En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

07.

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 14 heures 52 min
pépites > Religion
Off
En privé, Macron trouve "irresponsable de faire des amalgames et de stigmatiser" sur l'islam
il y a 16 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre Audio : "La cage dorée" de Camilla Lackberg, Les livres s'écoutent aussi

il y a 17 heures 17 min
pépites > Environnement
Usine à gaz
Pourquoi le "Green Deal" d'Ursula von der Leyen pourrait bien être un projet mort-né
il y a 19 heures 4 min
décryptage > Religion
Touche pas à mon Islam !

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

il y a 21 heures 4 min
décryptage > International
Cynisme

La Syrie, dernier tombeau des idéalismes

il y a 21 heures 51 min
décryptage > Europe
Drôle de guerre

Conseil des ministres franco-allemand : Angela Merkel et Emmanuel Macron ne peuvent plus cacher la crise du couple moteur de la construction européenne

il y a 22 heures 12 min
décryptage > Société
Habile

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

il y a 22 heures 26 min
décryptage > Société
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

il y a 22 heures 57 min
décryptage > Religion
Victimisation

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

il y a 23 heures 9 min
light > Insolite
L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux
Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument
il y a 15 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'aube des idoles" de Pierre Bentata : Voici décortiquées quelques croyances d’aujourd’hui, souvent prêtes à l’emploi, parfois radicales…

il y a 17 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Cinéma : Fahim : Avec cette histoire vraie, Pef quitte la comédie pour le drame sociétal

il y a 17 heures 22 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"
il y a 19 heures 54 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment

il y a 21 heures 32 min
décryptage > Religion
Tribune

L'hydre islamiste ne sera pas combattue efficacement sans combattre aussi l'auto-censure des débats publics

il y a 21 heures 58 min
décryptage > Nouveau monde
Nouvelles menaces

Infox, astroturfing, bad buzz : ces nouvelles menaces qui peuvent coûter des milliards aux entreprises

il y a 22 heures 17 min
décryptage > Religion
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

il y a 22 heures 43 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

il y a 23 heures 3 min
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 1 jour 13 heures
© Reuters
Le nouvel émir du Qatar, le sheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani.
© Reuters
Le nouvel émir du Qatar, le sheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani.
Double jeu

Un an après le changement d'émir surprise, le Qatar a-t-il renoncé à jouer avec le feu (des djihadistes) ?

Publié le 23 juin 2014
François Hollande reçoit à l’Élisée ce lundi 23 juin le jeune émir du Qatar, qui a succédé il y a un an à son père. Une année pendant laquelle l'actualité internationale a placé le pays sous le feu des projecteurs.
Nicolas Beau est journaliste. Après une longue carrière au Canard enchaîné, émaillée de nombreux scoops, il est l'auteur de plusieurs best sellers, dont La Reine de Carthage (La Découverte, 2009).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Beau
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Beau est journaliste. Après une longue carrière au Canard enchaîné, émaillée de nombreux scoops, il est l'auteur de plusieurs best sellers, dont La Reine de Carthage (La Découverte, 2009).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Hollande reçoit à l’Élisée ce lundi 23 juin le jeune émir du Qatar, qui a succédé il y a un an à son père. Une année pendant laquelle l'actualité internationale a placé le pays sous le feu des projecteurs.

Atlantico : François Hollande reçoit l'Emir du Qatar, cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani, qui a succédé à son père il y a un de cela, le 25 juin 2013. L'accession au pouvoir du jeune émir laissait présager une rupture relativement à la politique menée par son père. Quels ont été les grands changements impulsés par le nouvel émir ? La Qatar a-t-il rompu par exemple avec ses vieux démons notamment sur la question du soutien financier et militaire qu'il apportait à certains groupes salafistes ?

Nicolas Beau : Je pense que sur le plan intérieur et de l'évolution des libertés publiques et politiques, rien n'a changé par rapport au père. De ce côté-là, le Qatar n'a pas connu son "Printemps". En revanche il y a eu des changements très sensibles en termes de politique étrangère notamment par rapport au dossier syrien où quelques passerelles ont été jetées avec le régime de Bachar el-Assad. Incontestablement les échecs subis par les Frères musulmans égyptiens et libyens, ou le Mujao au Mali, ont amené le Qatar a réduire considérablement la voilure en se faisant moins présent en matière de politique internationale. Ils sont revenus à leur pré carré traditionnel, et doivent affronter l'hiostilité de leurs frères ennemis du Gofle : l'Arabie Saoudite et les Emirats arabes unis. Pour cela, ils doivent renforcer les alliances qu'ils ont pu tisser les années antérieures, notamment avec la France.

Sur le dossier syrien, le Qatar a notamment été accusé de jouer un double jeu. Qu'en est-il réellement ? Qu'est-ce que cette attitude révèle de la stratégie de l'émirat ?

Je crois que le Qatar a pris la mesure de la situation. El-Assad a résisté au soulèvement populaire. De plus, ils doivent se mettre en retrait du fait de la pression américaine. Le Qatar en dépend encore beaucoup ; son assurance-vie, c'est la base américaine présente dans le pays. Le Qatar ne peut donc pas se permettre de continuer à soutenir de façon voyante des mouvements djihadistes que son allié américain combat. Et quand le Qatar voit les échanges croissants entre les Etats-Unis et l'Iran – un autre adversaire du Qatar – l'émirat est obligé de changer son positionnement sur le dossier syrien. De manière général le Qatar a donc tendance à se faire plus modeste.

Par ailleurs, le nouvel émir a-t-il su faire preuve de plus d'indépendance que son père vis-à-vis des autres monarchies du Golfe ?

Je crois que malgré les apparences, le père de l'actuel cheikh Tamim était en guerre larvée avec les autres puissances du Golfe. Simplement, la situation internationale ayant changé, les frères ennemis du Golfe se sont ouvertement prononcés contre les intérêts du Qatar, profitant d'ailleurs de la faiblesse de l'émirat. On constate d'ailleurs que le grand prêcheur Al-Qardawi, très proche des Frères musulmans, a dû modérer ses prêches. Cela dénote bien d'une volonté du Qatar de la volonté de se faire plus modeste sur la scène internationale qu'il ne l'était jusque-là.

Aujourd'hui qu'attend François Hollande de cette visite ?

Pour commencer je dirais que dans la situation actuelle – avec notamment le projet de la Coupe du monde 2022 qui prend l'eau de toutes parts – le cheikh Tamim a sans doute plus besoin de François Hollande, qui a même une politique très équilibré dans cette région du monde, que l'inverse. Nous ne sommes plus tout à fait comme dans les belles années du règne de son père où c'est la France qui venait demander de l'aide pour le soutien à l'industrie française.

Cependant les fonds qataris en France sont toujours là et ils pèsent entre 20 et 25 milliards de dollars. Il est certain que dans la conjoncture actuelle, la France est très heureuse d'attirer les capitaux qataris. Elle ne compte pas s'arrêter. Mais les termes du débat sont plus équilibrés qu'avant. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

07.

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ISABLEUE
- 24/06/2014 - 17:01
Exact
les travailleurs étrangers, attirés juste pour les constructions des stades car on ne travaille pas en robe blanche, on va se salir, - où en est-on ??
On ne parle plus des accidents, des gens obligés de travailler sans boire ni manger pendant des heures en plein soleil ??
Barbaritude
assougoudrel
- 23/06/2014 - 16:25
Et c'est pour cette raison qu'on
ne parle pas de choses qui fâchent, comme les dizaines, voir les centaines de morts (de soif et par accidents) pendant les constructions de stades pour le mondial de foot de 2022. Droits de L'homme et autres bien-pensant, aux abonnés absents. Le gros méchant loup c'est Poutine.