En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

05.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

07.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

ça vient d'être publié
décryptage > Science
Espace

Univers : les physiciens commencent à comprendre les structures géantes qui connecteraient des galaxies distantes de milliards d’années lumière

il y a 2 min 24 sec
décryptage > Société
"Arabe de service", "nègre de maison" et autres joyeusetés

Pourquoi les militants qui traitent leurs adversaires issus de minorités de "native informant" ne sont ni démocrates, ni républicains

il y a 42 min 54 sec
décryptage > Social
Mesures fortes ?

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

il y a 1 heure 11 min
light > Sport
"Etat de santé confidentiel"
Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1
il y a 14 heures 57 min
pépite vidéo > Santé
Prouesse médicale
Une opération de deux soeurs siamoises s'est déroulée avec succès
il y a 15 heures 53 min
pépites > Santé
Réponse du gouvernement
Crise à l'hôpital : Emmanuel Macron dit avoir "entendu la colère et l'indignation" et promet des mesures fortes
il y a 17 heures 14 min
décryptage > Société
Rhétorique hochet

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

il y a 18 heures 34 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 13 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 19 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Greco" au Grand Palais : Greco, ce génie...

il y a 20 heures 21 min
pépites > International
Bras de fer
Recep Tayyip Erdogan considère que les propos d'Emmanuel Macron sur l’Otan et la Turquie sont "inacceptables"
il y a 21 heures 44 min
décryptage > Media
France Télévisions

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

il y a 16 min 18 sec
décryptage > High-tech
Maîtres des données personnelles

Ce que Margrethe Vestager ne semble pas comprendre à la phase 2 de la conquête du monde par les GAFAM

il y a 56 min 39 sec
décryptage > France
Politique territoriale

Cette case qui manque aux élites françaises pour trouver le remède à l’impuissance politique et à la crise de défiance généralisée

il y a 1 heure 34 min
pépites > Europe
Voix de la France
La candidature de Thierry Breton à la Commission européenne a été validée par les eurodéputés
il y a 15 heures 29 min
pépites > International
Lourd bilan
Cessez-le-feu à Gaza après deux jours d'affrontements
il y a 16 heures 56 min
pépite vidéo > France
Incendie
Le toit de la mairie d'Annecy a été ravagé par les flammes
il y a 17 heures 47 min
pépites > France
Coup de sang
Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"
il y a 18 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un amour sans résistance" de Gilles Rozier : interroge intelligemment en laissant la place à plusieurs interprétations

il y a 20 heures 13 min
light > High-tech
Mickey détrône Netflix
10 millions de personnes se sont abonnées à Disney + en un seul jour
il y a 21 heures 18 min
décryptage > Politique
Engagement

Combats de gauche : alerte à la supériorité morale

il y a 22 heures 25 min
Youkaïdi aïdi aïda !

L' Europe veut-elle la peau de nos jolies colonies de vacances ?

Publié le 04 août 2011
L'Europe s'attaque aux colonies de vacances à la française. La dérogation au droit du travail dont bénéficiaient les moniteurs, qui ne disposent que d'un jour de repos hebdomadaire, risque d'être remise en cause par la Cour Européenne de Justice. La France n'aurait pas d'autres choix que d'obtempérer. Décryptage avec Jean-Paul Fauché, spécialiste des vacances et de la jeunesse.
Jean-Paul Fauché est Responsable de l'Unité Vacances Musicales et Artistiques à la Ligue de l'Enseignement.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Fauché
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Fauché est Responsable de l'Unité Vacances Musicales et Artistiques à la Ligue de l'Enseignement.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'Europe s'attaque aux colonies de vacances à la française. La dérogation au droit du travail dont bénéficiaient les moniteurs, qui ne disposent que d'un jour de repos hebdomadaire, risque d'être remise en cause par la Cour Européenne de Justice. La France n'aurait pas d'autres choix que d'obtempérer. Décryptage avec Jean-Paul Fauché, spécialiste des vacances et de la jeunesse.

Atlantico : Quelles sont les intentions de la Cour de Justice Européenne (CJUE) vis-à-vis du Contrat d’Engagement Éducatif (CEE) ?  

Jean-Paul Fauché : L’Europe veut que la France se mette en conformité par rapport à la notion de repos hebdomadaire. Le Contrat d’Engagement Éducatif [qui réglemente l'activité des animateurs, directeurs et formateurs occasionnels, ndlr] en tant que tel a été reconnu comme étant valide. N'est remis en cause, seulement ce détail concernant la notion de repos hebdomadaire. Le code du travail stipule 2 jours de repos par semaine alors que le CEE n’en prévoit qu’un seul.


D’où vient, selon vous, l’incompatibilité entre la vision française et la vision européenne ?

On s’aperçoit que l’on considère la colonie de vacances de manière franco-française. L’ Europe ne partage pas la même vision. Notre histoire, notamment le Front Populaire et les congés payés, y est pour beaucoup. La notion d’engagement volontaire non professionnel est une notion française. Ni prise en compte, ni entendue à l’échelon européen. Paradoxalement, 2011 est l’année européenne du bénévolat et du volontariat. Les statuts européens existent mais ne correspondent pas à la particularité des colonies de vacances à la française. Reste à trouver le pont entre Paris et Bruxelles.


Quelles seraient les conséquences d’une modification du CEE pour les organisateurs de colonies de vacances ?

Sur des séjours statiques (dans des centres fixes avec des gros effectifs), cela ne poserait pas trop de problèmes. En revanche, cela pose concrètement la question de la continuité éducative. Quand on parle de colonies de vacances, on n’est pas dans un simple système d'équipe de jour et d'équipe de nuit. Sur des activités artistiques, cela pose des problèmes. Avoir des gens qui disparaissent pendant deux jours consécutifs, cela ne veut plus dire grand-chose ni pour les enfants ni pour les moniteurs. Cela remet en cause le principe même du séjour de vacances et de l’engagement volontaire non professionnel.


Au niveau économique, à quoi peut-on s’attendre ?

On risque de rentrer dans un engrenage dont on ne pourra pas sortir. Être soumis au code du travail, cela impose des contraintes. A terme, les organisateurs devront obligatoirement engager des personnes en plus. Par conséquent, les tarifs des séjours éducatifs pour l’année 2012 risquent fort d’augmenter.

Certains ont des mots durs envers les organisateurs de « colos », parlant de « scandale » ou d’« exploitation ». Que répondez-vous à cela ?

Les organisateurs ne sont pas tous clairs avec leur projet éducatif. Il est vrai qu’il y a eu une banalisation du métier de moniteur. Ce n’est pas un job d’été comme les autres. On ne peut pas payer un jeune 30 à 35 euros par jour, même nourri et logé, sans formule d’échange entre l’enfant et l’animateur. Il faut donner à nos jeunes moniteurs un sens d’accomplissement, misé sur la notion de citoyenneté. Si on ne propose pas des séjours intéressants, avec une notion de projet et de continuité, il est normal à un moment donné que des animateurs puissent avoir l’impression d’être exploités.


Pouvons-nous nous attendre à des changements cet été ?

Cet été, c’est le statu quo. Aucune modification n’est prévue. Nous n’avons eu pour l’instant aucune consigne particulière. A l'heure d'aujourd'hui, on est dans l’application du CEE tel qu’on le connait depuis toujours. Si les choses venaient à changer, il est sûr que nous devrions nous mobiliser. Les lobbys entreraient alors en jeu

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corinna Betsch, la femme de Michael Schumacher, évoque l'état de santé de l'ancien champion de Formule 1

02.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

05.

Esther Benbassa savez-vous qu'il y a des Juifs antisémites ?

06.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

07.

Emmanuel Macron en passe d’entériner la victoire posthume des Gilets jaunes

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

05.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

06.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
redresseurdetord
- 02/08/2011 - 11:29
Ne jetez pas le bain avec les gosses dedant...
La chanson de Pierre Perret n'était qu'une satire, elle n'avait pas vocation à modifier une institution. Ces colonies étaient et sont la base de merveilleux souvenirs, l'endroit où l'on se croyait grands sans nos parents, où l'on passait nos journées à jouer, où l'on se faisait des copains (et des copines)... Grâce à elles, nous pouvions partir en vacances plutôt que d'aller chez les Gds parents..
LeditGaga
- 02/08/2011 - 10:32
Pierre Perret l'avait compris !
Dans sa chanson "les jolies colonies de vacances", Pierre Perret "balançait" pas mal sur la véritable nature des colonies de vacances à la Française. Quand on a un peu de respect pour un enfant, c'est vraiment le dernier des endroits où on peut l'envoyer en vacances... trop de mauvais souvenirs ! C'est en fait l'endroit idéal pour éveiller et/ou assouvir les bas instincts de l'individu...