En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

France 2 rend hommage à Claude Sempère, mort à 55 ans

05.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

06.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

07.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

ça vient d'être publié
Madrid
COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité
il y a 32 min 34 sec
light > Culture
The White House Plumbers
HBO prépare une série télévisée sur le scandale du Watergate
il y a 4 heures 5 min
pépite vidéo > International
Incendies
Les images impressionnantes du ciel orange à Sydney
il y a 5 heures 18 min
pépites > Société
#UberCestOver
Uber reconnaît que 6.000 agressions sexuelles ont été signalées en deux ans aux Etats-Unis
il y a 7 heures 47 sec
pépites > International
Fulanis
Bernard-Henri Lévy alerte sur le massacre des chrétiens au Nigeria
il y a 7 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Funny Girl", la comédie musicale : phénoménale Funny Girl, Christina Bianco met Paris à ses pieds…

il y a 8 heures 47 min
décryptage > Social
Jeudi noir

5 décembre : la première bataille remportée, les syndicats peuvent-ils gagner la guerre ?

il y a 10 heures 37 min
décryptage > Environnement
Adieu ma trotro bien-aimée

Le bobo en proie à d'indicibles tourments : des écolos (un peu plus radicaux que lui) détruisent les trottinettes électriques qui lui sont chères !

il y a 12 heures 24 min
rendez-vous > High-tech
Géopolitico-scanner
Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet
il y a 12 heures 44 min
décryptage > Europe
Une page se tourne ?

La fin de règne d’Angela Merkel se dessine dans le congrès du SPD

il y a 13 heures 15 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 5 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 1 heure 11 min
pépite vidéo > Europe
Auschwitz
Angela Merkel déclare que la mémoire des crimes nazis est "inséparable" de l'identité allemande
il y a 4 heures 34 min
pépites > France
Pédagogie
Retraites : Edouard Philippe présentera "l'intégralité du projet du gouvernement" mercredi prochain
il y a 5 heures 43 min
pépites > France
Champions du monde
La France est le pays de l'OCDE avec la fiscalité la plus lourde
il y a 7 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Samia" de Gilbert Ponté : dernière course pour Lampedusa, haletant et poignant

il y a 8 heures 40 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le sport joue avec la sphère et quand les heures se jouent sous dôme : c’est l’actualité des montres dans les tempêtes sociales
il y a 9 heures 36 min
décryptage > France
Partenariat

Sécurité : l’Etat contraint de brader le régalien ?

il y a 11 heures 10 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?
il y a 12 heures 36 min
décryptage > International
Utopie

Samjiyon, la ville socialiste idéale inaugurée par la Corée du Nord, échappera-t-elle au destin funeste de toutes celles qui l’ont précédée ailleurs dans le monde ?

il y a 13 heures 2 min
décryptage > Politique
Insatisfaction croissante

Retraites : le gouvernement face au piège du paradoxe de Tocqueville

il y a 13 heures 28 min
© Reuters
© Reuters
Surprise !

Les dessous du premier plan Valls

Publié le 21 mai 2014
Si les mesures d'économies proposées par Manuel Valls depuis son arrivée à Matignon sont loin de faire l'unanimité, plusieurs éléments laissent à penser que nous n'en serions pas encore au plat de résistance en matière de corrections budgétaires.
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si les mesures d'économies proposées par Manuel Valls depuis son arrivée à Matignon sont loin de faire l'unanimité, plusieurs éléments laissent à penser que nous n'en serions pas encore au plat de résistance en matière de corrections budgétaires.

On le sait : le plan Valls est fait pour déboucher sur un ticket Hollande-Valls aux futures présidentielles puis, on le sait moins, sur un Plan Valls 2. Il faut donc éviter les blocages, obtenir une « victoire rapide » puis gagner en vitesse et en efficacité, car ce n’est pas fini.

Les dessous du Premier plan Valls :

Premier dessous du Plan Valls : éviter tout rejet catégoriel. Il n’y aura pas d’augmentation des frais de scolarité ni de mise en cause de l’Aide Personnalisée au Logement dont bénéficient tous les étudiants – deux mesures qui les auraient mis dans la rue. Il n’y aura pas de SMIC jeune, ce qui aurait révolté les lycées. Il n’y aura pas d’économie sur le transport des malades, ce qui aurait fait hurler les taxis. Il n’y aura pas de disparition des départements : on réduira les régions, plus lointaines.

Deuxième dessous du Plan Valls : éviter tout rejet social. Tout est fait pour ne pas braquer les salariés et les retraités les plus modestes et faire que l’ajustement soit étalé dans le temps, avec « des clauses de revoyure » pour les fonctionnaires. Il s’agit d’utiliser les ajustements à la grecque ou à l’espagnole, chômage de masse et baisse des revenus, comme repoussoirs. L’hypothèse est qu’ainsi le climat social s’apaise et que les partenaires sociaux acceptent une flexibilité croissante de l’emploi.

Troisième dessous du Plan Valls : obtenir une « victoire rapide » sur l’emploi peu qualifié pour sortir de la croissance zéro que nous vivons actuellement. Il s’agit de profiter, fin 2014 – début 2015, de la reprise économique en Europe et de la baisse du coût des bas salaires pour faire repartir l’emploi peu qualifié et absorber l’effet négatif des baisses de dépense publique. Au plan économique, le Plan Valls combine au début deux effets contradictoires. Le premier est récessif et étalé dans le temps avec des baisses de la dépense publique (50 milliards). Le second est expansif et rapide avec la baisse des cotisations sociales sur les bas salaires (10 milliards) qui permet de soutenir rapidement l’emploi et la consommation (l’équivalent de 500 euros pour les salariés au SMIC). Le calcul est fait pour avoir un regain de croissance en 2015.

Quatrième dessous du Plan Valls : espérer l’effet CICE en 2016. Il s’agit de poursuivre fin 2015 – 2016 les économies de dépenses publiques compensées cette fois par les premiers effets positifs des baisses d’impôts (C3S, IS notamment) et de charges sur l’emploi plus qualifié (CICE). Les entreprises exportatrices iraient mieux et embaucheraient.

La « victoire rapide » sur l’inversion de la courbe du chômage conditionne le succès de l’opération. Dans le privé en effet, même une entreprise qui voit que sa situation s’améliore n’est pas sûre d’embaucher si le climat social reste maussade. La vraie réussite du plan Valls, après la « victoire rapide » attendue sur l’emploi non qualifié, est son acceptation sociale qui conditionne le succès de la compensation entre économies et dépenses.Elle conditionne le succès de l’opération dans le secteur privé, puis dans le secteur public où les réformes seront alors mieux acceptées au fur et à mesure que la pression pour accroître l’emploi public va se réduire.

Le Plan Valls est donc en fait le Plan Valls 1. Il ne pourra pas tout faire, sauf franchir la première marche. C’est le début d’une série d’ajustements qui doivent conduire à l’excédent budgétaire et à l’excédent extérieur. Personne n’en parle, mais nous vivons depuis tant d’années en « double déficit » (public et externe) que nous avons oublié que c’est intenable. Nous n’osons pas aller plus avant et réformer l’Etat, la santé ou l’éducation tout en flexibilisant le marché du travail, or les deux sont liés.

Puristes s’abstenir. Il est trop facile de dire que « le compte n’y est pas » ou que « le rabot des dépenses » n’est pas un outil de réforme. Nous le savons, mais il faut bien commencer un jour. Et si c’était maintenant ?

Cet article a initialement été publié sur le site Betbèze Conseil

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

France 2 rend hommage à Claude Sempère, mort à 55 ans

05.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

06.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

07.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ELLENEUQ
- 20/05/2014 - 16:00
Qui croit Valls ?
C'est un incapable prouvé qui a dramatiquement échoué à l'intérieur et ailleurs. Ce qu'il dit n'a ni valeur ni intérêt. Ce qu'il ne dit pas ne peut être que mauvais ! Il faut faire table rase de cette clique de nuls et aller cureter très profondément car la pourriture s'est infiltrée partout et attaque tous les fondements de la France.
zouk
- 20/05/2014 - 10:16
Plan(s?) Valls
Le but premier est bien sûr électoral. Mais l'expérience du passé, tous gouvernements confondus, rend plus que sceptique sur un futur plan de vraies réformes. Les hurlements des taxis, fonctionnaires, lycéens et ajoutez ce que vous voudrez seront toujours là ainsi que les soucis de la réélection, au profit d'un clone du même parti (et pourquoi pas M. Valls?), si d'aventure l'actuel mandat du Président était reconduit.