En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

05.

Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly

06.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

07.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

ça vient d'être publié
pépites > Justice
MoDem
François Bayrou a été mis en examen pour complicité de détournement de fonds publics
il y a 55 min 23 sec
Madrid
COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité
il y a 2 heures 25 min
light > Culture
The White House Plumbers
HBO prépare une série télévisée sur le scandale du Watergate
il y a 5 heures 58 min
pépite vidéo > International
Incendies
Les images impressionnantes du ciel orange à Sydney
il y a 7 heures 11 min
pépites > Société
#UberCestOver
Uber reconnaît que 6.000 agressions sexuelles ont été signalées en deux ans aux Etats-Unis
il y a 8 heures 53 min
pépites > International
Fulanis
Bernard-Henri Lévy alerte sur le massacre des chrétiens au Nigeria
il y a 9 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Funny Girl", la comédie musicale : phénoménale Funny Girl, Christina Bianco met Paris à ses pieds…

il y a 10 heures 40 min
décryptage > Social
Jeudi noir

5 décembre : la première bataille remportée, les syndicats peuvent-ils gagner la guerre ?

il y a 12 heures 30 min
décryptage > Environnement
Adieu ma trotro bien-aimée

Le bobo en proie à d'indicibles tourments : des écolos (un peu plus radicaux que lui) détruisent les trottinettes électriques qui lui sont chères !

il y a 14 heures 16 min
rendez-vous > High-tech
Géopolitico-scanner
Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet
il y a 14 heures 37 min
light > Culture
Classe politique
Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly
il y a 1 heure 18 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 5 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 3 heures 3 min
pépite vidéo > Europe
Auschwitz
Angela Merkel déclare que la mémoire des crimes nazis est "inséparable" de l'identité allemande
il y a 6 heures 27 min
pépites > France
Pédagogie
Retraites : Edouard Philippe présentera "l'intégralité du projet du gouvernement" mercredi prochain
il y a 7 heures 35 min
pépites > France
Champions du monde
La France est le pays de l'OCDE avec la fiscalité la plus lourde
il y a 9 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Samia" de Gilbert Ponté : dernière course pour Lampedusa, haletant et poignant

il y a 10 heures 32 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le sport joue avec la sphère et quand les heures se jouent sous dôme : c’est l’actualité des montres dans les tempêtes sociales
il y a 11 heures 29 min
décryptage > France
Partenariat

Sécurité : l’Etat contraint de brader le régalien ?

il y a 13 heures 2 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?
il y a 14 heures 28 min
décryptage > International
Utopie

Samjiyon, la ville socialiste idéale inaugurée par la Corée du Nord, échappera-t-elle au destin funeste de toutes celles qui l’ont précédée ailleurs dans le monde ?

il y a 14 heures 54 min
© Reuters
La France compte aujourd'hui 67 milliardaires.
© Reuters
La France compte aujourd'hui 67 milliardaires.
Vous avez dit "morose" ?

Et le secteur de l’économie française qui ne connait pas la crise est… la production de milliardaires ! 12 de plus cette année, le détail de ce qui les enrichit

Publié le 11 juillet 2014
Malgré une croissance atone, la France continue de produire à un rythme soutenu des milliardaires. Le signe que les plus gros patrimoine français voient leur richesse obéir à des logiques différentes de celles de la quasi-totalité de la population.
Nathalie Cariou est consultante en intelligence financière. Elle accompagne les particuliers et les professionnels dans leur relation à l’argent et sur le chemin de leur indépendance, financière ou professionnelle. Elle est l’auteur de deux livres :...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Cariou
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Cariou est consultante en intelligence financière. Elle accompagne les particuliers et les professionnels dans leur relation à l’argent et sur le chemin de leur indépendance, financière ou professionnelle. Elle est l’auteur de deux livres :...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Malgré une croissance atone, la France continue de produire à un rythme soutenu des milliardaires. Le signe que les plus gros patrimoine français voient leur richesse obéir à des logiques différentes de celles de la quasi-totalité de la population.

Atlantico : La France compte aujourd'hui 67 milliardaires, soit 12 de plus que l'an passé. Le contexte général est-il favorable à l'accroissement du nombre des "super riches" en France ? Quels sont les principaux domaines qui génèrent aujourd'hui de nouveaux milliardaires, et pourquoi les plus gros patrimoine semblent-ils peu impactés par la morosité économique et le système fiscal français pourtant assez sévère ? 

Nathalie Cariou : La "morosité ambiante" dont vous parlez concerne le monde du salariat. Or les riches ne sont pas des salariés, ce sont majoritairement des rentiers ou des propriétaires d’entreprise. Ils ne sont pas impactés par les problèmes économiques qui touchent principalement les salariés. Bien sûr, s’ils sont chefs d’entreprises, ils peuvent connaître des baisses de ventes. Mais d’un autre côté, la bourse se porte assez bien, ce qui vient souvent compenser les baisses de chiffres d’affaires en consolidant leur patrimoine. Les "super riches" l’étant via leur patrimoine, sa valorisation efface largement le ralentissement de ses revenus.

Selon les analystes, une partie de cet accroissement des patrimoines provient de la politique monétaire accommodante des banques centrales qui, en laissant tourner les planches à billets, favorisent l'émission de liquidités qui vont ensuite trouver refuge dans le luxe et l'immobilier haut de gamme. Ce mécanisme peut-il expliquer la hausse des très gros patrimoines français où ces secteurs sont bien représentés ?

Si les banques centrales laissent tourner la planche à billets, c’est d’abord pour soutenir l’économie dans son ensemble, bien plus que pour préserver la richesse des riches. Ils deviendront certes plus riches, mais ce sera un épiphénomène. Les riches sont toujours impactés en bout de chaîne, et ce ne sont pas ceux qui sont impactés en premier, même s’ils tireront bien entendu profit si la société se porte mieux.

D’ailleurs, il est simpliste de se cantonner à cette seule explication. Ce qui fait la richesse des riches, c’est aussi leur possibilité de se reposer sur plusieurs options. Ils peuvent donc s’adapter en permanence à ce que le marché leur propose. Les moins riches ne peuvent se reposer que sur le revenu, le plus souvent du salariat. Ils subissent les crises sans avoir de possibilités de s’adapter.

L'autre explication réside dans des taux d'emprunt faibles qui favorisent les fusions-acquisitions, et donc les ventes d'entreprises, enrichissant de fait leurs anciens propriétaires. En haut de l'échelle, la richesse est-elle donc majoritairement influencée par la conjoncture des ratios financiers ?

Les riches utilisent aujourd’hui les taux d’intérêts bas en effet, ce qui facilite les fusions-acquisitions. Mais si les taux d’intérêts se mettent à remonter, ils utiliseront d’autres stratégies qui leur permettront également de s’enrichir. Et vous aurez l’analyse – tout aussi juste – qui dira "les riches s’enrichissent parce que les taux sont élevés" par exemple en prêtant de l’argent sur ces taux élevés. Ce que vous évoquez est un moyen, pas exactement une cause.

De nombreux nouveaux (ou pas) milliardaires se tournent, une fois leur fortune faite, vers le secteur de l'hôtellerie ou de l'immobilier haut de gamme. Pourquoi cette fréquente réorientation ? Est-ce une activité qui permet de conserver son patrimoine dans de bonnes conditions, même en période de morosité économique ?

L’immobilier fait partie des stratégies sécuritaires pour les gros patrimoines. Même pour les plus modestes d’ailleurs. Cela correspond au besoin de s’ancrer sur un territoire. C’est pour cela que peu de personnes ne font fortune que sur des valeurs boursières immatérielles. Pourtant, l’aspect rentabilité de l’hôtellerie ou l’immobilier de luxe devient secondaire, si on la compare avec ce que peut offrir d’autres activités commerciales. Mais ces secteurs gardent leur aspect fascinant pour les plus riches.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

05.

Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly

06.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

07.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ELLENEUQ
- 11/07/2014 - 13:26
Normal !
Avec toutes les femmes et maîtresses que l'on a mis au gouvernement ou su'ils ont dans leur lit, les ventes de bijoux et robes de grands couturiers explosent. Toutes ces pétasses nouvelles riches se pavanent avec des diamants et des bagues en platine qu'elles n'ont pas payé mais balancent ostensiblement sous le nez des ouvriers et paysans fauchés, des cadres surtaxés et épuisés et des chômeurs sans espoir !
C'est ça le socialisme tel que les français l'aiment et le vénèrent !
On se croirait aux Philippines du temps de Marcos mais en pire !
Anguerrand
- 11/07/2014 - 10:28
Un article bien français et marxisant
Les riches sont détestés en France et en France uniquement. Le bon sens consisterait aussi à considérer que ces " riches" font tourner des pans entiers de notre économie ( bateaux, immobilier, services, bijouterie, etc...) ces secteurs sont pourvoyeurs d'emplois français haut de gamme. La jalousie bien française de "l'autre "poussent ainsi ces personnes à s'exiler. Si ces gens s'exilent on hurle, alors il faudrait savoir, il est évident que ces exilés dépenseront leur argent et créeront des emplois hors de nos frontières. Le problème est semblable pour les jeunes, qui, s'ils veulent réussir partent et on peux les comprendre, s'ils réussissent on ne les jalousera pas ailleurs bien au contraire.