En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

04.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

05.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

06.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

07.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

ça vient d'être publié
pépites > Religion
Nouvelle polémique ?
Vesoul : une religieuse catholique privée de maison de retraite pour son voile
il y a 10 min 38 sec
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 1 heure 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Ingénu" de Voltaire : un Candide au pays des puissants, un Ingénu dans le monde

il y a 3 heures 5 min
pépites > Santé
Répondre à la crise
Le gouvernement dévoile son "plan d'urgence" pour l'hôpital public avec notamment une hausse du budget et une reprise de la dette
il y a 4 heures 1 min
décryptage > Politique
Réforme

Retraites : cette violence qui nous attend au fond de l’impasse politique

il y a 5 heures 27 min
décryptage > Politique
"J'ai besoin de vous"'

Congrès des maires : Emmanuel Macron surestime l’impact de la politique de simplification mise en œuvre à destination des élus locaux

il y a 6 heures 23 min
décryptage > International
A l'intérieur comme à l’extérieur

Le régime iranien confronté à une double contestation

il y a 6 heures 53 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opération du siècle sur "Aramco" se présente mal : les milieux boursiers ne font pas confiance aux Saoudiens

il y a 7 heures 46 min
décryptage > Société
Vos gueules les mouettes

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

il y a 8 heures 13 min
pépites > Politique
Sauvetage
Congrès des maires de France: Emmanuel Macron dit avoir "tant appris" des élus
il y a 23 heures 9 min
pépite vidéo > Religion
A la rencontre des fidèles
Visite officielle du pape François en Thaïlande et au Japon
il y a 48 min 55 sec
décryptage > Santé
Mesures

Plan d'urgence pour l'hôpital public : comment le gouvernement ménage dangereusement la chèvre et le chou

il y a 1 heure 55 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Misérables" : le réalisateur Ladj Ly casse la baraque

il y a 3 heures 18 min
rendez-vous > Social
Politico Scanner
Des casseurs aux LBD, radioscopie de l’opinion des Français face à la violence dans les conflits sociaux
il y a 4 heures 36 min
décryptage > Economie
Lettre

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

il y a 6 heures 9 min
décryptage > France
Un aveu

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

il y a 6 heures 40 min
décryptage > Environnement
"J’ai trois Greta Thunberg à domicile"

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

il y a 7 heures 19 min
décryptage > France
Rapport

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

il y a 7 heures 59 min
Very bad trip
Etats-Unis : à 5 ans il amène de la cocaïne à l'école
il y a 22 heures 48 min
pépites > Justice
Aucun remord
Bilal Taghi, le premier homme à avoir fomenté un attentat djihadiste en prison, jugé dès ce mardi
il y a 23 heures 56 min
Barack Obama, né le 4 août 1961.
Barack Obama, né le 4 août 1961.
50 ans, l'heure du bilan

"Obama sera réélu grâce à la médiocrité de ses adversaires"

Publié le 04 août 2011
On a connu Barack Obama dans meilleure situation. A toute juste 50 ans et un peu plus d'un an de l'élection présidentielle, fragilisé comme jamais sur la scène politique intérieure, il doit assumer un bilan en demi-teinte et affronter une situation économique très délicate. Et pourtant, il est loin d'avoir perdu d'avance.
Philippe Valode est écrivain et éditeur. Ancien directeur de la revue Actualités de l'Histoire, il est l'auteur de Les Présidents des Etats-Unis (L'Archipel, 2005). Historien diplômé en sciences politiques, il est spécialiste de la période...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Valode
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Valode est écrivain et éditeur. Ancien directeur de la revue Actualités de l'Histoire, il est l'auteur de Les Présidents des Etats-Unis (L'Archipel, 2005). Historien diplômé en sciences politiques, il est spécialiste de la période...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
On a connu Barack Obama dans meilleure situation. A toute juste 50 ans et un peu plus d'un an de l'élection présidentielle, fragilisé comme jamais sur la scène politique intérieure, il doit assumer un bilan en demi-teinte et affronter une situation économique très délicate. Et pourtant, il est loin d'avoir perdu d'avance.

Atlantico : Le compromis mou obtenu par Barack Obama sur la crise de la dette est-il de mauvaise augure pour l'élection présidentielle de 2012 ?

Philippe Valode : Barack Obama n'est pas si mal placé dans la course à la réélection. Tout d'abord, il a été un président bien élu [52,9%, ndlr], et malgré sa défaite aux élections de mi-mandat de 2010, il a réussi à conserver le Sénat. Il est encore soutenu par la plupart des minorités du pays, et surtout par les Noirs.

Enfin, le compromis qu'il vient d'obtenir sur la dette a épargné les programmes d'aide aux retraités et aux nécessiteux (Medicare), et il est fait pour durer jusqu'en 2013 : la dette ne devrait donc pas influencer la campagne présidentielle. Il faut surtout garder à l'esprit que contrairement à d'autres pays, la dette américaine est détenue à plus de deux tiers par des acteurs américains (fonds, entreprises, banques). Et une dette vis-à-vis de soi-même est beaucoup moins grave qu'un endettement à l'étranger.

Mais si Barack Obama remporte un second mandat, il le devra bien moins à ce qu'il aura accompli qu'à la médiocrité de ses adverses républicains : le favori, Mitt Romney, est un vieux cheval de bataille. Déjà battu pour l'investiture en 2008, il n'est même plus gouverneur du Massachusetts.

 

Les promesses non-tenues d'Obama, comme l'échec de la fermeture de Guantanamo, ne pourraient-elles pas jouer en sa défaveur auprès de l'opinion publique ?

Je ne crois pas. A l'exception de quelques intellectuels, les Américains se fichent totalement de Guantanamo. Ce qui compte, c'est :

  • Le programme Medicare, sauvé des coupes budgétaires ;
  • Le retour des boys, déjà bien engagé en Irak et annoncé en Afghanistan ;
  • La croissance et l'emploi : la situation économique n'est pour l'instant pas brillante, mais la chance d'Obama, c'est l'absurdité du programme républicain, qui veut faire des coupes sombres sur les budgets sociaux sans augmenter l'imposition des plus riches : l'opinion publique sent que le programme d'Obama est plus juste et plus réaliste.

 

Sur la scène internationale, peut-on le considérer comme le premier président américain post-hégémonique ?

Oui, Barack Obama est très en phase avec son époque. Il a pris conscience de la nécessité d'abandonner la toute-présence américaine dans le monde : il vient d'en apporter une preuve supplémentaire avec son attitude très réservée dans le conflit libyen (retrait des avions chasseurs américains).

Il est extrêmement réaliste sur la nouvelle donne mondiale : en face des États-Unis, il n'y a plus qu'une grande puissance, la Chine. Celle-ci va devoir corriger les déséquilibres générées par une croissance débridée depuis vingt ou trente ans : paiement des retraites, déséquilibre démographique hommes/femmes extrêmement lourd (50 millions d'hommes ne pourront pas trouver d'épouse !), désastre écologique...

A l'inverse, Barack Obama est conscient des enjeux auquel l'Amérique est confrontée et fait preuve de la mesure nécessaire. Il est conscient de la nécessité de corriger les déficits, de l'importance de l'unité de la nation américaine, toutes couleurs confondues, et si l'on a l'impression qu'il délaisse l'Europe, c'est qu'il sait que l'avenir est en Asie.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

04.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

05.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

06.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

07.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
MOCCIDENT
- 06/08/2011 - 09:00
Obama Downgraded
Je suis Citoyen Américain les assertions de Mr Valode se revelent encore plus fausses et risibles. Le choc de l'abaissement de la note des USA est énorme psychologiquement ici. C'est le constant d'un effondrement conduit par Obama. Il sera battu, car il est pire que Carter qui lui avait réussi a garder la note AAA.
quesako
- 06/08/2011 - 00:35
Pas étonnant qu'il est reçu le prix Nobel des norvégiens !
Ne serait ce pas le délit de faciès positif ?
Il l'a reçu alors qu'il n'avait rien fait (mais a t'il fait davantage pour la paix depuis?)
JP van St Jans
- 05/08/2011 - 22:03
C'est un bal !
Obama est sorti du chapeau un peu par curiosité, et beaucoup parce qu'il était "gris", inodore et sans saveur.
Le prochain bal sera celui des minus, Obama compris : personne chez les républicains n'apparait clairement et personne chez les démocrates ne va mettre des bâtons dans les roues du "premier président noir des Etats-Unis".
Le prochain président, on le tire à pile-ou-face ?