En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Révolution en Grande Bretagne : Boris Johnson va interdire la "réparation de l’hymen" !

02.

Anus au soleil : la nouvelle méthode pour être en pleine forme

03.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

04.

Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles

05.

LR : ce que le parti devrait retenir de la stratégie sans concession de Rachida Dati

06.

Coronavirus : quand les experts américains en sécurité biologique alertaient sur les risques posés par le laboratoire chinois ultra sensible de… Wuhan

07.

Pourquoi l’indépendance de la justice ne signifie pas que les magistrats ne doivent aucun compte aux Français

01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

04.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

05.

Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles

06.

Pourquoi le projet de loi de lutte contre la cyber haine représente une menace aussi grave que la réalité qu’il entend combattre

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

03.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

04.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

Pourquoi l’indépendance de la justice ne signifie pas que les magistrats ne doivent aucun compte aux Français

ça vient d'être publié
light > Insolite
Ouvrez vos...
Anus au soleil : la nouvelle méthode pour être en pleine forme
il y a 4 heures 58 min
pépites > France
Pompiers VS policiers
Manifestation nationale à Paris: de violents incidents ont éclaté entre pompiers et policiers
il y a 7 heures 5 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 28 janvier 2020 en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 10 heures 37 min
décryptage > International
Une ingérence qui pèse

La privatisation de la guerre par les EAU en Libye et au Yémen ou comment Abu Dhabi recrute de jeunes soudanais pour « leurs » guerres

il y a 12 heures 7 min
décryptage > France
Chômage 2019

Pourquoi la baisse du chômage ne se joue pas à Paris

il y a 13 heures 13 min
décryptage > Santé
Septicémies

Alerte à l’empoisonnement du sang : une mort sur 5 dans le monde causée par les sepsis

il y a 13 heures 36 min
décryptage > Politique
Une stratégie sans faille ?

LR : ce que le parti devrait retenir de la stratégie sans concession de Rachida Dati

il y a 14 heures 16 min
pépites > High-tech
Apple Pay
2020 : 99 % des cartes françaises seront compatibles Apple Pay
il y a 1 jour 3 heures
pépite vidéo > Media
Un bad buzz
Rognée d'une photo officielle : Vanessa Nakate dénonce un acte raciste
il y a 1 jour 6 heures
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dépendances" : une pièce de théâtre où la fratrie est mise en avant

il y a 1 jour 9 heures
pépites > Politique
Sur le devant de la scène
Invité de "Vous avez la parole" sur France 2, François Fillon prendra la parole à nouveau
il y a 5 heures 48 min
pépite vidéo > Politique
Municipales 2020
"Je ne fais pas de combine" : Rachida Dati se défend sur sa candidature
il y a 9 heures 44 min
décryptage > International
Un accord de paix

Ce plan Trump pour la paix dont les Palestiniens ne sauront pas plus saisir que des précédents

il y a 11 heures 43 min
décryptage > International
Ils veulent du sang

Révolution en Grande Bretagne : Boris Johnson va interdire la "réparation de l’hymen" !

il y a 12 heures 28 min
décryptage > High-tech
Décryptage High-Tech

SILICON VALLEY : le célèbre berceau américain de la Tech abandonnerait-il la culture « start-up » que le monde lui envie, en matière d’innovation ?

il y a 13 heures 21 min
décryptage > International
Atlantico Business

Coronavirus : la Chine en profite pour donner des leçons d’efficacité au monde occidental

il y a 14 heures 3 min
décryptage > Justice
Justice en France

Pourquoi l’indépendance de la justice ne signifie pas que les magistrats ne doivent aucun compte aux Français

il y a 14 heures 36 min
pépites > Politique
Et après ?
Brexit : Quelles sont les démarches que les Français devront effectuer pour se rendre en Grande-Bretagne ?
il y a 1 jour 4 heures
pépites > Santé
Conoravirus
Coronavirus : comment les Français atteints du virus sont-ils pris en charge sur le territoire ?
il y a 1 jour 7 heures
décryptage > Politique
C'est grave docteur ?

Et Benjamin Griveaux dérailla gravement à la gare de l'Est…

il y a 1 jour 9 heures
© Reuters
Le budget de la défense est à 29 milliards d’euros mais est en baisse constante ces dernières années.
© Reuters
Le budget de la défense est à 29 milliards d’euros mais est en baisse constante ces dernières années.
Pourquoi casquer

A quoi vont servir les impôts que vous venez de calculer en remplissant votre déclaration cette année

Publié le 21 mai 2014
Les contribuables français ont eu jusqu'à mardi 20 mai minuit pour envoyer leur déclaration d'impôts papier dûment remplie. Alors que certains en seront exonérés pour l'année 2014, d'autres au contraire verront leur taux d'imposition augmenter. Quel sera le montant collecté ? Qui est concerné par les baisses ou hausses d'impôts ? Où ira notre argent ? voici quelques réponses.
Philippe Crevel est économiste, directeur du Cercle de l’Épargne et directeur associé de Lorello Ecodata, société d'études et de conseils en stratégies économiques.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Crevel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Crevel est économiste, directeur du Cercle de l’Épargne et directeur associé de Lorello Ecodata, société d'études et de conseils en stratégies économiques.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les contribuables français ont eu jusqu'à mardi 20 mai minuit pour envoyer leur déclaration d'impôts papier dûment remplie. Alors que certains en seront exonérés pour l'année 2014, d'autres au contraire verront leur taux d'imposition augmenter. Quel sera le montant collecté ? Qui est concerné par les baisses ou hausses d'impôts ? Où ira notre argent ? voici quelques réponses.

Atlantico : Combien le gouvernement espère-t-il collecter grâce aux impôts sur les revenus de 2013 ? Comment les récentes annonces du gouvernement ont-elles joué sur ce montant ?

Philippe Crevel : Sur un total de 275 milliards d’euros de recettes fiscales, l’impôt sur le revenu devait rapporter 75 milliards d’euros. L’impôt sur le revenu qui devait être acquitté par 13,6 millions de foyers fiscaux a fortement augmenté depuis 2011 où son rendement était de 50 milliards d’euros.

Les mesures annoncées par Manuel Valls en faveur des contribuables modestes portent sur un milliard d’euros gagé par un rendement accru de la lutte contre la fraude fiscale. Néanmoins, le Gouvernement, dans le cadre de la loi de finances pour 2014, avait décidé d’alourdir cet impôt de plus de 6 milliards d’euros.

Parmi les augmentations figurent la taxation des majorations de pension que touchent les retraités ayant plus de 3 enfants, le plafonnement du quotient familial à 1500 euros au lieu de 2000 euros en 2013, la suppression de la réduction d’impôt pour les frais de scolarité, la fiscalisation de la participation patronale à l’acquisition de la complémentaire santé, l’assujettissement des dividendes et des intérêts des obligations au barème de l’IR….

A quelle hauteur chaque tranche de contribuables va-t-elle y participer ? Comment la mise à contribution de ces différentes tranches va-t-elle évoluer relativement à l'année dernière (pour qui l'impôt va-t-il augmenter, pour qui va-t-il baisser) ?

Les retraités et les familles ayant eu des enfants, les salariés mais également les épargnants sont les principales victimes de l’impôt sur revenu version 2014.

Les retraités devront acquitter 1,2 milliard d’euros d’impôt qui s’ajoutent à l’application de la contribution de solidarité pour l’autonomie et tout cela malgré le gel de leurs pensions.

Il y a évidemment les familles qui sont mises à contribution avec une majoration de leurs prélèvements pour au moins 1,4 milliard d’euros. Les salariés sont également mis à l’amende en raison des complémentaires à hauteur d’un milliard d’euros. Les épargnants sont frappés depuis plusieurs années et devraient également supporté un accroissement de leurs prélèvements en 2014.

Avec son plan, Manuel Valls diminuera la facture fiscale de 3 millions de personnes sous réserve qu’elles ne soient pas concernées par le jeu des hausses mentionnées ci-dessus. Dans les faits, le Premier Ministre entend appliquer une réduction de 350 euros pour un célibataire et de 700 euros pour un couple afin d’exonérer 1,2 millions de contribuables et alléger la note pour 1,8 million autres. Le système de l’impôt sur le revenu ne gagnera pas en simplicité. Après la décote, après la Prime pour l’emploi, après la franchise fiscale de 60 euros, il y aura la réduction d’impôt made in Valls…

Concrètement que va servir à financer cette collecte, par grands postes du budget de l'Etat ? Comment la répartition entre postes a-t-elle évolué relativement à l'année dernière ?

Les impôts ont comme objectif, parfois on l’oublie, de payer les dépenses publiques ; l’Etat devrait dépenser au total plus de 370 milliards d’euros.

Le principal poste budgétaire est représenté par le service de la dette, c’est-à-dire le paiement des intérêts des emprunts souscrits par l’Etat. 47 milliards d’euros sont prévus en 2014, ce montant est stable depuis plusieurs années malgré la forte hausse de la dette publique qui atteint désormais plus de 93 % du PIB. Cette stabilité s’explique par la baisse des taux d’intérêt qui permet à l’Etat de s’endetter à moindre coût.

L’enseignement secondaire absorbe 46 milliards d’euros auxquels il faut ajouter 26 milliards au titre de l’enseignement supérieur et la recherche.

La défense est à 29 milliards d’euros mais est en baisse constante ces dernières années. Ce budget a perdu 2 milliard d’euros en deux ans. Le militaire a deux avantages, il ne fait pas grève et est relativement obéissant. En outre, les gouvernements jouent sur le lissage des programmes d’investissement militaire pour réaliser des économies.

13 milliards d’euros sont prévus pour les actions de solidarité et d’insertion et 12 milliards d’euros pour la sécurité. Il est à noter que 8 milliards d’euros sont budgétés pour la justice

Les régimes spéciaux de retraite comme celui de la SNCF coûteront à l’Etat 7 milliards d’euros en 2014. De leur côté, les minimas sociaux pris en charge par l’Etat comme les allocations handicapées coûteront, cette année, 22 milliards d’euros. En parlant retraite, il faut également noter que le financement des pensions des fonctionnaires s’élève à 46 milliards d’euros.

Parmi les grands postes de dépenses, il faut également prendre en compte les concours financiers aux collectivités locales qui représentent plus de 100 milliards d’euros. Ces concours sont stables d’une année sur l’autre voire ont tendance à diminuer en particulier en ce qui concerne les dotations. Dans le plan Valls des 50 milliards d’euros, 11 milliards proviendraient de ces fameux concours. Il faut savoir qu’actuellement, les départements et les régions dépendent à plus de 50 % de ces concours.

Au niveau des transferts, il ne faut pas oublier les compensations d’exonérations de charges sociales qui s’élèvent à une trentaine de milliards d’euros. Cette somme est affectée aux régimes sociaux. Par ailleurs, l’Etat verse chaque 1 % du PIB de la France à l’Europe soit 20 milliards d’euros que nous récupérons en partie sous forme de subventions à l’agriculture et de subventions pour le développement économique des régions. 

L’Etat est un grand aiguillage sur lequel transite dépenses et recettes au profit des collectivités territoriales et régimes sociaux. L’Etat a ces dernières années pris en charge un poids croissant de dépenses et s’est délesté de quelques impôts. Il en résulte un déficit qui est l’expression d’un jeu de bonneteau fiscal et budgétaire…

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Révolution en Grande Bretagne : Boris Johnson va interdire la "réparation de l’hymen" !

02.

Anus au soleil : la nouvelle méthode pour être en pleine forme

03.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

04.

Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles

05.

LR : ce que le parti devrait retenir de la stratégie sans concession de Rachida Dati

06.

Coronavirus : quand les experts américains en sécurité biologique alertaient sur les risques posés par le laboratoire chinois ultra sensible de… Wuhan

07.

Pourquoi l’indépendance de la justice ne signifie pas que les magistrats ne doivent aucun compte aux Français

01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

03.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

04.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

05.

Des déchets nucléaires recyclés permettraient d'obtenir des batteries quasi éternelles

06.

Pourquoi le projet de loi de lutte contre la cyber haine représente une menace aussi grave que la réalité qu’il entend combattre

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

03.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

04.

Mais pourquoi la droite semble-t-elle incapable de capitaliser sur le rejet du duel retour Macron / Le Pen ?

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

Pourquoi l’indépendance de la justice ne signifie pas que les magistrats ne doivent aucun compte aux Français

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ELLENEUQ
- 21/05/2014 - 23:16
La question à 100.000 dollars
Le gros problème dans ce pays, c'est qu'on n'en sait strictement rien !