En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Jean-Pierre Raffarin est membre du triumvirat de l'UMP.
Confidentiel

UMP : le pôle libéral Raffarin Chatel s’organise en vue de la bataille de la présidence

Publié le 04 juillet 2014
La guerre des chefs continue lentement son cours dans les locaux de la rue de Vaugirard au rythme des alliances des uns et des autres. Un camp Raffarin-Chatel appuyé par les Humanistes du centre-droit y serait ainsi en cours de consolidation.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La guerre des chefs continue lentement son cours dans les locaux de la rue de Vaugirard au rythme des alliances des uns et des autres. Un camp Raffarin-Chatel appuyé par les Humanistes du centre-droit y serait ainsi en cours de consolidation.

Aux dires des élus , l'UMP s'est transformée en champ de bataille et ce n'est pas la perspective du retour de Nicolas Sarkozy qui va contribuer à sa pacification .Aujourd'hui les prétendants à la présidence du Parti (déclarés ou ceux dont la candidature est en gestation), ne sont prêts à s'effacer du jour au lendemain devant  celui qui aspire à redevenir leur chef .Principal motif invoqué : le parti ne peut pas se reconstruire et populariser son projet s'il doit vivre au rythme des auditions judiciaires . Certains prédisent même que l'ancien président "va se heurter à un mur", car  hormis les sarkozystes inconditionnels comme Brice Hortefeux ou Nadine Morano,  aucune grande voix  du parti de droite n'a appelé au retour de Nicolas Sarkozy à la tête du Parti.

En coulisses les stratégies s'échafaudent, notamment parmi ceux qui se faisaient appeler les " Humanistes", sous la houlette de Jean-Pierre Raffarin. Le fait d'appartenir au triumvirat qui préside provisoirement le Parti n'empêche pas l'ancien Premier Ministre d'encourager des députés et sénateurs issus de la famille libéralo-centriste à réfléchir à la présentation d'un candidat à la présidence de l'UMP dans le cadre d'une compétition ouverte. L'actuel secrétaire général par intérim, Luc Chatel qui appartient également à cette mouvance, pourrait alors être son candidat à la tête de l'UMP .

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Grand est le désespoir de Donald (Trump) : Greta (Thunberg) a été d’une cruauté sans pareille avec lui.

03.

Greta Thunberg : un voyage à New-York en bateau... mais six vols en avion pour l'organiser

04.

4 millions de dollars : c'est ce que gagne chaque heure la famille la plus riche du monde

05.

Miley Cyrus s’éclate avec une ex Kardashian, Claire Chazal se souvient de quand elle s’éclatait avec (un de) ses ex; Énième réconciliation pour Jamel & Melissa, 1ère grossesse pour Louane; Anouchka Delon pacifie sa famille, Brigitte Macron choie la sienne

06.

Comment St Gobain est devenu le Google français de la transition énergétique

07.

Hong Kong : ces nouvelles formes de censure très efficaces pour empêcher les mouvements sociaux

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

05.

En deux siècles, les forêts ont doublé en France et voici pourquoi

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

04.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

05.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

06.

Brexit / élections italiennes : l’automne à risque qui attend l’Europe

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
quesako
- 04/07/2014 - 15:09
Pour l' UMP, ils sont "libéraux" !
Pour le PS ils sont "ultra-libéraux" et pour le FN/FDG/PC des traitres de la France achetés par les américains !
Au moins ceci révèle que la France a peur de rentrer dans la globalisation qu'elle ne comprend pas et par delà qu'elle ne comprend pas les chances qui s'ouvrent à elle.
J'ai toujours trouvé en Luc Chatel quelqu'un qui mériterait d'avoir un rôle bien plus important au sein de la droite
zouk
- 04/07/2014 - 11:09
Raffarin + Chatel
Libéraux? Cela se saurait. Mais démagogues prêts à toutes les faiblesse, oui, cela ce sait, et très bien.