En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

06.

L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa

07.

Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Catalogne
Grève générale : très forte mobilisation des indépendantistes catalans dans les rues de Barcelone
il y a 10 heures 7 min
pépites > Justice
EI
La justice française a émis un mandat d'arrêt international contre Abou Bakr al-Baghdadi
il y a 11 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Surface" d'Olivier Norek : la découverte d’un corps disparu depuis 25 ans relance "une affaire classée"

il y a 12 heures 10 min
pépite vidéo > International
Culiacan
L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa
il y a 13 heures 14 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand on fait mieux que le superlatif et quand on s’illumine comme une éclipse : c'est l’actualité des montres en veille de Brumaire
il y a 14 heures 21 min
pépites > France
Casse-tête budgétaire
L'Assemblée nationale valide la suppression de la taxe d'habitation
il y a 15 heures 6 min
pépites > France
TER
Un mouvement social "inopiné" à la SNCF perturbe la circulation
il y a 15 heures 31 min
décryptage > Société
Bonne gouvernance

Pour sortir (enfin) de la crise des services publics

il y a 17 heures 58 min
rendez-vous > France
Géopolitico-scanner
Destin méditerranéen, immigration, communautarisme, délinquance : Marseille sans fatalisme mais sans langue de bois, entretien avec un homme politique qui monte, Bruno Gilles
il y a 18 heures 34 min
décryptage > Economie
Règle commune

Taxation des multinationales : l’OCDE fait un petit pas sur un très grand chemin

il y a 19 heures 3 min
pépite vidéo > International
Meilleur président ?
Donald Trump ironise sur le bilan d'Emmanuel Macron sur la question du chômage
il y a 10 heures 33 min
light > Politique
Lettre ouverte
Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes
il y a 11 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Avant que j'oublie" de Anne Pauly : un magnifique roman sur le deuil

il y a 13 heures 53 sec
pépites > Justice
Blanchiment aggravé
Patrick Balkany condamné à 5 ans de prison et à 10 ans d'inéligibilité, 4 ans de prison ferme sans mandat de dépôt pour son épouse Isabelle
il y a 13 heures 48 min
pépites > Terrorisme
Lutte antiterroriste
Un projet d'attentat "inspiré du 11 septembre" a été déjoué en France
il y a 14 heures 37 min
décryptage > Société
Laïcité

Sur le voile, Jean-Michel Blanquer a dix longueurs d’avance sur Emmanuel Macron

il y a 15 heures 21 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 16 heures 30 min
décryptage > France
Effets

Loi alimentation : le gouvernement persiste malgré les effets pervers

il y a 18 heures 23 min
décryptage > Europe
Brexit

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

il y a 18 heures 45 min
décryptage > Consommation
Non on ne vous parle pas d’Apple

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

il y a 19 heures 33 min
Journal (télé) d'une femme de chambre

Nafissatou Diallo : SOS opinion publique !

Publié le 26 juillet 2011
Contre-attaque médiatique de Nafissatou Diallo ces lundi et mardi dans Newsweek et sur la chaîne américaine ABC. Si le procès entre la femme de chambre et Dominique Strauss-Khan n'a pas encore commencé, les deux parties cherchent déjà à influencer l'opinion publique et le procureur.
André Kaspi, est agrégé d'histoire, spécialiste de l'histoire des États-Unis. Il a été professeur d'histoire de l'Amérique du Nord à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et directeur du Centre de recherches d'histoire nord-américaine (CRHNA). Il a...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
André Kaspi
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
André Kaspi, est agrégé d'histoire, spécialiste de l'histoire des États-Unis. Il a été professeur d'histoire de l'Amérique du Nord à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et directeur du Centre de recherches d'histoire nord-américaine (CRHNA). Il a...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Contre-attaque médiatique de Nafissatou Diallo ces lundi et mardi dans Newsweek et sur la chaîne américaine ABC. Si le procès entre la femme de chambre et Dominique Strauss-Khan n'a pas encore commencé, les deux parties cherchent déjà à influencer l'opinion publique et le procureur.

Atlantico : Pourquoi Nafissatou Diallo a-t-elle décidé de s’exprimer à ce moment précis et non avant ?

André Kaspi : Pendant deux mois, cette femme de chambre a gardé le silence. Elle était cachée, nous ne connaissions pas son visage et nous n’avions jamais entendu sa voix. Ce n’est pas un hasard si elle prend la parole aujourd’hui. Cela tient essentiellement au fait que se déroule, le 1er août, une audition, prévue devant le juge, qui pourrait aboutir au rejet de la plainte déposée par la femme de chambre et par conséquent à la relaxe de Dominique Strauss-Kahn. C’est donc une bataille que livre l’accusation pour essayer d’obtenir la tenue d’un procès et de mettre toutes les chances de son côté.

Sans compter que dans le système américain, il existe deux sortes de procédures : la procédure criminelle, qui doit être décidée par des jurés, qui vont se prononcer suivant un doute raisonnable. Et la procédure pénale, qui elle, en revanche, ne suppose pas exactement les mêmes conditions. Elle permet à la plaignante d’obtenir des dommages et intérêts. Deux affaires sont en cours. Dans le cas de l’accusation, il s’agit de mettre le plus d’atout possible de son côté. Autrement dit, de faire pression sur le procureur pour que l’affaire continue et qu’elle aboutisse à une décision favorable, au moins sur le plan civil. 

 

Le fait qu’elle se soit exprimée dans les médias change-t-il la donne ?

Ce qu’il ne faut pas oublier, c’est que le procureur, le « District Attorney », est élu par le peuple. Cela veut dire qu’en 2013, Cyrus Vance va de nouveau solliciter les suffrages de ses électeurs. Ces derniers, à New-York, sont composés en partie par un électorat noir et un électorat féminin. Ce qui veut dire, que lorsque Cyrus Vance va se lancer dans sa campagne, il devra tenir compte de l’évolution de l’opinion. Les groupes de pression composés par les organisations noires ou féministes ont précisément pour but de rappeler à Cyrus Vance, que s’il veut être réélu, il doit donner satisfaction à ces groupes de pression.

Actuellement, l’affaire n’est pas simplement mise sur le plan judiciaire, elle également placée sur le plan politique et cela tient essentiellement à la manière dont la justice est organisée aux États-Unis. Par ces interventions dans les médias, la femme de chambre met la pression sur le procureur. Cela sert en même temps à préparer l’avenir, c’est-à-dire la stratégie de l’accusation, à la fois sur le plan pénale, si un procès à lieu, et sur le plan civil sur lequel un débat va vraisemblablement se tenir.

Il est évident que le but de cette opération est de remuer l’opinion publique, de montrer que l’affaire n’est pas terminée, d’indiquer que, sur un certain nombre de points, il subsiste des hésitations, des incompréhensions, quand ce ne sont pas des malentendus. Par exemple, sur la conversation que Nafissatou Diallo a eue avec ce détenu d’une prison d’Arizona, qui semble être son mari, du moins sur le plan religieux. Cet échange a eu lieu dans une langue africaine qui se rapproche du peul. Il a fallu que les détectives américains procèdent à une traduction qui a abouti à cette phrase de la femme de chambre : « Je sais ce que je fais. » Evidemment, ses paroles l’accusent. Cela montre qu’elle a préparé un complot et qu’elle veut attirer DSK dans son complot. Or, Nafissatou Diallo explique aujourd’hui que ses paroles n’ont pas bien été traduites et qu’elles ne correspondent pas à la réalité de ses propos. Cela nécessite de réfléchir davantage sur la manière de mener l’enquête.

Ses déclarations en public ont pour but de rappeler que même si elle a été accusée de tous les péchés du monde, et en particulier d’être une prostituée à temps partiel, c’est peut-être parce que les médias sont passés d’un extrême à l’autre. Dans un premier temps, ils ont soutenu la femme de chambre et ont abattu DSK. Puis dans un deuxième temps, ils ont retourné leur veste et ont exonéré DSK et ont abattu la femme de chambre.

La question qui se pose est de savoir si cette affaire va devenir l’élément essentiel de l’actualité de l’été. On se trouve dans une situation où les deux protagonistes ne peuvent pas donner de véritables certitudes quant à ce qu’il s’est passé. L’un dit le contraire de l’autre, il est évident que nous nous retrouvons dans une situation insoluble.

 

La bataille des médias, en complément de la bataille judiciaire, est-elle un phénomène habituel aux États-Unis ?

Cela dépend. Dans la plupart des affaires, l’opinion publique n’est pas d’une grande nécessité, que ce soit pour des affaires criminelles, de drogue ou de grand banditisme. Lorsqu’il s’agit d’affaires plus médiatiques, avec des personnes célèbres, en somme lorsqu’il s’agit d’un débat qui touche directement l’opinion public, il est évident que nous allons plus ou moins nous retrouver dans la même configuration que pour l’affaire DSK.

Il existe par ailleurs un point particulier dans cette affaire : l'opposition d'un homme blanc, riche, puissant et étranger à une pauvre femme noire, qui gagne difficilement sa vie et qui a menti, ce qui constitue un crime aux Etats-Unis, pour réaliser le rêve américain. Ce sont deux situations complétement opposées. Ce sont surtout les éléments fondateurs d’une affaire qui passionne le public. Plutôt qui les passionnaient puisqu’il n’est plus certain que cela continue à beaucoup intéresser le public américain.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

06.

L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa

07.

Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Ganesha
- 28/07/2011 - 05:16
Dictionnaire Peul
Sachant qu'il n'existe peut-être pas de dictionnaire et de livre de grammaire pour cette variante précise et particulière de dialecte peul , comment trouver quelque part dans le monde un traducteur dont on puisse être absolument certain de la totale impartialité ?
Aie
- 27/07/2011 - 14:29
DSK ment depuis le début
.
texarkana
- 27/07/2011 - 13:51
tout est question d'image dans cette affaire
...hautement médiatisée, et, désolé, Nafissatou ne présente pas une image terribel!