En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

02.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

03.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

04.

Et si l’Univers ne s’expliquait pas par un Big Bang originel mais par un Grand Rebondissement ?

05.

L’étrange pas de deux d’Emmanuel Macron avec le Hezbollah

06.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

07.

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

05.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

06.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

03.

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

04.

Liban : Emmanuel Macron lance un appel à un "profond changement" auprès de la classe politique

05.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

06.

Beyrouth : le rêve éveillé de l'Elysée sur l'Orient

ça vient d'être publié
décryptage > High-tech
Avenir

Comment empêcher la fuite des cerveaux français du numérique ?

il y a 1 heure 49 min
décryptage > Santé
Course contre la montre

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

il y a 2 heures 17 min
décryptage > International
Idéologie

Communisme revisité : ces nouveaux penseurs dont s’inspire Xi Jinping pour diriger la Chine d’une main de fer

il y a 2 heures 35 min
décryptage > International
En même temps à risque

L’étrange pas de deux d’Emmanuel Macron avec le Hezbollah

il y a 3 heures 14 sec
pépites > Santé
CORONAVIRUS
Les chiffres qui inquiètent en Ile-de-France
il y a 21 heures 51 min
pépites > Consommation
BILAN MITIGÉ
Soldes : un résultat décevant
il y a 22 heures 52 min
pépites > Faits divers
VAL-DE-MARNE
Vincennes : deux morts dans un incendie
il y a 23 heures 27 min
light > Loisirs
MIEUX VAUT TARD QUE JAMAIS
Elle se fait tatouer à 103 ans
il y a 1 jour 1 heure
pépites > France
MOUVEMENT DE FOULE
Cannes : crise de panique après une rumeur de fusillade
il y a 1 jour 1 heure
pépite vidéo > International
NIGER
Six humanitaires français tués au Niger
il y a 1 jour 2 heures
décryptage > Société
Tout nouveau tout beau

Vous avez aimé le # "privilège blanc" ? Vous adorerez le # "privilège juif"

il y a 2 heures 8 min
décryptage > Science
Espace

Et si l’Univers ne s’expliquait pas par un Big Bang originel mais par un Grand Rebondissement ?

il y a 2 heures 27 min
décryptage > Histoire
Atlantico Business

Les femmes qui ont changé le monde et le cours de l’Histoire. Aujourd’hui, Mata Hari : du mouvement Metoo au Bureau des Légendes

il y a 2 heures 47 min
décryptage > Société
Protection contre le virus

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

il y a 3 heures 10 min
décryptage > Société
Des mots qui viennent d’ailleurs

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

il y a 22 heures 39 min
pépites > France
DÉJÀ !
Les vendanges débutent avec plusieurs semaines d'avance
il y a 23 heures 11 min
light > France
AÏE
Méditerranée : un poisson mord les mollets des vacanciers
il y a 1 jour 1 heure
pépites > Santé
VRAIMENT ?
Selon Poutine, la Russie aurait développé le "premier vaccin" contre le coronavirus
il y a 1 jour 1 heure
pépites > France
ATTAQUE ARMÉE
Niger : qui étaient les victimes ?
il y a 1 jour 2 heures
décryptage > Economie
ASSURANCES

L’autre test du Covid : les assurances seront-elles à la hauteur des promesses d’indemnisation de leurs polices face aux dégâts de l’épidémie

il y a 1 jour 4 heures
Renversement

Dette : Les Etats-Unis face à la « revanche des humiliés »

Publié le 09 août 2011
La Chine exige que les Etats-Unis s'attaquent désormais à leur problème structurel de dette après la dégradation de la note américaine par Standard and Poor's. Dès lors, sommes-nous en train d’assister à la « revanche des humiliés », et par là même au passage de témoin pour la place de première puissance mondiale ?
Abdelmalek Alaoui
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Abdelmalek Alaoui est directeur général du cabinet de communication d'influence Guepard Group.Il est l'auteur du livre Intelligence Economique et guerres secrètes au Maroc (Editions Koutoubia, Paris). 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La Chine exige que les Etats-Unis s'attaquent désormais à leur problème structurel de dette après la dégradation de la note américaine par Standard and Poor's. Dès lors, sommes-nous en train d’assister à la « revanche des humiliés », et par là même au passage de témoin pour la place de première puissance mondiale ?

Dès l’annonce de la dégradation de la note américaine par l’agence Standard & Poor's, la très officielle agence Xinhua s’est fendue d’un commentaire politique inédit en affirmant que la Chine, qui possède près de 7,5% de la dette américaine « a désormais tous les droits d’exiger des États-Unis qu’ils s’attaquent à leur problème structurel de dette ». En prenant position aussi fermement sur le terrain de la morale et non de la finance, sommes nous en train d’assister à la « revanche des humiliés », et par là même au passage de témoin pour la place de première puissance mondiale ?

Pour les spécialistes, le commentaire musclé de l’agence Xinhua n’a rien de surprenant, car l’agence officielle chinoise multiplie depuis quelques semaines les « avertissements » à l’encontre des Etats- Unis, se substituant ainsi probablement au gouvernement chinois afin que ce dernier n’apparaisse pas - officiellement - comme l’un des fossoyeurs de l’économie américaine.

Or, au-delà des inquiétudes légitimes que Pékin peut nourrir pour ses 1 600 milliards de dollars prêtés aux Etats-Unis, se profile en creux une course au leadership planétaire dans laquelle la Chine est désormais résolument engagée. En effet, si les analystes les plus optimistes estimaient que l’Empire du milieu  pouvait prétendre au statut de première puissance mondiale à l’horizon 2050, Pékin ne verrait pas d’un mauvais œil une accélération du calendrier, et serait même prête à donner un coup de pouce au destin.

Après la Chine, le Brésil et l'Arabie Saoudite

Cependant, dans cette course, les Chinois ne sont pas seuls car le Brésil - autre détenteur important de la dette américaine et pays émergent à la croissance dynamique - se positionne également depuis quelques jours, et veut faire valoir sa possession de près de 1,5 % de la dette américaine. Dans le prolongement des attitudes chinoises et brésiliennes, l’on devrait assister dans les semaines à venir à la multiplication de commentaires acerbes émanant d’autres porteurs de la dette américaine, dont certains pays du Golfe comme l’Arabie Saoudite.

Le monde serait alors dans une situation pour le moins paradoxale : les Etats-Unis, qui se voulaient les principaux promoteurs mondiaux de la démocratie et de la bonne gouvernance depuis plus d’un demi-siècle seront tancés par des régimes pour le moins autoritaires, ces derniers reprochant à "l’Oncle Sam" sa légèreté, voire son laxisme dans la gestion de sa dette et la mise en péril de leurs investissements. Hormis le cas du Japon et de la Grande Bretagne, qui ont destin lié avec les Etats-Unis de part l’interpénétration de leurs économies, l’attitude des autres pays qui possèdent une part de la dette américaine sera donc déterminante dans les semaines à venir. De leur choix dépendra l’entrée probable du monde dans une nouvelle crise économique dont personne ne peut, à ce jour, dessiner les conséquences.

Cette dynamique devrait de toutes les manières conforter la position chinoise dans le monde, Pékin ayant adopté depuis plusieurs années une approche singulière dans sa stratégie de conquête des marchés internationaux, dans laquelle le géant asiatique se refuse à toute ingérence dans les affaires internes de ses partenaires commerciaux. En Afrique, cette doctrine a permis une croissance sans précédent de la présence chinoise lors des dix dernières années, et a accéléré le déclin économique américain. Pour utiliser une formule à la mode, le monde est probablement en train de « changer de paradigme » et il sera passionnant de l’observer basculer. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Balbo
- 11/08/2011 - 15:43
@CURIEUSE : Abdelmalek ne rêve pas ....
il expose une réalité que les nos les occidentaux ont du mal à digérer.
la chine est une puissance mondiale qui a su gérer ces dernières années son économies avec 1.5 milliards d'habitants.
Son modèle économique est faible ...(c'est toujours simple de dire qu'un pays est une dictature) j'aimerais bien voir nos dirigeant gérer 1.5 milliards de personne ;-)
GBCKT
- 11/08/2011 - 09:58
Arrogance américaien humour chinois..

Oncle Sam : " Vous lancez un porte avion, menace pour la région"
La Chine " C'est un navire que nous utiliserons pour la recherche scientifique" 300 m de long, 70 de large, belle bête.
Ils possèdent déjà ce qui doit accompagner en mer.
Niveau technologique? TGV Chinois, accident à 350 km/h, ils réduisent à 300.
HR
- 10/08/2011 - 16:38
2ème avertissement
L'an dernier, la Chambre des Représentants des USA avait averti la Chine qu'elle ne tolérait plus le yuan complètement sous-évalué et qu'elle envisageait des mesures de rétorsion.
La politique de la Chine, une des pires dictatures exploiteuses de son peuple, qui ferait rougir de honte le pire Républicain américain capitaliste exploiteur, ne peut plus durer.