En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

02.

Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé

03.

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

04.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

05.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

06.

Selon « Le Monde », Abdouallakh Anzorov, l’auteur de l’attentat, a donné plusieurs centaines d’euros à des élèves du collège en échange d’informations pour identifier le professeur

07.

Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

06.

Thibault de Montbrial : « Le vivre-ensemble n’est plus qu’une incantation psalmodiée par des gens qui, à titre personnel, font tout pour s’y soustraire »

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 1 min 37 sec
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 36 min 37 sec
décryptage > Politique
Mouvement

Radioscopie d’un conservatisme français qui retrouve du poil de la bête

il y a 58 min 37 sec
pépites > Terrorisme
Hommage
Samuel Paty recevra la Légion d'honneur posthume et sera fait Commandeur des palmes académiques annonce le ministre de l'Education
il y a 1 heure 41 min
décryptage > France
Lutter sans renier ses principes

La démocratie face au piège du traitement de ses ennemis (islamistes) : petites munitions intellectuelles pour résister aux sophistes

il y a 2 heures 23 min
décryptage > France
Ecœurant

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

il y a 2 heures 37 min
décryptage > Education
Dévoiement

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

il y a 2 heures 45 min
light > Politique
Principe de précaution
Coronavirus : Brigitte Macron décide de se mettre à l'isolement pendant 7 jours après avoir été cas contact
il y a 16 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"On purge bébé" de Georges Feydeau : un vaudeville comme on les aime

il y a 16 heures 40 min
pépites > Justice
Enquête en cours
Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant
il y a 18 heures 20 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 7 min 49 sec
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 37 min 3 sec
décryptage > Politique
LREM

Islamisme : Emmanuel Macron peut-il faire changer la peur de camp sans changer... sa majorité ?

il y a 1 heure 12 min
décryptage > Santé
Armes contre le virus

Plaidoyer pour une régulation de la lutte contre la Covid-19

il y a 2 heures 5 min
décryptage > France
Professeur décapité

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

il y a 2 heures 35 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Apple, LVMH et Airbus restent les trois entreprises préférées des jeunes diplômés qui s’inquiètent cependant des risques sur l’emploi

il y a 2 heures 40 min
pépites > Terrorisme
Sécurité
Seine-Saint-Denis : le ministre de l'Intérieur a annoncé lundi soir la fermeture prochaine de la mosquée de Pantin
il y a 2 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Covid-19 et réchauffement climatique" de Christian de Perthuis : une analyse qui mérite un détour, comme tout témoignage sincère, mais avec ses limites

il y a 16 heures 24 min
pépites > Politique
Chaises musicales
Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé
il y a 17 heures 31 min
light > France
Magie de Noël menacée
Covid-19 : le marché de Noël des Tuileries est annulé à Paris suite au coronavirus
il y a 18 heures 55 min
© Capture d'écran Facebook/RichKidsofSnapchat
The Rich Kids of Snapchat
© Capture d'écran Facebook/RichKidsofSnapchat
The Rich Kids of Snapchat
Cyber-cauchemar

Les têtes à claques de Snapchat : quand la jeunesse dorée vomit/étale son argent sur le réseau social de partage photo

Publié le 06 juillet 2014
Jets privés pour aller à l'école, iPhones traînés en laisse, billets qui partent aux toilettes... le concept de cette page Facebook, approvisionnée de captures d'écrans de photos Snapchat, est de vous faire enrager.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jets privés pour aller à l'école, iPhones traînés en laisse, billets qui partent aux toilettes... le concept de cette page Facebook, approvisionnée de captures d'écrans de photos Snapchat, est de vous faire enrager.

Sortir sa décapotable pile quand un voisin passe, mettre en avant son cou serti d'une rivière de diamants… Si depuis la nuit des temps certains aiment à exhiber leur argent pour faire baver d'envie leur prochain, l'avènement des réseaux sociaux a donné une toute autre dimension à ce phénomène, particulièrement chez les jeunes. Après "The Rich Kids of Instagram", découvrez The Rich Kids of Snapchat.   

Le concept est venu d'une page Facebook intitulée "PrivateSchoolSnaps". Les utilisateurs prennent une photo de leur dernier achat excentrique et l'envoient à un compte Snapchat spécifique. Le manager du compte en questions collecte les images, les enregistre puis les poste sur Facebook. Certes, cela fait perdre tout intérêt à Snapchat, dont la seule particularité est de ne faire apparaitre les photos que quelques secondes mais, après tout le principe de "The Rich Kids Of Snapchat" est de se pavaner outrageusement et pas temporairement !

Originaire du Royaume-Uni, "PrivateSchoolSnaps", est aujourd'hui un phénomène mondialement rependu et compte plus de 240 000 Likes, au grand dam des gens normaux, insupportés par cet étalage malsain de richesse.

Conscient (tout de même !) d'être la cible de nombreuses moqueries et désapprobations, la modératrice de la page, Rossalyn Warren, a adressé un mail au site Buzzfeed, afin de se défendre des mauvaises langues : 

"Bien sûr, mon compte Facebook déclenche beaucoup de colère. C'est compréhensible que cela perturbe les gens que je dépense de l'argent pour des choses superflues et qu'en plus je m'en vente. Beaucoup de personnes me disent que je ferais mieux de donner à des œuvres de charité. En réalité, mon compte en banque envoie automatiquement 80% des mes "revenus" à un compte joint, spécialement pour les œuvres de charité. Ce dernier distribue ensuite l'argent dans 100 différentes associations caritatives de mon choix à la fin de chaque mois. En plus de quoi, je donne généreusement lors de différents galas de charité. (…) Cela me fait plaisir de donner pour des bonnes causes. Si je vous dis tout ça dans ce mail c'est pour que vous compreniez que je ne dépense pas tout mon argent dans du luxe inutile."

Si l'on ne saura jamais si ces déclarations sont vraies ni si les autres "Rich Kids" font de même, il est certain que ces gamins ont de gros problèmes de confiance en eux…  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Jeanjean02
- 07/07/2014 - 11:00
Décadence
Certes. Il n'empêche qu'il est désolant de voir l'aristocratie et la bourgeoisie britanniques, autrefois symbole du bon goût, s'enfoncer dans un bling bling et une arrogance dignes des rappeurs US ou des émirs du pétrole.
assougoudrel
- 06/07/2014 - 15:31
Si c'est leur argent, je ne
vois pas où est le problème. Ce qui me choque, c'est de voir nos dirigeant et élus jouer les seigneurs avec l'argent du contribuable. Voitures avec chauffeurs, escortes, cuisiniers, maîtres d'hôtels, larbins qui descendent le perron de l'Elysé pour ouvrir la portières de ces messieurs et dames, porteurs de parapluies et toutes ces choses qui nous coûtent très chers. Celui qui a gagner son argent en travaillant honêtement, fait ce qu'il veutT Ceux qui ne sont pas contents, n'ont qu'à ne pas les regarder.