : c’est ce qu’a indiqué ce lundi le ministre de la Défense Gérard Longuet. Reste à savoir maintenant de quoi le futur de la Libye sera fait. Et là l’incertitude demeure…

Atlantico : Peut-on affirmer comme le ministre de la Défense Gérard Longuet ce lundi, que "le régime de Kadhafi " est tombé ?

François Burgat : Tout dépend ce que l'on appelle "le régime de Kadhafi ". Il ne fait pas de doute à mes yeux que personne demain ne revendiquera l'héritage du "Guide de la Révolution du premier septembre", les préceptes économiques ou politiques de son petit "Livre vert" où la fiction de démocratie directe qu'il disait avoir instaurée sous la férule de ses comités révolutionnaires. La société libyenne peut au contraire être considérée comme vaccinée contre ce type d'expérience volontariste.

En revanche, sur la scène internationale, si le régime de Kadhafi se définissait par une certaine résistance nationaliste aux visées occidentales en général, au comportement de l'Etat hébreu également, alors ce régime-là n'appartient pas nécessairement au passé. Tout dépendra du comportement de la communauté internationale à son égard.

S'agissant de son avenir intérieur et de la capacité des membres du CNT à assurer une transition nécessairement difficile, le pessimisme n'est pas la seule option. Lorsque je fréquentais la Libye au cours des années 1980, alors que peu de gens connaissaient ce pays et que l'on avait de ce fait tendance à exagérer ses spécificités, j'avais pour habitude de rappeler que c’était un pays situé "entre la Tunisie et l'Egypte" et non sur la planète Mars. C’est une façon de dire qu’aujourd'hui, les transitions que sont en train de vivre les deux pays voisins peuvent fournir pas mal de repères comparatistes pour combler les vides de notre connaissance.

La Libye possède bien-sûr des spécificités : il y existe ainsi une vieille rivalité régionaliste, entre Tripolitaire et Cyrénaïque, sans équivalent en Tunisie ou en Egypte, et potentiellement porteuse de tensions.

La Libye est également (infiniment) plus riche et moins peuplée que ses deux voisins de l'Est et de l'Ouest. C'est un avantage évident. Ce peut être un inconvénient puisque le pétrole libyen nourrit nombre de convoitises dont les futurs dirigeants devront le préserver.

 

Comment les différentes tribus libyennes peuvent-elles s’entendre pour partager le pouvoir et faut-il craindre Al Qaïda dans la région ?

La menace vient-elle vraiment de la persistance des solidarités tribales ? Je ne le pense pas. Les tribus ne sont pas nécessairement un obstacle à l'émergence d'un régime moderne.

S’agissant d’Al Qaïda, autre spectre fréquemment évoqué, tous les autocrates sans exception nous présentent depuis 10 ans maintenant les adeptes de feu Oussama Ben Laden ou la frange radicale des courants islamistes comme la seule alternative à leur pouvoir. La ficelle est un peu grosse. On a vu le peu de contenu qu' avait cette rhétorique dans le double cas égyptien et tunisien.

Tous les observateurs attentifs savent par ailleurs que les membres d'Aqmi sont en réalité largement manipulés par les services algériens. C'est leur faire un grand hommage que de considérer qu'ils pourraient prendre le pouvoir en Libye !

En revanche, les islamistes modérés (c'est-à-dire entendus au sens "Erdogan" et pas "Taliban" du terme) font indiscutablement partie aujourd'hui du paysage politique de l'Afrique du Nord, Libye incluse. Et ils seront présents demain dans n'importe quelle configuration électorale.

Ce n'est certainement pas une raison pour regretter un régime de terreur que nous avons longuement toléré sinon véritablement soutenu (comme ses voisins) au cours des années écoulées, depuis que, en 2003, le "dictateur rebelle" que nous avions un temps combattu est devenu un "dictateur soumis" à qui nous espérions vendre notre technologie.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Guillaume Larrivé à droite toute ; François-Xavier Bellamy refuse d’enfoncer Wauquiez après les européennes ; Ziad Takieddine nie toute "machination" contre Nicolas Sarkozy ; Benjamin Griveaux ou les ravages de la transparence (anonyme)

02.

Si vous pensiez que la dette américaine détenue par la Chine met Washington à la merci de Pékin, ce graphique pourrait vous surprendre

03.

Finale de la CAN : cinquante nuances de troubles de la visibilité (identitaire) en France

04.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

05.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

06.

Anorexie : une nouvelle étude montre que les causes ne sont pas seulement psychologiques

07.

Le pape François a transmis un message "très touchant" à Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

03.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

04.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

05.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

03.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

04.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

05.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

06.

François de Rugy a démissionné

Commentaires (65)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
durendal
- 24/08/2011 - 20:09
Grosse erreur
Grosse erreur ou naïveté, il n'y a pas d'islamiste modéré.
Par essence l'islamisme est extrémiste, sont but est d'islamiser la planète par tous les moyens, et aussi par le crime.
Arrêtez de collaborer avec cette idéologie criminelle, qui est de même essence que le nazisme ou le communisme.
Idéologies inhumaines et racistes.
Raymond la science
- 24/08/2011 - 00:22
Un souffle nouveau pour la théorie des dominos ?

Un souffle nouveau pour la théorie des dominos ?
Souvenons nous, en 2002-2003, peu avant la Guerre en Irak, l'idée défendue par les intellectuels néo-conservateurs d'une démocratisation du Proche-Orient qui commencerait par l'Irak puis s'étendrait à toute la région a été comparée à une nouvelle théorie des dominos. Selon les néoconservateurs, l'implantation de la démocratie dans un pays provoque
marcaha
- 24/08/2011 - 00:16
Dès qu'il y a le mot "islam"...
...dans un article, ça part dans tous les sens de toute façon.