En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

04.

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

05.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

06.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

07.

69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Mesures pour lutter contre le virus
Coronavirus : la Chine confine 20 millions d’habitants autour de Wuhan, les festivités du Nouvel an chinois annulées à Pékin
il y a 53 min 14 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Ritals", adaptation théâtrale de Bruno Putzulu : il était une fois les immigrés italiens de Nogent-sur-Marne

il y a 1 heure 36 min
Electrocutions et incendies
L'UFC-Que Choisir alerte sur les dangers des chargeurs de smartphones
il y a 2 heures 3 min
pépites > Santé
Origines du virus
Wuhan : des serpents pourraient être la source de l'épidémie du coronavirus chinois
il y a 3 heures 35 min
pépites > Politique
Loi bioéthique
Le Sénat vote la PMA pour toutes, mais pas le remboursement pour toutes
il y a 7 heures 31 min
décryptage > France
ONDRP

Fermeture de l’Observatoire national de la délinquance : et hop, un thermomètre de moins !

il y a 8 heures 55 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

L’affaire Yasser Arafat : polémique et émergence d’accusations "d’empoisonnement par les Juifs"

il y a 9 heures 55 min
décryptage > Société
Tribunal du net

#JeSuisMila : l’effarante incapacité contemporaine à distinguer la critique adressée au groupe de celle visant les individus

il y a 10 heures 5 min
décryptage > Science
Big Bang

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

il y a 11 heures 16 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

il y a 11 heures 43 min
pépites > Justice
Soupçons de financement libyen
La justice britannique va remettre Alexandre Djouhri à la France
il y a 1 heure 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Messiah" de Michael Petroni : quand le doute s’insinue et ne vous lâche pas

il y a 1 heure 48 min
light > High-tech
"C'est toi dans cette vidéo ?"
Facebook : la gendarmerie de l'Indre alerte sur une arnaque avec une vidéo qui aurait déjà fait un grand nombre de victimes
il y a 2 heures 49 min
pépite vidéo > Mode
Une page se tourne
Les images de l'ultime défilé de Jean-Paul Gaultier
il y a 7 heures 1 min
décryptage > Histoire
Mémoire

75ème anniversaire de la libération d’Auschwitz : l’histoire de la Shoah prise au piège des réinterprétations politiques d’aujourd’hui

il y a 8 heures 9 min
décryptage > Santé
Menace de pandémie

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

il y a 8 heures 59 min
décryptage > Terrorisme
Voilà comment on fabrique les crétins

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

il y a 9 heures 59 min
décryptage > Politique
Loi Avia

Pourquoi le projet de loi de lutte contre la cyber haine représente une menace aussi grave que la réalité qu’il entend combattre

il y a 10 heures 35 min
décryptage > Politique
Objectif 2022

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

il y a 11 heures 22 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
L'Express pense qu'il n'y a plus de plafond de verre au-dessus de Marine Le Pen ; L'Obs s'éveille aux violences policières ; Valeurs Actuelles se shoote à Yassine Belattar ; Copé épargné par LREM à Meaux ; vins "naturels" et biodynamie à tort et à travers
il y a 11 heures 45 min
Honorable investissement ?

Investir dans la monnaie chinoise : Yuan aura pas pour tout le monde !

Publié le 05 août 2011
Depuis que Pékin a décrété la convertibilité partielle du yuan il y a un an, la deuxième puissance économique mondiale s’entrouvre aux investisseurs individuels ou aux petits institutionnels désireux de parier sur son dynamisme. Faut-il acheter du yuan alors que l’or est très cher et que le dollar vacille ? Une fausse bonne idée selon le banquier Raymond Hêche.
Raymond Hêche est spécialiste de la Chine et responsable des fonds de placement à la Banque Morval à Genève. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Raymond Hêche
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Raymond Hêche est spécialiste de la Chine et responsable des fonds de placement à la Banque Morval à Genève. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis que Pékin a décrété la convertibilité partielle du yuan il y a un an, la deuxième puissance économique mondiale s’entrouvre aux investisseurs individuels ou aux petits institutionnels désireux de parier sur son dynamisme. Faut-il acheter du yuan alors que l’or est très cher et que le dollar vacille ? Une fausse bonne idée selon le banquier Raymond Hêche.

Atlantico : Soigneusement verrouillée pendant des décennies, la Chine a prudemment ouvert ses portes en juin 2010 lorsque le gouvernement central a autorisé les premières émissions obligataires en renminbis – l’autre nom de la monnaie chinoise – sur la place de Hong Kong. En quelques mois, le yuan est devenu la deuxième monnaie du lieu aux côtés du dollar local. Peut-on spéculer sur le yuan ?

Raymond Hêche : Ca n’est pas si facile de spéculer sur le yuan chinois parce que vous devez être soit un exportateur soit une entreprise. Et même dans ce cas, le montant est limité et le yuan n’est pas une monnaie sur laquelle on peut se positionner comme on le ferait sur le franc suisse, l’or ou le dollar. Car il est encore très contrôlé sur le plan de la balance des capitaux.
 
 
Peut-on acheter du yuan en France ou en Suisse ?
 
On peut acheter du yuan directement quand on est à Hong Kong. Cela dit, depuis la Suisse ou la France ou les Etats-Unis, vous pouvez demander à votre banquier de faire une commande à un an. Mais vous ne gagnerez que si l’appréciation dépasse ce qui est actuellement de 4 à 5%.

 
 
Pour quelles raisons ?

 
Car la plupart des gens qui achètent du yuan doivent le faire via des “forwards” (des contrats d’achat de yuan, non livrables), qui anticipent déjà une appréciation -qui fait consensus-, d’environ 4 à  5% par an contre le dollar. Si effectivement, le yuan s’apprécie bien de 4 à 5% l’an, vous n’avez rien gagné du tout parce que c’était prévu. S’il s’apprécie de plus, vous gagnez un peu. Et s’il fait moins, vous perdez...

Malgré ces réserves, le yuan à moyen terme est-il une valeur refuge ?

C’est assez paradoxal car c’est bien évidemment une valeur refuge mais uniquement pour les possesseurs de dollars ; car le yuan est une monnaie qui va s’apprécier modérément et durablement contre le dollar US. Ca ne peut pas être une alternative à l’or ou à l’euro au Franc Suisse parce que là, on est sur une autre planète.

Esayer de deviner ce que va faire le yuan chinois contre l’euro est quasiment impossible puisque la valeur du yuan est spécifiquement axée sur son rapport avec le dollar US. Alors si vous croyez que le dollar va monter, vos yuans grimperont d’autant plus un “”chouya”. Mais si vous estimez que le dollar va continuer à descendre, il est probable que vous ne gagniez pas beaucoup d’argent car le yuan reste sur une trajectoire d’appréciation d’environ 5% par an face au dollar US. Rappelons que le yuan n’est indexé que sur dollar en raison des réserves chinoises majoritairement en devise américaine.

 
 Cette offre de yuan à l’extérieur signifie que la Chine s’ouvre au monde. Pour quelles raisons le fait-elle ?

On observe une ouverture graduelle très prudente et permanente. Par exemple, les touristes chinois ont le droit d’emporter beaucoup plus d’argent qu'auparavant. Il y a eu une relaxation des achats d’articles de luxe en zone franche de la province de Hanan... On observe toutes sortes de mesures ponctuelles. Il en sort une tous les quinze jours !
On a vu que Mac Donald’s, par exemple, avait émis des obligations en yuan à Hong Kong, mais c’était plus politique qu’autre chose dans la mesure où cela concernait des montants de l’équivalent de 300 millions qui se sont arrachés en quelques minutes... et ne sont jamais réapparus sur le marché. Les gens qui les ont les gardent ! 
Mais les Chinois sont extrêmement prudents. Ils ne veulent pas mettre la charrue avant les boeufs et avancent à très petits pas. Ils ne veulent prendre aucun risque avec la stabilité de leur économie.Voilà autant de signaux tout à fait clairs qu’on va vers une libéralisation mais à pas comptés...



Comment expliquez-vous cette prudence ?



Les Chinois sont conscients qu’une grande partie de l’explosion de leurs réserves (soit plus de 3 000 milliards $), n’est pas due qu’à l’excédent commercial chinois (qui a augmenté à 22,27 milliards de dollars en juin contre 13,05 milliards de dollars en mai, NDLR). Cette explosion de leurs réserves est due au fait que beaucoup d'investisseurs, les entreprises chinoises en particulier, se sont positionnés pour jouer cette appréciation graduelle du yuan contre le dollar. Mais attention, je ne pense pas que Pékin aient envie ou agiraient, pour une forte appréciation du yuan...


 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
Chine, crise, Yuan, investir
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

04.

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

05.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

06.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

07.

69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
bobocleaner
- 06/08/2011 - 19:37
bon article
qui explique bien que le yuan pour un particulier francais n'est un véhicule pratique pour se prémunir contre la crise de la dette occidentale.
Un autre oint que je partage est combien il est délicat de prévoir l'évolution euro/yuan et donc euro/dollar puisque les chinois pilotent surtout l'atterisage de cette parité. voila ce dont Baroin devrait s'occuper ...