En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

02.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

03.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

04.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

05.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

06.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

07.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

ça vient d'être publié
décryptage > France
Immobilier

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

il y a 16 min 8 sec
pépite vidéo > Politique
Réformes
Retraites, hôpital : Edouard Philippe s'est confié sur France Inter sur les dossiers sensibles de cette fin d'année
il y a 1 heure 14 min
décryptage > Politique
Stratégie de défense

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

il y a 3 heures 6 min
décryptage > Politique
Le Macron nouveau est arrivé

Le nouvel entre-deux stratégique d’Emmanuel Macron

il y a 4 heures 4 min
décryptage > Société
Protection de l'enfance

Parents dangereux : ces violences contre les enfants dont on parle si peu

il y a 4 heures 43 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès
il y a 5 heures 24 min
pépites > Justice
"Acab land"
Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée
il y a 15 heures 2 min
pépites > Social
Marche de la colère Acte II ?
Grève du 5 décembre : la police pourrait rejoindre la mobilisation contre la réforme des retraites
il y a 16 heures 32 min
pépite vidéo > Media
Bras de fer médiatique
Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants
il y a 19 heures 5 min
light > Culture
Polémique
"J'Accuse" : la collectivité Est Ensemble renonce finalement à demander la déprogrammation en Seine-Saint-Denis du film de Roman Polanski
il y a 20 heures 6 min
décryptage > Santé
Plan palliatif

Cette liberté que la France ne se décide toujours pas à accorder à ses hôpitaux

il y a 34 min 39 sec
décryptage > Culture
Vive la liberté !

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

il y a 2 heures 32 min
décryptage > France
Culture

Repeignez-moi donc ces statues blanches que je ne saurais voir : l’antiracisme en pleine crise d’intolérance

il y a 3 heures 31 min
décryptage > Economie
Réalité des chiffres

Hôpitaux, retraites ou inégalités : la fiscalité, ce verrou français qui étrangle toute vraie réforme.

il y a 4 heures 22 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Hong-Kong s’enflamme, sa jumelle historique, Singapour, récupère les flux de capitaux et redoute la contagion…

il y a 5 heures 6 min
décryptage > Politique
2022

Les Français tous prêts à la bataille retour Macron Le Pen… ou majoritairement orphelins de la politique…?

il y a 5 heures 34 min
light > Europe
Famille royale
Affaire Jeffrey Epstein : le prince Andrew décide de mettre fin à ses engagements publics
il y a 15 heures 47 min
pépites > Sport
Colère
JO 2024 à Paris : les hôteliers décident de suspendre leur participation à l'organisation des Jeux olympiques suite au partenariat avec Airbnb
il y a 17 heures 35 sec
pépites > Justice
Lutte contre le terrorisme
Attentat déjoué dans le Thalys : le parquet national antiterroriste demande un procès pour Ayoub El Khazzani et pour trois autres suspects
il y a 19 heures 34 min
light > Culture
Oscar de la meilleure création du monde
Puy du Fou : le parc reçoit le prestigieux prix du Thea Award pour le spectacle "Le premier Royaume"
il y a 20 heures 42 min
Le riz doré, un riz OGM contenant la provitamine A.
Le riz doré, un riz OGM contenant la provitamine A.
Quand l'hôpital se moque de la charité

Greenpeace accusé de crime contre l’humanité par l’un de ses anciens responsables

Publié le 20 juin 2014
Avec WikiAgri
Ce sont huit millions d'enfants morts qui auraient pu être sauvés sans l'intervention ultra dogmatique de Greenpeace, empêchant la mise en culture du riz doré, un riz OGM contenant la provitamine A dont ils avaient besoin : telle est l'accusation portée par Patrick Moore, un ancien dirigeant de Greenpeace.
WikiAgri est un pôle multimédia agricole composé d’un magazine trimestriel et d’un site internet avec sa newsletter d’information. Il a pour philosophie de partager, avec les agriculteurs, les informations et les réflexions sur l’agriculture. Les...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
WikiAgri
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
WikiAgri est un pôle multimédia agricole composé d’un magazine trimestriel et d’un site internet avec sa newsletter d’information. Il a pour philosophie de partager, avec les agriculteurs, les informations et les réflexions sur l’agriculture. Les...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce sont huit millions d'enfants morts qui auraient pu être sauvés sans l'intervention ultra dogmatique de Greenpeace, empêchant la mise en culture du riz doré, un riz OGM contenant la provitamine A dont ils avaient besoin : telle est l'accusation portée par Patrick Moore, un ancien dirigeant de Greenpeace.
Avec WikiAgri

Cet article a initialement été publié sur le site wikiagri.fr

Patrick Moore se fonde sur les données statistiques fournies par l'Unicef pour avancer ses chiffres. Selon l'Unicef donc, 8 millions d'enfants meurent chaque année, dont 28 % en raison de carences en vitamines A (ou plus précisément de suites à des carences en vitamines A). Selon les partisans du riz doré, sans l'intervention de Greenpeace, le riz doré, contenant cette vitamine, serait en culture depuis au moins quatre ans. "Nous avançons le chiffre de 8 millions d'enfants morts, a précisé Patrick Moore à WikiAgri au terme d'une conférence donnée par le Think Thank SAF Agri'Idées, mais c'est en fait un chiffre minimum, et qui continue d'évoluer."

Ce sujet du riz doré est passionnant, car il regroupe à lui tout seul plusieurs thèmes à débats.

Le riz doré, qu'est-ce que c'est ?

Le riz doré a été mis au point par une équipe de scientifiques, avec à sa tête Ingo Potrykus (lequel n'a pas pu venir de Zurich à la conférence de Saf Agr'Idées en raison des grèves de la Sncf...). Les populations pauvres sont majoritairement nourries par le riz. Et celui-ci apporte 80 % des calories nécessaires, mais pas de micronutriments, notamment la vitamine A. Les carences en vitamine A sont à l'origine de troubles oculaires majeurs, de perte de la vue, et autres troubles pouvant aller jusqu'à la mort. Une solution prônée consisterait à augmenter la diversité alimentaire, mais cela suppose toute une organisation, compliquée et longue à mettre en place, surtout en y incluant des produits animaux, et encore plus en tenant compte de la pauvreté ambiante. Le problème de la vitamine A est qu'elle n'est présente naturellement que chez l'animal. L'équipe d'Ingo Potrykus a donc introduit un nouveau composant au riz, appelé bêta-carotène, qui permet de synthétiser cette vitamine A. Ce bêta-carotène donne une couleur jaune très prononcée au riz, d'où le nom de riz doré. Le riz doré est donc un OGM.

Evidemment, un tel procédé réclame énormément de recherches, de sélections... Mais les exigences réglementaires envers les OGM d'une part, et les destructions de la part d'anti-OGM d'autre part coutent beaucoup plus cher. Il a ainsi été calculé que 9,5 % seulement des dépenses relatives au projet concernent directement l'approche scientifique et le développement des produits, alors 90,5 % de ces coûts sont liés, directement ou in directement, à la réglementation. Car les règles internationales sur les OGM sont régies par le protocole de Carthagène, particulièrement pointilleux, et réclamant 14 années pour répondre à tous les points réglementaires.

Syngenta, un partenaire décisif, et humanitaire

De fait, il a fallu trouver un partenariat public-privé pour boucler le budget. C'est là que Syngenta est intervenu. Non seulement l'entreprise a aidé (largement) à concrétisation du projet, mais encore elle a contribué à son rôle humanitaire en refusant de percevoir les droits commerciaux des semences de riz doré, une fois mises au point : ainsi, ces semences peuvent être mises à disposition des agriculteurs des pays concernés par les carences en vitamine A (pour schématiser vite fait, une grosse ceinture équatoriale tout autour du globe, en Afrique, Asie, Amérique Latine...), à un tarif défiant toute concurrence, d'où la possibilité d'une mise en culture immédiate. Il a été calculé qu'une ration de 40 grammes de riz doré par jour par personne suffit à combler les carences en vitamines A. Pour répondre à l'aspect humanitaire du projet, les agriculteurs qui pourront les cultiver devront déclarer un revenu annuel inférieur à 10 000 $... Ce qui est le cas de la très grande majorité de ceux concernés dans ces zones géographiques.

Ainsi, là où les programmes médicamenteux (capsules) pour apporter de la vitamine A coûtent de 134 à 559 $ pour sauver une vie, le riz doré ne coûte que 3 $ à être développé pour le même résultat, tout compris (développement, réglementation, enregistrement des variétés, marketing social).

Notons au passage que la Saf développe toute une réflexion sur les partenariats public-privé, vecteurs d'innovations... Et qu'il serait peut-être temps d'arrêter de montrer du doigt les grands groupes industriels (tels Syngenta en l'occurrence) lorsque l'on constate qu'ils savent faire une croix sur de probants bénéfices à partir du moment où la cause est humanitaire. Autre précision, de nombreuses fondations s'intéressent au projet, celle de Bill Gates le défendant déjà.

OGM, Greenpeace refuse l'exception humanitaire

Au-delà des aspects réglementaires pointilleux mentionnés plus haut, le riz doré se heurte à une campagne véhémente de la part de Greenpeace. C'est cette campagne que combat Patrick Moore. Ce Canadien fut l'un des cofondateurs de Greenpeace en son temps. Il se vante, photos à l'appui, d'avoir participé à plusieurs opérations spectaculaires de l'ONG, par exemple d'avoir tenté d'empêcher des tueries de bébés phoques ou encore de se mettre mis en travers des chalutiers pêchant les baleines. "Mais si j'ai quitté Greenpeace, c'est en raison d'un changement radical de l'ONG, a-t-il déclaré lors de la conférence de Saf Agr'Idées. Je crois que l'on peut être contre les OGM, mais accepter une exception humanitaire. Or Greenpeace la refuse, campe sur le "zéro tolérance" en matière d'OGM. Quand je lai quitté il y a 15 ans, Greenpeace voyait les hommes comme les ennemis de la Terre. Trop d'être humains polluent la Terre selon Greenpeace, il faut donc laisser une sorte de sélection naturelle s'opérer. Alors Greenpeace a entamé toute une série d'actions, incluant la désinformation."

Il cite ainsi des destructions aux Philippines de sites d'essais de riz doré par de jeunes urbains recrutés par Greenpeace, qui prétendait qu'il s'agissait d'agriculteurs mécontents. Ou encore des manifestations affirmant que le riz doré est mortel, alors que toutes les vérifications scientifiques démontrent le contraire.

Selon Patrick Moore, cette véhémence existe parce qu'elle rapporte : "Greenpeace vit de la croyance humaine, et des subventions qu'elle récolte pour cela." Klaus Ammann, botaniste suisse et professeur d'université émérite, également intervenant dans la conférence, renchérit : "Les croyances fondées sur la peur font appel à un instinct de l'humain qui date de la tribu, quand il valait mieux avoir peur pour être prévenu du danger. Mais aujourd'hui, où sont les menaces ? Pourquoi entretenir les peurs ?" Sinon pour conserver l'accès aux précieux deniers, selon les deux conférenciers

L'exception humanitaire, un cheval de Troie pour les OGM ?

Au-delà du sujet du riz doré, si l'on considère qu'une exception humanitaire doit être envisagée pour un OGM, quelle peut être la signification pour les autres OGM ? Patrick Moore reprend les arguments de Greenpeace, pour mieux les contrer et en faire son... cheval de bataille : "Greenpeace refuse l'exception humanitaire pour le riz doré en considérant qu'il pourrait s'agir d'un cheval de Troie, qu'une fois qu'on aura autorisé un OGM d'autres viendront. Hé bien je suis d'accord. Aux Philippines, on constate que les revenus des agriculteurs ont augmenté de 155 millions de dollars par an - ce qui contribue à les sortir de la misère - et l'emploi des pesticides a baissé de 50 %, ceci depuis l'utilisation de maïs transgéniques en 2002. En Inde, c'est le coton BT qui a permis de combattre les ravageurs, donc d'augmenter les rendements, à tel point que ce pays importateur est devenu exportateur en coton. Alors je vous dis : ok, moi je vais sur le cheval de Troie. Qui m'accompagne ?"

Huit millions d'enfants qui auraient pu être sauvés, et des millions à sauver à venir. Le riz doré, finalement, n'est-il pas la fin de cette question sempiternelle question stupide "pour ou contre les OGM ?", totalement dépassée avec les événements ? Même Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture français (invité à la conférence mais excusé), s'est prononcé en faveur du riz doré, en évoquant un concept encore obscur qu'il devrait certainement expliciter un jour, "d'OGM de deuxième génération".

Finalement, cette image de "cheval de Troie" est bien guerrière quand autant de vies sont en jeu. Là où le simple bon sens pourrait suffire. Ne trouvez-vous pas ?

Pour en savoir plus : le site internet de Patrick Moore ; Le riz doré

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

02.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

03.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

04.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

05.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

06.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

07.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
gerint
- 21/06/2014 - 14:56
Il n'y a pas que pour les OGM
La main-mise des fanatiques de Greenpeace et consorts notamment sur les conférences sur le climat (GIEC) est fatale aux finances publiques et à l'essor économique.
ELLENEUQ
- 21/06/2014 - 11:58
Greenpeace ?
Un ramassis d'assassins irresponsables !
zouk
- 20/06/2014 - 18:06
OGM
Malheureusement, Greenpeace répand la terreur et récolte pour cela une manne qui, bien utilisée, pourrait remédier à bien des problèmes de nutrition, entre autres, comme dans le cas du riz doré mais aussi à des problèmes d'assainissement :toilettes par exemple dans les villages africains, indiens ou ailleurs, toilettes source de tant de maladies infectieuses, digestives entre autres.
Mais c'est beaucoup plus facile de faire peur que de faire réfléchir. Oui, Greenpeace est criminelle., en particulier en soulevant la terreur à l'égard de tant de solutions traditionnelles et faciles à mettre en oeuvre.