En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
Money Honey
Bill et Hillary Clinton, les ruinés multi-millionnaires (mais y-a-t-il déjà eu un président américain pauvre ?)
Publié le 14 juin 2014
D'après leurs déclarations de patrimoine, la fortune du couple Clinton s'élèverait à 100 millions de dollars. La polémique enfle aux Etats-Unis suite à la révélation de factures exorbitantes établies pour rémunérer les discours d'Hillary Clinton.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
D'après leurs déclarations de patrimoine, la fortune du couple Clinton s'élèverait à 100 millions de dollars. La polémique enfle aux Etats-Unis suite à la révélation de factures exorbitantes établies pour rémunérer les discours d'Hillary Clinton.

Aux Etats-Unis, l'argent et la politique reviennent toujours sur le devant de la scène, Hillary Clinton en fait l'expérience. En effet, lundi sur la chaîne ABC, elle a dû justifier des factures exorbitantes qu'elle et son mari, établissaient aux organisations et fondations pour lesquelles ils s'exprimaient publiquement. Celle qui a été Première dame des Etat-Unis pendant 8 ans s'est expliquée en affirmant que son couple s'était retrouvé "fauché" et "croulait sous les dettes" au moment de quitter la Maison Blanche. Seulement, d'après leurs déclarations de patrimoine, les Clinton n'auraient pas engrangé moins de...12.3 millions de dollars au cours de la fameuse année qui a suivi leur départ de la Maison Blanche. Aujourd'hui, le total de leurs avoirs s'élèverait approximativement à 100 millions de dollars. 

Selon des éléments révélés ce jeudi, Bill et Hillary Clinton ne seraient donc pas restés très longtemps sur la paille après avoir quitté la Maison Blanche. Bill et Hilary Clinton ont engrangé plus de 155 millions de dollars depuis l'année 2001, devenant ainsi le plus riche des couples présidentiels américains encore en vie. A l'occasion de son interview lundi soir, sur la chaîne ABC, Hillary Clinton a déclaré qu'elle et son mari facturaient en moyenne 200 000 dollars chacune de leurs interventions, car ils "croulaient" sous les dettes. 

"En arrivant à la Maison Blanche nous n'avions pas d'argent, nous devions nous battre pour rembourser les prêts immobiliers, assurer l'éducation de notre fille Chelsea. Ce n'était pas facile vous savez..." a déclaré Hillary Clinton. L'époque où le couple Clinton devait "se battre" pour garder la tête hors de l'eau est en tout cas assez lointaine. En 2004, Bill Clinton a encaissé une avance de 15 millions de dollars pour son autobiographie "My Life", alors que ses conférences lui ont rapporté au total 106 millions de dollars. 

Après avoir quitté son secrétariat d'Etat l'année dernière, Hillary Clinton a quand à elle réalisé un bénéfice net d'environ 5 millions de dollars grâce à ses seules conférences, en plus des 16 millions de dollars d'avance perçus pour ses deux ouvrages "In Living History" en 2003, et "Hard Choices" en 2014. Hillary Clinton a enfin touché 2 millions de dollars au cours de sa carrière de sénatrice puis de Secrétaire d'Etat... A peine moins que Bill qui a lui cumulé 2.6 millions de dollars de pension depuis son départ de la Maison Blanche. (Rien de choquant ici : chaque président américain touche une pension basée sur le salaire qui était le sien lorsqu'il était aux affaires.) Toujours est-il qu'au cours de la seconde moitié du vingtième siècle, aucun ex-président américain n'a tenu des conférences aussi lucratives que celles de Bill Clinton. A titre de comparaison, Jimmy Carter (qui était également sorti "fauché" de la Maison Blanche) avait lui aussi encaissé quelques millions grâce à ses 14 ouvrages, mais en 2012 son patrimoine ne s'élevait qu'à 7 millions de dollars selon "24/7 Wall Street". Depuis la fin de sa présidence, ses activités n'ont certainement pas été assez juteuses pour approcher de près ou de loin la valeur des avoirs de Bill Clinton.  Le revenu net estimé de George W. Bush est quant à lui inférieur à la moitié de celui de Bill Clinton : en cumulant les 7 millions de dollars encaissés grâce à son livre "Decision Points" paru en 2010, et les quelques 15 millions perçus grâce à ses conférences, les revenus de l'ancien président républicain s'élevait à une vingtaine de millions de dollars en 2012. 

Bill Clinton a ainsi ridiculisé le record de la conférence la plus onéreuse, jusqu'ici détenu par George Bush père qui avait facturé une de ses interventions 100 000 dollars en 1993... Ayant à coeur de ne plus être "sur la paille", le mari d'Hillary a facturé l'une de ses dernières interventions 750 000 dollars.

Ci-dessous, la fortune de chaque président américain depuis George Washington : 

George Washington (1789-1797): $525m

John Adams (1797-1801): $19m

Thomas Jefferson (1801-1809: $212m

James Madison (1809-1817): $101m

James Monrow (1817-1825): $27m

John Quincy Adams (1825-1829): $21m

Andrew Jackson (1829-1837): $119m

Martin Van Buren (1837-1841): $26m

William Henry Harrison (1841): $5m

John Tyler (1841-1845): $51m

James Knox Polk (1845-1849): $10m

Zachary Taylor (1849-1850): $6m

Millard Fillmore (1850-1853): $4m

Franklin Pierce (1853-1857): $2m

James Buchanan (1857-1861): Inférieur à $1m

Abraham Lincoln (1861-1865): Inférieur à $1m

Andrew Johnson (1865-1869): Inférieur à $1m

Ulysses Simpson Grant (1869-1877): Inférieur à $1m

Richard Birchard Hayes (1877-1881): $3m

James Abram Garfield (1881): Inférieur à $1m

Clester Alan Arthur (1881-1885): Inférieur à $1m

Grover Cleveland (1885-1889, 1893-1897): $25m

Benjamin Harrison (1889-1893): $5m

William McKinley (1897-1901): $1m

William Howard Taft (1909-1913): $3 M

Woodrow Wilson (1913-1921): Less $1m

Warren Gamaliel Harding (1921-1923): $1m

Calvin Coolidge (1923-1929): Inférieur à $1m

Herbert Clark Hoover (1929-1933): $75m

Franklin Delano Roosevelt (1933-1945): $60m

Harry S. Truman (1945-1953): Inférieur à $1m

Dwight David Eisenhower (1953-1961): $8m

John F. Kennedy (1961-1963): La fortune de Kennedy est estimée à 1 milliard de dollars

Lyndon Baines Johnson (1963-1969): $98m

Richard Milhous Nixon (1969-1974): $15m

Gerald Rudolph Ford Jr. (1974-1977): $7m

James Earl Carter (1977-1981): $7m

Ronald Wilson Reagan, 1981-89: $13m

George H. W. Bush (1989-1993): $23m

William Jefferson Clinton (1993- 2001): $38m

George W. Bush (2001-2008): $20m

Barack Hussein Obama (depuis 2008): $5m

 

Vu sur : The Daily Mail
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
04.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
05.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
06.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires