En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : ces 50 milliards de frais de divorce que Boris Johnson est tenté de ne pas payer à l’UE

02.

Attentats islamistes en France : la menace se reprécise

03.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

04.

Ne dites plus "séparatisme" (c'est stigmatisant) dites "séparatismes" (ça ne veut rien dire)

05.

La France se créolise-t-elle autant que le croit Jean-Luc Mélenchon ? L’analyse de 40 ans d’évolutions des valeurs des Français suggère que non

06.

Tenue libre exigée : les dangereuses impasses du néo-féminisme

07.

Covid-19 : Alexandre Benalla transféré à l'hôpital Cochin à Paris

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

05.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

06.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
light > France
Monument de la gastronomie
Mort de Pierre Troisgros, le légendaire chef trois étoiles
il y a 1 heure 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’Ours et Une demande en mariage" de Anton Tchekhov : de biens étranges déclarations d’amour

il y a 3 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Blackbird" de Roger Michell : par le réalisateur de "Coup de foudre à Notting Hill", un drame bouleversant sur les adieux d’une mère à sa famille… Avec une Susan Sarandon au sommet…

il y a 4 heures 7 min
décryptage > Terrorisme
Menace terroriste

Daech au grand Sahel : l’assassinat des Français au Niger, une preuve de plus de sa résistance

il y a 6 heures 19 min
décryptage > Economie
Projet de fusion

Suez – Veolia : le mythe toxique du "champion national"

il y a 6 heures 29 min
décryptage > France
"Le Livre noir de l'autisme"

Autisme : les cobayes de la honte

il y a 6 heures 47 min
pépite vidéo > Politique
LREM
Aurore Bergé révèle qu'il existe un "malaise profond" au sein de La République en marche
il y a 7 heures 22 min
décryptage > Science
Univers

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

il y a 8 heures 2 min
décryptage > Finance
Impact de la crise du Covid-19

Retour à la réalité sanitaire sur les marchés financiers : attention aux secousses sur les marchés

il y a 8 heures 26 min
light > Santé
Santé
Covid-19 : Alexandre Benalla transféré à l'hôpital Cochin à Paris
il y a 9 heures 2 min
pépites > Société
Evolution
Emmanuel Macron annonce "7 jours obligatoires" dans le cadre du congé paternité d'un mois
il y a 1 heure 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les pôles, une aventure française" de Dominique Le Brun : "il y a trois sortes d’hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer". Aristote

il y a 3 heures 40 min
décryptage > International
Espoir

Un processus de paix en Afghanistan, quelle issue et à quel prix ?

il y a 6 heures 2 min
Futur
Elon Musk espère produire une voiture électrique coûtant 25.000 dollars d'ici trois ans
il y a 6 heures 26 min
décryptage > Europe
Union européenne

La force : question de taille ou d’agilité ?

il y a 6 heures 36 min
light > People
People
Le prince Harry et Meghan Markle critiqués pour avoir donné leur avis sur la prochaine élection présidentielle américaine
il y a 7 heures 10 min
décryptage > France
Un pluriel apaisant

Ne dites plus "séparatisme" (c'est stigmatisant) dites "séparatismes" (ça ne veut rien dire)

il y a 7 heures 55 min
pépites > Justice
Enquête
Une dizaine d’ADN inconnus trouvés sur un matelas de Michel Fourniret
il y a 8 heures 4 min
pépites > International
Russie
Alexei Navalny, opposant politique russe, a quitté l'hôpital allemand où il était soigné
il y a 8 heures 34 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : ces 50 milliards de frais de divorce que Boris Johnson est tenté de ne pas payer à l’UE

il y a 9 heures 4 min
© Reuters
Le budget de la défense est à 29 milliards d’euros mais est en baisse constante ces dernières années.
© Reuters
Le budget de la défense est à 29 milliards d’euros mais est en baisse constante ces dernières années.
Pourquoi casquer

A quoi vont servir les impôts que vous venez de calculer en remplissant votre déclaration cette année

Publié le 21 mai 2014
Les contribuables français ont eu jusqu'à mardi 20 mai minuit pour envoyer leur déclaration d'impôts papier dûment remplie. Alors que certains en seront exonérés pour l'année 2014, d'autres au contraire verront leur taux d'imposition augmenter. Quel sera le montant collecté ? Qui est concerné par les baisses ou hausses d'impôts ? Où ira notre argent ? voici quelques réponses.
Philippe Crevel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Crevel est économiste, directeur du Cercle de l’Épargne et directeur associé de Lorello Ecodata, société d'études et de conseils en stratégies économiques.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les contribuables français ont eu jusqu'à mardi 20 mai minuit pour envoyer leur déclaration d'impôts papier dûment remplie. Alors que certains en seront exonérés pour l'année 2014, d'autres au contraire verront leur taux d'imposition augmenter. Quel sera le montant collecté ? Qui est concerné par les baisses ou hausses d'impôts ? Où ira notre argent ? voici quelques réponses.

Atlantico : Combien le gouvernement espère-t-il collecter grâce aux impôts sur les revenus de 2013 ? Comment les récentes annonces du gouvernement ont-elles joué sur ce montant ?

Philippe Crevel : Sur un total de 275 milliards d’euros de recettes fiscales, l’impôt sur le revenu devait rapporter 75 milliards d’euros. L’impôt sur le revenu qui devait être acquitté par 13,6 millions de foyers fiscaux a fortement augmenté depuis 2011 où son rendement était de 50 milliards d’euros.

Les mesures annoncées par Manuel Valls en faveur des contribuables modestes portent sur un milliard d’euros gagé par un rendement accru de la lutte contre la fraude fiscale. Néanmoins, le Gouvernement, dans le cadre de la loi de finances pour 2014, avait décidé d’alourdir cet impôt de plus de 6 milliards d’euros.

Parmi les augmentations figurent la taxation des majorations de pension que touchent les retraités ayant plus de 3 enfants, le plafonnement du quotient familial à 1500 euros au lieu de 2000 euros en 2013, la suppression de la réduction d’impôt pour les frais de scolarité, la fiscalisation de la participation patronale à l’acquisition de la complémentaire santé, l’assujettissement des dividendes et des intérêts des obligations au barème de l’IR….

A quelle hauteur chaque tranche de contribuables va-t-elle y participer ? Comment la mise à contribution de ces différentes tranches va-t-elle évoluer relativement à l'année dernière (pour qui l'impôt va-t-il augmenter, pour qui va-t-il baisser) ?

Les retraités et les familles ayant eu des enfants, les salariés mais également les épargnants sont les principales victimes de l’impôt sur revenu version 2014.

Les retraités devront acquitter 1,2 milliard d’euros d’impôt qui s’ajoutent à l’application de la contribution de solidarité pour l’autonomie et tout cela malgré le gel de leurs pensions.

Il y a évidemment les familles qui sont mises à contribution avec une majoration de leurs prélèvements pour au moins 1,4 milliard d’euros. Les salariés sont également mis à l’amende en raison des complémentaires à hauteur d’un milliard d’euros. Les épargnants sont frappés depuis plusieurs années et devraient également supporté un accroissement de leurs prélèvements en 2014.

Avec son plan, Manuel Valls diminuera la facture fiscale de 3 millions de personnes sous réserve qu’elles ne soient pas concernées par le jeu des hausses mentionnées ci-dessus. Dans les faits, le Premier Ministre entend appliquer une réduction de 350 euros pour un célibataire et de 700 euros pour un couple afin d’exonérer 1,2 millions de contribuables et alléger la note pour 1,8 million autres. Le système de l’impôt sur le revenu ne gagnera pas en simplicité. Après la décote, après la Prime pour l’emploi, après la franchise fiscale de 60 euros, il y aura la réduction d’impôt made in Valls…

Concrètement que va servir à financer cette collecte, par grands postes du budget de l'Etat ? Comment la répartition entre postes a-t-elle évolué relativement à l'année dernière ?

Les impôts ont comme objectif, parfois on l’oublie, de payer les dépenses publiques ; l’Etat devrait dépenser au total plus de 370 milliards d’euros.

Le principal poste budgétaire est représenté par le service de la dette, c’est-à-dire le paiement des intérêts des emprunts souscrits par l’Etat. 47 milliards d’euros sont prévus en 2014, ce montant est stable depuis plusieurs années malgré la forte hausse de la dette publique qui atteint désormais plus de 93 % du PIB. Cette stabilité s’explique par la baisse des taux d’intérêt qui permet à l’Etat de s’endetter à moindre coût.

L’enseignement secondaire absorbe 46 milliards d’euros auxquels il faut ajouter 26 milliards au titre de l’enseignement supérieur et la recherche.

La défense est à 29 milliards d’euros mais est en baisse constante ces dernières années. Ce budget a perdu 2 milliard d’euros en deux ans. Le militaire a deux avantages, il ne fait pas grève et est relativement obéissant. En outre, les gouvernements jouent sur le lissage des programmes d’investissement militaire pour réaliser des économies.

13 milliards d’euros sont prévus pour les actions de solidarité et d’insertion et 12 milliards d’euros pour la sécurité. Il est à noter que 8 milliards d’euros sont budgétés pour la justice

Les régimes spéciaux de retraite comme celui de la SNCF coûteront à l’Etat 7 milliards d’euros en 2014. De leur côté, les minimas sociaux pris en charge par l’Etat comme les allocations handicapées coûteront, cette année, 22 milliards d’euros. En parlant retraite, il faut également noter que le financement des pensions des fonctionnaires s’élève à 46 milliards d’euros.

Parmi les grands postes de dépenses, il faut également prendre en compte les concours financiers aux collectivités locales qui représentent plus de 100 milliards d’euros. Ces concours sont stables d’une année sur l’autre voire ont tendance à diminuer en particulier en ce qui concerne les dotations. Dans le plan Valls des 50 milliards d’euros, 11 milliards proviendraient de ces fameux concours. Il faut savoir qu’actuellement, les départements et les régions dépendent à plus de 50 % de ces concours.

Au niveau des transferts, il ne faut pas oublier les compensations d’exonérations de charges sociales qui s’élèvent à une trentaine de milliards d’euros. Cette somme est affectée aux régimes sociaux. Par ailleurs, l’Etat verse chaque 1 % du PIB de la France à l’Europe soit 20 milliards d’euros que nous récupérons en partie sous forme de subventions à l’agriculture et de subventions pour le développement économique des régions. 

L’Etat est un grand aiguillage sur lequel transite dépenses et recettes au profit des collectivités territoriales et régimes sociaux. L’Etat a ces dernières années pris en charge un poids croissant de dépenses et s’est délesté de quelques impôts. Il en résulte un déficit qui est l’expression d’un jeu de bonneteau fiscal et budgétaire…

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ELLENEUQ
- 21/05/2014 - 23:16
La question à 100.000 dollars
Le gros problème dans ce pays, c'est qu'on n'en sait strictement rien !