En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
Dans "Omar m'a tuer", Denis Podalydès interprète Pierre-Emmanuel Vaugrenard, un personnage inspiré de Jean-Marie Rouart.
Omar m'a tuer
Rouart : «Je suis moins dandy que Roschdy Zem ne le pense»
Publié le 22 juin 2011
Dans son film « Omar m'a tuer », Roschdy Zem s'inspire de Jean-Marie Rouart, fervent défenseur du jardinier marocain depuis les débuts de l'affaire, pour son personnage de Pierre-Emmanuel Vaugrenard, interprété par Denis Podalydès. Toujours impliqué dans la bataille pour la révision du procès, l'académicien nous livre son regard sur le film.
Jean-Marie Rouart est écrivain, essayiste et chroniqueur. Ancien directeur du Figaro Littéraire, il est membre de l'Académie Française depuis 1997. Très impliqué dans le comité pour la révision du procès d'Omar Raddad, il est l'auteur de Omar : la...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marie Rouart
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marie Rouart est écrivain, essayiste et chroniqueur. Ancien directeur du Figaro Littéraire, il est membre de l'Académie Française depuis 1997. Très impliqué dans le comité pour la révision du procès d'Omar Raddad, il est l'auteur de Omar : la...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans son film « Omar m'a tuer », Roschdy Zem s'inspire de Jean-Marie Rouart, fervent défenseur du jardinier marocain depuis les débuts de l'affaire, pour son personnage de Pierre-Emmanuel Vaugrenard, interprété par Denis Podalydès. Toujours impliqué dans la bataille pour la révision du procès, l'académicien nous livre son regard sur le film.

Atlantico : Avez-vous été consulté au cours de la préparation du film ?

Jean-Marie Rouart : Roschdy Zem est venu me voir pour me demander de tourner des scènes dans mon appartement, pour développer le personnage de Pierre-Emmanuel Vaugrenard [interprété par Denis Podalydès, ndlr], qui me représente dans le film, en montrant les deux mondes très différents qui s'étaient rencontrés à l'occasion de cette affaire : moi, j'appartiens à une famille liée à l’impressionnisme, à la grande bourgeoisie, et Omar est marocain, issu d'un milieu modeste. Il voulait donner à voir cette rencontre très émouvante. Je n'ai rencontré Omar qu'après sa sortie de prison, car que je voulais pas sentimentaliser les choses et me laisser influencer par ma perception de l'homme. J'ai trouvé que c'était quelqu'un de très serein, avec une très grande force de caractère.

Que pensez-vous du personnage de Vaugrenard, qui vous représente ?

(Rires) J'étais très content. Denis Podalydès est un formidable acteur : avant le tournage, je l'avais rencontré, et il m'avait dédié son très bon livre sur la tauromachie en écrivant "Pour Jean-Marie Rouart avant de rentrer dans sa peau". Après, je ne crois pas être allé au Negresco et avoir eu la légèreté que Podalydès apporte au personnage, mais c'était l'idée de Roschdy Zem, qui me voyait comme un dandy, un contrepoids au personnage d'Omar. Il se sait pas qu'en fait, je n'étais pas préoccupé par mes aises ou par un désir de confort quand je suis allé faire cette enquête. Mais cela fait partie de la dimension forcément différente entre la réalité et la fiction. Je suis moins Rouletabille et plus écrivain qu'on ne le montre !

Au niveau du scénario, il y a quelques libertés minimes prises avec la réalité, comme l'enquête menée à moto, ou la scène de l'Académie, mais l'essentiel de ce qui est montré est vrai, comme par exemple le moment où j'escalade le mur de la Chamade pour prouver qu'il était possible de rentrer dans la propriété sans avoir les clés. Le personnage d'Omar Raddad, interprété par Sami Bouajila, est également très proche de la réalité.

Dans l'ensemble, je trouve le film très réussi. Ce qui m'importait, c'est qu'il soit dans la même ligne que mon ouvrage [Omar, la construction d'un coupable, sur lequel le scénario est basé].

Le film pourrait-il selon vous influencer une potentielle révision du procès ?

Je l'espère ! Si je continue à me battre pour Omar Raddad avec acharnement, c'est bien que je n'ai aucun doute ! En tant qu'écrivain, je suis quelqu'un de très libre, et j'aurais volontiers reconnu mes erreurs. Je pense que l'initiative de l'avocat en faveur d'une nouvelle analyse ADN [que le parquet a acceptée en mai, ndlr] est utile, mais personnellement, je crois que la révision ne pourra venir que de Nicolas Sarkozy. Je lui ai d'ailleurs écrit pour lui demander une révision dans l'intérêt de la loi.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
02.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
03.
Quand les secrets du succès du Bon Coin intriguent Amazon et eBay
04.
Vent de sécularisation sur le monde arabe ? Ces pays qui commencent à se détourner de la religion
05.
Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs
06.
Canicule : y’a-t-il encore un adulte dans l’avion ?
07.
Nominations européennes : le bras de fer entamé par Emmanuel Macron avec l’Allemagne peut-il aboutir ?
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
04.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Notre-Dame de Paris : l’incendie aurait été causé par une série de négligences
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
05.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
06.
Burkini : des femmes envahissent une piscine à Grenoble
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires