En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

06.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
light > Culture
Une voix s'est tue
La cantatrice Mady Mesplé est décédée
il y a 2 heures 1 min
light > Science
Retour à l'envoyeur
Vol habité de SpaceX : Elon Musk répond à un tacle de l'agence spatiale russe, celle-ci réplique
il y a 3 heures 21 min
pépites > Société
Priorités
PMA pour toutes : des députés plaident l'urgence d'un retour du texte à l'Assemblée nationale
il y a 4 heures 36 min
light > Media
Accusé
Jean-Marc Morandini : un procès requis pour corruption de mineur
il y a 5 heures 13 min
pépite vidéo > Science
Starman
SpaceX : les meilleurs moments du lancement de la capsule habitée Crew Dragon
il y a 7 heures 32 min
décryptage > High-tech
Espionnage

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

il y a 8 heures 19 min
décryptage > Science
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

il y a 9 heures 53 sec
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Planter des arbres n’est pas toujours bon pour la planète
il y a 9 heures 41 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

La mondialisation : un vecteur favorable pour les épidémies ?

il y a 9 heures 42 min
décryptage > Société
Drame

"Salle de traite", la pièce de théâtre sur le suicide d'un éleveur laitier

il y a 9 heures 43 min
pépite vidéo > International
Mort de George Floyd
Etats-Unis : deux voitures de police foncent sur la foule à New York
il y a 2 heures 46 min
pépites > France
Déconfinement extrême
Plusieurs milliers de clandestins ont défilé à Paris malgré l'interdiction de la préfecture
il y a 3 heures 56 min
pépites > Politique
Nomination
L'ancien ministre socialiste Pierre Moscovici va prendre la tête de Cour des comptes
il y a 5 heures 3 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX : revivez le lancement réussi du premier vol habité de Crew Dragon ; Proxima b est confirmée ! Il y a bien une exoterre dans la zone habitable de l’étoile la plus proche de nous
il y a 6 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le maître du « je »

il y a 8 heures 10 min
décryptage > France
État providence et modèle social français

1945 : l’héritage béni devenu largement toxique

il y a 8 heures 32 min
décryptage > International
Symptômes d’un nouveau conflit

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

il y a 9 heures 16 min
décryptage > Politique
Mains tendues

Macron/Collomb : le match du meilleur instinct pour 2022

il y a 9 heures 41 min
décryptage > Europe
Jésus reviens, ils sont devenus fous

La Pologne : un royaume où règne la droite la plus bête du monde

il y a 9 heures 43 min
décryptage > Economie
Crise

Les crédits aux PME sont insuffisants !

il y a 9 heures 43 min
Crise française

« Il va falloir travailler plus pour espérer ne pas gagner moins  »

Publié le 29 juin 2011
Une étude Eurostat vient de confirmer une tendance qui se dessine depuis plusieurs années : la France fait désormais partie des pays les moins riches de la zone euro. Pour l'économiste Michel Godet, une crise similaire à celle que traverse la Grèce est inévitable... et nécessaire pour que la France se remette dans le droit chemin.
Michel Godet est économiste, professeur et membre de l'Académie des technologies.Il est l'auteur de Le Courage du bon sens (Odile Jacob, 2009), Bonnes nouvelles des conspirateurs du futur (Odile Jacob, mars 2011), de La France des bonnes...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Godet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Godet est économiste, professeur et membre de l'Académie des technologies.Il est l'auteur de Le Courage du bon sens (Odile Jacob, 2009), Bonnes nouvelles des conspirateurs du futur (Odile Jacob, mars 2011), de La France des bonnes...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une étude Eurostat vient de confirmer une tendance qui se dessine depuis plusieurs années : la France fait désormais partie des pays les moins riches de la zone euro. Pour l'économiste Michel Godet, une crise similaire à celle que traverse la Grèce est inévitable... et nécessaire pour que la France se remette dans le droit chemin.

Atlantico : Dans la dernière étude Eurostat, la France se classe encore en-dessous de la moyenne de la zone euro en termes de richesse...

Michel Godet : J'avais dit dès 2007 que la France reculait, dans mon livre Le courage du bon sens : en 1980, on était 10% au-dessus de la moyenne européenne, alors qu'on est aujourd'hui en-dessous de la moyenne de la zone euro. Et encore, les 1,5 points de croissance de l'année dernière ont été financés par de la dette supplémentaire : on a mis sept litres d'eau dans le désert, et on ne récupère qu'un litre et demi pour les rembourser...

La France, si elle continue à vivre au dessus de ses moyens en prenant dans la poche de ses enfants , finira comme la  Grèce. La seule différence, qui explique notre AAA [notation financière optimale de la dette, ndlr] c'est qu'on a une réputation (justifiée) d'efficacité dans notre capacité à lever de l'impôt. Le jour où la majorité se décidera à faire payer les riches et les aisés des classes moyennes supérieures, on va certes en faire fuir une partie, mais le ministère de l'Economie et des finances arrivera quand même à ses fins, en disant : "si vous avez encore de l'argent sur votre compte épargne et 1500 milliards d’assurances-vie, c'est que vous n'avez pas payé assez d'impôts".

Les "moutons" français vont donc être tondus après 2012, mais ils ne le savent pas encore. Si c'est la droite des déficits publics et des renoncements qui l’emporte, on s'effondre, et si c'est la gauche démagogique qui refuse de voir les dégâts des 35 heures, on va se retrouver comme en 1981, avec des promesses dangereuses à tenir à grands renforts d’assistance, d’emplois publics… mais, cette fois, le tournant de la rigueur arrivera au bout de six mois ou neuf mois, car l’euro nous oblige plus que le franc à ne pas trop dérailler.


Cette prise de conscience interviendra-t-elle progressivement, ou avec un choc comme celui de la Grèce ?

Je pense qu'il nous faut un choc salutaire comme la Grèce pour remettre les pendules à l’heure et faire prendre conscience de la vérité aux Français. Un jour ou l'autre, on va découvrir qu'on n'est plus AAA, l'Allemagne va nous demander de rentrer dans le rang sous peine de revenir au Mark, car l'euro est un "sous-Mark". D'ailleurs, si la France est aujourd'hui solidaire du "mauvaise élève" grec, c'est qu'inconsciemment, elle sait qu'elle est dans la même situation.

 

Si cette prise de conscience intervient, la France pourra-t-elle remonter la pente ?

Oui, car c'est ce qu'ont fait des pays comme l'Allemagne : la modération salariale est aujourd'hui payante ! Il faut siffler la fin de la récréation et rattraper le premier de la classe : par habitant, on travaille deux semaines de moins que l'Allemagne et trois semaines de moins que l'Europe par an. Nonobstant ce que Le Monde fait dire à Patrick Artus sur la question de la productivité (comme quoi les Grecs ou les Français actifs travaillent plus d’heures que les Allemands), il ne faut pas se fourvoyer : on compte la force des rameurs, mais il n'y a pas assez de gens qui rament pour le bateau France !

Ceux qui disent qu'il faut faire l'école buissonnière des contraintes européennes se fourvoient : ce n'est pas en suivant les cancres qu'on avance. Il faut arrêter de dire que c'est la faute de la mondialisation : comment font l'Autriche, les Pays-Bas ou la Finlande pour avoir une balance commerciale excédentaire ?

La France a dix points de dépenses publiques de plus que l’Allemagne, et elle a perdu dix points de compétitivité-prix depuis dix ans : les deux phénomènes sont liés, et c’est ainsi que 40% de notre déficit industriel vient de l’Allemagne, et non pas des pays à bas salaires.  

Les Français doivent comprendre qu'il va falloir travailler plus pour espérer ne pas gagner moins, même si aucun homme politique n’a le courage de dire ce qu’il pense tout bas. Combien de camarades et de bobos me glissent  à l’issue d'émissions : "je suis d’accord avec toi mais je ne le dirai pas devant les caméras !" C’est bien "le mensonge qui gouverne le monde", comme le relevait Jean-François Revel.

 

Comment doit se faire le partage de l'effort entre les riches et les pauvres ?

Il y a un grand cliché qu'il faut effacer définitivement : on dit qu'il y a aujourd'hui 8 millions de "pauvres" en France, qui gagnent moins de 60% du revenu médian. Mais si l'on double le revenu de tous les Français, mécaniquement, on ne diminue pas le nombre de pauvres ! Le niveau de vie des habitants a augmenté de 50% depuis les années 1980, et on pleure la bouche pleine ! Demain, on aura la bouche moins pleine, car il va falloir partager les richesses naturelles avec le reste de la planète, relever de vrais défis énergétiques : on pleurera donc moins !

Après, il y a bien sûr le scandale de la finance : on a gardé les pédophiles à la tête de la colonie de vacances. Ce qui avait déjà été dénoncé en 2007 continue : 5% de la valeur ajoutée s'accapare 40% des bénéfices. Il faut donc un plafond aux écarts de salaires.

Le vrai problème, c'est d'améliorer l'efficacité de la dépense publique : on ne doit pas confondre service public et statut public des agents qui le rendent. Dans les administrations, le cumul des  congés et des RTT (58 jours à l’équipement !), gonflé par un absentéisme croissant (20 jours par an dans les collectivités territoriales en 2010 contre 17 jours en 2002) pose la question de l’efficacité décroissante des services publics. Aujourd'hui, il y a une moitié de la France qui ne pense qu'à une chose : poser ses heures de travail autour de ses jours de congé. C'est une armée de protégés et de rentiers d'un système qui ne fonctionne que parce qu'il y a une armée de réserve qui travaille à sa place. La Suède a par exemple supprimé le statut de fonctionnaires au nom de l'égalité entre les citoyens, tout en instaurant un Contrat à Durée Indéterminée (CDI) pour tout le monde.

On a trop d’exceptions françaises, et il faut arrêter de penser qu'on est les seuls à avoir raison : quand on a une bonne idée, en général d’autres l’ont eue et ça marche déjà quelque part ; quand on a une idée que l’on croit bonne et qu’on est les seuls à l’avoir, c’est qu’elle n’est pas si bonne que cela . C’est ce que j’avais dit à Martine Aubry pour les 35h, mais aussi au gouvernement actuel pour le RSA, l’ISF et le Grenelle de l’environnement. Il faut toujours expérimenter, mutualiser les bonnes pratiques, et cesser d’agir d’en haut sur une France que l’on regarde à la jumelle jacobine.

Ces propos ne me font pas que des amis. Mais je me souviens de Jacques Barrot me disant en 1996 : "Godet, la patrie est en danger : allez-y, foncez !". Je cherche le ou la candidat(e) qui aura assez de courage et de bon sens pour dire la vérité aux Français et de porter cette bonne nouvelle : le mal est en nous, mais les solutions aussi. Si la France d’en-haut nous a fait tomber bien bas, celle d’en-bas, des entrepreneurs et des rameurs, pourra nous sortir par le haut.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

06.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

Commentaires (51)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
kracken
- 29/06/2011 - 19:44
Idée recue
Un fonctionnaire peut être viré si il travaille mal (j'ai connu plusieurs cas) mais il est vrai généralement que ces personnes sont plutôt mises dans un placard.
Donc oui au licenciement mais également oui à salaire aligné sur le privé avec un vrai déroulement de carrière et une vrai participation en fin d'année ainsi qu'a de vrai comité d'entreprise et une possibilité de cumulé plusieurs emplois.
IAmASuperiorEntity
- 29/06/2011 - 17:49
Leur statut doit changer
Il doivent pouvoir être licenciés, oui, et ils doivent aussi pouvoir avoir des opportunités de carrière. Quand on voit que certains passent des concours pour gagner quelque chose comme 10 euros de plus par mois, on se demande qui a mis en place les grilles de salaires.
Khemas
- 29/06/2011 - 16:51
Il n'y a pas de management
Il n'y a pas de management parce qu'il n'y a pas de bâton. Un fonctionnaire est intouchable par définition. Pourquoi ne peut on pas licencier un fonctionnaire qui travaille mal ?