En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

04.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

05.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

06.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

07.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

06.

Cette case qui manque aux élites françaises pour trouver le remède à l’impuissance politique et à la crise de défiance généralisée

ça vient d'être publié
Méthode d'avenir
Coldplay arrête ses tournées pour des raisons environnementales
il y a 1 heure 18 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 20 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 3 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Pechkoff, le manchot magnifique" de Guillemette de Sairigné : un héros de légende endormi réveillé par la plus noble des biographes

il y a 4 heures 58 min
décryptage > Santé
Plan palliatif

Cette liberté que la France ne se décide toujours pas à accorder à ses hôpitaux

il y a 5 heures 33 min
décryptage > Culture
Vive la liberté !

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

il y a 7 heures 31 min
décryptage > France
Culture

Repeignez-moi donc ces statues blanches que je ne saurais voir : l’antiracisme en pleine crise d’intolérance

il y a 8 heures 30 min
décryptage > Economie
Réalité des chiffres

Hôpitaux, retraites ou inégalités : la fiscalité, ce verrou français qui étrangle toute vraie réforme.

il y a 9 heures 21 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Hong-Kong s’enflamme, sa jumelle historique, Singapour, récupère les flux de capitaux et redoute la contagion…

il y a 10 heures 5 min
décryptage > Politique
2022

Les Français tous prêts à la bataille retour Macron Le Pen… ou majoritairement orphelins de la politique…?

il y a 10 heures 33 min
light > Europe
Famille royale
Affaire Jeffrey Epstein : le prince Andrew décide de mettre fin à ses engagements publics
il y a 20 heures 46 min
pépites > Politique
Manifestations
Mouvement du 5 décembre : Emmanuel Macron va alléger son agenda international et n'ira pas à la COP25
il y a 1 heure 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Picasso, tableaux magiques" : la magie des signes

il y a 4 heures 51 min
décryptage > France
Immobilier

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

il y a 5 heures 15 min
pépite vidéo > Politique
Réformes
Retraites, hôpital : Edouard Philippe s'est confié sur France Inter sur les dossiers sensibles de cette fin d'année
il y a 6 heures 13 min
décryptage > Politique
Stratégie de défense

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

il y a 8 heures 5 min
décryptage > Politique
Le Macron nouveau est arrivé

Le nouvel entre-deux stratégique d’Emmanuel Macron

il y a 9 heures 4 min
décryptage > Société
Protection de l'enfance

Parents dangereux : ces violences contre les enfants dont on parle si peu

il y a 9 heures 42 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès
il y a 10 heures 23 min
pépites > Justice
"Acab land"
Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée
il y a 20 heures 1 min
pépites > Social
Marche de la colère Acte II ?
Grève du 5 décembre : la police pourrait rejoindre la mobilisation contre la réforme des retraites
il y a 21 heures 31 min
© Reuters
© Reuters
Fumette interdite

Il n’y a pas qu’au FBI… ces professions qui n’arrivent pas à recruter des jeunes en raison de leur consommation de drogue

Publié le 28 mai 2014
James Cowey est directeur du FBI, et il a récemment fait une déclaration assez surprenante. D'après lui, si le FBI ne parvient plus à recruter, c'est en raison de... la consommation de cannabis des jeunes.
Le Docteur Dan Véléa est psychiatre addictologue à Paris.Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur les addictions, dont Toxicomanie et conduites addictives (Heures-de-France). Avec Michel Hautefeuille, il a co-écrit Les addictions à Internet (Payot)...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dan Véléa
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Docteur Dan Véléa est psychiatre addictologue à Paris.Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur les addictions, dont Toxicomanie et conduites addictives (Heures-de-France). Avec Michel Hautefeuille, il a co-écrit Les addictions à Internet (Payot)...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
James Cowey est directeur du FBI, et il a récemment fait une déclaration assez surprenante. D'après lui, si le FBI ne parvient plus à recruter, c'est en raison de... la consommation de cannabis des jeunes.

Atlantico : Le FBI s'inquiète de ne plus pouvoir dénicher de nouvelles jeunes recrues, leur règlement imposant de ne pas avoir fumé de cannabis les trois années précédant la procédure d'embauche, critère auquel peu de candidats correspondent. Quels sont les métiers qui en France imposent également une "sobriété" et comment sont-ils impactés par la consommation de cannabis des jeunes (les plus gros consommateurs d'Europe) ?

Dan Véléa : Il s’agit en premier lieu de métiers qui impliquent d’avoir sous sa responsabilité des usagers, qui pourraient être victimes d’accidents. Je pense aux pilotes d’avion, aux conducteurs de trains, aux ouvriers qui manipulent des engins de chantier. Certains métiers sont en grande partie fondés sur l’image qu’on donne de soi, il n’est donc pas permis d’arriver sous l’influence de cannabis ou d’alcool. La police, la santé ou les métiers qui impliquent un contact avec les enfants font partie des métiers requérant une certaine exemplarité au niveau de la consommation de stupéfiants.

Dans le cas américain, les critères mentionnés sont aberrants. Le cannabis est une substance dont les effets se dissipent au bout de six heures. Sur la durée, les effets ne sont pas les mêmes que ceux de l’alcool, et dans les discours on en fait la pire des substances. Ces règles relèvent purement du politiquement correct. Même si je ne milite pas pour la légalisation, en l’occurrence on sort du débat intelligent.

Au lieu de cela, je pense que l’éducation et la prévention dans les métiers sensibles est essentielle. Il faut expliquer aux personnes qui, dans le cadre de leur profession, doivent être à 100% de leurs capacités, en quoi le cannabis est dangereux : baisse de la vigilance, des capacités d’attention et de réactivité. On obtient de bien meilleurs résultats ainsi que si on impose des règles arbitraires.

Sans parler d'obligation préalable à l'embauche, quelles sont les professions où la consommation de drogue chez les jeunes les empêche de se stabiliser dans l'emploi et pose de graves problèmes à l'employeur ?

Selon la loi l’usage de substances psychoactives est formellement interdit dans le cadre professionnel. L’employeur est censé le stipuler auprès de ses employés. Et si dans certains métiers des contrôles sont faits, c’est parce qu’ils exigent un fort niveau d’attention. La chose se fait dans une logique de sécurité, et non d’enquête de moralité.

Dans le cas d’une consommation chronique de cannabis, cela peut avoir un effet de désinvestissement, ce que nous appelons le syndrome "amotivationnel". Ramollies, les personnes concernées n’ont plus d’initiative, plus d’attention, et pénalisent donc l’entreprise par leur manque d’efficacité. Ne nous trompons pas, dans toutes les professions ces substances sont consommées. Il n’existe pas un corps de métier plus touché que l’autre. Et à partir du moment où le licenciement est mis dans la balance, c’est aux gens de se soigner.

Y a-t-il un point commun entre les professions les plus touchées ? Y a-t-il des professions plus exposées aux "profils de consommateurs de stupéfiants" ? Pourquoi ?

Des métiers comme ceux de militaire, policier ou pompier, qui exposent à des situations violentes et traumatisantes, peuvent inciter à trouver une automédication dans les substances médicamenteuses, illicites, ou dans l’alcool.

Globalement, les métiers à responsabilité, à forte décharge d’adrénaline, sont les premiers concernés. Pensez à la pression qui pèse sur les épaules d’un pilote de ligne, ou d’un policier ou un pompier au cœur d’une action dangereuse. Sauf qu’on observe que ce ne sont pas seulement ces métiers extrêmes qui sont concernés, et que de plus en plus de métiers sont concernés par une hausse de la consommation de substances.

Quelles sont les possibilités sur les secteurs en tension sur ces questions ? Des employeurs peuvent-ils se prémunir contre une tendance sociale de fond, ou sont-ils condamnés à devoir s'adapter ?

L’entreprise est légalement tenue d’assurer la sécurité et la santé de ses employés. Si jamais une personne ne se sent pas bien sur son lieu de travail et que l’on soupçonne une consommation de substances, il faut contacter la médecine du travail, qui délivrera un certificat d’aptitude, ou au contraire orientera vers des soins. L’employeur ne peut pas contourner sa responsabilité, il est obligé d’intervenir pour se protéger lui-même, protéger ses autres employés ainsi que ses usagers. Cela ne se solde pas forcément par un licenciement, la personne peut se rétablir. Mais si le cas est trop extrême, alors la médecine du travail décrète une inaptitude au travail.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

04.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

05.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

06.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

07.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

05.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

06.

Cette case qui manque aux élites françaises pour trouver le remède à l’impuissance politique et à la crise de défiance généralisée

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires