En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ce que les municipales risquent d’imposer à Emmanuel Macron

02.

Coronavirus : quand les experts américains en sécurité biologique alertaient sur les risques posés par le laboratoire chinois ultra sensible de… Wuhan

03.

Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles

04.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

05.

Plus précieux que l’or, le palladium : les raisons d’un envol des prix

06.

Alors que les populations de culture musulmane connaissent un retour marqué à la religion en Europe, les pays arabo-musulmans connaissent pour leur part une sécularisation rapide

07.

Cette si discrète entreprise qui pourrait faire que nos vies privées ne le soient… plus jamais

01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

06.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

03.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

04.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Et après ?
Brexit : Quelles sont les démarches que les Français devront effectuer pour se rendre en Grande-Bretagne ?
il y a 47 min 13 sec
pépites > Santé
Conoravirus
Coronavirus : comment les Français atteints du virus sont-ils pris en charge sur le territoire ?
il y a 3 heures 32 min
décryptage > Politique
C'est grave docteur ?

Et Benjamin Griveaux dérailla gravement à la gare de l'Est…

il y a 5 heures 51 min
décryptage > Politique
Nouvelle technologie

Ce laser super puissant développé par Israël pourrait devenir un instrument de paix

il y a 6 heures 40 min
décryptage > Politique
Lendemains qui déchantent

L’Europe face à une gueule de bois post Brexit

il y a 7 heures 43 min
décryptage > Santé
Le fugitif

Coronavirus : quand les experts américains en sécurité biologique alertaient sur les risques posés par le laboratoire chinois ultra sensible de… Wuhan

il y a 8 heures 44 min
décryptage > Société
Inquiiétude

De l’inquiétant au dramatique : ces réalités diverses qui se cachent derrière le chiffre global de la hausse des actes racistes et xénophobes

il y a 9 heures 6 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit à J-4 : Boris Johnson doit tout changer pour que rien ne bouge

il y a 9 heures 31 min
pépite vidéo > Social
Aucune réponse du gouvernement
Eric Drouet se confie sur sa décision de se retirer du mouvement des Gilets jaunes
il y a 20 heures 40 min
pépites > Politique
Officialisation
Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics, s’engage dans la campagne des municipales et sera tête de liste à Tourcoing
il y a 22 heures 26 min
pépite vidéo > Media
Un bad buzz
Rognée d'une photo officielle : Vanessa Nakate dénonce un acte raciste
il y a 2 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dépendances" : une pièce de théâtre où la fratrie est mise en avant

il y a 5 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Là où chantent les écrevisses" : un roman qui a déjà conquis 4 millions de lecteurs

il y a 6 heures 3 min
décryptage > Santé
Un nouveau débat ?

Fongicides : ces lanceurs d’alerte qui plombent les débats scientifiques

il y a 6 heures 58 min
décryptage > Santé
Septicémies

Alerte à l’empoisonnement du sang : une mort sur 5 dans le monde causée par les sepsis

il y a 8 heures 31 min
décryptage > High-tech
Adieu l'intimité !

Cette si discrète entreprise qui pourrait faire que nos vies privées ne le soient… plus jamais

il y a 8 heures 51 min
décryptage > Economie
Attention !

Alerte au Coronavirus sur l’économie mondiale : une panique planétaire couve sur les marchés

il y a 9 heures 21 min
décryptage > Politique
Un parti à bout de souffle ?

Ce que les municipales risquent d’imposer à Emmanuel Macron

il y a 9 heures 58 min
pépites > Santé
Lutte contre le virus
Coronavirus : l'OMS fait évoluer son évaluation de la menace en la qualifiant "d'élevée" à l'international
il y a 21 heures 21 min
light > Culture
Héritage du Prince Bleu de Montmartre ?
Après la mort de Michou, que va devenir son célèbre cabaret ?
il y a 1 jour 24 min
© REUTERS/Alexander Demianchuk
Atlantico fait le point sur les nouvelles techniques quasi indétectables pour pirater votre carte bancaire quand vous retirez des billets
© REUTERS/Alexander Demianchuk
Atlantico fait le point sur les nouvelles techniques quasi indétectables pour pirater votre carte bancaire quand vous retirez des billets
DAB de toi

Attention distributeurs piégés : les nouvelles techniques quasi indétectables pour pirater votre carte bancaire quand vous retirez des billets

Publié le 10 juillet 2014
La European ATM Security Team (EAST) a dévoilé dans son rapport publié en juillet 2014 une nouvelle technique de vol aux distributeurs de billets : une carte infiniment petite, invisible, munie d'une caméra et d'un ordinateur embarqués. Indétectable, cette carte n'est qu'une des nombreuses tactiques aujourd'hui en vogue chez les filous bancaires.
Isabelle Trouslard est capitaine de police et conseillère technique au syndicat Synergie.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Isabelle Trouslard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Isabelle Trouslard est capitaine de police et conseillère technique au syndicat Synergie.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La European ATM Security Team (EAST) a dévoilé dans son rapport publié en juillet 2014 une nouvelle technique de vol aux distributeurs de billets : une carte infiniment petite, invisible, munie d'une caméra et d'un ordinateur embarqués. Indétectable, cette carte n'est qu'une des nombreuses tactiques aujourd'hui en vogue chez les filous bancaires.

Atlantico a identifié avec l'aide d'Isabelle Trouslard, capitaine de police et conseillère technique au syndicat Synergie, les différentes techniques actuellement employées par les détrousseurs qui prospèrent autour des distributeurs automatiques de billets.
 

L’utilisation de skimmers et/ou de caméras

Isabelle Trouslard : Une des techniques les plus récentes afin de récupérer des données, notamment des données bancaires, afin de voler l’argent d’une personne, consiste à utiliser des skimmers, c'est-à-dire des bandes magnétiques qui permettent de lire les données de la carte bancaire insérée dans le DAB. Une caméra placée au-dessus du DAB permet de lire le code confidentiel. Une fois les données récupérées par les délinquants, elles sont utilisées afin de créer des cartes qui n'ont pas besoin d'avoir un aspect normal, qui sont des similis en termes d'encodage, que ce soit pour le code secret ou le code la carte qui permet à la banque de savoir s’il s’agit d’une vraie ou non. Bien entendu, on peut faire des doubles de cette carte.

Cela fait plusieurs années que les délinquants utilisent les nouvelles technologies, qui ne sont pas très compliquées, pour voler des données bancaires. Si l'on navigue sur Internet, on arrive malheureusement à se fournir en matériel assez facilement. La plupart des techniques nécessitent l'installation d'un petit appareil installée sur la fente avec une petite caméra à proximité. Cependant, les technologies évoluant à une vitesse "grand V", ce genre d’appareils, qui étaient détectables si l’on y prêtait attention étant donné qu’il s’agissait d’un petit boîtier placé sur la fente de la carte, ne le sont aujourd’hui plus du tout. Les évolutions technologiques ont réussi à faire apparaître des skimmers de plus en plus petits, à tel point que ceux-ci sont devenus quasi invisibles et donc quasi indétectables.

La règle d’or est de toujours faire très attention quand on retire de l’argent à un distributeur automatique. Il est indispensable de toujours vérifier que la fente ne soit ni altérée, ni modifiée. Et surtout un geste à faire, assez simple et efficace : cacher son code secret avec sa main. Ainsi même une caméra bien installée ne pourra voir le code. Cela ne protège pas contre les skimmers mais limite les dégâts dans la mesure où même si le délinquant voit quelques chiffres, il ne pourra pas voir la totalité. Or c’est de la totalité qu'il il a besoin.

L’utilisation du scotch (eh oui !)

Il n’y a pas besoin des nouvelles technologies pour être un maximum efficace. Une des techniques les plus simples consiste à placer un bout de scotch dans la fente du distributeur. La victime va y introduire sa carte pour retirer de l’argent et va composer son code : le délinquant essaiera alors de regarder par dessus l’épaule avec plus ou moins de succès. La carte ne ressortant pas, car accrochée au bout de scotch, le premier réflexe de toute victime est de se diriger vers la banque afin de demander pourquoi sa carte a été avalée. Le temps que la banque explique que la carte n’a pas été avalée, que la personne réalise qu’elle a en fait été volée, puis qu’elle fasse opposition, c’est déjà trop tard. On est assuré de subir quelques préjudices.

Des techniques plus classiques mais néanmoins courantes

Des nouvelles techniques sont certes mises au point, notamment via les nouvelles technologies, mais il ne faut pas sous-estimer les techniques plus artisanales, plus simples mais toujours très en vogue.

Il y a le classique : le délinquant qui regarde tout simplement au dessus de l’épaule de la personne pour voir le code, puis qui lui vole la carte de manière plus ou moins discrète. Il y a également cette technique qui consiste à encercler la personne une fois qu’elle a tapé son code et indiquer le montant qu’on souhaite voir sortir. Elle se sent alors piégée, déstabilisée – d’autant plus si elle est bousculée en même temps – et n’a pas le temps de se protéger. Les délinquants profitent ensuite soit du nombre, soit du stress de la personne pour arracher la carte, prendre l’argent et s’enfuir – en ayant vu le code ou non. Une fois la carte en main, soit des achats en grande quantité sont effectués sur Internet, soit on va retirer jusqu’à ce que la carte se bloque.

Après les délinquants au DAB… Les commerçants

Malheureusement, il n’y a pas qu’au DAB que l’on peut se faire piéger, il y a bien entendu Internet mais aussi certains commerçants ! C’est d’ailleurs une des techniques les plus courantes en ce moment pour obtenir des données. L’idée est simple : dès que la victime donne sa carte pour acheter quelque chose, le commerçant va utiliser un skimmer (ce skimmer ayant une forme différente de celle du skimmer que l’on trouve dans les DAB) afin de récupérer toutes les données bancaires de la carte. Avec un peu de chance, il pourra même voir le code. Quoi qu’il en soit, il y a mieux encore : le commerçant va en profiter pour récupérer le code de sécurité devenu indispensable à tout achat sur Internet. Ce code se situe généralement au dos de la carte et est composé de trois chiffres (parfois quatre selon les banques et les cartes). Le plus simple pour pallier ou limiter ce type de problème est d’appliquer un autocollant sur ces chiffres, empêchant ainsi leur lecture. Il est bon de préciser cependant que la majorité des commerçants n’ont aucune intention d’obtenir les coordonnées bancaires de qui que ce soit. On peut généralement leur remettre notre carte sans problème.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ce que les municipales risquent d’imposer à Emmanuel Macron

02.

Coronavirus : quand les experts américains en sécurité biologique alertaient sur les risques posés par le laboratoire chinois ultra sensible de… Wuhan

03.

Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles

04.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

05.

Plus précieux que l’or, le palladium : les raisons d’un envol des prix

06.

Alors que les populations de culture musulmane connaissent un retour marqué à la religion en Europe, les pays arabo-musulmans connaissent pour leur part une sécularisation rapide

07.

Cette si discrète entreprise qui pourrait faire que nos vies privées ne le soient… plus jamais

01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

06.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

03.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

04.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
MEPHISTO
- 11/07/2014 - 21:26
Le bons sens pratique
Si je peux me permettre un conseil à tous les internautes et aux utilisateurs : retirer des espèces ( ou liquidités ) la journée , pendant les heures ouvrables , dans les banques ou sociétés de crédit , quand le personnel ( ou conseillers bancaires ) sont présents sur les lieux de leur travail. de préférence aux DAB qui se situent à l 'intérieur des agences ( ou succursales ) c'est à dire près des guichets d' accueil. c'est dans ces conditions , que le risque de piratage est moins élevé , voir nul
Geolion
- 11/07/2014 - 10:39
Protection des cartes : astuce !
Chacun peut réduire énormément le risque de se faire pirater son numéro de carte bancaire. Ainsi, si on photographie à votre insu les recto et verso de votre carte (en 2 secondes avec un smartphone !) ou si vous la perdez, personne ne pourra s'en servir sur internet ou par téléphone, par exemple pour acheter un produit ou une prestation...Comment ? C'est très simple : noter chez vous, ou sur votre portable, ou sur votre ordinateur, afin de les avoir en cas de besoin, les 3 chiffres de sécurité qui se trouvent au dos de votre carte bancaire. Ils ne servent que pour commander par téléphone ou sur internet (on est alors très souvent chez soi) Puis, gratter ces chiffres au cutter sur votre carte pour les faire disparaître (ils sont peints mais surtout imprimés en creux ) en vérifiant bien, à la loupe et sous tous les angles, qu'ils ne peuvent plus être devinés ! Le tour est joué ! Vous ne risquez plus rien (bien sûr ne jamais copier sur votre carte votre code pour des retraits d'argent ou des achats en magasin !!!).
Cette recommandation m'a été faite par un ....banquier...!
De même ne jamais signer votre carte; perdue avec portefeuille et chèques les voyous auraient votre signature !