En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

07.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

01.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

02.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

03.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

04.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

05.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

06.

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

ça vient d'être publié
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 8 min 48 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 3 heures 11 min
décryptage > Culture
Too much

Start-up nation oui, anglais à l’eurovision non : qui importe quel mot dans le français d’aujourd’hui ?

il y a 4 heures 58 min
décryptage > Consommation
Evènement

Salon de l'agriculture 2020 : à la découverte de cette agriculture qui "vous tend les bras"

il y a 6 heures 15 min
décryptage > Education
Machine aveugle

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

il y a 7 heures 2 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

L’Algérie d’Abdelaziz Bouteflika à l’heure du Printemps arabe

il y a 7 heures 9 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Le choc démographique : trop d’humains, pas assez de ressources

il y a 7 heures 10 min
décryptage > Economie
Economie à l'arrêt

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

il y a 7 heures 35 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.
il y a 7 heures 44 min
light > Insolite
Trésor inestimable
Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée
il y a 17 heures 25 min
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 40 min 14 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 3 heures 24 min
décryptage > France
Image d'Epinal

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

il y a 5 heures 23 min
décryptage > Environnement
Absurdité

Nucléaire : au-delà de Fessenheim, un gâchis français

il y a 6 heures 46 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Les distorsions de concurrence qui sont préjudiciables aux agriculteurs français

il y a 7 heures 9 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Les intellectuels américains et la crise de la civilisation

il y a 7 heures 10 min
décryptage > Société
Bataille à mener

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

il y a 7 heures 24 min
décryptage > Atlantico business
Dialogue

La « Food révolution » pourrait rapprocher le monde agricole et les écologistes...Encore faudrait-il qu’ils le veuillent

il y a 7 heures 39 min
pépites > Politique
Hommage et émotion
Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron
il y a 17 heures 12 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 20 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 18 heures 37 min
© Investdiamond.fr
© Investdiamond.fr
L'interview Atlantico Business

Jean-François Faure - InvestDiamond : "Les Français ont besoin d’investir dans des produits qu’ils comprennent"

Publié le 11 juin 2014
Lancé en 2013, InvestDiamond.com s’adresse aux investisseurs souhaitant acquérir une épargne stable et peu taxée grâce à une plateforme web reposant sur des placement dans le diamant. Un système clé en main et facile d’utilisation qui n’a pourtant pas empêché l’Autorité des Marchés Financiers de mettre en garde les investisseurs sur ce type de placement. Le président et fondateur d’Invest Diamond, Jean-François Faure, s’en défend.
Jean-François Faure est président d’AuCOFFRE.com, d’Investdiamond.fr et éditeur du blog LORetLARGENT.info. Il fonde sa société en 2007et, afin de guider ces épargnants, il publie en 2011 un livre intitulé L’or, un placement qui (r)assure, livre qui sera...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-François Faure
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-François Faure est président d’AuCOFFRE.com, d’Investdiamond.fr et éditeur du blog LORetLARGENT.info. Il fonde sa société en 2007et, afin de guider ces épargnants, il publie en 2011 un livre intitulé L’or, un placement qui (r)assure, livre qui sera...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lancé en 2013, InvestDiamond.com s’adresse aux investisseurs souhaitant acquérir une épargne stable et peu taxée grâce à une plateforme web reposant sur des placement dans le diamant. Un système clé en main et facile d’utilisation qui n’a pourtant pas empêché l’Autorité des Marchés Financiers de mettre en garde les investisseurs sur ce type de placement. Le président et fondateur d’Invest Diamond, Jean-François Faure, s’en défend.

Atlantico Business : Comment fonctionne l'investissement dans le diamant ?

Jean-François Faure : Notre société était au départ plutôt spécialisée dans l’investissement sur l’or et l’argent grâce à notre site d’investissement Aucoffre.com. Cependant, nos clients voulaient diversifier davantage leurs investissements. Le diamant présentait, selon nous, une bonne opportunité. Cependant, nous étions à l’origine face à une problématique : les diamants tels quels ne représentent que peu d’intérêt à l’investissement car ils sont tous différents. La revente est donc difficile à grande échelle. L’intérêt, nous l’avons créé avec notre plateforme Investdiamond : l’idée a donc été de constituer des lots de diamants qui valent entre 25 et 30 carats. Ce que l’on vend, c’est une copropriété sur un lot. L’investisseur n’achète pas le produit en entier mais une fraction que l’on mesure en milli carat. Si l’on compare la valeur patrimoniale de deux lots, ils sont identiques. Cela permet de vendre à tous un produit normé, uniformisé, alors que le produit sous-jacent est totalement disparate. Nous avons environ 1000 acheteurs et vendeurs et nous rémunérons sur un modèle classique de commission sur les transactions.

Quels avantages a-t-on à investir sur ce produit ?

Le cours du diamant est extrêmement plat, proche par exemple du cours du dollar, avec une inflation de l’ordre de 2% à 4% par an et en progression constante dont la dépréciation ne dépasse pas les 7% en général. L’intérêt est donc là : vous avez une valeur qui se décote très peu, qui est extrêmement stable et, si vous avez besoin de liquidité rapidement, vous pouvez disposer de votre investissement en 48h sur votre compte après avoir passé l’ordre de vente. Pour la cotation, nous sommes dépendants d’une cotation professionnelle internationale. Car ce sont les grands professionnels du diamant comme Rio Tinto ou Harry Winston qui gèrent les vannes de l’offre et de la demande afin garantir une stabilité au marché. Ainsi, ce cours est totalement indépendant des problématiques des États ou des marchés financiers. Enfin, contrairement à d’autres investissements, vous n’êtes pas assujettis à la TVA puisque nos produits sont stockés en zone franche, à Genève.  Le diamant n’est pas une valeur spéculative, ce n’est pas un produit rend riche. C’est un produit de fond de portefeuille, c’est-à-dire qu’il ne faut pas en avoir plus de 10%.

Pourtant l’AMF renouvelle souvent ses mises en garde sur les placements "atypiques" et n’hésite d’ailleurs pas à vous citer. Pour quelles raisons ?

Aujourd’hui, les autorités de contrôle surveillent les produits financiers mais n’ont pas compris que ce qui leur échappe, ce sont les épargnes les plus saines. Nous ne faisons pas de prospection, nous sommes audités régulièrement, surveillés et contrôlés par nos clients : un tiers d’Aucoffre.com est détenu par nos clients. Ces autorités peuvent tout à fait venir voir la salle des coffres, ils sont les bienvenus. Et c’est cela qui les dérange : ils se disent "mais où est le cadavre". Sauf qu’il n’y en a pas. Globalement, nos clients sont intelligents, ils comprennent parfaitement le type de produit que l’on vend. Preuve en est, quand vous achetez de l’or ou du diamant, vous avez la photo des produits ce n'est pas le cas sur les valeurs financières.

Vous pensez que le grand public aspire à des placement plus simples que les produits financiers ?

Nous faisons chaque année un sondage sur ce sujet. Le dernier montre que les Français sont demandeurs de plus en plus de valeurs tangibles : en troisième position de leurs placements favoris arrive l’or. Cela peut paraître assez paradoxal dans la mesure où les Français n’en détiennent qu’à peine 100 milliards d’euros alors que l’Assurance Vie, c’est plutôt 1500 milliards. Ils ne font globalement confiance qu’à un certain type d’investissement, comme l’immobilier, le livret A, l’or. Cela veut surtout dire que les Français ont désormais une défiance vis-à-vis des valeurs financières, des actions, des obligations, etc.  Dans notre équipe, nous avons recruté des anciens de grandes banques qui avaient tous démissionné parce qu’ils en avaient marre le soir d’avoir vendus des produits financiers pourris à leurs clients pour atteindre leur objectif. Lorsque vous êtes obligés de lire recto-verso une fiche pour comprendre le fonctionnement du produit que vous venez de signer, on voit bien qu’il y a un problème. Les Français ont besoin d’investir dans des produits qu’ils comprennent.

Propos recueillis par Julien Gagliardi

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

03.

La réaction de la femme de Griveaux

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

06.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

07.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

01.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

02.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

03.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

04.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

05.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

06.

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires