En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

04.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

05.

Cette très chère Ségolène Royal

06.

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

07.

Pourquoi le classement Oxfam sur la concentration des richesses entre les mains de milliardaires ne nous dit quasiment rien de la réalité de celle des pauvres

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Derrière le cas Meghan & Harry, le conflit de générations généralisé qui fragilise les démocraties occidentales

06.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

ça vient d'être publié
pépites > People
Retraite
Après 50 ans de carrière, le couturier Jean Paul Gaultier dit adieu aux défilés haute couture
il y a 13 heures 44 min
pépites > Politique
Luanda Leaks
La femme "la plus riche d'Afrique" rattrapée par la justice
il y a 14 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti culture

"L’Abominable", de Dan Simmons: Sur les flancs glacés de l’Everest, une aventure à donner le vertige !

il y a 18 heures 38 min
décryptage > Société
Intrusions à tous les étages

Bestiaire révolutionnaire et autodafés de pacotille

il y a 19 heures 30 min
pépite vidéo > Politique
Voeux
Nicolas Sarkozy dénonce le climat de "violence" qui règne en France
il y a 20 heures 5 min
décryptage > Politique
Interview

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

il y a 20 heures 53 min
décryptage > Economie
Point de vue

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

il y a 22 heures 4 min
décryptage > Economie
Trompe l’oeil

Pourquoi le classement Oxfam sur la concentration des richesses entre les mains de milliardaires ne nous dit quasiment rien de la réalité de celle des pauvres

il y a 22 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti culture

Eva, une aventure de Lorenzo Falco d' Arturo Pérez-Reverte: un second chapitre des aventures de Falco, qui rachète le premier !

il y a 1 jour 12 heures
pépite vidéo > People
L'adieu du Prince
Harry l'affirme: il n'avait "pas le choix" que de partir
il y a 1 jour 13 heures
pépites > Politique
Présidentielle 2020
Marine Le Pen opposée d'accord pour travailler avec Nicolas Dupont-Aignan mais sans primaire
il y a 14 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Ménopause", livret d'Alexandra Cismondi, Parodies de chansons et mise en scène d'Alex Goude : Pas de pause pour "Ménopause" qui est prolongé à la Gaité, par Anne-Marie Joire-Noulens

il y a 18 heures 20 min
décryptage > Politique
Coup de froid

Cette très chère Ségolène Royal

il y a 19 heures 3 min
décryptage > Politique
Critique

Pourquoi nous devons sérieusement parler de la Chine

il y a 19 heures 50 min
décryptage > Société
PMA ou GPA: c’est au choix

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

il y a 20 heures 29 min
décryptage > Economie
Faux-semblant

Choose France : voilà pourquoi l’attractivité de l’Hexagone n’a que très peu à voir avec la manière dont le pays est gouverné

il y a 21 heures 28 min
décryptage > Economie
Davos 2020

Ce que les grandes entreprises pourraient réellement faire pour enfin se mettre au vert... et sans gadget

il y a 22 heures 18 min
décryptage > Santé
Poumons en danger

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

il y a 23 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Où bat le cœur du monde" de Philippe Hayat: Quand le jazz fait parler les muets, un roman intense, rythmé, syncopé...

il y a 1 jour 13 heures
pépites > Social
Enfants en danger
Les nouvelles failles de l'Aide sociale à l'enfance
il y a 1 jour 14 heures
© Reuters
© Reuters
Gné !

Le Brésil rend-il les publicitaires cons ?

Publié le 12 juin 2014
Alors que le coup d'envoi du mondial de football au Brésil sera donné ce jeudi 12 juin à 22h, les publicitaires n'ont pas attendu pour se saisir de l'occasion.
Karine Berthelot-Guiet est professeur des universités au CELSA - Université de Paris-Sorbonne, auteur de “La fin de la publicité ? Tours et contours de la dépublicitarisation” (Ed. du Bord de l’eau).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Karine Berthelot-Guiet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Karine Berthelot-Guiet est professeur des universités au CELSA - Université de Paris-Sorbonne, auteur de “La fin de la publicité ? Tours et contours de la dépublicitarisation” (Ed. du Bord de l’eau).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que le coup d'envoi du mondial de football au Brésil sera donné ce jeudi 12 juin à 22h, les publicitaires n'ont pas attendu pour se saisir de l'occasion.

Atlantico : Alors que le coup d'envoi de la coupe de monde au Brésil aura lieu ce Jeudi 12 juin au soir, les stratégies de communication des marques se sont saisi de l'événement. Une publicité Renault n'hésite pas à abuser de "l'accent brésilien" pour vanter les mérites d'une voiture, la chaîne KFC propose un menu spécial coupe du monde "chili con chicken", référence au Chili con carne, un plat mexicain. Les publicitaires peuvent-ils tout se permettre avec les clichés ?

Karine Berthelot Guiet : A chaque événement sportif mondial, les marques cherchent à profiter de l'engouement prévisible, notamment des spectateurs, pour mettre en circulation des communications publicitaires "opportunistes". On voit donc fleurir à chaque période olympique des publicités qui évoquent, plus ou moins directement, l'olympisme et ses valeurs (pub de Procter et Gamble lors des JO de Londres "Merci aux mamans"). Les championnats du monde de foot provoquent les mêmes attentes en termes de visibilité. Cela est d'autant plus important que le foot est un sport qui plaît à toutes classes sociales confondues.

Par ailleurs, il faut prendre en compte le fait que de nombreuses marques sont sponsors de la compétition. D'autres marques sont également "reliées" à la compétition parce qu'elles proposent un matériel qui permet de jouer (équipementiers sportifs des joueurs), de regarder les retransmissions et leurs commentaires (Tv, Smartphones, Ordinateurs, Tablettes etc) ou qu'elles commercialisent des produits vestimentaires ou alimentaires reliés aux visionnages et aux manifestations de sociabilité qui les accompagnent. Des marques ont également l'habitude de produire des séries limitées reliées à ce type de compétition (voitures pour Roland Garros par exemple). En dernier lieu, certaines marques tentent de profiter de l'aura communicationnelle sans avoir vraiment de lien direct ou même indirect. Certaines de ces publicités reposent sur des liens très ténus alors le Mondial et elles doivent finalement insister, parfois assez lourdement, sur le lien avec la compétition, ce qui passe, la plupart du temps, par le recours, déjà très fréquent dans la publicité, à des stéréotypes reliés soit au jeu (ballon, maillot, crampons, pelouse, etc.) soit au pays qui accueille (cariocas, plages, couleurs du drapeau, spécialités culinaires, musique, accents linguistiques)

Dans ce dernier cas, si la marque ne produit rien de spécifique au pays ou à lieu la compétition, les liens peuvent être à la limite du ridicule car la stéréotypie est étendue. C'est le cas de KFC qui étend la stéréotypie à l'échelle du continent sud-américain, amérique centrale incluse. En ce qui concerne les accents, il est fréquent qu'ils soient complètement surdimensionnés dans la publicité qui réunit en quelques secondes des traits de prononciation que l'on n'entend normalement que sur plusieurs minutes de prise de parole. 

 

Quelles sont les autres campagnes abusant des clichés, quitte à véhiculer des absurdités sur le Brésil ?

La publicité Lidl qui exploite la coupe du monde pour des produits vendus toute l'année et fortement consommés devant les matchs (les bretzels d'apéritif, la bière, les pizzas) et qui se sent obligée de "justifier" quand même le discours par la mise en avant finale d'un jus d'orange du Brésil

 

En quoi ces campagnes révèlent-elles un manque de créativité flagrant des publicitaires ? 

Il est difficile de savoir si c'est juste un manque de créativité ou la réponse à des exigences des annonceurs qui veulent faire les choses rapidement. Par ailleurs, ces publicités vont être perdues dans le flots des autres communications liées ou non à la compérition. C'est pourquoi, ces communications vont vers les stéréotypes car le temps de réception sera très court, s'il existe.

Comment expliquer que des marques, parfois très éloignées du monde du football, surfent sur cet événement ? Qu'ont-elles à y gagner ?

Ce qu'elles ont a y gagner est un moment d'exceptionnelle consommation de télévision et donc de publicité au moment des matchs, qu'il est difficile de laisser passer même si on n'a pas de rapport avec le foot ou le brésil

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

04.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

05.

Cette très chère Ségolène Royal

06.

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

07.

Pourquoi le classement Oxfam sur la concentration des richesses entre les mains de milliardaires ne nous dit quasiment rien de la réalité de celle des pauvres

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Derrière le cas Meghan & Harry, le conflit de générations généralisé qui fragilise les démocraties occidentales

06.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires